Héricy

Un article de Wikipèdia, l'enciclopèdia liura.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Héricy
Héricy

Descobridor o inventaire
Data de descobèrta
Contrari
Color
Simbòl de quantitat
Simbòl d'unitat
Proprietat de
Fondador
Compren
Data de debuta
Data de fin
Precedit per
Seguit per
Coordenadas
[[Fichièr:Héricy - Town hall.jpg|center|280px|link=|border]]
Comuna de Héricy.
[[Fichièr:Blason Héricy.svg|75px|center|link=]]
Geografia fisica
Occitania Map3.svg
geolocalizacion
Coordenadas 48° 26′ 50″ N, 2° 45′ 50″ E
Superfícia 10,68 km²
Altituds
 · Maximala
 · Minimala
 
103 m
42 m
Geografia politica
Estat Bandièra de França França
Region
11
Illa de França Flag of Île-de-France.svg
Departament
77
Sèina e Marna Armas deu Departament de Sèina e Marna
Arrondiment Fontainebleau
Canton Fontainebleau
Intercom
247700602
entre Seine et Forêt
Cònsol Jean Pierre Rouseau (2008-2014)
Geografia umana
Autras informacions
Gentilici Héricéens (en francés)
Còde postal 77850
Còde INSEE 77226

Héricy es una comuna francesa, situada dins lo departament de Sèina e Marna e la region d'Illa de França.

Geografia[modificar | modificar la font]

Partida eissida de l'article francés

La municipalitat es desservie per una estacion de la linha Melun - Héricy - Montereau-Fault-Yonne. Depen Totun sustot estretament de l′aglomeracion de Fontainebleau, #que li a connectat a el per un servici d′autocars regulars. La municipalitat s′estend a flanc de serral sul marge drech de la Seine, initialement dividida entre d′una marcha lo sieu centre istoric prèp dels marges, a l'entorn de la comuna, de l′glèisa, dels comèrcis, e d′autra marcha los caserius agricòlas de la Brosse e Fontaineroux, sul scenari briard.

Tèxte originau de l'article francés

La commune est desservie par une gare de la ligne Melun - Héricy - Montereau-Fault-Yonne. Elle dépend cependant surtout étroitement de l′agglomération de Fontainebleau, à laquelle elle est reliée par un service d′autocars réguliers. La commune s′étale à flanc de coteau sur la rive droite de la Seine, initialement divisée entre d′une part son centre historique proche des berges, autour de la mairie, de l′église, des commerces, et d′autre part les hameaux agricoles de La Brosse et Fontaineroux, sur le plateau briard.

Comunas vesinas[modificar | modificar la font]

Distanças e posicion relativa
Map pointer black.svgHéricy
Comuna amb 632 abitants (2000)Féricy (2,8km)
Comuna amb 2341 abitants (2000)Samoreau (3,0km)
Comuna amb 13970 abitants (2000)Avon (4,6km)
Comuna amb 3345 abitants (2000)Thomery (4,7km)
Comuna amb 5452 abitants (2000)Bois-le-Roi (4,8km)
Comuna amb 694 abitants (2000)Machault (4,8km)


Istòria[modificar | modificar la font]

Partida eissida de l'article francés

Lo scenari de la Brosse e de Fontaineroux, #que fa partida de la municipalitat, a #èsser viscut dempuèi lo Neolític mas lo vilatge de Héricy a per origina los magasèms bastits pels nautes sénons, en cara de lo sieu pòrt de Samois-sus-Seine, çò de mès d'important dintre Sentit e Lutèce. Jos Louis XIV, Héricy es una dels mai ancianas châtellenies del reialme, d'après una carta brevet en datant de 1685.

En lo moment de desparièrs trabalhs, s'es trobat de nombrosas pèças de monedas e de las sépultures gallo-romaines. La tradicion vòl que santa Geneviève, ara patrona de Héricy, i séjourne cap a 451.

Dempuèi abans lo Sègle XI, los fraires venon conrear lo país : los Sants-Parents de Melun al prieuré de Fontaineroux, e sustot los Cisterciens #que bastisson l'importanta abbaye de Barbeau, una de las mai ancianas e de las mai polidas de França. Louis VII, lo paire de Philippe Auguste, i a viscut e i es enterré l'an 1180. Aquela abbaye subsisteix fins a la Revolucion ont es détériorée, de contunh definitivament démolie l'an 1837. E mai se antany situada sul territòri de Fontaine-lo-Pòrt, se pòt pas mancar de la citar, perque ela conditionne grandement la vida del país. Los fraires i an plantat las primièras vinhas #qu'an longtemps fach la riquesa de la region. Del anciana abbaye demòra pas mai uèi #qu'una glacière. L'ancian domeni a situat ara sul territòri de la municipalitat de Héricy, e es vengut un centre équestre.

Nascut de la Seine, Héricy a viscut de la Seine. Dempuèi lo Sègle XII, un bac setmanièr de París a Montereau-Fault-Yonne s‘i artura per fornir-se a lo sieu pòrt als vins e dins los sieus mercats.

Mas l'istòria de Héricy es sustot ligada al pont #que la connectava a Samois-sus-Seine, lo sol dintre Melun e Montereau-Fault-Yonne. La s'es sonada romain, es totjorn #qu'en 1177, es ja ailà, flanqué de los sieus molins. Es sens dobte al Sègle XIV #qu'a provesit de torns e que la vila se emmuralla e de douves. Amb las siás gròssas pòrtas fortificades al sud e al nòrd, Héricy a alavetz lo títol de vila. A fòrça sofèrt de la guèrra de #Cent Ans. Se se i es batut de divèrsas fes e a ocupat de 1419 a 1429/1430. En julhet 1465, lo pont a destruit sus òrdre de Louis XI #qu'es alavetz en guèrra contra la Liga del Ben Public. Reparat, a manlevat per de nombrosas tropas totjorn dévastatrices, perque a cada passatge meton lo país a sac. En 1562, l'arc central se desploma a nòu. Reparat tant e mai se mal, lo pont es definitivament destruit per las inondacions de genièr 1658.

Jos Louis XII, lo comte de Melun, Louis Malet de Graville, #que lo castèl-fòrt ancestral se n'elèva a lo-dessus de La-Aquela-sus-Seine, reconstruit Héricy estrossejat per las guèrras, sustot lo portail esquèrra de la façada de la glèisa. Aquela bastissa considerabla, #que las dimensions testifiquen de l'importància de l'anciana vila (5 000 abitants n'a-t-se #dire), a #èsser començat a la fin del Sègle XII (chœur), de contunh contunhat al Sègle XIII (nef e campanal). Èra accolée a una tota pichona capèla de cementèri fòrça anciana, venguda uèi la sacristie. Pel continuament, s'a engrandit la glèisa per lo sieu bas-costat sud e apondut un grand portail central, jargat d'estatuas, mas es démoli per las protestants #qu'an tirat dessus al canon en 1580 e en 1588.

Héricy, prévôté Reial, a fa totjorn partida de la corona, mas en 1566, Charles IX la erigeix en bailliage e baronnie en benefici de Jehan de Argeville. Passa de contunh als Balzac de Entragues al Sègle XVII. Al Sègle XVII, lo comte de Graville, baron de Héricy, Jean Edouard de Poussemothe del Estoile, fa pintar lo sieu blason sus un pilier de la glèisa. De contunh lo coronèl de la guarda suisse Pierre-Alexandre Stoppa, dicha Stouppe, se fa bastir un maco castèl, cap a 1683 #que i aurà acabat en 1688. Dempuèi 1958, es vengut la comuna de Héricy. Entre los proprietaris #que s'i son succedits, citam particularament la familha Dinet-Cornille #que ne fasiá partida lo celèbre pintor orientaliste Étienne Dinet.

Pel continuament, s'es fach de grands trabalhs sus la Seine. En 1864, l'Estat decidís de bastir lo écluse e un doble barrage. Amb l'arribada del camin de fèrre, se bastís la linha e lo tunèl de 1893 a 1896. La linha, inaugurada en 1897, anóncia un autre mond.

Tèxte originau de l'article francés

Le plateau de La Brosse et de Fontaineroux, qui fait partie de la commune, a été habité dès le Néolithique mais le village d'Héricy a pour origine les entrepôts construits par les nautes sénons, en face de leur port de Samois-sur-Seine, le plus important entre Sens et Lutèce. Sous Louis XIV, Héricy est une des plus anciennes châtellenies du royaume, d’après une lettre patente datant de 1685.

Lors de différents travaux, on a retrouvé de nombreuses pièces de monnaies et des sépultures gallo-romaines. La tradition veut que sainte Geneviève, maintenant patronne d’Héricy, y séjourne vers 451.

Dès avant le Sègle XI, les moines viennent cultiver le pays : les Saints-Pères de Melun au prieuré de Fontaineroux, et surtout les Cisterciens qui construisent l’importante abbaye de Barbeau, une des plus anciennes et des plus belles de France. Louis VII, le père de Philippe Auguste, y a vécu et y est enterré en 1180. Cette abbaye subsiste jusqu'à la Révolution où elle est détériorée, puis définitivement démolie en 1837. Bien qu'autrefois située sur le territoire de Fontaine-le-Port, on ne peut manquer de la citer, car elle conditionne grandement la vie du pays. Les moines y ont planté les premières vignes qui ont longtemps fait la richesse de la région. De l'ancienne abbaye il ne reste plus aujourd'hui qu'une glacière. L'ancien domaine est situé maintenant sur le territoire de la commune d'Héricy, et est devenu un centre équestre.

Né de la Seine, Héricy a vécu de la Seine. Dès le Sègle XII, un bac hebdomadaire de Paris à Montereau-Fault-Yonne s‘y arrête pour s'approvisionner à son port aux vins et à ses marchés.

Mais l’histoire d’Héricy est surtout liée au pont qui la reliait à Samois-sur-Seine, le seul entre Melun et Montereau-Fault-Yonne. On l’a dit romain, toujours est-il qu'en 1177, il est déjà là, flanqué de ses moulins. C’est sans doute au Sègle XIV qu’il est pourvu de tours et que la cité s’entoure de murailles et de douves. Avec ses grosses portes fortifiées au sud et au nord, Héricy a alors le titre de ville. Elle a beaucoup souffert de la guerre de Cent Ans. On s’y est battu plusieurs fois et elle est occupée de 1419 à 1429/1430. En juillet 1465, le pont est détruit sur ordre de Louis XI qui est alors en guerre contre la Ligue du Bien Public. Réparé, il est emprunté par de nombreuses troupes toujours dévastatrices, car à chaque passage elles mettent le pays à sac. En 1562, l'arche centrale s'écroule à nouveau. Réparé tant bien que mal, le pont est définitivement détruit par les inondations de janvier 1658.

Sous Louis XII, le comte de Melun, Louis Malet de Graville, dont le château-fort ancestral s’élève au-dessus de La-Celle-sur-Seine, reconstruit Héricy ravagé par les guerres, notamment le portail gauche de la façade de l’église. Cet édifice remarquable, dont les dimensions témoignent de l’importance de l’ancienne cité (5 000 habitants a-t-on dit), a été commencé à la fin du Sègle XII (chœur), puis continué au Sègle XIII (nef et clocher). Elle était accolée à une toute petite chapelle de cimetière très ancienne, devenue aujourd’hui la sacristie. Par la suite, on a agrandi l’église par son bas-côté sud et ajouté un grand portail central, garni de statues, mais il est démoli par les protestants qui ont tiré dessus au canon en 1580 et en 1588.

Héricy, prévôté royale, a toujours fait partie de la couronne, mais en 1566, Charles IX l’érige en bailliage et baronnie au profit de Jehan d’Argeville. Elle passe ensuite aux Balzac d’Entragues au Sègle XVII. Au Sègle XVII, le comte de Graville, baron d’Héricy, Jean Edouard de Poussemothe de l’Estoile, fait peindre son blason sur un pilier de l’église. Puis le colonel de la garde suisse Pierre-Alexandre Stoppa, dit Stouppe, se fait construire un joli château, vers 1683 qui sera terminé en 1688. Depuis 1958, il est devenu la mairie d’Héricy. Parmi les propriétaires qui s’y sont succédé, citons particulièrement la famille Dinet-Cornille dont faisait partie le célèbre peintre orientaliste Étienne Dinet.

Par la suite, on a fait de grands travaux sur la Seine. En 1864, l’État décide de construire l’écluse et un double barrage. Avec l'arrivée du chemin de fer, on construit la ligne et le tunnel de 1893 à 1896. La ligne, inaugurée en 1897, annonce un autre monde.


Administracion[modificar | modificar la font]

Lista deus cònsols successius
Periòde Identitat Etiqueta Qualitat
2008 2014 Jean Pierre Rouseau    
març de 2001 2008      
Totas las donadas son pas encara conegudas.

Demografia[modificar | modificar la font]


 v · d · m 
Evolucion demografica
Populacion comunala actuala (2013): , totala:
Picto infobox character.png

1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
775 931 866 938 891 969 956 1 037 1 112

1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
985 1 091 1 112 1 032 1 043 1 069 1 127 1 158 1 369

1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
1 169 1 084 1 093 937 965 1 083 1 116 1 193 1 286

1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2008
1 303
1 293
1 478
1 861
2 216
2 519
2 591
2 585
2 574
2009 2010
2 561
2 649
2 548
2 635
{{{2 014}}}
{{{2 014tot}}}
Fonts
Base Cassini de l'EHESS - Nombre retengut a partir de 1962 : Populacion sens comptes dobles - Sit de l'INSEE
Evolucion de la populacion 1962-2008


Luòcs e monuments[modificar | modificar la font]

Personalitats ligadas amb la comuna[modificar | modificar la font]

Véser tanben[modificar | modificar la font]

Ligams extèrnes[modificar | modificar la font]

Nòtas[modificar | modificar la font]