Bersillies

Un article de Wikipèdia, l'enciclopèdia liura.
Anar a : navigacion, Recercar

Bersillies
Bersillies

Descobridor o inventaire
Data de descobèrta
Contrari
Color
Simbòl de quantitat
Simbòl d'unitat
Proprietat de
Fondador
Compren
Data de debuta
Data de fin
Precedit per
Seguit per
Coordenadas
[[Fichièr:Bersillies (Nord, Fr) mairie.JPG|center|280px|link=|border]]
Comuna de Bersillies
[[Fichièr:Blason ville fr Bersillies (Nord).svg|75px|center|link=]]
Geografia fisica
France location map-Regions and departements-2016.svg
geolocalizacion
Coordenadas 50° 19′ 18″ N, 4° 00′ 20″ E
Superfícia 2,83 km²
Altituds
 · Maximala
 · Minimala
 
154 m
120 m
Geografia politica
Estat Bandièra de França França
Region
32
Nauts de França
Departament
59
Nòrd Armas deu Departament de Nòrd
Arrondiment Avesnes-sur-Helpe
Canton Maubeuge-Nord
Intercom
245900956
du Nord Maubeuge
Cònsol Marie-Paule Rousselle (2008-2014)
Geografia umana
Autras informacions
Gentilici Bersillais (en francés)
Còde postal 59600
Còde INSEE 59072

Bersillies es una comuna francesa del departament del Nòrd e de la region Nòrd-Pas de Calais. Sa populacion en 2014 .

Geografia[modificar | modificar la font]

Partida eissida de l'article francés

Bersillies Se situa a la jonction de tres ruisseaux : ruisseau dels Marais, a Vayaul e de l'Espital (o encara de Elesmes).

Tèxte originau de l'article francés

Bersillies se situe à la jonction de trois ruisseaux : ruisseau des Marais, à Vayaul et de l’Hôpital (ou encore d’Elesmes).

Istòria[modificar | modificar la font]

Partida eissida de l'article francés

A la Mièja Edat lo nom s'escriviá: Berseillies, Berchillies, Bercillies e Bersely. Lo nom ven benlèu de bersée, pleta e de ly, camp. Siatz camp de la pleta.

Lo vilatge #aperténer de tot temps, amb las siás dependéncias, al capítol de Maubeuge, #que i possedissiá rendas, de las intradas, e la majoritat dels dreches seigneuriaux. Las principalas dependéncias de Bersillies èran gaireben totas enclavées en las municipalitats vesinas. Aqueles enclaves èran: lo masatge caseriu dels Mottes, près de la Longueville; lo bòsc e la granja de dessus las Sars, al nòrd de Maubeuge; las granjas del Roteleux e de Héron-Fontaine. Lo capítol de Maubeuge, amb una autra porció contigua dins la vila, èra tanben compreses en la meteissa comuna, e constituissiá #çò que se trucava la distincion de Berseillies-en-Maubeuge. Lo capítol de Maubeuge, en mai del cens e intradas, aviá lo drech de mortemain e aquel de nomenar lo primièr e tresen échevin de la comuna. Lo abbesse de Maubeuge escuelhiá entre los 8 échevins de la municipalitat, lo mayeur.

Una capèla i i aguès fondat del temps de Charlemagne. En 1186, es una parròquia del décanat de Maubeuge. La glèisa aperteniá a la abbaye de Hautmont e èra una annèxa d'aquela de Mairieux. Lo vilatge a #èsser dévasté l'an 1554 per las tropas de Henr II, en caminant sus Maubeuge. De data ongan lo començament del bastiment de l'actuala glèisa Sant-Aldegonde, bastit sus un monticule. En 1789, a desligat de Mairieux e ven una annèxa de Villers-Sire-Nicole. En 1843, a amassat amb la Glèisa de Elesmes.

En 1792, i aviá dels escarmouches entre los Aliats e l'armada dels Revolucionaris, aiçò èra lo prélude de la batalha de La Grisoelle. De contunh, en 1793, una armada d'Austrians acampava a Bersillies.

Pendent las doas guèrras mondialas, Bersillies fa partida de la linha de defensa a l'entorn de Maubeuge. Al començament de la guèrra de 1914-1918, fin en agost - començament en setembre 1914, Bersillies se tròba jol fuòc enemic e a pres lo 5 de setembre de 1914. Lo pòble, ocupat fins gaireben a la fin de la guèrra, a #èsser forçat l'an 1916 pels ocupants de transferir las victimas a la nécropole nacionala de Assevent.

Lo Labor de Bersillies a integrat l'an 1936-139 en la Linha Maginot, mas es abimé dempuèi lo començament dels combats de la Segonda Guèrra mondiala, en mai 1940.

Tèxte originau de l'article francés
Le monument aux morts

Au Moyen Âge le nom s’écrivait: Berseillies, Berchillies, Bercillies et Bersely. Le nom vient peut-être de bersée, enclos et de ly, champ. Soit champ de l’enclos.

Le village appartint de tout temps, avec ses dépendances, au chapitre de Maubeuge, qui y possédait des rentes, des revenus, et la plupart des droits seigneuriaux. Les principales dépendances de Bersillies étaient presque toutes enclavées dans les communes voisines. Ces enclaves étaient: le hameau des Mottes, près de La Longueville; le bois et la ferme de dessus les Sars, au nord de Maubeuge; les fermes du Roteleux et de Héron-Fontaine. Le chapitre de Maubeuge, avec une autre portion attenante à la ville, était aussi compris dans la même commune, et constituait ce que l’on appelait la seigneurie de Berseillies-en-Maubeuge. Le chapitre de Maubeuge, outre les cens et revenus, avait le droit de mortemain et celui de nommer le premier et troisième échevin de la commune. L’abbesse de Maubeuge choisissait parmi les 8 échevins de la commune, le mayeur.

Une chapelle y fût fondé du temps de Charlemagne. En 1186, elle est une paroisse du décanat de Maubeuge. La glèisa appartenait à l'abbaye d'Hautmont et était une annexe de celle de Mairieux. Le village a été dévasté en 1554 par les troupes de Henr II, marchant sur Maubeuge. De cette année date le début de la construction de l'actuelle église Saint-Aldegonde, bâti sur un monticule. En 1789, elle est détachée de Mairieux et devient une annexe de Villers-Sire-Nicole. En 1843, elle est réunie avec l'Église d'Elesmes.

En 1792, il y avait des escarmouches entre les Alliés et l'armée des Révolutionnaires, c'était le prélude de la bataille de La Grisoelle. Ensuite, en 1793, une armée d'Autrichiens campait à Bersillies.

Pendant les deux guerres mondiales, Bersillies fait partie de la ligne de défense autour de Maubeuge. Au début de la guerre de 1914-1918, fin août - début septembre 1914, Bersillies se trouve sous le feu ennemi et est pris le 5 septembre 1914. Le village, occupé jusque presque à la fin de la guerre, a été forcé en 1916 par les occupants de transférer les victimes à la nécropole national d'Assevent.

L'Ouvrage de Bersillies est intégré en 1936-139 dans la Ligne Maginot, mais il est abimé dès le début des combats de la Deuxième Guerre mondiale, mai 1940.

La salle des fêtes
L'église Sainte-Aldegonde (1554)

Administracion[modificar | modificar la font]

Lista deus cònsols successius
Periòde Identitat Etiqueta Qualitat
2008 2014 Marie-Paule Rousselle    
març de 2001 2008      
Totas las donadas son pas encara conegudas.

Demografia[modificar | modificar la font]


 v · d · m 
Evolucion demografica
Populacion comunala actuala (2013): , totala:
Picto infobox character.png
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
192 204 155 156 207 204 200 192 194
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
201 186 192 177 185 169 159 147 138
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
160 176 156 109 132 131 206 162 161
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2008
198
173
193
246
272
275
263
261
273
2009 2010
270
284
264
270
Fonts
Base Cassini de l'EHESS - Nombre retengut a partir de 1962 : Populacion sens comptes dobles - Sit de l'INSEE
Evolucion de la populacion 1962-2008


Luòcs e monuments[modificar | modificar la font]

Personalitats ligadas amb la comuna[modificar | modificar la font]

Véser tanben[modificar | modificar la font]

Ligams extèrnes[modificar | modificar la font]

Nòtas[modificar | modificar la font]