Lorrez-le-Bocage-Préaux

Un article de Wikipèdia, l'enciclopèdia liura.
Salta a la navegació Salta a la cerca

Lorrez-le-Bocage-Préaux
Lorrez-le-Bocage-Préaux

Descobridor o inventaire
Data de descobèrta
Contrari
Color
Simbòl de quantitat
Simbòl d'unitat
Proprietat de
Fondador
Compren
Data de debuta
Data de fin
Precedit per
Seguit per
Coordenadas
[[Fichièr:Defautoc.png|center|280px|link=|border]]
[[Fichièr:Defautoc.png|75px|center|link=]]
Geografia fisica
Occitania Map2.svg
geolocalizacion
Coordenadas 48° 14′ 15″ N, 2° 54′ 06″ E
Superfícia 19,90 km²
Altituds
 · Maximala
 · Minimala
 
148 m
89 m
Geografia politica
Estat Bandièra de França França
Region
11
Illa de França Flag of Île-de-France.svg
Departament
77
Sèina e Marna Armas deu Departament de Sèina e Marna
Arrondiment Fontainebleau
Canton Lorrez-le-Bocage-Préaux
(capluòc)
Intercom
200023919
Gâtinais Val de Loing
Cònsol Claude Hurtault (2008-2014)
Geografia umana
Autras informacions
Còde postal 77710
Còde INSEE 77261

Lorrez-le-Bocage-Préaux es una comuna francesa, situada dins lo departament de Sèina e Marna e la region d'Illa de França.

Geografia[modificar | modificar la font]

Partida eissida de l'article francés

Lo vilatge de Lorrez-lo-Bocage a bastit en la vallée al bòrd del Lunain, entre Val-sus-Lunain e Paley. Préaux Se situa sul scenari. Lo alternance de bòsc e de camps es typique de la region.

Tèxte originau de l'article francés

Le village de Lorrez-le-Bocage est construit dans la vallée au bord du Lunain, entre Vaux-sur-Lunain et Paley. Préaux se situe sur le plateau. L'alternance de bois et de champs est typique de la région.


Comunas vesinas[modificar | modificar la font]

Distanças e posicion relativa
Map pointer black.svgLorrez-le-Bocage-Préaux
Comuna amb 430 abitants (2000)Paley (2,2km)
Comuna amb 436 abitants (2000)Remauville (4,0km)
Comuna amb 856 abitants (2000)Chaintreaux (4,9km)
Comuna amb 2109 abitants (2000)Égreville (5,1km)
Comuna amb 463 abitants (2000)Villebéon (5,2km)


Istòria[modificar | modificar la font]

Partida eissida de l'article francés

"Dòn Moriscan, vièlh istorian del Gâtinais, escriviá ja al Modèl:XVIe sègle "Lorrez lo Bocage es una villette e ostal de plaisance situada en los bòsques e es una tèrra polida, sojorn agradiu e agréable a la vista a causa de las fontaines #que ruissellent de totes costats". Situada en la vallée verdoyante del Lunain, afluent del Loing, a gardat uèi lo caractèr agreste e pittoresque de antany.
Se se explica doncas fòrça e mai se un colon romain o gallo romain, sedusit per la beutat del luòc, i i aja establit un domeni #qu'alavetz, de la conquista franque, i aguèt reservat pel domeni reial. Lo domeni aperteniá a Laurus d'ont LOURIACUM "domeni de Laurus" a l'origina sens dobte del nom actual.
Al Modèl:XIIe sègle, jol regna de Louis VI Lo Gròs, cap a 1131, Lorri supèr Lunan a environat d'una enceinte fortificada en comportant 13 torns e de pòrtas fortificades.
La guèrra de #Cent ans #parlar sens dobte qualques dégâts a las fortificacions doncas qu'en 1542 [[François Ier de França|François Modèl:Ligam sègleModèl:Verificacion sègle]] #prene una ordonnance per reconstruire las fortificacions de Lorrez lo Bouschage. Aquelas fortificacions formavan un cairat limitat al nòrd per la glèisa e al sud pel Lunain. La cortina mesurava 0,75 m de espessor e entre 3,30 m e 3,40 m de nautor. Las muralles s'estendián sus un pauc mai d'un quilomètre de longitud e avián vorejat per fossés de 10 m d'ampla e 3 m de prigondor. Avián bastit en moellons e de pèiras de talha, en calcaire de Champigny.
Al XIXena sègle, quand pas #èsser mai de cap de utilitat, lo conselh municipal, en la siá deliberacion de febrièr 1883, #decidir de lo sieu aliénation, levat de "detla tourelle (Torn del Molin) #que merita d'èsser conservada e #que demorarà la proprietat de la comuna". Lo produch de la venta li caliá servir a la siá réfection.
Lo domeni reial apareis s'èsser dessaisi d'una part de lo sieu territòri en favor del Abbaye Sant-Florentin de Bonneval fondada al Modèl:IXe sègle per diocèse de Chartres. Aquel fach es avéré doncas que se coneis dos Chartes (1160 e 1169) que # lo rei e lo abbaye fan per el un acte de "pariage".
Aquela de 1160 que # lo Rei Louis VII dicha Lo Jove concedís per el als abitants de Lorrez la charte dichas "costums de Lorris". Pòt èsser considerada coma l'acte fondator de la vila. D'en un autre luòc uèi una carrièra de Lorrez pòrta encara lo nom d'aquel rei. Aquela charte fixava los impòstes, las condicions de libertat en abolissant las corvées e prevesiá que la justícia i auriá retut per un representant del rei : lo prévôt.
A aquela epòca, los abitants de Lorrez vivián en de bonas condicions.
D'unes autres reis #apreciar lo luòc e #far de sojorns a Lorrez : s'agís de Philippe Auguste, de Sant Louis l'an 1256 e de Philippe VI de Valís.
Los sègles seguents pas #inspirar d'escrits. Se tròba malgrat aiçò lo 1er {{}} en març 1789 los quasèrns de doléances #que son d'en un autre luòc establits per totas las vilas. Las reclamacions son las meteissas e totjorn d'actualitat :
- Egalitat davant l'impòst e la siá reduccion
- Diminucion dels còstes de justícia
- Liura circulacion dels bens e dels denrées
- Budgèt especial pels mai pauras
- Dreches als suenhs medics"

Tèxte originau de l'article francés

"Don Morin, vieil historien du Gâtinais, écrivait déjà au Modèl:XVIe siècle "Lorrez le Bocage est une villette et maison de plaisance située dans les bois et c'est une terre belle, demeure plaisante et agréable à la vue à cause des fontaines qui ruissellent de tous côtés". Située dans la vallée verdoyante du Lunain, affluent du Loing, elle a gardé aujourd'hui le caractère agreste et pittoresque d'autrefois.
On s'explique donc très bien qu'un colon romain ou gallo romain, séduit par la beauté du site, y ait établi un domaine qui lors, de la conquête franque, fut réservé par le domaine royal. Le domaine appartenait à Laurus d'où LOURIACUM "domaine de Laurus" à l'origine sans doute du nom actuel.
Au Modèl:XIIe siècle, sous le règne de Louis VI Le Gros, vers 1131, Lorri super Lunan est entouré d'une enceinte fortifiée comportant 13 tours et portes fortifiées.
La guerre de Cent ans causa sans doute quelques dégâts aux fortifications puisqu'en 1542 [[François Ier de France|François Modèl:Ligam sègleModèl:Verificacion sègle]] prit une ordonnance pour reconstruire les fortifications de Lorrez le Bouschage. Ces fortifications formaient un carré limité au nord par l'église et au sud par le Lunain. La courtine mesurait 0,75 m d'épaisseur et entre 3,30 m et 3,40 m de hauteur. Les murailles s'étendaient sur un peu plus d'un kilomètre de longueur et étaient bordées par des fossés de 10 m de large et 3 m de profondeur. Elles étaient construites en moellons et pierres de taille, en calcaire de Champigny.
Au XIXena siècle, lorsqu'elles ne furent plus d'aucune utilité, le conseil municipal, en sa délibération de février 1883, décida de leur aliénation, sauf "la tourelle (Tour du Moulin) qui mérite d'être conservée et qui restera la propriété de la commune". Le produit de la vente devait servir à sa réfection.
Le domaine royal paraît s'être dessaisi d'une partie de son territoire en faveur de l'Abbaye Saint-Florentin de Bonneval fondée au Modèl:IXe siècle par diocèse de Chartres. Ce fait est avéré puisqu'on connaît deux Chartes (1160 et 1169) par lesquelles le roi et l'abbaye font un acte de "pariage".
Celle de 1160 par laquelle le Roi Louis VII dit Le Jeune accorde aux habitants de Lorrez la charte dite "coutumes de Lorris". Elle peut être considérée comme l'acte fondateur de la ville. D'ailleurs aujourd'hui une rue de Lorrez porte encore le nom de ce roi. Cette charte fixait les impôts, les conditions de liberté en abolissant les corvées et prévoyait que la justice serait rendue par un représentant du roi : le prévôt.
À cette époque, les habitants de Lorrez vivaient dans de bonnes conditions.
D'autres rois apprécièrent le site et firent des séjours à Lorrez : il s'agit de Philippe Auguste, de Saint Louis en 1256 et de Philippe VI de Valois.
Les siècles suivants n'inspirèrent pas d'écrits. On retrouve cependant le 1er mars 1789 les cahiers de doléances qui sont d'ailleurs établis par toutes les villes. Les réclamations sont les mêmes et toujours d'actualité :
- Égalité devant l'impôt et sa réduction
- Diminution des frais de justice
- Libre circulation des biens et des denrées
- Budget spécial pour les plus pauvres
- Droits aux soins médicaux"


Administracion[modificar | modificar la font]

Lista deus cònsols successius
Periòde Identitat Etiqueta Qualitat
2008 2014 Claude Hurtault    
març de 2001 2008      
Totas las donadas son pas encara conegudas.

Demografia[modificar | modificar la font]


 v · d · m 
Evolucion demografica
Populacion comunala actuala (2013): , totala:
Picto infobox character.png

1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
750 664 602 559 800 902 882 920 905

1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
868 900 911 910 854 881 875 984 914

1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
962 922 961 750 719 747 733 705 697

1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2008
654
646
988
1 051
1 192
1 265
1 251
1 249
1 247
2009 2010
1 243
1 262
1 236
1 254
Fonts
Base Cassini de l'EHESS - Nombre retengut a partir de 1962 : Populacion sens comptes dobles - Sit de l'INSEE
Evolucion de la populacion 1962-2008


Luòcs e monuments[modificar | modificar la font]

Personalitats ligadas amb la comuna[modificar | modificar la font]

Véser tanben[modificar | modificar la font]

Ligams extèrnes[modificar | modificar la font]

Nòtas[modificar | modificar la font]