Dammarie-lès-Lys

Un article de Wikipèdia, l'enciclopèdia liura.
Anar a : navigacion, Recercar

Dammarie-lès-Lys
Dammarie-les-Lys

Descobridor o inventaire
Data de descobèrta
Contrari
Color
Simbòl de quantitat
Simbòl d'unitat
Proprietat de
Fondador
Compren
Data de debuta
Data de fin
Precedit per
Seguit per
Coordenadas
[[Fichièr:Seine et Marne Dammarie les Lys août 2006 05.JPG|center|280px|link=|border]]
Ruïnes De la abbaye del Lys.
[[Fichièr:Defautoc.png|75px|center|link=]]
Geografia fisica
France location map-Regions and departements-2016.svg
geolocalizacion
Coordenadas 48° 30′ 51″ N, 2° 38′ 06″ E
Superfícia 10,23 km²
Altituds
 · Maximala
 · Mejana
 · Minimala
 
65 m
51 m
43 m
Geografia politica
Estat Bandièra de França França
Region
11
Illa de França Flag of Île-de-France.svg
Departament
77
Sèina e Marna Armas deu Departament de Sèina e Marna
Arrondiment Melun
(Melun)
Canton Perthes
Intercom
247700057
Melun Val de Seine
Cònsol Jean-Claude Mignon (UMP) (2008-2014)
Geografia umana
Autras informacions
Gentilici Dammariens (en francés)
Còde INSEE 77152

Dammarie-les-Lys es una comuna francesa, situada dins lo departament de Sèina e Marna e la region d'Illa de França.

Geografia[modificar | modificar la font]

Istòria[modificar | modificar la font]

Partida eissida de l'article francés

Modèl:A reciclar Dammarie a mencionat dempuèi la {X}. Lo vilatge i aviá format de divèrses caserius : Dammarie-lès-Lys, Vosves e Farcy-lès-Lys. La vila compòrta las ruïnes de la abbaye reial del Lys, abbaye cistercienne per femnas, fondada en 1251 per Blanca de Castelha e Sant Louis. Lo sieu bastiment #debutar en 1244 e se #acabar cap a 1253 sus una anciana parcelle de vinha. En 1252 Blanca de Castelha i #far la siá darrièra almòina. Lo abbaye #èsser saccagée pels revolucionaris cap a 1793. Venduda l'an 1797, #contunhar as délabrer malgrat las desparièras restauracions empresas.

Dammarie-lès-Lys Dintrarà definitivament en la S-|XX|e}} amb l'aparicion de l'indústria sus las siás tèrras.

La fonderie Delatre & Frouard #èsser édifiée l'an 1911 per Pèira Courtier e inaugurada l'an 1917. Se situava a la localizacion de la anciana fonderie Frébault. En 1949 se #cambiar en laminoir. La siá clausura definitiva #intervenir en 1965. D'aquela societat naisserà un ensems d'ostals individuales bastits après la Primièra Guèrra mondiala l'an 1919.

La confiserie-chocolaterie Jacquin i aguèt inaugurat l'an 1872. Se situava sus l' avenguda de Chailly. L'entrepresa i aguèt cedit al grop Perrier l'an 1962, de contunh una fusion d'entrepresa se #operar 1968 amb un déménagement sus Lo Mée-sus-Seine l'an 1971. La siá clausura definitiva intervenguèsse en 1980.

La fabrica Everitube #èsser édifié en 1927. La siá clausura definitiva #intervenir en 1996.

En 1959, un decrèt ministerial met en marcha la Zòna a urbaniser en prioritat (ZUP) de la Plana del Lys : 2359 lotjaments an bastit de 1965 a 1973. Louis Arretche, architecte en avent ja oficiat en los barres nòrd de Melun, n'es lo urbaniste en cap. Reagrupa De los nòstres jorns près de la mitat dels abitants de la vila. Los primièrs bastiments se #acantonar a las alentours de la abbaye de contunh sul luòc de las ancianas vilas de la fabrica DELATTRE e FROUARD a partir de 1972. Mai lèu que de reabilitar lo quartièr lo cònsol de l'epòca a preferit i édifier un ensems de immeubles a l'image de las vilas vesinas del temps que lo teissut industrial èra ja sul déclin amb la clausura definitiva de las fonderies DELATTRE e FROUARD (+/- 800 pers) l'an 1965, IDEAL ESTANDARD (+/- 1200 pers) l'an 1975 e lo déménagement de la confiserie JACQUIN l'an 1971.

En 1997, lo quartièr de la Plana del Lys coneis de violentas émeutes continuament al defalhiment d'un jove de la vila (Abdelkader Bouziane) en lo moment d'una intervencion de polícia. En 2002, doas autras joves de la vila, Xavier Dem e Mohamed Berrichi, #defallir a dos jorns d'interval, totjorn en lo marc d'operacions de polícia. Se ensuivit alavetz una longa batalha judiciala e mediatica entre la municipalité e l'associacion Mòu #que mòu sustot, #qu'a fach l'objècte d'un reportatge sus Canal+, en l'emission 90 minutas. Torn a torn la OPHLM, de contunh la comuna e lo sieu cònsol Jean-Claude Mignon, aguèron condemnat a la sortida de las accions en justícia entaulades per l'associacion Mòu #que mòu.

Article detalhat : Bavure policièra a França.
Tèxte originau de l'article francés

Modèl:À recycler Dammarie est mentionnée dès le {X}. Le village était formé de plusieurs hameaux : Dammarie-lès-Lys, Vosves et Farcy-lès-Lys. La ville comporte les ruines de l'abbaye royale du Lys, abbaye cistercienne pour femmes, fondée en 1251 par Blanche de Castille et Saint Louis. Sa construction débuta en 1244 et se termina vers 1253 sur une ancienne parcelle de vigne. En 1252 Blanche de Castille y fit sa dernière aumône. L'abbaye fut saccagée par les révolutionnaires vers 1793. Vendue en 1797, elle continua à se délabrer malgré les différentes restaurations entreprises.

Dammarie-lès-Lys entrera définitivement dans le Sègle Modèl:S mini-Modèl:Verificacion sègle avec l'apparition de l'industrie sur ses terres.

La fonderie Delatre & Frouard fut édifiée en 1911 par Pierre Courtier et inaugurée en 1917. Elle se situait à l'emplacement de l'ancienne fonderie Frébault. En 1949 elle se changea en laminoir. Sa fermeture définitive intervint en 1965. De cette société naîtra un ensemble de maisons individuelles construites après la Première Guerre mondiale en 1919.

La confiserie-chocolaterie Jacquin fut inaugurée en 1872. Elle se situait sur l'avenue de Chailly. L'entreprise fut cédée au groupe Perrier en 1962, puis une fusion d'entreprise s'opéra 1968 avec un déménagement sur Le Mée-sur-Seine en 1971. Sa fermeture définitive intervînt en 1980.

L'usine Everitube fut édifié en 1927. Sa fermeture définitive intervint en 1996.

En 1959, un arrêté ministériel met en place la Zone à urbaniser en priorité (ZUP) de la Plaine du Lys : 2359 logements sont construits de 1965 à 1973. Louis Arretche, architecte ayant déjà officié dans les quartiers nord de Melun, en est l'urbaniste en chef. Elle regroupe de nos jours près de la moitié des habitants de la ville. Les premières constructions se cantonnèrent aux alentours de l'abbaye puis sur le site des anciennes cités de l'usine DELATTRE et FROUARD à partir de 1972. Plutôt que de réhabiliter le quartier le maire de l'époque a préféré y édifier un ensemble d'immeubles à l'image des villes voisines alors que le tissu industriel était déjà sur le déclin avec la fermeture définitive des fonderies DELATTRE et FROUARD (+/- 800 pers) en 1965, IDEAL STANDARD (+/- 1200 pers) en 1975 et le déménagement de la confiserie JACQUIN en 1971.

En 1997, le quartier de la Plaine du Lys connaît de violentes émeutes suite au décès d'un jeune de la cité (Abdelkader Bouziane) lors d'une intervention de police. En 2002, deux autres jeunes de la ville, Xavier Dem et Mohamed Berrichi, décédèrent à deux jours d'intervalle, toujours dans le cadre d'opérations de police. S'ensuivit alors une longue bataille judiciaire et médiatique entre la municipalité et l'association Bouge qui bouge notamment, qui a fait l'objet d'un reportage sur Canal+, dans l'émission 90 minutes. Tour à tour l'OPHLM, puis la mairie et son maire Jean-Claude Mignon, furent condamnés à l'issue des actions en justice intentées par l'association Bouge qui bouge.

Article detalhat : Bavure policière en France.


Administracion[modificar | modificar la font]

Lista deus cònsols successius
Periòde Identitat Etiqueta Qualitat
2008 2014 Jean-Claude Mignon (UMP)    
març de 2001 2008      
Totas las donadas son pas encara conegudas.
Lista deus cònsols successius
Periòde Identitat Etiqueta Qualitat
2008 2014 Lucien Maire    
març de 2001 2008      
Totas las donadas son pas encara conegudas.

Demografia[modificar | modificar la font]


 v · d · m 
Evolucion demografica
Populacion comunala actuala (2013): , totala:
Picto infobox character.png
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
601 677 613 719 802 880 894 882 905
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
936 999 1 097 1 209 1 219 1 284 1 447 1 552 1 683
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
1 734 1 947 2 191 2 755 3 441 5 074 4 893 5 861 7 057
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2008
10 246
12 057
19 741
19 794
21 148
20 659
20 838
20 526
20 068
2009 2010
20 052
20 262
20 722
20 923
Fonts
Base Cassini de l'EHESS - Nombre retengut a partir de 1962 : Populacion sens comptes dobles - Sit de l'INSEE
Evolucion de la populacion 1962-2008


Luòcs e monuments[modificar | modificar la font]

Personalitats ligadas amb la comuna[modificar | modificar la font]

Véser tanben[modificar | modificar la font]

Ligams extèrnes[modificar | modificar la font]

Nòtas[modificar | modificar la font]