Gognies-Chaussée

Un article de Wikipèdia, l'enciclopèdia liura.
Anar a : navigacion, Recercar

Gognies-Chaussée
Gognies-Chaussée

Descobridor o inventaire
Data de descobèrta
Contrari
Color
Simbòl de quantitat
Simbòl d'unitat
Proprietat de
Fondador
Compren
Data de debuta
Data de fin
Precedit per
Seguit per
Coordenadas
[[Fichièr:Gognies-Chaussée (Nord, Fr) mairie et écoles.JPG|center|280px|link=|border]]
Comuna e d'escòlas
[[Fichièr:Blason ville fr Gognies-Chaussée (Nord).svg|75px|center|link=]]
Geografia fisica
France location map-Regions and departements-2016.svg
geolocalizacion
Coordenadas 50° 20′ 25″ N, 3° 56′ 43″ E
Superfícia 7,94 km²
Altituds
 · Maximala
 · Minimala
 
158 m
122 m
Geografia politica
Estat Bandièra de França França
Region
32
Nauts de França
Departament
59
Nòrd Armas deu Departament de Nòrd
Arrondiment Avesnes-sur-Helpe
Canton Maubeuge-Nord
Intercom
245900956
du Nord Maubeuge
Cònsol Jean Meurant (2008-2014)
Geografia umana
Autras informacions
Gentilici Gognisiens (en francés)
Còde postal 59600
Còde INSEE 59264

Gognies-Chaussée es una comuna francesa del departament del Nòrd e de la region del Nòrd-Pas de Calais.

Geografia[modificar | modificar la font]

Partida eissida de l'article francés

La municipalitat a situat a 8 km de Maubeuge al sud e a 12 km de Bavay al sud-oèst, sus la Wampe, lo ruisseau de Gueulard e lo ruisseau de Pichon-Prés. Es una entité communale talhada per la frontièra bèlga. La carrièra centrala es una de las sèt brancas de la Cauçada Brunehaut, ancianas vias romaines a l'entorn de Bavay.

Tèxte originau de l'article francés

La commune est située à 8 km de Maubeuge au sud et à 12 km de Bavay au sud-ouest, sur la Wampe, le ruisseau de Gueulard et le ruisseau de Petit-Prés. C'est une entité communale coupée par la frontière belge. La rue centrale est une des sept branches de la Chaussée Brunehaut, anciennes voies romaines autour de Bavay.

Istòria[modificar | modificar la font]

Partida eissida de l'article francés

Lo nom de Gognies conten la terminaison gnies d'origina tudesque, #que significa sojorn de; lo significat de la raïtz go es pas pas coneguda. Cauçada refère a la Cauçada Brunehaut.

Gognies Quège jos la prévoté e lo decanat de Maubeuge, mas la siá curació levava de la abbaye de Liessies.

Lo vilatge se tròba mencionat en actes medievalas a partir de 1185. En lo periòde fédale, la division territoriala es complèxa: de divèrsas familhas nòblas, la Abbaye de Hautmont e lo capítol de Maubeuge se partagaient tres distincions: Gognies, Gontreuil e Rogeries, qualques fiefs en defòra de las distincions e divèrsas jos-fiefs, de còps enclavés. En çò que tanh a un d'aqueles fiefs se tròba en l'archiu del capítol de Maubeuge de 1190 una triste istòria d'amor entre la polida Aliénor de Pèira-Fontaine e lo desafia Arnould del Mesnil, #que se donavan citas secrètas en un fôret a Roteleux. L'ivèrn vengut, Arnould se tròba davant una meute de lops, n'aucirà tres abans de trobar la mòrt. La filha afligida, intrada al capítol, morís pauc de temps après e es d'ela que lo capítol a eretat la cense de Roteleux (leu: lop) [1].

Lo puzzle territorial es uèi de tant mai complèx pel fach que lo 17 de setembre de 1678, al Tractat de Nimègue, Gognies a dividit en una part bèlga e una part francesa[2] e #que i a agut l'an 1820 al Tractat dels Limits una correction de frontièras.

Pendent lo blocus de Maubeuge en 1793, lo jove prince d'Iranja, futur rei [[Guillaume Ier dels Païses-Basses|Guillaume Modèl:Ligam sègleModèl:Verificacion sègle dels Païses-Basses]], séjourna dins lo castèl de Gontreuil[3].

En lo marc d'un nòu regroupement de municipalitats, previst pel 31 de decembre de 2011, la municipalitat a exprimit la siá preferéncia per l'adesion a l'Aglomeracion de Maubeuge.

Tèxte originau de l'article francés

Le nom de Gognies contient la terminaison gnies d'origine tudesque, qui signifie demeure de; la signification de la racine go n'est pas connue. Chaussée refère à la Chaussée Brunehaut.

Gognies tombait sous la prévoté et le decanat de Maubeuge, mais sa cure relevait de l'abbaye de Liessies.

Le village se trouve mentionné dans des actes médiévaux à partir de 1185. Dans la période fédale, la division territoriale est complexe: plusieurs familles nobles, l'Abbaye d'Hautmont et le chapitre de Maubeuge se partagaient trois seigneuries: Gognies, Gontreuil et Rogeries, quelques fiefs en dehors des seigneuries et plusieurs sous-fiefs, parfois enclavés. Au sujet d'un de ces fiefs se trouve dans les archives du chapitre de Maubeuge de 1190 une triste histoire d'amour entre la belle Aliénor de Pierre-Fontaine et le brave Arnould du Mesnil, qui se donnaient des rendez-vous secrets dans un fôret à Roteleux. L'hiver venu, Arnould se trouve devant une meute de loups, en tuera trois avant de trouver la mort. La fille affligée, entrée au chapitre, meurt peu de temps après et c'est d'elle que le chapitre a hérité la cense de Roteleux (leu: loup) [4].

Le puzzle territorial est aujourd'hui d'autant plus complexe par le fait que le 17 septembre 1678, au Traité de Nimègue, Gognies est divisé en une partie belge et une partie française[5] et qu'il y a eu en 1820 au Traité des Limites une correction de frontières.

Pendant le blocus de Maubeuge en 1793, le jeune prince d'Orange, futur roi [[Guillaume Ier des Pays-Bas|Guillaume Modèl:Ligam sègleModèl:Verificacion sègle des Pays-Bas]], séjourna au château de Gontreuil[6].

Dans le cadre d'un nouvel regroupement de communes, prévu pour le 31 décembre 2011, la commune a exprimé sa préférence pour l'adhésion à l'Agglomération de Maubeuge.

Administracion[modificar | modificar la font]

Lista deus cònsols successius
Periòde Identitat Etiqueta Qualitat
2008 2014 Jean Meurant    
març de 2001 2008      
Totas las donadas son pas encara conegudas.

Demografia[modificar | modificar la font]


 v · d · m 
Evolucion demografica
Populacion comunala actuala (2013): , totala:
Picto infobox character.png
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
430 326 428 521 610 723 766 792 837
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
839 883 921 830 795 810 762 735 695
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
693 713 717 758 747 787 797 725 834
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2008
886
907
756
807
820
796
798
798
798
2009 2010
795
809
789
802
Fonts
Base Cassini de l'EHESS - Nombre retengut a partir de 1962 : Populacion sens comptes dobles - Sit de l'INSEE
Evolucion de la populacion 1962-2008


Luòcs e monuments[modificar | modificar la font]

Personalitats ligadas amb la comuna[modificar | modificar la font]

Véser tanben[modificar | modificar la font]

Ligams extèrnes[modificar | modificar la font]

Nòtas[modificar | modificar la font]

  1. sieu+costat&id=IckWAAAAQAAJ#v=onepage&q&f=false Zéphyr-Joseph Piérart, Investigacions istoricas sus Maubeuge e lo sieu costat, e las municipalitats limitrophes, amb nòtas suls pòbles del anciana prévôté d'aquela vila, èca., 1851
  2. La Votz del Nòrd, 15 de genièr 2010
  3. Zéphyr-Joseph Piérart, 1851 op.cit.
  4. Zéphyr-Joseph Piérart, Recherches historiques sur Maubeuge et son canton, et les communes limitrophes, avec des notes sur les villages de l'ancienne prévôté de cette ville, etc., 1851
  5. La Voix du Nord, 15 janvier 2010
  6. Zéphyr-Joseph Piérart, 1851 op.cit.