Bazegney

Un article de Wikipèdia, l'enciclopèdia liura.
Anar a : navigacion, Recercar

Bazegney
Bazegney

Descobridor o inventaire
Data de descobèrta
Contrari
Color
Simbòl de quantitat
Simbòl d'unitat
Proprietat de
Fondador
Compren
Data de debuta
Data de fin
Precedit per
Seguit per
Coordenadas
[[Fichièr:Bazegney, Mairie.jpg|center|280px|link=|border]]
La comuna
[[Fichièr:Defautoc.png|75px|center|link=]]
Geografia fisica
France location map-Regions and departements-2016.svg
geolocalizacion
Coordenadas 48° 16′ 02″ N, 6° 13′ 37″ E
Superfícia 5,81 km²
Altituds
 · Maximala
 · Mejana
 · Minimala
 
390 m
305 m
280 m
Geografia politica
Estat Bandièra de França França
Region
44
Grand Èst
Departament
88
Vòges Armas deu Departament dels Vòges
Arrondiment Épinal
Canton Dompaire
Intercom
248800609
du Secteur de Dompaire
Cònsol Serge Lhôte (2008-2014)
Geografia umana
Autras informacions
Gentilici Basognacien(ne)s (en francés)
Còde postal 88270
Còde INSEE 88041
http://www.bazegney.fr/

Bazegney es una comuna francesa, situada dins lo departament dels Vòges e la region de Lorena.

Geografia[modificar | modificar la font]

Partida eissida de l'article francés

Lo Vilatge se tròba Modèl:A Unitat de Dompaire, 12 km de Mirecourt, 25 km de Épinal e a Unitat|58|km {{}} de Nancy.

Tèxte originau de l'article francés

Le Village se trouve à 6 km de Dompaire, 12 km de Mirecourt, 25 km de Épinal et à 58 km de Nancy.


Comunas vesinas[modificar | modificar la font]

Distanças e posicion relativa
Map pointer black.svgBazegney
Comuna amb 110 abitants (2000)Vaubexy (1,6km)
Comuna amb 56 abitants (2000)Bouzemont (2,1km)
Comuna amb 147 abitants (2000)Racécourt (2,9km)
Comuna amb 89 abitants (2000)Derbamont (3,0km)
Comuna amb 63 abitants (2000)Ahéville (3,3km)


Istòria[modificar | modificar la font]

Partida eissida de l'article francés

Aquel vilatge fasiá partida del ban de Bouzemont, e a aquel títol dépendait dels chanoines de Sant Gengoult de Toul.

L'existéncia de Bazegney es fòrça anciana, malgrat que la siá autonomia demòra relativament recenta. Lo primièr tèxt #que se tròba data de 1310 e parlar de Bezeingneis, del temps qu'en 1318 aquel meteis luòc se truca tanben Bazegneix. S'agís ailà del domeni en avent apertengut a Bazon o Bozon, aquel pòrti de Austrasie a #qu'aperteniá aquel territòri dich del "Ban de Bouzemont". Cossí en tota distincion #que i aviá evolucionat al cors de la Mièja Edat, se viu s'installar un molin a aiga suls marges del Bû dempuèi 1371, e aquela localizacion del primièr molin es totjorn identificada sus la périphérie de la nòstra localité.

La guèrra de Trenta Ans #far d'importants dégâts e la majoritat dels ostals #desaparéisser en aquel ombrívol periòde de la Sègle Modèl:S mini-Modèl:Verificacion sègle. Qualqu'uns bastiguèsses aguèron restablit, e entre aquelas demòran uèi l'ostal dich de "detla Henri Roussel" dins l'actuala carrièra del Roure. Lo molin destruit en lo moment de la batalha de Vaubexy #èsser reconstruit e d'unas autras bastissas se #reagrupar a l'entorn de la rota de Bouzemont, près d'una capèla primitive, al luòc de la glèisa actuala.

L'expansion del vilatge se produsís a la s-|XIX|e}}, mercés al desvolopament d'una polyculture vivrière #qu'alimenta de nombrosas familhas : las tèrras labourables permeton las récoltes céréalières, mas tanben las légumes, del temps que los vessants dels tucs an cobèrt de vinhas e d'òrtas. Los artesans llauren talhièrs e botigas : se vei aital de nombrosas femnas fabricar las famosas dentelles de Mirecourt, se tròba tanben divèrsas charrons e menuisiers, un cordonnier, un meunier, una modista, un maréchal-ferrant, un perruquer, una épicerie, dels cafès-auberges e sustot una imponent tuilerie #qu'a longtemps porgit los tuiles-canal necessari a la region.

Fichièr:Bazegney, Glèisa de la Nativité-de-la-Santa-Vèrge.jpg
La glèisa de la Nativité-de-la-Santa-Vèrge

La glèisa actuala, mesa jol vocable de Sant Pierre Fourier, i aguèt bastit l'an 1828-1829, al luòc d'una anciana capèla dédiée a La nòstra-Madama e a Sant Georges bastida l'an 1510. L'autar e l'estatua de La nòstra-Madama dels sèt Dolors, meses uèi en la capèla sus la rota de Vaubexy, provenon d'aquela primièra bastissa. Desgraciadament Dels « vandales » de la Sègle Modèl:S mini-Modèl:Verificacion sègle an dévalisé aquel luòc e aital la localité a perdut una part importanta de las mai ancianas de lo sieu patrimòni.

Dempuèi 1660 una escòla existissiá sus luòc, mas la bastissa actuala i aguèt pas realizat #qu'en 1831, per l'entrepresa Retournay de Dommartin lès Vila-sus-Illon, e compren una escòla de gojats, una escòla de filhas e los lotjaments dels instituteurs e institutrices : uèi, lo tot a amassat per daissar luòc dins la comuna, dins una sala de las fèstas e a dos lotjaments en la part superiora.

Cada carrièra i aviá tanben la siá fontaine, e la mai celèbra de totas demòra "la fontaine redonda" mesa sul luòc de la glèisa e inaugurada lo 28 de junh de 1845, après quatre ans de trabalhs : a agut de besonh la talha d'Unitat|3.340|m {{}}³ de pèira. A costat se trobava un polit lavoir cobèrt, uèi desmantellat (Meses en fontaine sul luòc del Paquis) : la charpente modificada al cors dels ans es encara cobèrta de tuiles-écailles.

Tèxte originau de l'article francés

Ce village faisait partie du ban de Bouzemont, et à ce titre dépendait des chanoines de Saint Gengoult de Toul.

L'existence de Bazegney est très ancienne, même si son autonomie demeure relativement récente. Le premier texte que l'on rencontre date de 1310 et parle de Bezeingneis, alors qu'en 1318 ce même lieu s'appelle aussi Bazegneix. Il s'agit là du domaine ayant appartenu à Bazon ou Bozon, ce duc d'Austrasie à qui appartenait ce territoire dit du "Ban de Bouzemont". Comme dans toute seigneurie qui avait évolué au cours du Moyen Âge, on vit s'installer un moulin à eau sur les rives du Bû dès 1371, et cet emplacement du premier moulin est toujours identifié sur la périphérie de notre localité.

La guerre de Trente Ans fit d'importants dégâts et la plupart des maisons disparurent en cette sombre période du Sègle Modèl:S mini-Modèl:Verificacion sègle. Quelques bâtisses furent rétablies, et parmi celles-ci demeurent aujourd'hui la maison dite de "l'Henri Roussel" dans l'actuelle rue du Chêne. Le moulin détruit lors de la bataille de Vaubexy fut reconstruit et d'autres bâtiments se regroupèrent autour de la route de Bouzemont, à proximité d'une chapelle primitive, à la place de l'église actuelle.

L'expansion du village se produit au Sègle Modèl:S mini-Modèl:Verificacion sègle, grâce au développement d'une polyculture vivrière qui nourrit de nombreuses familles : les terres labourables permettent les récoltes céréalières, mais aussi les légumes, alors que les versants des collines sont couverts de vignes et de vergers. Les artisans ouvrent des ateliers et boutiques : on voit ainsi de nombreuses femmes fabriquer les fameuses dentelles de Mirecourt, on trouve aussi plusieurs charrons et menuisiers, un cordonnier, un meunier, une couturière, un maréchal-ferrant, un coiffeur, une épicerie, des cafés-auberges et surtout une imposante tuilerie qui a longtemps fourni les tuiles-canal nécessaires à la région.

Fichièr:Bazegney, Glèisa de la Nativité-de-la-Sainte-Vierge.jpg
La glèisa de la Nativité-de-la-Sainte-Vierge

L'église actuelle, placée sous le vocable de Saint Pierre Fourier, fut construite en 1828-1829, à la place d'une antique chapelle dédiée à Notre-Dame et à Saint Georges bâtie en 1510. L'autel et la statue de Notre-Dame des sept Douleurs, placés aujourd'hui dans la chapelle sur la route de Vaubexy, proviennent de ce premier édifice. Malheureusement des « vandales » du Sègle Modèl:S mini-Modèl:Verificacion sègle ont dévalisé ce lieu et ainsi la localité a perdu une part importante des plus anciennes de son patrimoine.

Dès 1660 une école existait sur place, mais le bâtiment actuel ne fut réalisé qu'en 1831, par l'entreprise Retournay de Dommartin lès Ville-sur-Illon, et comprend une école de garçons, une école de filles et les logements des instituteurs et institutrices : aujourd'hui, le tout est rassemblé pour laisser place à la mairie, à une salle des fêtes et à deux logements dans la partie supérieure.

Chaque rue avait aussi sa fontaine, et la plus célèbre de toutes demeure "la fontaine ronde" placée sur la place de l'église et inaugurée le 28 juin 1845, après quatre ans de travaux : elle a nécessité la taille de 3,340 m³ de pierre. À côté se trouvait un beau lavoir couvert, aujourd'hui démantelé (Mis en fontaine sur la place du Paquis) : la charpente modifiée au cours des ans est encore couverte de tuiles-écailles.


Administracion[modificar | modificar la font]

Lista deus cònsols successius
Periòde Identitat Etiqueta Qualitat
2008 2014 Serge Lhôte    
març de 2001 2008      
Totas las donadas son pas encara conegudas.

Demografia[modificar | modificar la font]


 v · d · m 
Evolucion demografica
Populacion comunala actuala (2013): , totala:
Picto infobox character.png
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
288 270 283 212 313 332 369 359 -
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
333 326 336 - 302 288 295 298 262
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
236 249 197 172 162 156 140 130 120
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2008
105
102
78
69
76
81
84
81
90
2009 2010
100
102
109
111
Fonts
Base Cassini de l'EHESS - Nombre retengut a partir de 1962 : Populacion sens comptes dobles - Sit de l'INSEE
Evolucion de la populacion 1962-2008


Luòcs e monuments[modificar | modificar la font]

Personalitats ligadas amb la comuna[modificar | modificar la font]

Véser tanben[modificar | modificar la font]

Ligams extèrnes[modificar | modificar la font]

Nòtas[modificar | modificar la font]