Lépanges-sur-Vologne

Un article de Wikipèdia, l'enciclopèdia liura.
Anar a : navigacion, Recercar

Lépanges-sur-Vologne
Lépanges-sur-Vologne

Descobridor o inventaire
Data de descobèrta
Contrari
Color
Simbòl de quantitat
Simbòl d'unitat
Proprietat de
Fondador
Compren
Data de debuta
Data de fin
Precedit per
Seguit per
Coordenadas
[[Fichièr:Lépanges Sainte Libaire.JPG|center|280px|link=|border]]
Çò glèisa Santa-Libaire
[[Fichièr:Defautoc.png|75px|center|link=]]
Geografia fisica
France location map-Regions and departements-2016.svg
geolocalizacion
Coordenadas 48° 10′ 23″ N, 6° 40′ 19″ E
Superfícia 7,57 km²
Altituds
 · Maximala
 · Minimala
 
667 m
394 m
Geografia politica
Estat Bandièra de França França
Region
44
Grand Èst
Departament
88
Vòges Armas deu Departament dels Vòges
Arrondiment Épinal
Canton Bruyères
Intercom
248800633
de la Vallée de la Vologne
Cònsol André Claudel (2008-2014)
Geografia umana
Autras informacions
Gentilici Lépangeois(es) (en francés)
Còde postal 88600
Còde INSEE 88266

Lépanges-sur-Vologne es una comuna francesa, situada dins lo departament dels Vòges e la region de Lorena.

Geografia[modificar | modificar la font]

Partida eissida de l'article francés

Pichon vilatge vosgien del nòrd-es de la França a la cœur del Piémont e de la vallée de la Vologne, Lépanges-sus-Vologne radia sus un ensems de pichons pòbles environnant. Situat a l'èst de Épinal, al nòrd de Remiremont e al sud-oèst de Sant-Dié-de detlos-Vòges, lo vilatge aprofècha d'una situacion avantageuse a la encreuament entre aqueles desparièrs aqueles, e rèsta un passatge cap als crêtes vosgiennes situadas a l'èst.

Lépanges-Sus-Vologne s'es desvolopat sus tres faciès desparièrs : lo primièr correspond a la vallée de la Vologne ont afloren alluvions sablo-graveleuses, lo granit de Épinal constituent lo socle, lo segond reven al adret a la Beure e lo darrièr es lo ubac amb Palhieu ont afloren çò grès vosgien e lo conglomérat principal, ruscas del Secondaire, mai spécifiquement del Trias.

Malgrat la siá preséncia sul Piémont vosgien, Lépanges-sus-Vologne aprofècha ja del originalitat dels païsatges vosgiens, en resultant dels orogenèses hercynienne (dempuèi lo Dévonien inferior al Permien) e aupina (del Trias, ère Secondaire, als nòstres jorns), aital coma dels glaciations quaternaires. L'influéncia périglaciaire a quitat de de nombroses depauses suls plateaux, los vessants e los fons de vallée.

La vallée s'es desvolopat a l'entorn de l'activitat texila, dels servicis #que ne dispausa lo pòble (mètge, plaça, estanc…), dels aisses de comunicacion (via ferrée, RD44, canal…).

Los vessants per çò qu'es d'eles difereixen per la siá exposicion : lo adret aprofècha d'un desvolopament de l'abitat creissent per l'atractiu dels citadins de Bruyères o de Épinal e lo ubac es puslèu agricòla.

Tèxte originau de l'article francés

Petit village vosgien du nord-est de la France au cœur du Piémont et de la vallée de la Vologne, Lépanges-sur-Vologne rayonne sur un ensemble de petits villages environnant. Situé à l'est d'Épinal, au nord de Remiremont et au sud-ouest de Saint-Dié-des-Vosges, le village profite d'une situation avantageuse au carrefour entre ces différents axes, et reste un passage vers les crêtes vosgiennes situées à l'est.

Lépanges-sur-Vologne s'est développé sur trois faciès distincts : le premier correspond à la vallée de la Vologne où affleurent des alluvions sablo-graveleuses, le granit d'Épinal constituant le socle, le second correspond à l'adret avec la Beure et le dernier est l'ubac avec Palhieu où affleurent le grès vosgien et le conglomérat principal, couches du Secondaire, plus spécifiquement du Trias.

Malgré sa présence sur le Piémont vosgien, Lépanges-sur-Vologne profite déjà de l'originalité des paysages vosgiens, résultant des orogenèses hercynienne (dès le Dévonien inférieur au Permien) et alpine (du Trias, ère Secondaire, à nos jours), ainsi que des glaciations quaternaires. L'influence périglaciaire a laissé de nombreux dépôts sur les plateaux, les versants et les fonds de vallée.

La vallée s'est développée autour de l'activité textile, des services dont dispose le village (médecin, poste, bureau de tabac…), des axes de communication (voie ferrée, RD44, canal…).

Les versants quant à eux diffèrent par leur exposition : l'adret profite d'un développement de l'habitat grandissant par l'attrait des citadins de Bruyères ou d'Épinal et l'ubac est plutôt agricole.


Comunas vesinas[modificar | modificar la font]

Distanças e posicion relativa
Map pointer black.svgLépanges-sur-Vologne
Comuna amb 94 abitants (2000)Prey (1,4km)
Comuna amb 270 abitants (2000)Deycimont (1,5km)
Comuna amb 242 abitants (2000)Fays (2,5km)
Comuna amb 251 abitants (2000)Fiménil (3,7km)
Comuna amb 213 abitants (2000)Faucompierre (3,7km)
Comuna amb 190 abitants (2000)Le Roulier (3,8km)


Istòria[modificar | modificar la font]

Partida eissida de l'article francés

Lo toponyme de Lépanges (Lasperange) a testificat almens al Modèl:Sp-.

Lépanges Aperteniá al bailliage de Bruyères. A l'esperital, lo pòble i aviá partejat entre las parròquias de Camp-lo-Pòrti e Charmois-davant-Bruyères, a una autra epòca una dependéncia de la parròquia de Deycimont.

Abans lo 19 vendémiaire an X, Lépanges fasiá partida del costat de Docelles.

De 1803 a 1817, l'archiu nos renseignent de la misèria de l'epòca, ponctuée de conscriptions e de las réquisitions per la armada francesa en un primièr temps, de contunh per las armadas aliadas.

Al començament de la Sègle Modèl:S mini-Modèl:Verificacion sègle, la populacion èra plan prima, amb qualques 377 abitants (en 1803) reagrupats al se de 72 familhas implantadas en luòcs-diches coma Palhieu sul ubac, la Bure, las Baraques, actuala carrièra de la Glèisa (bastida l'an 1863), situats sul adret. Sonque qualques attelages de bœufs e de cavals manlevavan aquel camin per prene los qualques unas granjas environnantes. La glèisa paroissiale actuala – dédiée a santa Libaire – a #èsser bastida l'an 1866. La comuna e l'escòla de gojats l'an #èsser en 1877. L'escòla de filhas i aguèt bastit l'an 1860.

Lo molin del comte de Bourcier de Girecourt, aital coma un molin annèx, demoravan las solas activitats del pòble. Lépanges Se trobava sul camin del comte de Bourcier quand se retia de Girecourt dins lo castèl de Sants-Texans-de detlo-Mercat. Aital, s'i seriá mes planches per facilitar lo passatge, d'ont Lo Espange de contunh Lo Épange, Los Panges, Lépanges, per venir Lépanges-sus-Vologne en 1965. Aquela étymologie es totun conversada.

Lo primièr pont i aviá constituit de planches e de bigas. La siá mantenença engendra de las despensas fòrça importants, en metent los bòsques a dura pròva…

La principala activitat economica del pòble es l'entrepresa Decouvelaere. Creada a Tourcoing en 1946 e implantada a Lépanges-sus-Vologne dempuèi 1964, la societat evoluciona uèi en tres mestièrs : tissage, teinturerie e transformacion de teissuts. Lo tissage Decouvelaere a barrat las siás pòrtas en tardor 2008.

Tèxte originau de l'article francés

Le toponyme de Lépanges (Lasperange) est attesté au moins au Modèl:Sp-.

Lépanges appartenait au bailliage de Bruyères. Au spirituel, le village était partagé entre les paroisses de Champ-le-Duc et Charmois-devant-Bruyères, à une autre époque une dépendance de la paroisse de Deycimont.

Avant le 19 vendémiaire an X, Lépanges faisait partie du canton de Docelles.

De 1803 à 1817, les archives nous renseignent de la misère de l'époque, ponctuée de conscriptions et des réquisitions pour l'armée française dans un premier temps, puis pour les armées alliées.

Au début du Sègle Modèl:S mini-Modèl:Verificacion sègle, la population était bien maigre, avec quelque 377 habitants (en 1803) regroupés au sein de 72 familles implantées dans des lieux-dits comme Palhieu sur l'ubac, la Bure, les Baraques, actuelle rue de l'Église (construite en 1863), situés sur l'adret. Seuls quelques attelages de bœufs et de chevaux empruntaient ce chemin pour rejoindre les quelques fermes environnantes. La glèisa paroissiale actuelle – dédiée à sainte Libaire – a été construite en 1866. La mairie et l'école de garçons l'ont été en 1877. L'école de filles fut bâtie en 1860.

Le moulin du comte de Bourcier de Girecourt, ainsi qu'un moulin annexe, restaient les seules activités du village. Lépanges se trouvait sur le chemin du comte de Bourcier lorsqu’il se rendait de Girecourt au château de Saint-Jean-du-Marché. Ainsi, on aurait placé des planches pour faciliter le passage, d'où L’Espange puis L’Épange, Les Panges, Lépanges, pour devenir Lépanges-sur-Vologne en 1965. Cette étymologie est cependant discutée.

Le premier pont était constitué de planches et de poutres. Son entretien engendra des dépenses très importantes, mettant les forêts à dure épreuve…

La principale activité économique du village est l'entreprise Decouvelaere. Créée à Tourcoing en 1946 et implantée à Lépanges-sur-Vologne depuis 1964, la société évolue aujourd’hui dans trois métiers : tissage, teinturerie et transformation de tissus. Le tissage Decouvelaere a fermé ses portes en automne 2008.


Administracion[modificar | modificar la font]

Lista deus cònsols successius
Periòde Identitat Etiqueta Qualitat
2008 2014 André Claudel    
març de 2001 2008      
Totas las donadas son pas encara conegudas.

Demografia[modificar | modificar la font]


 v · d · m 
Evolucion demografica
Populacion comunala actuala (2013): , totala:
Picto infobox character.png
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
400 503 587 600 718 812 807 821 -
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
743 721 755 - 802 803 823 968 1 309
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
1 630 1 655 1 620 1 483 1 333 1 305 1 313 1 307 1 279
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2008
1 209
1 059
1 090
1 035
1 006
950
926
922
929
2009 2010
929
945
925
941
Fonts
Base Cassini de l'EHESS - Nombre retengut a partir de 1962 : Populacion sens comptes dobles - Sit de l'INSEE
Evolucion de la populacion 1962-2008


Luòcs e monuments[modificar | modificar la font]

Personalitats ligadas amb la comuna[modificar | modificar la font]

Véser tanben[modificar | modificar la font]

Ligams extèrnes[modificar | modificar la font]

Nòtas[modificar | modificar la font]