Bellignies

Un article de Wikipèdia, l'enciclopèdia liura.
Anar a : navigacion, Recercar

Bellignies
Bellignies

Descobridor o inventaire
Data de descobèrta
Contrari
Color
Simbòl de quantitat
Simbòl d'unitat
Proprietat de
Fondador
Compren
Data de debuta
Data de fin
Precedit per
Seguit per
Coordenadas
[[Fichièr:Bellignies (Nord, Fr) mairie.JPG|center|280px|link=|border]]
La comuna de bellignies
[[Fichièr:Blason ville fr Bellignies (Nord).svg|75px|center|link=]]
Geografia fisica
France location map-Regions and departements-2016.svg
geolocalizacion
Coordenadas 50° 19′ 46″ N, 3° 46′ 12″ E
Superfícia 5,18 km²
Altituds
 · Maximala
 · Mejana
 · Minimala
 
136 m
102 m
72 m
Geografia politica
Estat Bandièra de França França
Region
32
Nauts de França
Departament
59
Nòrd Armas deu Departament de Nòrd
Arrondiment Avesnes-sur-Helpe
Canton Bavay
Intercom
245900964
du Bavaisis
Cònsol Danièle Druesnes (2008-2014)
Geografia umana
Autras informacions
Gentilici Bellignois, Bellignoises (en francés)
Còde postal 59570
Còde INSEE 59065

Bellignies es una comuna francesa del departament del Nòrd e de la region Nòrd-Pas de Calais. Sa populacion en 2014 .

Geografia[modificar | modificar la font]

Partida eissida de l'article francés
Lo Hogneau a Bellignies

Situada sus la Hogneau, la Eugnies e lo Risètz e en lo Parc natural regional del Avesnois a unitat|5|km {{}} de Bavay, Bellignies voreja la Belgica. La municipalitat facha part administrativement de la Avesnois (Arrondissement de Avesnes-sus-Helpe) e istoricament del Enaut.

Tèxte originau de l'article francés
L'Hogneau à Bellignies

Située sur l'Hogneau, l'Eugnies et le Riez et dans le Parc naturel régional de l'Avesnois à 5 km de Bavay, Bellignies borde la Belgique. La commune fait partie administrativement de l'Avesnois (Arrondissement d'Avesnes-sur-Helpe) et historiquement du Hainaut.

Istòria[modificar | modificar la font]

Partida eissida de l'article francés
Descenuda cap al bourg de Bellignies

Bellignies, es la forma romanisé de Bellingen, lo meteis nom #qu'aquel del vilatge de Bellingen, francisé Bellaing, en lo arrondissement de Valencianas. Sul significat del nom, en partint de la raïtz polida, las especulacions mencionan Polit (dieu gaulois), Belemus (autre nom per Apollon), de contunh un personatge nomenat Polit, o encara bèlga.

S'es soslinhat sul territòri de Bellignies dels monuments gauloises. Los romains an creusé a Bettignies en las ruscas calcaires del Crétacé dels sosterranhes per n'extraire las pèiras #qu'an servit a bastir Bagacum Nerviorum, l'actuala Bavay. Aqueles vasts excavations an trucat localement de trauques dels Sarrasins.

Bellignies Quège jos la parròquia de Gussignies fins en 1454. Ongan-ailà, lo vilatge a erigit en parròquia per Jacques de Harchies, proprietaire del castèl. A Modèl:La s- la tèrra de Bellignies es la proprieté de la familha bèlga de las Chasteler e consistís dins un pòble amb glèisa e castèl féodal. Del castèl existisson encara un torn, telefonada Vira de Polit, de la Sègle Modèl:S mini-Modèl:Verificacion sègle e un còrs de logies de la Sègle Modèl:S mini-Modèl:Verificacion sègle.

La municipalitat decidís en 1847 lo bastiment d'una nòva glèisa Sant-Barthelémy, realizada entre 1847 e 1855 per la architecte départemental Jules Fiévet. L'anciana glèisa #que datava de la Sègle Modèl:S mini-Modèl:Verificacion sègle a #èsser démolie l'an 1849, lo sieu portail a #èsser salvaguardat e meses al calvaire del cementèri.

Bellignies Possedissiá de nombrosas carrièras de pèira blava o de marbre. Aquelas carrièras an #èsser espetadas de l'antiquitat a Modèl:La s- per man-de œuvre per pèiras de talha, conegudas a Bavay jol nom de pèiras de las Sarrasins. Cap a 1820-1830 divèrses scieries de marbre s'installavan dins lo pòble, #que tres ne son uèi monuments istorics, e una d'alberga çò Musèu del marbre e de la pèira bleue. A lo-dessus del calcaire se tròba una rusca de pèira ferrugineuse d'un mètre de espessor aperaquí. En 1833, lo Sr. Crapez Espetèt aquela rusca ferrigineuse en transformant una scierie de marbre en forja. En 1880, aquela forja redevient scierie de marbre[1].

Una carrièra de calcaire, situada a caval sus Bettrechies e Bellignies, i aviá espetat dempuèi divèrsas generacions. Dempuèi 1970, la SECAB (Societat d'Espleitacion de las Carrièras de Bellignies) espeta industriellement lo luòc. Cada an, 950 000 tonas de granulats an produsit per las concasseurs #que transforman la ròca en sable e gravillon. Aquel granulat, concassé, redusit a las dimensions, calibré, i aurà barrejat a del bitume per las rotas o del ciment per far del béton, e de contunh utilizat per la bastissa e los trabalhs publics. L'entrepresa emplega 35 personas (2009).

Tèxte originau de l'article francés
Descente vers le bourg de Bellignies

Bellignies, est la forme romanisé de Bellingen, le même nom que celui du village de Bellingen, francisé Bellaing, dans l'arrondissement de Valenciennes. Sur la signification du nom, partant de la racine bel, les spéculations mentionnent Bel (dieu gaulois), Belemus (autre nom pour Apollon), puis un personnage nommé Bel, ou encore belge.

On a signalé sur le territoire de Bellignies des monuments gauloises. Les romains ont creusé à Bettignies dans les couches calcaires du Crétacé des souterrains pour en extraire les pierres qui ont servi à construire Bagacum Nerviorum, l'actuel Bavay. Ces vastes excavations sont appelés localement trous des Sarrasins.

Bellignies tombait sous la paroisse de Gussignies jusqu'en 1454. Cette année-là, le village est érigé en paroisse par Jacques de Harchies, proprietaire du château. Au Sègle Modèl:S mini-Modèl:Verificacion sègle la terre de Bellignies est la proprieté de la famille belge des Chasteler et consiste en un village avec église et château féodal. Du château existent encore une tour, appelée Tour de Bel, du Sègle Modèl:S mini-Modèl:Verificacion sègle et un corps de logies du Sègle Modèl:S mini-Modèl:Verificacion sègle.

La commune décide en 1847 la construction d'une nouvelle église Saint-Barthelémy, réalisée entre 1847 et 1855 par l'architecte départemental Jules Fiévet. L'ancienne église qui datait du Sègle Modèl:S mini-Modèl:Verificacion sègle a été démolie en 1849, son portail a été sauvegardé et mis au calvaire du cimetière.

Bellignies possédait de nombreuses carrières de pierre bleu ou de marbre. Ces carrières ont été exploitées de l'antiquité au Sègle Modèl:S mini-Modèl:Verificacion sègle par main-d'œuvre pour des pierres de taille, connues à Bavay sous le nom de pierres des Sarrasins. Vers 1820-1830 plusieurs scieries de marbre s'installaient dans le village, dont trois sont aujourd'hui des monuments historiques, et une d'elles héberge le Musée du marbre et de la pierre bleue. Au-dessus du calcaire se trouve une couche de pierre ferrugineuse d'un mètre d'épaisseur environ. En 1833, M. Crapez va exploiter cette couche ferrigineuse en transformant une scierie de marbre en forge. En 1880, cette forge redevient scierie de marbre[2].

Une carrière de calcaire, située à cheval sur Bettrechies et Bellignies, était exploitée depuis plusieurs générations. Depuis 1970, la SECAB (Société d'Exploitation des Carrières de Bellignies) exploite industriellement le site. Chaque année, 950 000 tonnes de granulats sont produits par les concasseurs qui transforment la roche en sable et gravillon. Ce granulat, concassé, réduit aux dimensions, calibré, sera mélangé à du bitume pour les routes ou du ciment pour faire du béton, et ensuite utilisé par le bâtiment et les travaux publics. L'entreprise emploie 35 personnes (2009).

Administracion[modificar | modificar la font]

Lista deus cònsols successius
Periòde Identitat Etiqueta Qualitat
2008 2014 Danièle Druesnes    
març de 2001 2008      
Totas las donadas son pas encara conegudas.

Demografia[modificar | modificar la font]


 v · d · m 
Evolucion demografica
Populacion comunala actuala (2013): , totala:
Picto infobox character.png
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
360 360 406 483 612 712 710 755 777
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
808 873 893 878 890 922 920 946 1 026
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
1 080 1 101 1 100 1 002 1 044 993 937 839 833
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2008
903
880
888
912
901
836
911
920
919
2009 2010
905
918
894
907
Fonts
Base Cassini de l'EHESS - Nombre retengut a partir de 1962 : Populacion sens comptes dobles - Sit de l'INSEE
Evolucion de la populacion 1962-2008


Luòcs e monuments[modificar | modificar la font]

Personalitats ligadas amb la comuna[modificar | modificar la font]

Véser tanben[modificar | modificar la font]

Ligams extèrnes[modificar | modificar la font]

Nòtas[modificar | modificar la font]

  1. http://www.actuacity.com/bellignies_59570/monuments/ Bellignies sus www.actuacity.com
  2. http://www.actuacity.com/bellignies_59570/monuments/ Bellignies sur www.actuacity.com