Igney (Vòges)

Un article de Wikipèdia, l'enciclopèdia liura.
Salta a la navegació Salta a la cerca

Igney
Igney

Descobridor o inventaire
Data de descobèrta
Contrari
Color
Simbòl de quantitat
Simbòl d'unitat
Proprietat de
Fondador
Compren
Data de debuta
Data de fin
Precedit per
Seguit per
Coordenadas
[[Fichièr:Igney, Eglise Saint-Nicolas.jpg|center|280px|link=|border]]
Glèisa Santa-Benoît
[[Fichièr:Blason Igney.svg|75px|center|link=]]
Geografia fisica
Occitania Map2.svg
geolocalizacion
Coordenadas 48° 16′ 32″ N, 6° 23′ 46″ E
Superfícia 7,66 km²
Altituds
 · Maximala
 · Mejana
 · Minimala
 
373 m
310 m
286 m
Geografia politica
Estat Bandièra de França França
Region
44
Grand Èst
Departament
88
Vòges Armas deu Departament dels Vòges
Arrondiment Épinal
Canton Châtel-sur-Moselle
Intercom
248800013
de la Moyenne Moselle
Cònsol Jean-Marie Remy (2008-2014)
Geografia umana
Autras informacions
Gentilici Hérédien(ne)s (en francés)
Còde postal 88150
Còde INSEE 88247

Igney es una comuna francesa, situada dins lo departament dels Vòges e la region de Lorena.

Geografia[modificar | modificar la font]

Partida eissida de l'article francés

Igney A situat essencialament sul marge esquèrre de la Moselle, a l'oèst de Vaxoncourt, entre Thaon-los-Vòges al sud e Nomexy al nòrd. Lo canal de l'Èst travèrsa la municipalitat, aital coma la veja ferrée Nancy-Épinal. La cuesta #que separa Igney de Oncourt e Frizon a l'oèst es fòrtament boisée (bòsc del Âtre de contunh, en direccion de Nomexy, bòsc de la Héronnière).

Tèxte originau de l'article francés

Igney est situé essentiellement sur la rive gauche de la Moselle, à l'ouest de Vaxoncourt, entre Thaon-les-Vosges au sud et Nomexy au nord. Le canal de l'Est traverse la commune, ainsi que la voie ferrée Nancy-Épinal. La cuesta qui sépare Igney d'Oncourt et Frizon à l'ouest est fortement boisée (bois de l'Âtre puis, en direction de Nomexy, bois de la Héronnière).


Comunas vesinas[modificar | modificar la font]

Distanças e posicion relativa
Map pointer black.svgIgney
Comuna amb 457 abitants (2000)Vaxoncourt (2,2km)
Comuna amb 413 abitants (2000)Frizon (2,7km)
Comuna amb 161 abitants (2000)Oncourt (3,0km)
Comuna amb 937 abitants (2000)Girmont (3,5km)
Comuna amb 2128 abitants (2000)Nomexy (3,5km)


Istòria[modificar | modificar la font]

Partida eissida de l'article francés

Lo luòc es ja ocupat a l'epòca gallo-romaine (vestigis de via romaine en direccion del bòsc de la Héronnière). Lo sieu nom seriá la forma modèrna de Ign (lo fuòc)-iacum (lo domeni).

Dempuèi la Sègle Modèl:S mini-Modèl:Verificacion sègle, la comunitat del luòc es ja erigida en parròquia, aital coma en testifica un levat de redevance de dètz deniers al capítol de Remiremont. Igney Comptava doas distincions, #que la una a las mans de la familha de Mitry, fòrça anciana familha lorraine presenta en l'administracion messine dempuèi la Sègle Modèl:S mini-Modèl:Verificacion sègle. Françoise-Gabrielle-Rosa de Mitry, madama de Igney, #èsser un poèta de talent observat al tribunal del rei Louis XIV. #Publicar dos recueils de vèrs, #que lo un dédié al ne marques de Torcy.

Lo vilatge de Igney #èsser lo teatre de la primièra batalha de la campanha de França en genièr 1814 (coneguda jol nom de « combats de Épinal » #que #opausar las tropas cosaques de la hetman Platov aliadas a las Wurtembergeois comandats per lo sieu prince reial en persona, e las divisions dels generales franceses Rousseau e Duvigneau. Los Franceses #ganhar aquela batalha homicida pels aliats e #aténher a far lo sieu jonction amb lo gròs de la Granda Armada de [[Napoleon Ier|Napoleon Modèl:Ligam sègleModèl:Verificacion sègle]] als environs de Toul.

Sus la granda via de comunicacion Nancy-Épinal, Igney #recebre de visitas de personalitats prestigiosas en rota per las aigas vosgiennes, sustot de Plombières… çò pòrti de Orléans, en 1842, pauc de tempses abans la siá mòrt accidentelle a París, l'emperaire Napoleon III, la familha imperiala e lo tribunal en los ans 1860.

Igney S'es virat cap a l'indústria texila dempuèi la fin de la Sègle Modèl:S mini-Modèl:Verificacion sègle amb (dintratz d'autras) l'ostal Manuel e a conegut lo sieu essor principal dempuèi lo començament de la Sègle Modèl:S mini-Modèl:Verificacion sègle amb l'arribada del personatge phare d'aquela region Marcel Boussac. La siá fabrica texila comportava un tissage e una filature. A comptat près de 600 salariats fins en los ans 1960. Amb lo effondrement del empèri Boussac, Igney viu d'oras malaisidas. E mai se i aja enriquit lo país d'una manièra incontestabla e permís a las familhas obrièras de viure melhor pendent près d'una mitat sègle, lo paternalisme humaniste de Marcel Boussac a #aver# d'afrontar de conflictes socials #que, importats pels estats-màgers politico-sindicales, ressortián largament lo marc de l'entrepresa e de la region. L'esperit communautaire communal se n'es trobat prigondament modificat al ponch #que tota mutation economic e/o cultural sembla uèi encara impossible.

Egalament tocada per la déprise de l'activitat de ramaderia bovina, la municipalitat tira las siás intradas de taxas professionalas de qualques entrepresas de dimension notabla, #que las n'Ès Coanus, charpente tampa, especializada en la restauracion de toitures de monuments istorics (a sustot restaurat los toitures del musèu del Louvre), e los Ès Mangenot, de bevendas e de combustibles. Qualques artesans dinamics i emplegan una poignée de salariats, per la majoritat en sectors fòrça qualificats. Dempuèi divèrsas desenas d'ans, la municipalitat fa espetar los grauats (a usatge de bastiment e voirie) del lièch de la Moselle, activitat en efièch rémunératrice, mas generadora de désagréments mieiambientalas (navettes de camions-bennes, influéncia sul païsatge), #que cèrts grèus (fauna e flore). La réhabilitation de las espleitacions en étangs condicionats fach la felicitat dels aficionats de persec e dels promeneurs.

Après un long periòde de bassa, Igney ne vei la siá populacion créisser leugièrament en la mouvance de desvolopament de las vilas vesinas de Thaon-las-Vòges, Chavelot, Épinal… al sud e de Nomexy al nòrd.

[[Fichièr:{{{imatge}}}|100px|Blason]] Blasonament :
D'aur a la fasce de caras cargadas de tres besants d'aur.
Tèxte originau de l'article francés

Le lieu est déjà occupé à l'époque gallo-romaine (vestiges de voie romaine en direction du bois de la Héronnière). Son nom serait la forme moderne de Ign (le feu)-iacum (le domaine).

Dès le Sègle Modèl:S mini-Modèl:Verificacion sègle, la communauté du lieu est déjà érigée en paroisse, ainsi qu'en témoigne un relevé de redevance de dix deniers au chapitre de Remiremont. Igney comptait deux seigneuries, dont l'une aux mains de la famille de Mitry, très ancienne famille lorraine présente dans l'administration messine dès le Sègle Modèl:S mini-Modèl:Verificacion sègle. Françoise-Gabrielle-Rose de Mitry, dame d'Igney, fut une poétesse de talent remarquée à la cour du roi Louis XIV. Elle publia deux recueils de vers, dont l'un dédié au marquis de Torcy.

Le village d'Igney fut le théâtre de la première bataille de la campagne de France en janvier 1814 (connue sous le nom de « combats d'Épinal » qui opposa les troupes cosaques de l'hetman Platov alliées aux Wurtembergeois commandés par leur prince royal en personne, et les divisions des généraux français Rousseau et Duvigneau. Les Français gagnèrent cette bataille meurtrière pour les alliés et réussirent à faire leur jonction avec le gros de la Grande Armée de [[Napoléon Ier|Napoléon Modèl:Ligam sègleModèl:Verificacion sègle]] aux environs de Toul.

Sur la grande voie de communication Nancy-Épinal, Igney reçut des visites de personnalités prestigieuses en route pour les eaux vosgiennes, notamment de Plombières… le duc d'Orléans, en 1842, peu de temps avant sa mort accidentelle à Paris, l'empereur Napoléon III, la famille impériale et la cour dans les années 1860.

Igney s'est tournée vers l'industrie textile dès la fin du Sègle Modèl:S mini-Modèl:Verificacion sègle avec (entre autres) la maison Manuel et a connu son essor principal dès le début du Sègle Modèl:S mini-Modèl:Verificacion sègle avec l'arrivée du personnage phare de cette région Marcel Boussac. Son usine textile comportait un tissage et une filature. Elle a compté près de 600 salariés jusque dans les années 1960. Avec l'effondrement de l'empire Boussac, Igney vit des heures difficiles. Bien qu'il ait enrichi le pays d'une manière incontestable et permis aux familles ouvrières de vivre mieux durant près d'un demi siècle, le paternalisme humaniste de Marcel Boussac a dû faire face à des conflits sociaux qui, importés par les états-majors politico-syndicaux, dépassaient largement le cadre de l'entreprise et de la région. L'esprit communautaire communal s'en est trouvé profondément modifié au point que toute mutation économique et/ou culturelle semble aujourd'hui encore impossible.

Également touchée par la déprise de l'activité d'élevage bovin, la commune tire ses revenus de taxes professionnelles de quelques entreprises de dimension notable, dont les Ets Coanus, charpente couverture, spécialisée dans la restauration de toitures de monuments historiques (a notamment restauré les toitures du musée du Louvre), et les Ets Mangenot, boissons et combustibles. Quelques artisans dynamiques y emploient une poignée de salariés, pour la plupart dans des secteurs très qualifiés. Depuis plusieurs dizaines d'années, la commune fait exploiter les gravats (à usage de construction et voirie) du lit de la Moselle, activité certes rémunératrice, mais génératrice de désagréments environnementaux (navettes de camions-bennes, influence sur le paysage), dont certains graves (faune et flore). La réhabilitation des exploitations en étangs aménagés fait le bonheur des amateurs de pêche et des promeneurs.

Après une longue période de baisse, Igney voit sa population croître légèrement dans la mouvance de développement des cités voisines de Thaon-les-Vosges, Chavelot, Épinal… au sud et de Nomexy au nord.

[[Fichièr:{{{imatge}}}|100px|Blason]] Blasonament :
D'or à la fasce de gueules chargée de trois besants d'or.


Administracion[modificar | modificar la font]

Lista deus cònsols successius
Periòde Identitat Etiqueta Qualitat
2008 2014 Jean-Marie Remy    
març de 2001 2008      
Totas las donadas son pas encara conegudas.

Demografia[modificar | modificar la font]


 v · d · m 
Evolucion demografica
Populacion comunala actuala (2013): , totala:
Picto infobox character.png

1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
266 292 321 359 346 373 394 405 -

1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
458 503 470 - 476 489 491 497 776

1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
1 005 1 176 1 175 1 132 1 123 1 152 974 1 109 1 290

1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2008
1 312
1 310
1 307
1 171
1 075
1 090
1 120
1 112
1 123
2009 2010
1 143
1 173
1 162
1 194
Fonts
Base Cassini de l'EHESS - Nombre retengut a partir de 1962 : Populacion sens comptes dobles - Sit de l'INSEE
Evolucion de la populacion 1962-2008


Luòcs e monuments[modificar | modificar la font]

Personalitats ligadas amb la comuna[modificar | modificar la font]

Véser tanben[modificar | modificar la font]

Ligams extèrnes[modificar | modificar la font]

Nòtas[modificar | modificar la font]