Bertrimoutier

Un article de Wikipèdia, l'enciclopèdia liura.
Salta a la navegació Salta a la cerca

Bertrimoutier
Bertrimoutier

Descobridor o inventaire
Data de descobèrta
Contrari
Color
Simbòl de quantitat
Simbòl d'unitat
Proprietat de
Fondador
Compren
Data de debuta
Data de fin
Precedit per
Seguit per
Coordenadas
[[Fichièr:Bertrimoutier Eglise.jpg|center|280px|link=|border]]
La glèisa Sant-Jacques-çò de-Màger
[[Fichièr:Defautoc.png|75px|center|link=]]
Geografia fisica
Occitania Map2.svg
geolocalizacion
Coordenadas 48° 16′ 21″ N, 7° 03′ 18″ E
Superfícia 3,72 km²
Altituds
 · Maximala
 · Mejana
 · Minimala
 
596 m
444 m
373 m
Geografia politica
Estat Bandièra de França França
Region
44
Grand Èst
Departament
88
Vòges Armas deu Departament dels Vòges
Arrondiment Saint-Dié-des-Vosges
Canton Saint-Dié-des-Vosges-Est
Intercom
248800518
du Val de Galilée
Cònsol Guy Hurstel (2008-2014)
Geografia umana
Autras informacions
Gentilici Bertrimonastérien(ne)s (en francés)
Còde postal 88520
Còde INSEE 88054
www.bertrimoutier.fr

Bertrimoutier es una comuna francesa, situada dins lo departament dels Vòges e la region de Lorena.

Geografia[modificar | modificar la font]

Partida eissida de l'article francés
Fichièr:Bertrimoutier-Vista.jpg
Vista dempuèi la glèisa
Lo masatge caseriu de Bonipaire
Lo caseriu de Layegoutte

Bertrimoutier a situat en lo costat de Sant-Dié Èst e se tròba sus un scenari #que çò altitud ne vària entre 373 e 600 mètres. Lo vilatge a una superfícia de 367 ectaras #que 27 de bòsc communal. Lo vilatge n'es principalament blotti la longitud de la Rota départementale 23. Lo nuclèu central del aglomeracion a reagrupat a l'entorn de la glèisa e las abitacions venon se lover a l'entorn de la bastissa. Las rotas communales perpendiculaires a la départementale pòrtan dins los pòbles limitrophes de Combrimont, Neuvillers-sus-Fave e de Rafes en permetent aital de prene los coteaux dels granjas isoladas de la vallée de la Fave. Un jos-afluent de la Fave, lo Blanc Rupt, voreja la municipalitat al sud fins a lo sieu confluisson amb la Mòrt.

Tèxte originau de l'article francés
Vue depuis l'église
Le hameau de Bonipaire
Le hameau de Layegoutte

Bertrimoutier est situé dans le canton de Saint-Dié Est et se trouve sur un plateau dont l'altitude varie entre 373 et 600 mètres. Le village a une surface de 367 hectares dont 27 de forêt communal. Le village est principalement blotti le long de la Route départementale 23. Le noyau central de l'agglomération est regroupé autour de l'église et les habitations viennent se lover autour de l'édifice. Les routes communales perpendiculaires à la départementale mènent aux villages limitrophes de Combrimont, Neuvillers-sur-Fave et Raves permettant ainsi de rejoindre les coteaux des fermes isolées de la vallée de la Fave. Un sous-affluent de la Fave, le Blanc Rupt, borde la commune au sud jusqu'à son confluent avec la Morte.


Comunas vesinas[modificar | modificar la font]

Distanças e posicion relativa
Map pointer black.svgBertrimoutier
Comuna amb 156 abitants (2000)Combrimont (1,0km)
Comuna amb 427 abitants (2000)Raves (1,1km)
Comuna amb 217 abitants (2000)Frapelle (2,6km)
Comuna amb 147 abitants (2000)Lesseux (2,6km)
Comuna amb 342 abitants (2000)Coinches (3,2km)
Comuna amb 123 abitants (2000)Gemaingoutte (3,2km)
Comuna amb 102 abitants (2000)Le Beulay (3,5km)
Comuna amb 469 abitants (2000)Remomeix (3,7km)


Istòria[modificar | modificar la font]

Partida eissida de l'article francés

Es a Bertrimoutier #que i aguèt creat la primièra de las dètz-e-uèch colònias agricòlas establidas pels fraires de Sant-Dié dempuèi lo Modèl:VIIIe sègle. Lo monastèri (moutier) #èsser fondat cap a 1171 pel fraire Bertherus, discipol de sant Déodat, e dépendait del monastèri de Sant-Dié. A lo sieu torn, la colònia de Bertherus essaima d'autras en las vallons environnants.

A partir de 1331, Jean de Eckerich [1] s'alia amb lo pòrti de Lorraine per combatre lo comte de Bar. Jean de Eckerich estrall Bertrimoutier, Provenchères-sus-Fave, Remomeix, Santa-Marguerite e atrai en una embuscade las chanoines Jean de Toulon, Geoffroy de Herbeuviller e Nicolas de Porcher #que comandavan las tropas del capítol de Sant-Dié, los faches presoèrs e los barra en lo sieu donjon del Anautit-Échéry que # reclama per el 750 libres tournois de rançon.

Lo pòble a indicat sens lo dénombrement establit en 1553 per Claude de Jussey pels bens #que possedissiá en los prévôtés de Sant-Dié, Dompaire, Bruyères e Arcs. En 1681, lo capítol de Sant-Dié #retre fe e aumenatge al rei de França per la comuna de Bertrimoutier. Cossí se o verifica, l'istòria de Bertrimoutier es estretament ligada al papièr #qu'a jogat lo clergé en la contrée. Los abitants de Bertrimoutier èran astreints a corvées al castèl del Spitzemberg, la mitat de la serrure de la granda pòrta, la mitat de la crôle o pêle a fuòc e de la chaudière #que i aviá porgit per la vouerie de l'Anautita-Pèira.

En 1790, la parròquia de Bertrimoutier, #que reagrupava las bourgs de Combrimont, Bonipaire, Layegoutte, Lesseux, Frapelle, Neuvillers, Parelh, Grandrupt e de Rafes, èra ja trucada la Granda Parròquia. En 1848, los caserius de Bonipaire e de Layegoutte an #èsser ligats a la comuna. L'evolucion de la populacion a ligat al desvolopament del pòble. Fins al mièg del sègle XIX, la populacion aumenta sensiblement per passar de 12 abitants en 1710 a 156 en 1847. Vint ans mai tard la populacion de Bertrimoutier a multiplicat per 2,1 transeünt a 328 abitants, #çò qu'explica lo regroupement dels caserius de Bonipaire e de Layegoutte dins lo pòble de Bertrimoutier. Abans 1848, Bonipaire e Layegoutte avián amassat a Combrimont en formant aital una municipalitat desparièra. Es lo decrèt presidencial del 21 de julhet de 1848 #qu'a format la municipalitat de Combrimont e amassat Bonipaire e Layegoutte a Bertrimoutier. Dempuèi la municipalitat s'estend sus 357 ectaras. Aquel periòde correspond al bastiment d'una nòva comuna e d'una nòva escòla a partir de 1865. La municipalitat es arribada al pic de populacion amb 367 abitants en 1887. Uèi la municipalitat compti 375 abitants.

La nécropole franco-alemanda
Tèxte originau de l'article francés

C'est à Bertrimoutier que fut créée la première des dix-huit colonies agricoles établies par les moines de Saint-Dié dès le Modèl:VIIIe siècle. Le monastère (moutier) fut fondé vers 1171 par le moine Bertherus, disciple de saint Déodat, et dépendait du monastère de Saint-Dié. À son tour, la colonie de Bertherus essaima d'autres dans les vallons environnants.

À partir de 1331, Jean d'Eckerich [2] s’allie avec le duc de Lorraine pour combattre le comte de Bar. Jean d'Eckerich ravage Bertrimoutier, Provenchères-sur-Fave, Remomeix, Sainte-Marguerite et attire dans une embuscade les chanoines Jean de Toulon, Geoffroy d'Herbeuviller et Nicolas de Porcher qui commandaient les troupes du chapitre de Saint-Dié, les fait prisonniers et les enferme dans son donjon du Haut-Échéry pour lesquels il réclame 750 livres tournois de rançon.

Le village est indiqué sans le dénombrement établi en 1553 par Claude de Jussey pour les biens qu'il possédait dans les prévôtés de Saint-Dié, Dompaire, Bruyères et Arches. En 1681, le chapitre de Saint-Dié rendit foi et hommage au roi de France pour la mairie de Bertrimoutier. Comme on le constate, l'histoire de Bertrimoutier est étroitement liée au rôle qu'a joué le clergé dans la contrée. Les habitants de Bertrimoutier étaient astreints à des corvées au château du Spitzemberg, la moitié de la serrure de la grande porte, la moitié de la crôle ou pêle à feu et de la chaudière qui était fournie par la vouerie de la Haute-Pierre.

En 1790, la paroisse de Bertrimoutier, qui regroupait les bourgs de Combrimont, Bonipaire, Layegoutte, Lesseux, Frapelle, Neuvillers, Pair, Grandrupt et Raves, était déjà appelée la Grande Paroisse. En 1848, les hameaux de Bonipaire et de Layegoutte ont été rattachés à la commune. L'évolution de la population est liée au développement du village. Jusqu'au milieu du sègle XIX, la population augmente sensiblement pour passer de 12 habitants en 1710 à 156 en 1847. Vingt ans plus tard la population de Bertrimoutier est multipliée par 2,1 passant à 328 habitants, ce qui explique le regroupement des hameaux de Bonipaire et de Layegoutte au village de Bertrimoutier. Avant 1848, Bonipaire et Layegoutte étaient réunis à Combrimont formant ainsi une commune distincte. C'est l'arrêté présidentiel du 21 juillet 1848 qui a formé la commune de Combrimont et réuni Bonipaire et Layegoutte à Bertrimoutier. Depuis la commune s'étend sur 357 hectares. Cette période correspond à la construction d'une nouvelle mairie et d'une nouvelle école à partir de 1865. La commune a atteint le pic de population avec 367 habitants en 1887. Aujourd'hui la commune compte 375 habitants.

La nécropole franco-allemande


Administracion[modificar | modificar la font]

Lista deus cònsols successius
Periòde Identitat Etiqueta Qualitat
2008 2014 Guy Hurstel    
març de 2001 2008      
Totas las donadas son pas encara conegudas.

Demografia[modificar | modificar la font]


 v · d · m 
Evolucion demografica
Populacion comunala actuala (2013): , totala:
Picto infobox character.png

1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
122 125 126 126 133 144 156 146 -

1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
324 330 328 - 337 367 345 320 291

1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
305 282 259 232 267 253 236 209 225

1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2008
211
231
265
346
341
336
369
374
375
2009 2010
377
385
358
370
Fonts
Base Cassini de l'EHESS - Nombre retengut a partir de 1962 : Populacion sens comptes dobles - Sit de l'INSEE
Evolucion de la populacion 1962-2008


Luòcs e monuments[modificar | modificar la font]

Personalitats ligadas amb la comuna[modificar | modificar la font]

Véser tanben[modificar | modificar la font]

Ligams extèrnes[modificar | modificar la font]

Nòtas[modificar | modificar la font]

  1. Jean de Echéry possedís un castèl al Pichon Rombach a Santa Crotz-a las-Minas
  2. Jean d'Echéry possède un château au Petit Rombach à Sainte Croix-aux-Mines