Belrupt

Un article de Wikipèdia, l'enciclopèdia liura.
Salta a la navegació Salta a la cerca

Belrupt
Belrupt

Descobridor o inventaire
Data de descobèrta
Contrari
Color
Simbòl de quantitat
Simbòl d'unitat
Proprietat de
Fondador
Compren
Data de debuta
Data de fin
Precedit per
Seguit per
Coordenadas
[[Fichièr:Belrupt1(88).jpg|center|280px|link=|border]]
Eglise Sant-Laurent
[[Fichièr:Blason belrupt.svg|75px|center|link=]]
Geografia fisica
Occitania Map2.svg
geolocalizacion
Coordenadas 48° 05′ 19″ N, 6° 05′ 40″ E
Superfícia 9,14 km²
Altituds
 · Maximala
 · Minimala
 
358 m
278 m
Geografia politica
Estat Bandièra de França França
Region
44
Grand Èst
Departament
88
Vòges Armas deu Departament dels Vòges
Arrondiment Épinal
Canton Darney
Intercom
248800351
du Pays de Saône et Madon
Cònsol Jean-Paul Fèvre (2008-2014)
Geografia umana
Autras informacions
Gentilici Belruptien(ne)s (en francés)
Còde postal 88260
Còde INSEE 88052

Belrupt es una comuna francesa, situada dins lo departament dels Vòges e la region de Lorena.

Geografia[modificar | modificar la font]

Partida eissida de l'article francés

Belrupt Es una municipalitat de la Vôge, a Unitat|5|km {{}} de Darney, 34 km de Épinal e 32 km de Mirecourt, lo sieu ancià cap de-luòc de arrondissement.
A situat en partida sus un tuc e en partida sul vessant d'aquela. L'altitud mièja es d'Unitat|327|m {{}}, lo terren a constituit de grès bigarré.
Lo territòri de Belrupt a traversat per la Saône.

Lo anciana linha de camin de fèrre Jussey-Darnieules traversava la vallée de la Saône sus un monumental viaducte #qu'existís totjorn.

Lo nom de Belrupt èra tanben donat a una separacion de la municipalitat de Hennezel, 33 hab ; s'i trobava una verrerie. La separacion es de los nòstres jorns communément trucat "la Verrerie".

Tèxte originau de l'article francés

Belrupt est une commune de la Vôge, à 5 km de Darney, 34 km d’Épinal et 32 km de Mirecourt, son ancien chef-lieu d'arrondissement.
Elle est située en partie sur une colline et en partie sur le versant de celle-ci. L’altitude moyenne est de 327 m, le terrain est constitué de grès bigarré.
Le territoire de Belrupt est traversé par la Saône.

L’ancienne ligne de chemin de fer Jussey-Darnieules traversait la vallée de la Saône sur un monumental viaduc qui existe toujours.

Le nom de Belrupt était aussi donné à un écart de la commune d’Hennezel, 33 hab ; on y trouvait une verrerie. L'écart est de nos jours communément appelé "la Verrerie".


Comunas vesinas[modificar | modificar la font]

Distanças e posicion relativa
Map pointer black.svgBelrupt
Comuna amb 339 abitants (2000)Bonvillet (2,8km)
Comuna amb 1238 abitants (2000)Darney (3,5km)
Comuna amb 425 abitants (2000)Hennezel (4,3km)
Comuna amb 119 abitants (2000)Jésonville (4,7km)
Comuna amb 258 abitants (2000)Attigny (4,9km)


Istòria[modificar | modificar la font]

Partida eissida de l'article francés

En 1885, se levava una populacion de 340 abitants, 90 ostals, 93 electors, 10 bastiments municipales.
La parròquia dépendait de la curació de Darney.
L'escòla primària mixte aculhiá 94 escolans e la bibliotèca comptava 68 volums.
6 conscrits an #èsser dénombrés l'an 1885.
La superfícia territoriala èra de 914 ectaras, #que 273 dins tèrras labourables, 135 en prés, 486 en bòsques, 5 en jardins, òrtas, chènevières.
Las culturas principalas n'èran lo blat, l'òrdi, lo avoine e las pomas de tèrras

La valor del bòsc i aviá aimat a formatnum:34000 {{}} frs (d'intradas annalas de la municipalitat èran de 264 frs).

A l'epòca, la municipalitat comptava :

  • Una carrièra de pèira meulière
  • Una scierie mecanica per la fabricacion de pelles en bòsc e totes articles de boisselleries (7 obrièrs)
  • Un molin
  • Qualques comèrcis, #que fromages, pòrcs e veires

Las granjas a la separacion n'èran Bonjacques 15 abitants, Jousey 8 abitants, Mauneson 6 abitants

Lo vilatge de Belrupt (Polit rupt) èra encara, sus la finala Sègle Modèl:S mini-Modèl:Verificacion sègle, çò cap de-luòc d'una baronnie. Lo castèl, dicha Durival, i aviá #èsser establit sus las ruïnes de la ancià, #que s'i èra conservat un torn #que ne servissiá de preson. Se tròba sus Belrupt un grand nombre de títols #que la majoritat se'n ligan a l'establiment de verreries.

En 1290, lo pòrti Transbordador dona a Henry de Blâmont, tot aquel #que possedís a Beauruz, a Bonviller davant Darney e als bans desdichas vilas, exceptuat l'anautit bòsc, lo étang, lo molin de Gébonviller amb lo ruisseau fins al grand étang.

En 1309, lo pòrti Transbordador escambi amb Jean, fils del comte de Bourgogne, aquel #que i aviá en la quatrena part de Martinvelle exceptuat los bòsques, contra #çò que Jean aviá a Belrupt e Bonvillet.

Lo 8 de decembre de 1444, Jeannette de Varonne, madama de Belrupt, #donar lo sieu dénombrement al rei de Sicile pel Torn de Belrupt, los forns e molins dudit luòc, lo sièisen ez gròssas #dire de Bonvillet, un torn e ostal a Darney, un gagnage e tres òmes a Jésonville.

Lo 15 d'octòbre de 1577, lo pòrti Charles cedís a Christophe de Lignèville las tèrras e distincions de Houécourt, amb facultat d'i far levar signe patibulaire, castèl, ostal e taxem, contra #çò qu'aquel senhor possedissiá a Belrupt e Bonvillet.

Lo 6 d'agost de 1622, lo pòrti mande a las gents de la siá cambra dels comptes de daissar jouir lo sieur de Belrupt, lo sieu primièr genet, de l'anautita justícia suls afars de la distincion del Torn, a Belrupt, #que lududes a donada.

Voici Ara los títols en relacion amb los verreries
En Abril 1524. Cartas del pòrti Antoine #que concedisson a Charles del Tisal (o Tysal), verrier, obrièr de gròsses veires, en demorant ez verreries près de Darney, un luòc als anautits bòsques dudit Darney, al ban de Belrupt, sus la Saône, en un luòc #que se sona Dessous-La-Gota-Santa-Pierre, un pauc a lo-dessous de la fontaine de Moyne, per i bastir una verrerie e i jouir de totes los privilègis, franchises, exemptàvem #que jouissent los unes autres verriers, moyennant un cens annal de 6 francs a la recèpta de Lorraine e 2 francs al sonrier de Remiremont.

1555 Cartas de Nicolas de Lorraine, comte de Vaudémont, #que ne concedisson a Georges Thiedry (o Thietry) de fils, e a François Hennezel fils, lo permís d'establir una verrerie sul ruz de Clerey, luòc dich Lo Vièlh-Verrier, ez ban de Belrupt e de Attigny, e de jouir de totes los dreches de franchise de pâturages per las siás bèstias e unas autras exemptam e de privilègis #que jouissent los unes autres verriers, moyennant un cens annal de 20 francs e 100 écus al solelh per intrada.

13 d'abril 1731 Ascensement a Pèira Colas, de Deuville, procedenta dudit luòc, près de Commercy, en portant permís d'establir una manufacture de veires en taula de tota mena de valor en lo bòsc de Belrupt, gruerie de Darney, entre lo Liròt, la Saqueja e la'n Crei Guèine, sul torn #qu'es en aquela contrée, a lo-dessous de las tèrras del Liròt, sus una localizacion de 45 arpents, moyennant un cens annal e perpetu de 6 gròs per arpent.

I aviá, dins los pòbles de Belrupt e Bonvillet, e mai se lo rei foguèsse senhor anautit justicier pel tot, divèrsas distincions : aquela del rei, aquela de Fontette, aquela del senhor de Relanges, una autra al sieur de Cherisy, trucada la distincion del Torn, fin finala una darrièra a las chanoines, #que la avián venduda al rei. En caduna d'aquelas distincions èra un cònsol #que coneissiá de totas las accions realas e personalas, exceptuat n'o distincion del rei, #que los afars ne respondián davant lo prévôt de Darney.
Per çò qu'es del cònsol del prieur de Relanges, jutjava pas res.
Los abitants de Bonvillet en residint en la distincion de las chanoines devián 3 gròs per condusit a causa del guet.

[[Fichièr:{{{imatge}}}|100px|Blason]] Blasonament :
De azur al leon de sòus.
Tèxte originau de l'article francés

En 1885, on relevait une population de 340 habitants, 90 maisons, 93 électeurs, 10 constructions municipales.
La paroisse dépendait de la cure de Darney.
L’école primaire mixte accueillait 94 élèves et la bibliothèque comptait 68 volumes.
6 conscrits ont été dénombrés en 1885.
La surface territoriale était de 914 hectares, dont 273 en terres labourables, 135 en prés, 486 en bois, 5 en jardins, vergers, chènevières.
Les cultures principales étaient le blé, l’orge, l’avoine et les pommes de terres

La valeur de la forêt était estimée à 34 000 frs (revenus annuels de la commune étaient de 264 frs).

À l’époque, la commune comptait :

  • Une carrière de pierre meulière
  • Une scierie mécanique pour la fabrication de pelles en bois et tous articles de boisselleries (7 ouvriers)
  • Un moulin
  • Quelques commerces, dont fromages, porcs et verres

Les fermes à l’écart étaient Bonjacques 15 habitants, Jousey 8 habitants, Mauneson 6 habitants

Le village de Belrupt (Bel rupt) était encore, sur la fin Sègle Modèl:S mini-Modèl:Verificacion sègle, le chef-lieu d’une baronnie. Le château, dit Durival, avait été établi sur les ruines de l’ancien, dont on avait conservé une tour qui servait de prison. On trouve sur Belrupt un grand nombre de titres dont la plupart se rattachent à l’établissement de verreries.

En 1290, le duc Ferry donne à Henry de Blâmont, tout ce qu'il possède à Beauruz, à Bonviller devant Darney et aux bans desdites villes, excepté la haute forêt, l'étang, le moulin de Gébonviller avec le ruisseau jusqu'au grand étang.

En 1309, le duc Ferry échange avec Jean, fils du comte de Bourgogne, ce qu’il avait en la quatrième partie de Martinvelle excepté les bois, contre ce que Jean avait à Belrupt et Bonvillet.

Le 8 décembre 1444, Jeannette de Varonne, dame de Belrupt, donna son dénombrement au roi de Sicile pour la Tour de Belrupt, les fours et moulins dudit lieu, le sixième ez grosses dîmes de Bonvillet, une tour et maison à Darney, un gagnage et trois hommes à Jésonville.

Le 15 octobre 1577, le duc Charles cède à Christophe de Lignèville les terres et seigneuries de Houécourt, avec faculté d’y faire dresser signe patibulaire, château, maison et prisons, contre ce que ce seigneur possédait à Belrupt et Bonvillet.

Le 6 août 1622, le duc mande aux gens de sa chambre des comptes de laisser jouir le sieur de Belrupt, son premier écuyer, de la haute justice sur les sujets de la seigneurie de La Tour, à Belrupt, qu’il lui a donnée.

Voici maintenant les titres concernant les verreries
Avril 1524. Lettres du duc Antoine qui accordent à Charles du Tisal (ou Tysal), verrier, ouvrier de gros verres, demeurant ez verreries auprès de Darney, un lieu aux hautes forêts dudit Darney, au ban de Belrupt, sur la Saône, en un lieu qu’on dit Dessous-La-Goutte-Saint-Pierre, un peu au-dessous de la fontaine de Moyne, pour y bâtir une verrerie et y jouir de tous les privilèges, franchises, exemptions dont jouissent les autres verriers, moyennant un cens annuel de 6 francs à la recette de Lorraine et 2 francs au sonrier de Remiremont.

1555 Lettres de Nicolas de Lorraine, comte de Vaudémont, qui accordent à Georges Thiedry (ou Thietry) fils, et à François Hennezel fils, la permission d’établir une verrerie sur le ruz de Clerey, lieu dit Le Vieux-Verrier, ez ban de Belrupt et d’Attigny, et de jouir de tous les droits de franchise de pâturages pour leurs bêtes et autres exemptions et privilèges dont jouissent les autres verriers, moyennant un cens annuel de 20 francs et 100 écus au soleil pour entrée.

13 avril 1731 Ascensement à Pierre Colas, de Deuville, originaire dudit lieu, près Commercy, portant permission d’établir une manufacture de verres en table de toute sorte de valeur dans la forêt de Belrupt, gruerie de Darney, entre le Torchon, la Pille et la Croix Renard, sur la tour qui est dans cette contrée, au-dessous des terres du Torchon, sur un emplacement de 45 arpents, moyennant un cens annuel et perpétuel de 6 gros par arpent.

Il y avait, dans les villages de Belrupt et Bonvillet, bien que le roi fût seigneur haut justicier pour le tout, plusieurs seigneuries : celle du roi, celle de Fontette, celle du seigneur de Relanges, une autre au sieur de Cherisy, appelée la seigneurie de La Tour, enfin une dernière aux chanoines, qui l’avaient vendue au roi. Dans chacune de ces seigneuries était un maire qui connaissait de toutes les actions réelles et personnelles, excepté dans le seigneurie du roi, dont les sujets répondaient devant le prévôt de Darney.
Quant au maire du prieur de Relanges, il ne jugeait rien.
Les habitants de Bonvillet résidant en la seigneurie des chanoines devaient 3 gros par conduit à cause du guet.

[[Fichièr:{{{imatge}}}|100px|Blason]] Blasonament :
D'azur au lion d'argent.

Administracion[modificar | modificar la font]

Lista deus cònsols successius
Periòde Identitat Etiqueta Qualitat
2008 2014 Jean-Paul Fèvre    
març de 2001 2008      
Totas las donadas son pas encara conegudas.

Demografia[modificar | modificar la font]


 v · d · m 
Evolucion demografica
Populacion comunala actuala (2013): , totala:
Picto infobox character.png

1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
350 384 368 369 421 430 392 387 -

1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
335 389 365 - 341 340 397 287 248

1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
253 255 242 206 206 170 177 170 162

1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2008
146
136
113
103
116
111
109
107
107
2009 2010
107
110
107
111
Fonts
Base Cassini de l'EHESS - Nombre retengut a partir de 1962 : Populacion sens comptes dobles - Sit de l'INSEE
Evolucion de la populacion 1962-2008


Luòcs e monuments[modificar | modificar la font]

Personalitats ligadas amb la comuna[modificar | modificar la font]

Véser tanben[modificar | modificar la font]

Ligams extèrnes[modificar | modificar la font]

Nòtas[modificar | modificar la font]