Bermeries

Un article de Wikipèdia, l'enciclopèdia liura.
Anar a : navigacion, Recercar

Bermeries
Bermeries

Descobridor o inventaire
Data de descobèrta
Contrari
Color
Simbòl de quantitat
Simbòl d'unitat
Proprietat de
Fondador
Compren
Data de debuta
Data de fin
Precedit per
Seguit per
Coordenadas
[[Fichièr:Bermeries (Nord, Fr) chapelle N.D. de Lourdes.JPG|center|280px|link=|border]]
Capèla La nòstra Madama de Pesadas
[[Fichièr:Blason ville fr Bermeries (Nord).svg|75px|center|link=]]
Geografia fisica
France location map-Regions and departements-2016.svg
geolocalizacion
Coordenadas 50° 17′ 14″ N, 3° 45′ 25″ E
Superfícia 5,29 km²
Altituds
 · Maximala
 · Minimala
 
153 m
113 m
Geografia politica
Estat Bandièra de França França
Region
32
Nauts de França
Departament
59
Nòrd Armas deu Departament de Nòrd
Arrondiment Avesnes-sur-Helpe
Canton Bavay
Intercom
245900964
du Bavaisis
Cònsol Jean-Claude Grossemy (2008-2014)
Geografia umana
Autras informacions
Còde postal 59570
Còde INSEE 59070

Bermeries es una comuna francesa del departament del Nòrd e de la region del Nòrd-Pas de Calais. Sa populacion en 2014 .

Geografia[modificar | modificar la font]

Istòria[modificar | modificar la font]

Partida eissida de l'article francés

Bermeries Se tròba mencionat jol nom Berimariacas en un acte de Clovis II, rei dels Francs, datat de 657[1]. Aquel acte molzut de Curtilis fibi, l'actual masatge caseriu de Courtilfoix. L'istòria de la municipalitat a ligat amb aquela del abbaye de Cambron, a Cambron-Casteau en lo Enaut bèlga[2].

Al començament de la Granda Guèrra, de las tropas britanicas son passats per Bermeries lo 27 d'agost de 1914 e pauc après, i i aguèt un accrochage amb las tropas alemandas a l'entorn de Bréaugies, al sud de Bellignies[3]. De contunh, los Alemands an ocupat la municipalitat fins al 6 de novembre de 1918, qualques jorns abans la fin de la guèrra. Un dels darrièrs escambis de fuòc a #èsser fach sul territòri de la comuna. Entre los dètz-e-nòu soldats britanics, enterrès en lo cementèri communal de Bermeries, dètz-e-sèt an queigut aqueles 5 e 6 de novembre 1918[4]. Per las victimas del pòble, la municipalitat a erigit, en concors amb Amfroipret, un monument als mòrtes dins aquel darrièr pòble.

Tèxte originau de l'article francés

Bermeries se trouve mentionné sous le nom Berimariacas dans un acte de Clovis II, roi des Francs, daté de 657[5]. Cet acte traite de Curtilis fibi, l'actuel hameau de Courtilfoix. L'histoire de la commune est liée avec celle de l'abbaye de Cambron, à Cambron-Casteau dans le Hainaut belge[2].

Au début de la Grande Guerre, des troupes britanniques sont passés par Bermeries le 27 août 1914 et peu après, il y eut un accrochage avec les troupes allemandes autour de Bréaugies, au sud de Bellignies[6]. Ensuite, les Allemands ont occupé la commune jusqu'au 6 novembre 1918, quelques jours avant la fin de la guerre. Un des derniers échanges de feu a été fait sur le territoire de la commune. Parmi les dix-neuf soldats britanniques, enterrés dans le cimetière communal de Bermeries, dix-sept sont tombés ces 5 et 6 novembre 1918[7]. Pour les victimes du village, la commune a érigé, en concours avec Amfroipret, un monument au morts dans ce dernier village.

Administracion[modificar | modificar la font]

Lista deus cònsols successius
Periòde Identitat Etiqueta Qualitat
2008 2014 Jean-Claude Grossemy    
març de 2001 2008      
Totas las donadas son pas encara conegudas.

Demografia[modificar | modificar la font]


 v · d · m 
Evolucion demografica
Populacion comunala actuala (2013): , totala:
Picto infobox character.png
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
273 220 249 257 280 383 394 406 411
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
424 448 430 395 391 399 377 328 308
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
307 308 304 291 293 263 270 251 254
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2008
255
252
236
307
318
305
359
367
375
2009 2010
386
396
404
416
Fonts
Base Cassini de l'EHESS - Nombre retengut a partir de 1962 : Populacion sens comptes dobles - Sit de l'INSEE
Evolucion de la populacion 1962-2008


Luòcs e monuments[modificar | modificar la font]

Personalitats ligadas amb la comuna[modificar | modificar la font]

Véser tanben[modificar | modificar la font]

Ligams extèrnes[modificar | modificar la font]

Nòtas[modificar | modificar la font]

  1. Acte n° 4458 en Chartes originalas anterioras a 1121 conservadas a França, Cédric GIRAUD, Jean-Baptiste RENAULT e Benoît-Michel TOCK, éds., Nancy : Centre de Médiévistique Jean Schneider ; éds électronique : Orléans : Institut d'Investigacion e d'Istòria dels Tèxtes, 2010. (Telma). [En linha] http://www.cn-telma.fr/originales/charte4458/. Data de ponduda a jorn : Primièra version, 10 de junh 2010.
  2. 2,0 et 2,1 http://www.cc-bavaisis.fr/spip.php?Article52 modèl {{Ligam web}} : paramètre « titre » mancant (consultat en 18 de julhet de 2011) Error de citacion : Balise <ref> non valide ; le nom « Bavaisis » est défini plusieurs fois avec des contenus différents
  3. General de Brigada James E. Edmonds, http://20072008.free.fr/Site2004/edmfchp5.htm modèl {{Ligam web}} : paramètre « titre » mancant (consultat en 18 de julhet de 2011)
  4. Modèl:Ne Ligam Modèl:Web
  5. Acte n° 4458 dans Chartes originales antérieures à 1121 conservées en France, Cédric GIRAUD, Jean-Baptiste RENAULT et Benoît-Michel TOCK, éds., Nancy : Centre de Médiévistique Jean Schneider ; éds électronique : Orléans : Institut de Recherche et d'Histoire des Textes, 2010. (Telma). [En ligne] http://www.cn-telma.fr/originaux/charte4458/. Date de mise à jour : Première version, 10 juin 2010.
  6. Général de Brigade James E. Edmonds, « Chapitre 5 - La retraite après Mons (Suite) - 25 août » (consultat en 18 juillet 2011)
  7. (en) Pierre Vandervelden, « BERMERIES Communal Cemetery (Nord France) » (consultat en 18 juillet 2011)