Felleries

Un article de Wikipèdia, l'enciclopèdia liura.
Anar a : navigacion, Recercar

Felleries
Felleries

Descobridor o inventaire
Data de descobèrta
Contrari
Color
Simbòl de quantitat
Simbòl d'unitat
Proprietat de
Fondador
Compren
Data de debuta
Data de fin
Precedit per
Seguit per
Coordenadas
[[Fichièr:Felleries-01.JPG|center|280px|link=|border]]
[[Fichièr:Ecu bandé or gueules.svg|75px|center|link=]]
Geografia fisica
France location map-Regions and departements-2016.svg
geolocalizacion
Coordenadas 50° 08′ 37″ N, 4° 01′ 33″ E
Superfícia 19,49 km²
Altituds
 · Maximala
 · Minimala
 
236 m
160 m
Geografia politica
Estat Bandièra de França França
Region
32
Nauts de França
Departament
59
Nòrd Armas deu Departament de Nòrd
Arrondiment Avesnes-sur-Helpe
Canton Avesnes-sur-Helpe-Nord
Intercom
245900691
du Pays d'Avesnes
Cònsol Pascal Lambret (2008-2014)
Geografia umana
Autras informacions
Gentilici Fleurisiens, Fleurisiennes (en francés)
Còde postal 59740
Còde INSEE 59226

Felleries es una comuna francesa del departament del Nòrd e de la region del Nòrd-Pas de Calais.

Geografia[modificar | modificar la font]

Partida eissida de l'article francés

Felleries Se situa en lo sud-es del departament del Nòrd (Enaut) en plena cœur del Parc natural regional del Avesnois. Lo Avesnois a conegut per las siás pradas, lo sieu bocage e lo sieu relief un pauc vallonné en la siá part sud-es (començament dels contreforts dels Ardennes), dicha "pichona Soïssa del Nòrd".

En fach, Felleries facha part administrativement de la Avesnois, géologiquement de las Ardennes, istoricament del Enaut e los sieus païsatges remembran la Thiérache.

A traversat per un cors d'aiga, la Belleuse, #que se tira en la Helpe Màger a Sémeries.

Felleries Se tròba a 8 km de Avesnes-sus-Helpe, Jos-Prefectura, e 100 km de Lille, prefectura del Nòrd. Valencianas, Mos (B) e Charleroi (B) se tròban a 45 km.

La Belgica se tròba a 6 quilomètres del centre pòbli.

Tèxte originau de l'article francés

Felleries se situe dans le sud-est du département du Nord (Hainaut) en plein cœur du Parc naturel régional de l'Avesnois. L'Avesnois est connu pour ses prairies, son bocage et son relief un peu vallonné dans sa partie sud-est (début des contreforts des Ardennes), dite "petite Suisse du Nord".

En fait, Felleries fait partie administrativement de l'Avesnois, géologiquement des Ardennes, historiquement du Hainaut et ses paysages rappellent la Thiérache.

Elle est traversée par un cours d'eau, la Belleuse, qui se jette dans l'Helpe Majeure à Sémeries.

Felleries se trouve à 8 km d'Avesnes-sur-Helpe, Sous-Préfecture, et 100 km de Lille, préfecture du Nord. Valenciennes, Mons (B) et Charleroi (B) se trouvent à 45 km.

La Belgique se trouve à 6 kilomètres du centre village.

Istòria[modificar | modificar la font]

Partida eissida de l'article francés
  • Noms Ancians : Felgeriis, 1122, cart. Del abb. De Liessies. — Feleries, 1186, J. De Guise, XII, 339. — Fullerines, 1250, cart. Del abb. De Liessies. — Feeleries. — Fecleries. — Fleury. En títols divèrses (cf "Bulletin de la comission istorica del departament del Nòrd" - tome IX - 1866).
  • Felleries, E mai se en essent pas encara, al Sègle XVI, #qu'un masatge caseriu de Ramousies, formava malgrat aiçò, ja, en 1180, una parròquia particulara en figurant en la lista donada per J. De Guise, XII, 339, a l'escasença de las talhas impausadas al clergé de l'Enaut pels avesques de Cambrai e de Arras (cf "Bulletin de la comission istorica del departament del Nòrd" - tome IX - 1866).
  • Felleries Figura suls Plànols del cadastre napoléonien (1813 e 1868)[1].
  • Extrach del libre "Descripcion del Nòrd" de F. Grasilha 1825-1838 : " Lo arrondissement de Avesnes en essent cobèrt de bòsc, ofèrta de grands recorses pel comèrci de la boisselerie. Felleries Es lo centre d'aquela fabricacion, #que s'estend de contunh en mai de trenta a quaranta comunas a las alentours. Es pas sòrta d'utises que los boisseliers executan pas, dempuèi los cuillers, los écuelles, los égrugeoirs, los livrettes o de maquinas a mesurar lo burre, las éclissons o motlles pels fromages, fins a las caissas a pebre, gobelets de enfans, pièges pels ratolins, robinets, se compta èca. mai de cinquanta objèctes desparièrs fabricats Felleries : pelles a remuer lo gra, manges de alênes e de falçs, enganchats per harnois, ellettes per filer lo lli e la lana, bobines, fusos, rouets de totas qualitats, cercles de tambors, sabots ordinaris, sabots flamencs, sabots longas dichas incresiblas. Aqueles produchs e totes aqueles de la meteissa natura obtenguts en lo Nòrd an consomat per mitat en lo quite departament ; l'autra mitat se despatxa dins las províncias vesinas, siá francesas, siá bèlgas e olandesas : n'es fach tanben pacotilles per l'America.
  • en Julhet 1901 : Inauguracion e ponduda en servici de la linha de camin de fèrre Avesnes-sus-Helpe - Sars-Poteries. Inscricha en lo plànol Freycinet (lei del 17 de julhet de 1879), concédée a la Companhiá dels camins de fèrre del Nòrd per una lei del 20 de novembre de 1883, los trabalhs de bastiment de la linha començan après lo jutjament de expropriation retut lo 29 d'abril de 1898. La réception dels trabalhs a luòc lo 24 de junh de 1901. La linha a dobèrt al public lo 20 de julhet de 1901. Connècta Avesnes-sus-Helpe a Solre-lo-Castèl, via Flaumont-Waudrechies, Sémeries, Felleries, Sars-Poteries. Fins a la Segonda Guèrra mondiala (16 d'agost 1941), lo transpòrt dels viatgèrs a assegurat. De contunh, sòl lo transpòrt de merças compausadas essencialament per la livraison de fournitures agricòlas (palha, fem...) subsisteix Fins en 1953. Las bastissas existisson encara uèi.
  • 1914-1918 (Primièra Guèrra mondiala) : Après aver-i ocupat la Belgica, los Alemands dintran a França. Los Franceses cedisson davant la siá empencha. Lo 25 d'agost de 1914, dels soldats franceses baton en jubilacion e se dirigisson cap a Avesnes-sus-Helpe. Los Alemands seguisson. Felleries Se trobarà dins zòna ocupada fins a la armistice (11 de novembre 1918).
  • 1940-1945 (Segonda Guèrra mondiala) : Venguda de Belgica, laModèl:7 e Panzer (Division blindée), comandada pel maréchal Erwin Rommel, arriba en lo Avesnois lo 16 de mai de 1940 en transeünt per Clairfayts. Progressa Fòrça rapidament, en prenent la rota #que pòrta de Solre-lo-Castèl als "3 pavés" de Semousies, près de la granja del Trianon, de contunh prossegueix en transeünt a Avesnes-sus-Helpe (en manlevant l'avenguda del Pont-Roge) e contunha cap a Landrecies. Felleries Serà de contunh ocupada per l'Alemand e liberat començament en setembre 1944 per tropas americanas.
Tèxte originau de l'article francés
  • Noms Anciens : Felgeriis, 1122, cart. de l'abb. de Liessies. — Feleries, 1186, J. de Guise, XII, 339. — Fullerines, 1250, cart. de l'abb. de Liessies. — Feeleries. — Fecleries. — Fleury. dans titres divers (cf "Bulletin de la commission historique du département du Nord" - tome IX - 1866).
  • Felleries, quoique n'étant encore, au Sègle XVI, qu'un hameau de Ramousies, formait cependant, déjà, en 1180, une paroisse particulière figurant dans la liste donnée par J. de Guise, XII, 339, à l'occasion des tailles imposées au clergé du Hainaut par les évêques de Cambrai et d'Arras (cf "Bulletin de la commission historique du département du Nord" - tome IX - 1866).
  • Felleries figure sur les Plans du cadastre napoléonien (1813 et 1868)[2].
  • Extrait du livre "Description du Nord" de F. Grille 1825-1838 : " L'arrondissement d'Avesnes étant couvert de bois, offre de grandes ressources pour le commerce de la boisselerie. Felleries est le centre de cette fabrication, qui s'étend ensuite dans plus de trente à quarante communes aux alentours. Il n'est sorte d'ustensiles que les boisseliers n'exécutent, depuis les cuillers, les écuelles, les égrugeoirs, les livrettes ou machines à mesurer le beurre, les éclissons ou moules pour les fromages, jusqu'aux boîtes à poivre, gobelets d'enfans, pièges pour les souris, robinets, etc. On compte plus de cinquante objets différents fabriqués Felleries : pelles à remuer le grain, manches d'alênes et de faucilles, attelés pour harnois, ellettes pour filer le lin et la laine, bobines, fuseaux, rouets de toutes qualités, cercles de tambours, sabots ordinaires, sabots flamands, sabots longs dits incroyables. Ces produits et tous ceux de la même nature obtenus dans le Nord sont consommés pour moitié dans le département même ; l'autre moitié s'expédie dans les provinces voisines, soit françaises, soit belges et hollandaises : il en est fait aussi des pacotilles pour l'Amérique.
L'ancienne gare
  • Juillet 1901 : Inauguration et mise en service de la ligne de chemin de fer Avesnes-sur-Helpe - Sars-Poteries. Inscrite dans le plan Freycinet (loi du 17 juillet 1879), concédée à la Compagnie des chemins de fer du Nord par une loi du 20 novembre 1883, les travaux de construction de la ligne commencent après le jugement d'expropriation rendu le 29 avril 1898. La réception des travaux a lieu le 24 juin 1901. La ligne est ouverte au public le 20 juillet 1901. Elle relie Avesnes-sur-Helpe à Solre-le-Château, via Flaumont-Waudrechies, Sémeries, Felleries, Sars-Poteries. Jusqu'à la Seconde Guerre mondiale (16 août 1941), le transport des voyageurs est assuré. Ensuite, seul le transport de marchandises composé essentiellement par la livraison de fournitures agricoles (paille, engrais...) subsiste jusqu'en 1953. Les bâtiments existent encore aujourd'hui.
  • 1914-1918 (Première Guerre mondiale) : Après avoir envahi la Belgique, les Allemands entrent en France. Les Français cèdent devant leur poussée. Le 25 août 1914, des soldats français battent en retraite et se dirigent vers Avesnes-sur-Helpe. Les Allemands suivent. Felleries se trouvera en zone occupée jusqu'à l'armistice (11 novembre 1918).
  • 1940-1945 (Seconde Guerre mondiale) : Venue de Belgique, la 7en Panzer (Division blindée), commandée par le maréchal Erwin Rommel, arrive dans l'Avesnois le 16 mai 1940 en passant par Clairfayts. Elle progresse très rapidement, rejoignant la route qui mène de Solre-le-Château aux "3 pavés" de Semousies, près de la ferme du Trianon, puis poursuit en passant à Avesnes-sur-Helpe (en empruntant l'avenue du Pont-Rouge) et continue vers Landrecies. Felleries sera ensuite occupée par les Allemands et libérée début septembre 1944 par des troupes américaines.

Administracion[modificar | modificar la font]

Lista deus cònsols successius
Periòde Identitat Etiqueta Qualitat
2008 2014 Pascal Lambret    
març de 2001 2008      
Totas las donadas son pas encara conegudas.

Demografia[modificar | modificar la font]


 v · d · m 
Evolucion demografica
Populacion comunala actuala (2013): , totala:
Picto infobox character.png
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
1 304 1 098 1 581 1 599 1 650 1 738 1 753 1 746 1 752
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
1 686 1 723 1 769 1 729 1 846 1 932 2 049 1 955 1 922
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
1 992 1 943 1 950 1 649 1 661 1 727 1 707 2 048 2 035
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2008
1 656
1 651
1 880
1 882
1 621
1 387
1 483
1 519
1 554
2009 2010
1 590
1 615
1 606
1 631
Fonts
Base Cassini de l'EHESS - Nombre retengut a partir de 1962 : Populacion sens comptes dobles - Sit de l'INSEE
Evolucion de la populacion 1962-2008


Luòcs e monuments[modificar | modificar la font]

Personalitats ligadas amb la comuna[modificar | modificar la font]

Véser tanben[modificar | modificar la font]

Ligams extèrnes[modificar | modificar la font]

Nòtas[modificar | modificar la font]

  1. en examen_cadastre_napoleonien_detail&doc=#datar%2Fir%2FCadastre%20napoleonien%2Fcadastre_napoleonien%2Exml&pagina_ref=5544&unittitle=FELLERIES%201813,%201868&unitid=P31%20/%20698&unitdate=1813,%201868 luòc internet Archiu départementales del Nòrd
  2. site internet Archives départementales du Nord