Rupt-sur-Moselle

Un article de Wikipèdia, l'enciclopèdia liura.
Salta a la navegació Salta a la cerca

Rupt-sur-Moselle
Rupt-sur-Moselle

Descobridor o inventaire
Data de descobèrta
Contrari
Color
Simbòl de quantitat
Simbòl d'unitat
Proprietat de
Fondador
Compren
Data de debuta
Data de fin
Precedit per
Seguit per
Coordenadas
[[Fichièr:Rupt-sur-Moselle.jpg|center|280px|link=|border]]
La Vila pittoresque al pè de la Nautor de Bélué
[[Fichièr:Blason Rupt sur moselle.svg|75px|center|link=]]
Geografia fisica
Occitania Map2.svg
geolocalizacion
Coordenadas 47° 55′ 39″ N, 6° 39′ 48″ E
Superfícia 45,55 km²
Altituds
 · Maximala
 · Minimala
 
898 m
399 m
Geografia politica
Estat Bandièra de França França
Region
44
Grand Èst
Departament
88
Vòges Armas deu Departament dels Vòges
Arrondiment Épinal
Canton Le Thillot
Intercom
200006237
des Mynes et Hautes Vosges du Sud
Cònsol Stéphane Tramzal (2008-2014)
Geografia umana
Autras informacions
Gentilici Ruppéen(ne)s (en francés)
Còde postal 88360
Còde INSEE 88408
www.ruptsurmoselle.fr

Rupt-sur-Moselle es una comuna francesa, situada dins lo departament dels Vòges e la region de Lorena.

Geografia[modificar | modificar la font]

Partida eissida de l'article francés

La municipalitat de Rupt-sus-Moselle a situat al sud-es del departament dels Vòges e de la region Lorraine. A vorejat al sud pel departament de la Anautita-Saône e la region de Franca-Comtat.

Comunas confrontantas de Rupt-sus-Moselle
Rupt-sus-Moselle
Corravillers


La siá 45,55 km2 s'estendon la longitud de la vallée glaciaire de la Moselle, #que pren la siá font una vintena de quilomètres en amont. La municipalitat a situat al sud-oèst del Massís dels Vòges e a enquadrat per montanhas d'altitud modèsta (700 a unitat|900|m {{}}). La reünion de Bélué, penchenat d'una chaume, es lo ponch culminant.

Sul territòri de la municipalitat, doas pichonas vallées lateralas partisson de la vallée principala cap al nòrd-es (vallées del Dessus de Rupt e de Grandrupt).

La linha de crête al sud de la municipalitat constituissi la linha de parteja d'aigas entre la conca de la mar del Nòrd (Rhin) e de la Mediterrani (Rhône). Lo ponch çò de mès de bas d'aquela linha de crête, lo caulet del Mont de Fourche (621 m), permet un accès cap a la vallée del Breuchin e Luxeuil-los-Bains.

La màger part del territòri (75%), accidentada, a recobert de bòsques (feuillus e résineux), #que ganhan del terren suls espacis défrichés. Lo fons de la vallée, plan e ample de 0,2 a unitat|1|km {{}}, a ocupat per pâturages e qualques culturas (dacses), utilizats per la ramaderia bovina (produccion del lach).

Fins fin 2007, la RN 66 (de Remiremont a Bâle), traversava lo bourg e constituissiá lo sieu centre névralgique. La majoritat dels comèrcis se tròban uèi la longitud d'aquela rota descatalogada (RD 466). La nòva rota nacionala passa mai al sud, a flanc de coteaux, e domina lo pòble. La longitud de la Moselle, divèrsas fabricas (#que qualques unas encara n'activitat) e de vilas obrièras ne remembran lo passat industrial (texil) de la comuna.

La vila es jos l' influéncia de l'airal urban de Remiremont, situada 12 km en aval.

Fins a la fin dels ans 1990, la municipalitat possedissiá la particularité d'aver una mina de fluorine n'activitat.

Tèxte originau de l'article francés

La commune de Rupt-sur-Moselle est située au sud-est du département des Vosges et de la région Lorraine. Elle est bordée au sud par le département de la Haute-Saône et la région de Franche-Comté.

Comunas confrontantas de Rupt-sur-Moselle
Dommartin-lès-Remiremont Vecoux Thiéfosse
Saulxures-sur-Moselotte
Girmont-Val-d'Ajol Rupt-sur-Moselle Ferdrupt
La Montagne
La Rosière
Corravillers Ferdrupt


Ses 45,55 km2 s’étendent le long de la vallée glaciaire de la Moselle, qui prend sa source une vingtaine de kilomètres en amont. La commune est située au sud-ouest du Massif des Vosges et est encadrée par des montagnes d’altitude modeste (700 à 900 m). Le sommet de Bélué, coiffé d'une chaume, est le point culminant.

Sur le territoire de la commune, deux petites vallées latérales partent de la vallée principale vers le nord-est (vallées du Dessus de Rupt et de Grandrupt).

La ligne de crête au sud de la commune constitue la ligne de partage des eaux entre le bassin de la mer du Nord (Rhin) et de la Méditerranée (Rhône). Le point le plus bas de cette ligne de crête, le col du Mont de Fourche (621 m), permet un accès vers la vallée du Breuchin et Luxeuil-les-Bains.

La majeure partie du territoire (75%), accidentée, est recouverte de forêts (feuillus et résineux), qui gagnent du terrain sur les espaces défrichés. Le fond de la vallée, plat et large de 0,2 à 1 km, est occupé par des pâturages et quelques cultures (maïs), utilisés pour l’élevage bovin (production de la lait).

Jusque fin 2007, la RN 66 (de Remiremont à Bâle), traversait le bourg et constituait son centre névralgique. La plupart des commerces se trouvent aujourd’hui le long de cette route déclassée (RD 466). La nouvelle route nationale passe plus au sud, à flanc de coteaux, et domine le village. Le long de la Moselle, plusieurs usines (dont certaines encore en activité) et cités ouvrières rappellent le passé industriel (textile) de la commune.

La ville est sous l’influence de l’aire urbaine de Remiremont, située 12 km en aval.

Jusqu'à la fin des années 1990, la commune possédait la particularité d'avoir une mine de fluorine en activité.


Comunas vesinas[modificar | modificar la font]

Distanças e posicion relativa
Map pointer black.svgRupt-sur-Moselle
Comuna amb 99 abitants (2000)La Rosière (3,1km)
Comuna amb 804 abitants (2000)Ferdrupt (4,2km)
Comuna amb 196 abitants (2000)Corravillers (4,5km)
Comuna amb 37 abitants (2000)La Montagne (5,0km)
Comuna amb 1001 abitants (2000)Vecoux (6,4km)
Comuna amb 255 abitants (2000)La Longine (6,8km)
Comuna amb 1996 abitants (2000)Ramonchamp (7,0km)
Comuna amb 591 abitants (2000)Thiéfosse (7,4km)


Istòria[modificar | modificar la font]

Partida eissida de l'article francés

La municipalitat de Rupt-sus-Moselle data de 1789. A #èsser formada d'una part del ban de Longchamp, #qu'èra possession indivise del duché de Lorraine e lo abbaye de Remiremont. En 1832, la municipalitat a perdut una part de lo sieu territòri (al sud-es) en benefici de la creacion de la municipalitat de Ferdrupt.

Al nivèl politic, l'istòria de la municipalitat del Mièja Edat a 1766 es fòrça ligada a aquela del duché de Lorraine, #que li aperteniá a el.

Pendent près de dos sègles (de 1493, tractat de Senlis a 1678, tractat de Nimègue) la municipalitat a #èsser vorejada al sud pel reialme d'Espanha, #que possedissiá la Franca-Comtat.

L'anautita vallée de la Moselle es dempuèi l'Antiquitat un luòc de passatge occasionnel a travèrs del massís dels Vòges, entre lo conca Parisenc e la plana de Alsace, #que se llaura una cinquantena de quilomètres a l'èst. Malgrat aiçò, lo passatge es pas pas fòrça facil (épaisses bòsques) e d'unas autras vias, caulet de Saverne, del Bonhomme, trouée de Belfòrt) son mai freqüentades.

Al cors del Mièja Edat, lo territòri de la municipalitat es défriché per paysans #que practican una ramaderia extensif de mièja montanha.

Al sègle XIX, la gaireben-totalitat del territòri èra déboisée, en ofrint un païsatge plan desparièr d'aquel observat uèi. Las condicions de vida dels abitants, de la fin de la Mièja Edat a la fin de la Sègle Modèl:S mini-Modèl:Verificacion sègle, an pauc cambiat. Las tèrras paucas fèrtils e accidentadas permetián pas pas una agricultura prospère e la majoritat de las familhas vivián en autosubsistance, amb qualques animals de ramaderia. Las granjas èran éparpillés sus tot lo territòri, de còps reagrupats en pichon caserius #que se pòt encara veire uèi (Maxonchamp, Lo Roure, Longchamp).

En 1766, lo duché de Lorraine a ligat al reialme de França e la municipalitat ven definitivament francesa.

Una prigonda transformacion de la vida de la municipalitat i aurà ligat al annexion de de lo Alsace pel Alemanha en 1870. De nombroses entrepreneires alsaciens, #qu'avián las siás indústrias en las vallées vesinas, fujon lo domeni alemand e s'installan en la vallée de la Moselle, alavetz pauc tocada per la industrialisation. Las condicions naturalas (preséncia de bòsc e de cors d'aiga per porgir de l'energia) èran semblablas a aquelas amassadas de l'autre costat del massís. Progressivament, los paysans abandonan las siás condicions de vida miserabla per trabalhar dins las fabricas texilas e poblar las vilas obrièras modèrnas.

Lo déclin de l'agricultura se prosseguirà pendent lo Sègle XX e l'abandon de las granjas en benefici de l'indústria permetrà lo renouveau del bòsc, #qu'a gaireben reconquis l'ensems del territòri communal a la fin de la Sègle Modèl:S mini-Modèl:Verificacion sègle (exceptuat lo fons de vallée). Las activitats agricòlas son uèi marginalas, malgrat que jòguen un papièr important en la disposicion del païsatge.

Lo essor industrial de la vallée se tradusirà en la primièra mitat de la Sègle Modèl:S mini-Modèl:Verificacion sègle per l'arribada de man de œuvre en procedéncia d'Euròpa del Sud (Itàlia, Portugal), de contunh après la Segonda Guèrra mondiala de Turquia e de Africa del Nòrd.

A partir d'ans 1970, las crisis industrialas #que coneisseràn la França e sustot la Lorraine entrenaràn la clausura de nombrosas fabricas texilas. Qualqu'uns-unas subsistiran en s'orientant de vèrses de nòvas produccions (jos-traitance automobila, compausants plastics).

En 1980, la municipalitat es jumelée amb la vila de Stadecken-Elsheim, comuna de Rhénanie-Palatinat.

[[Fichièr:{{{imatge}}}|100px|Blason]] Blasonament :
D'aur, a la branca de roure de sinople ponduda en barra.
Tèxte originau de l'article francés

La commune de Rupt-sur-Moselle date de 1789. Elle a été formée d'une partie du ban de Longchamp, qui était possession indivise du duché de Lorraine et l'abbaye de Remiremont. En 1832, la commune a perdu une partie de son territoire (au sud-est) au profit de la création de la commune de Ferdrupt.

Au niveau politique, l'histoire de la commune du Moyen Âge à 1766 est très liée à celle du duché de Lorraine, auquel elle appartenait.

Pendant près de deux siècles (de 1493, traité de Senlis à 1678, traité de Nimègue) la commune a été bordée au sud par le royaume d'Espagne, qui possédait la Franche-Comté.

La haute vallée de la Moselle est depuis l'Antiquité un lieu de passage occasionnel à travers le massif des Vosges, entre le bassin Parisien et la plaine d'Alsace, qui s'ouvre une cinquantaine de kilomètres à l'est. Cependant, le passage n'est pas très aisé (épaisses forêts) et d'autres voies, col de Saverne, du Bonhomme, trouée de Belfort) sont plus fréquentées.

Au cours du Moyen Âge, le territoire de la commune est défriché par des paysans qui pratiquent un élevage extensif de moyenne montagne.

Au sègle XIX, la quasi-totalité du territoire était déboisée, offrant un paysage bien différent de celui observé aujourd'hui. Les conditions de vie des habitants, de la fin du Moyen Âge à la fin du Sègle Modèl:S mini-Modèl:Verificacion sègle, ont peu changé. Les terres peu fertiles et accidentées ne permettaient pas une agriculture prospère et la plupart des familles vivaient en autosubsistance, avec quelques animaux d'élevage. Les fermes étaient éparpillés sur tout le territoire, parfois regroupés en petit hameaux qu'on peut encore voir aujourd'hui (Maxonchamp, Le Chêne, Longchamp).

En 1766, le duché de Lorraine est rattaché au royaume de France et la commune devient définitivement française.

Une profonde transformation de la vie de la commune sera liée à l'annexion de de l'Alsace par l'Allemagne en 1870. De nombreux entrepreneurs alsaciens, qui avaient leurs industries dans les vallées voisines, fuient la domination allemande et s'installent dans la vallée de la Moselle, alors peu touchée par l'industrialisation. Les conditions naturelles (présence de bois et de cours d'eau pour fournir de l'énergie) étaient semblables à celles rencontrées de l'autre côté du massif. Progressivement, les paysans quittent leurs conditions de vie misérables pour travailler dans les usines textiles et peupler les cités ouvrières modernes.

Le déclin de l'agriculture se poursuivra pendant le Sègle XX et l'abandon des fermes au profit de l'industrie permettra le renouveau de la forêt, qui a presque reconquis l'ensemble du territoire communal à la fin du Sègle Modèl:S mini-Modèl:Verificacion sègle (excepté le fond de vallée). Les activités agricoles sont aujourd'hui marginales, même si elles jouent un rôle important dans l'aménagement du paysage.

L'essor industriel de la vallée se traduira dans la première moitié du Sègle Modèl:S mini-Modèl:Verificacion sègle par l'arrivée de main d'œuvre en provenance d'Europe du Sud (Italie, Portugal), puis après la Seconde Guerre mondiale de Turquie et d'Afrique du Nord.

À partir des années 1970, les crises industrielles que connaîtront la France et surtout la Lorraine entraîneront la fermeture de nombreuses usines textiles. Quelques-unes subsisteront en s'orientant vers de nouvelles productions (sous-traitance automobile, composants plastiques).

En 1980, la commune est jumelée avec la ville de Stadecken-Elsheim, commune de Rhénanie-Palatinat.

[[Fichièr:{{{imatge}}}|100px|Blason]] Blasonament :
D'or, à la branche de chêne de sinople mise en barre.


Administracion[modificar | modificar la font]

Lista deus cònsols successius
Periòde Identitat Etiqueta Qualitat
2008 2014 Stéphane Tramzal    
març de 2001 2008      
Totas las donadas son pas encara conegudas.

Demografia[modificar | modificar la font]


 v · d · m 
Evolucion demografica
Populacion comunala actuala (2013): , totala:
Picto infobox character.png

1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
3 554 3 249 3 929 4 115 4 872 3 447 3 633 4 390 -

1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
4 361 4 265 4 135 4 126 4 129 3 906 4 250 4 209 4 373

1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
4 435 4 506 4 680 4 340 4 286 4 396 4 118 4 048 4 377

1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2008
4 115
3 970
3 863
3 570
3 470
3 637
3 571
3 560
3 587
2009 2010
3 582
3 658
3 543
3 625
Fonts
Base Cassini de l'EHESS - Nombre retengut a partir de 1962 : Populacion sens comptes dobles - Sit de l'INSEE
Evolucion de la populacion 1962-2008


Luòcs e monuments[modificar | modificar la font]

Personalitats ligadas amb la comuna[modificar | modificar la font]

Véser tanben[modificar | modificar la font]

Ligams extèrnes[modificar | modificar la font]

Nòtas[modificar | modificar la font]