Templemars

Un article de Wikipèdia, l'enciclopèdia liura.
Anar a : navigacion, Recercar

Templemars
Templemars

Descobridor o inventaire
Data de descobèrta
Contrari
Color
Simbòl de quantitat
Simbòl d'unitat
Proprietat de
Fondador
Compren
Data de debuta
Data de fin
Precedit per
Seguit per
Coordenadas
[[Fichièr:Defautoc.png|center|280px|link=|border]]
[[Fichièr:Blason ville fr Templemars (Nord).svg|75px|center|link=]]
Geografia fisica
France location map-Regions and departements-2016.svg
geolocalizacion
Coordenadas 50° 34′ 29″ N, 3° 03′ 18″ E
Superfícia 4,61 km²
Altituds
 · Maximala
 · Minimala
 
47 m
28 m
Geografia politica
Estat Bandièra de França França
Region
32
Nauts de França
Departament
59
Nòrd Armas deu Departament de Nòrd
Arrondiment Lille
Canton Seclin-Nord
Intercom
245900410
de Lille Métropole
Cònsol Frédéric Baillot (2008-2014)
Geografia umana
Autras informacions
Gentilici Templemarois (en francés)
Còde postal 59175
Còde INSEE 59585

Templemars es una comuna francesa del departament del Nòrd e de la region del Nòrd-Pas de Calais.

Geografia[modificar | modificar la font]

Partida eissida de l'article francés
Costat e arr.

Templemars Es un vilatge #que l'urbanizacion se n'estend ne contunha amb la municipalitat vesina de Wattignies, marca aital lo limit urbanisé de Lille metròpoli, perque es per en un autre luòc environat de tèrras agricòlas, espetadas per agricultors.

Una Zòna Industriala (ZI) a implantat en bordure de la autoroute A1, #que travèrsa la comuna.

La linha ferroviaire París - Lille travèrsa la municipalitat, la parca de Wattignies - Templemars, uèi halte[1] De la Societat nacionala dels camins de fèrre francés (SNCF), es desservie per trens TER Nòrd--Calava, #que circulan sustot entre la parca de Lille-Flandres, e las estacions de Arras o Lens.

Tèxte originau de l'article francés
Canton et arr.

Templemars est un village dont l'urbanisation s'étend en continue avec la commune voisine de Wattignies, il marque ainsi la limite urbanisé de Lille métropole, car il est par ailleurs entouré de terres agricoles, exploitées par des agriculteurs.

Une Zone Industrielle (ZI) est implantée en bordure de l'autoroute A1, qui traverse la commune.

La ligne ferroviaire Paris - Lille traverse la commune, la gare de Wattignies - Templemars, aujourd'hui halte[1] de la Société nationale des chemins de fer français (SNCF), est desservie par des trains TER Nord-Pas-de-Calais, qui notamment circulent entre la gare de Lille-Flandres, et les gares de Arras ou Lens.

Istòria[modificar | modificar la font]

Partida eissida de l'article francés

Étymologiquement, Templemars Ven de Templum Martis (Temple de Mart) al epòca romaine, #çò que ne fariá lo un dels pòbles mai ancians de la region. En fach, Templemars figura sus las mai ancianas mapas testificant d'una preséncia dempuèi tempses alunhats. Lo 30 de genièr de 2010, una conferéncia istorica facha a Wattignies (associacion Wattignies Pas A Passatge) remembra que lo Mélantois (#que ne fa partida Templemars) a constituit per un tuc de 55 m d'altitud, siatz 36 m a lo-dessus del nivèl de la Deûle. Las descobèrtas archéologiques fachas al cors dels 10 darrièrs ans confortent las descobèrtas épisodiques anterioras, en indicant una aucupacion celtique de contunh gallo-romaine ligada a aquela estructura geofísica. Lo Mélantois constituissiá una citadelle naturala environada e protegida pels 2 rius (la Deûle a l'oèst e la Marca a l'èst) completadas per las marais e los braces de rius. Las descobèrtas testificarien de l'existéncia d'una fòrça granda vila celte incognita e destruida per Jules César cap a 52 abans la nòstra ère, e per justificarián ailà lo bastiment d'un temple dédié al dieu de la guèrra de las Romains, Mart, per celebrar aquela victòria. D'ont lo appellation Templemars.

En 1090, lo vilatge #venir tèrra d'empèri amb franchise e drech de asile. A partir de la Sègle Modèl:S mini-Modèl:Verificacion sègle e fins a la Revolucion, la tèrra de Templemars a apertengut als senhors barons de Cysoing. A Modèl:La s-, una part de las siás tèrras aperteniá a la distincion de las Kessel, proprietàrias del nòu castèl bastit l'an 1640 a Wattignies.

Templemars Se trobava la longitud de l'anciana rota de París a Lille e, a Modèl:La s-, la siá granda auberge recebiá las diligences la nuèch en precedint la siá arribada a Lille (situada a 1 llegua, siatz 7 km) compte agut de la clausura de las pòrtas de Lille a la casuda de la nuèch. Las bastissas existisson totjorn, darrièr de la carrièra principala, près de l'anciana cerveseria "Rossignol" . En mai 1673, aquela auberge #aculhir lo capitani de Artagnan e los sieus compagnons, mousquetaires del Rei Louis XIV, en rota per Maastricht. Es ailà que de Artagnan #passar la siá darrièra nuèch a França perque li caliá morir en lo moment del banc #que #durar del 13 al 23 de junh, en donant la victòria als franceses, e ont i aguèt aucit d'una pilòta de mousquet recebuda a la gargamèla.

En 1708, en lo moment del banc de Lille, Templemars se trobava sul flanc esquèrre de las tropas britanicas dirigidas pel 1er pòrti de Malborough #que fasián cara a las tropas francesas vengudas del sud per temptar la levada del banc. Aquela posicion a testificat per una mapa alemanda en celebrant la victòria de las fòrças aliadas britanno-prusso-austrianas (prince Eugène) suls franceses. S'i vei la preséncia de las tranchées en fasent lo ligam entre las aigas de la Deule a l'oèst e las aigas dels rius a l'Èst.

La seccion de la linha París - Lille, transeünt sus la municipalitat, es ponduda en servici per la companhiá dels camins de fèrre del Nòrd l'an 1846. Cal esperar 1877 perque una demanda de halte viatgèrs i aja acceptat per la companhiá. Avalora la participacion de las comunas interessadas, a dètz mila francs, la reparticion calculada per importància dona : Wattignies 5 000 fr, Templemars 4 000 fr e Vendeville 1 000 fr. Interpel·lat, Lo departament atribuissi a caduna de la comuna 1 000 fr de subvencion. La halte a dobèrt lo 3 de novembre de 1879[2] Près del « passatge a nivèl del Amiteuse ».

La vila es lo banc de la societat Castorama, granda entrepresa francesa de bricolage.

Tèxte originau de l'article francés

Étymologiquement, Templemars vient de Templum Martis (Temple de Mars) à l'époque romaine, ce qui en ferait l'un des villages les plus anciens de la région. De fait, Templemars figure sur les plus anciennes cartes attestant d'une présence depuis des temps reculés. Le 30 janvier 2010, une conférence historique faite à Wattignies (association Wattignies Pas À Pas) rappelle que le Mélantois (dont fait partie Templemars) est constitué par une colline de 55 m d'altitude, soit 36 m au-dessus du niveau de la Deûle. Les découvertes archéologiques faites au cours des 10 dernières années confortent les découvertes épisodiques antérieures, indiquant une occupation celtique puis gallo-romaine liée à cette structure géophysique. Le Mélantois constituait une citadelle naturelle entourée et protégée par les 2 rivières (la Deûle à l'ouest et la Marque à l'est) complétées par les marais et les bras de rivières. Les découvertes attesteraient de l'existence d'une très grande ville celte inconnue et détruite par Jules César vers 52 avant notre ère, et par là justifieraient la construction d'un temple dédié au dieu de la guerre des Romains, Mars, pour célébrer cette victoire. D'où l'appellation Templemars.

En 1090, le village devint terre d’empire avec franchise et droit d’asile. À partir du Sègle Modèl:S mini-Modèl:Verificacion sègle et jusqu'à la Révolution, la terre de Templemars a appartenu aux seigneurs barons de Cysoing. Au Sègle Modèl:S mini-Modèl:Verificacion sègle, une partie de ses terres appartenait à la seigneurie des Kessel, propriétaires du nouveau château construit en 1640 à Wattignies.

Templemars se trouvait le long de l'ancienne route de Paris à Lille et, au Sègle Modèl:S mini-Modèl:Verificacion sègle, sa grande auberge recevait les diligences la nuit précédant leur arrivée à Lille (située à 1 lieue, soit 7 km) compte tenu de la fermeture des portes de Lille à la tombée de la nuit. Les bâtiments existent toujours, derrière la rue principale, près de l'ancienne brasserie "Rossignol" . En mai 1673, cette auberge accueillit le capitaine d'Artagnan et ses compagnons, mousquetaires du Roi Louis XIV, en route pour Maastricht. C'est là que d'Artagnan passa sa dernière nuit en France car il devait mourir lors du siège qui dura du 13 au 23 juin, donnant la victoire aux français, et où il fut tué d'une balle de mousquet reçue à la gorge.

En 1708, lors du siège de Lille, Templemars se trouvait sur le flanc gauche des troupes britanniques dirigées par le 1er duc de Malborough qui faisaient face aux troupes françaises venues du sud pour tenter la levée du siège. Cette position est attestée par une carte allemande célébrant la victoire des forces alliées britanno-prusso-autrichiennes (prince Eugène) sur les français. On y voit la présence des tranchées faisant le lien entre les eaux de la Deule à l'ouest et les eaux des rivières à l'Est.

La section de la ligne Paris - Lille, passant sur la commune, est mise en service par la compagnie des chemins de fer du Nord en 1846. Il faut attendre 1877 pour qu'une demande de halte voyageurs soit acceptée par la compagnie. Elle chiffre la participation des communes intéressées, à dix mille francs, la répartition calculée par importance donne : Wattignies 5 000 fr, Templemars 4 000 fr et Vendeville 1 000 fr. Interpellé, le département attribue à chacune des communes 1 000 fr de subvention. La halte est ouverte le 3 novembre 1879[3] près du « passage à niveau de l'Amiteuse ».

La ville est le siège de la société Castorama, grande entreprise française de bricolage.

Administracion[modificar | modificar la font]

Lista deus cònsols successius
Periòde Identitat Etiqueta Qualitat
2008 2014 Frédéric Baillot    
març de 2001 2008      
Totas las donadas son pas encara conegudas.

Demografia[modificar | modificar la font]


 v · d · m 
Evolucion demografica
Populacion comunala actuala (2013): , totala:
Picto infobox character.png
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
568 579 618 682 773 811 836 920 886
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
909 866 927 932 972 982 1 044 1 061 1 102
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
1 190 1 246 1 305 1 336 1 588 1 785 1 828 1 901 2 034
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2008
2 335
2 619
2 693
3 052
3 359
3 435
3 342
3 349
3 319
2009 2010
3 239
3 280
3 158
3 199
Fonts
Base Cassini de l'EHESS - Nombre retengut a partir de 1962 : Populacion sens comptes dobles - Sit de l'INSEE
Evolucion de la populacion 1962-2008


Luòcs e monuments[modificar | modificar la font]

Personalitats ligadas amb la comuna[modificar | modificar la font]

Véser tanben[modificar | modificar la font]

Ligams extèrnes[modificar | modificar la font]

Nòtas[modificar | modificar la font]

  1. 1,0 et 1,1 Luòc SNCF TER Nòrd--Calava, d'Informacions practicas sus las estacions : Halte ferroviaire de Wattignies Legir en linha (consultat lo 29 d'agost de 2010). Error de citacion : Balise <ref> non valide ; le nom « SNCFTERGare » est défini plusieurs fois avec des contenus différents
  2. Luòc Gallica, Memòrias de la societat de émulation de Roubaix, segonda sèria, tome II, 1886, pàg. 99-100 Legir en linha (consultat lo 29 d'agost de 2010).
  3. Site Gallica, Mémoires de la société d'émulation de Roubaix, deuxième série, tome II, 1886, p. 99-100 lire en ligne (consulté le 29 août 2010).


Suls autres projèctes Wikimèdia :