Chanteloup-en-Brie

Un article de Wikipèdia, l'enciclopèdia liura.
Salta a la navegació Salta a la cerca

Chanteloup-en-Brie

Descobridor o inventaire
Data de descobèrta
Contrari
Color
Simbòl de quantitat
Simbòl d'unitat
Proprietat de
Fondador
Compren
Data de debuta
Data de fin
Precedit per
Seguit per
Coordenadas
[[Fichièr:Defautoc.png|center|280px|link=|border]]
[[Fichièr:Defautoc.png|75px|center|link=]]
Geografia fisica
Occitania Map2.svg
geolocalizacion
Coordenadas 48° 51′ 20″ N, 2° 44′ 24″ E
Superfícia Lagny-sur-Marne km²
Altituds
 · Maximala
 · Minimala
 
124 m
90 m
Geografia politica
Estat Bandièra de França França
Region
11
Illa de França Flag of Île-de-France.svg
Departament
77
Sèina e Marna Armas deu Departament de Sèina e Marna
Arrondiment Torcy
Canton Thorigny-sur-Marne
Intercom
247700594
de Marne et Gondoire
Cònsol Marcel Oulés (2008-2014)
Geografia umana
Autras informacions
Gentilici Chanteloupiens
Còde INSEE 77085

Chanteloup-en-Brie es una comuna francesa, situada dins lo departament de Sèina e Marna e la region d'Illa de França.

Geografia[modificar | modificar la font]

Partida eissida de l'article francés

La municipalitat de Chanteloup-en-Brie a situat a unitat|30|km}} a l'èst de París. La siá altitud es d'aperaquí 107 m.

Ròsa dels vents Ròsa dels vents
N
O       E
S
Tèxte originau de l'article francés

La commune de Chanteloup-en-Brie est située à 30 km à l'est de Paris. Son altitude est d'environ 107 m.

Ròsa dels vents Ròsa dels vents
N
O       E
S


Comunas vesinas[modificar | modificar la font]

Distanças e posicion relativa
Map pointer black.svgChanteloup-en-Brie
Comuna amb 5509 abitants (2000)Montévrain (2,1km)
Comuna amb 652 abitants (2000)Jossigny (2,2km)
Comuna amb 1289 abitants (2000)Guermantes (2,6km)
Comuna amb 3438 abitants (2000)Chessy (3,2km)
Comuna amb 3092 abitants (2000)Dampmart (3,2km)
Comuna amb 1083 abitants (2000)Gouvernes (3,3km)
Comuna amb 6592 abitants (2000)Serris (3,7km)


Istòria[modificar | modificar la font]

Partida eissida de l'article francés

De « canta » e « lop » o del pré-celtique *kant(a)-lup "serral pierreux". Mai probablament « costat del lop » #que « cant del lop » o CantuLupi (Can lop) o chantealoup (cant de la lauseta) o encara canteleu (pèira levada), Cantu Lupi (Chanteloup) a pas cap de istòria oficiala fins al XIIModèl:Ème sègle #que viu la fondacion de la glèisa primitive coneguda dempuèi 1195. La parròquia data pas que del XIIIModèl:Ème sègle[1]. En 1789, lo vilatge fa partida de la fondacion e de la généralité de París ; es regís per la costum de París. La glèisa paroissiale, dédiée al sant Salvador, aperten al diocèse de París. En 1820, las produccions de lo sieu terroir son en grands, amb un molin (Bourcier) sul ruisseau (Gondoire). Lo molin de Chanteloup en bòsc a #èsser destruit pel fuòc al XIXModèl:Ème sègle. I a, a l'epòca, 98 abitants, practicament lo meteis nombre #qu'en 1726.

La fèsta patronale Sant-Eutrope, lo 30 d'abril, a #èsser reportée al primièr dimenge de mai. Es la fèsta del patron del país e pas de la glèisa. Las joves gents de 16 ans avián "recebut de gojats". I i aviá una granda messa, pan bénit e cortège per anar l'ofrir als notables. Una galeta de Savoie, punchada de flors naturalas, i aviá reservat al châtelain. Un « ram dels gars », pagat per la munificence del châtelain e dels notables en escambi del pan bénit, se desenrotllava de contunh. De contunh, après, se fasiá dos o tres fes lo torn del vilatge abans de se trobar, lo ser, al bal[1].

Lo castèl de Fontenelle existissiá ja al XIIIModèl:Ème sègle. Aiçò èra alavetz un fief en dependent, coma lo pòble, del abbaye de Lagny. En 1500, Nicolas de Neuviel Sentifer es qualificat senhor de De heuil e de Fontenelle. Dos sègles abans, aquel luòc aperteniá al Sr. Valencian, aconselhar dins lo Parlament. En 1785, #passar a François Lory, contrôleur de las guèrras de l'ostal del Roy, regiment dels guardas suisses, mòrt l'an 1817 a Fontenelle. Los darrièrs mèstres del castèl #èsser las familhas de Junquières e aquela del celèbre fotògraf Cartier-Bresson. Lo castèl actual #èsser reconstruit dins lo sègle darrièr.

Lo recensement de 1709 compte 92 abitants, aquel de 1745, 108. Curieusement, Ne demòra que 88 l'an 1801. En nombre creissent, la populacion de Chanteloup ressòrt uèi un pauc mai de 2 000 abitants. La municipalitat s'es distinguida de l'urbanizacion de la Ile-de-França. En preservant lo sieu « palmon verd » representat per las 70 ectaras del bòsc de Chigny, en creant un centre de pòble a l'entorn de la glèisa, de la comuna, en conservant çò de mès fidèlement possibla l'estil briard. A sabut manténer lo caractèr rural d'un pòble e mai se en fasent part intégrante del perimètre de la vila nòva de Marna-la-Vallée. En 1930, Chanteloup dénombre 191 abitants. Lo pòble es desservi pel tren de Lagny a Mortcerf (merças solament) e per la autobus #qu'efectua lo meteis trajècte (expedís de #Provenir). Un autre tren (1872-1954) travèrsa lo pòble (expedís de la Granja-de detlo-Pabalhon) per transporter las remolatxes de Chessy a la râperie de la Jonchère. Aquela darrièra serà désaffectée l'an 1964.

Lo urbanizacion nòva s'es fach amb sensatesa e rason. La municipalitat a coneguda un real creissement en 1960 amb lo bastiment del lotissement « Mulot » en comprenent 70 ostals. Los ZAC del Bòsc-de-Chigny, del Pòble, del Molin-Bourcier, lo lotissement de la Gondoire, lo Parc d'activitats del Gasset, lo centre-pòbli amb los sieus comèrcis son de realizacions que fòrça comunas envegen. Son sovent mostradas n'exemple. Aquela urbanizacion permet de dénombrer uèi una soixantaine d'entrepresas, artesans e de comèrcis en emplegant mai de 300 salariats. Aquela evolucion d'activitats li caldrà se desvolopar encara en un fòrça prèp futur per la creacion d'un parc d'activitats de 30 ectaras la longitud de la D 23 1 (expedís de Provenir). La vida associativa intensa e variada permet als nòus abitants de se ligar dins un pòble #que ven lo sieu pòble e de se fondre amb los ancians abitants en lo creuset chanteloupien.

Tèxte originau de l'article francés

De « chante » et « loup » ou du pré-celtique *kant(a)-lup "coteau pierreux". Plus probablement « canton du loup » que « chant du loup » ou CantuLupi (Chien loup) ou chantealoup (chant de l'alouette) ou encore canteleu (pierre levée), Cantu Lupi (Chanteloup) n'a aucune histoire officielle jusqu'au XIIModèl:Ème siècle qui vit la fondation de l'église primitive connue dès 1195. La paroisse ne date que du XIIIModèl:Ème siècle[1]. En 1789, le village fait partie de la fondation et de la généralité de Paris ; il est régit par la coutume de Paris. L’église paroissiale, dédiée au saint Sauveur, appartient au diocèse de Paris. En 1820, les productions de son terroir sont en grains, avec un moulin (Bourcier) sur le ruisseau (Gondoire). Le moulin de Chanteloup en bois a été détruit par le feu au XIXModèl:Ème siècle. Il y a, à l’époque, 98 habitants, pratiquement le même nombre qu’en 1726.

La fête patronale Saint-Eutrope, le 30 avril, a été reportée au premier dimanche de mai. C’est la fête du patron du pays et non de l’église. Les jeunes gens de 16 ans étaient "reçus garçons". Il y avait une grande messe, pain bénit et cortège pour aller l’offrir aux notables. Un biscuit de Savoie, piquée de fleurs naturelles, était réservé au châtelain. Un « bouquet des gars », payé par la munificence du châtelain et des notables en échange du pain bénit, se déroulait ensuite. Puis, après, on faisait deux ou trois fois le tour du village avant de se retrouver, le soir, au bal[1].

Le château de Fontenelle existait déjà au XIIIModèl:Ème siècle. C’était alors un fief dépendant, comme le village, de l’abbaye de Lagny. En 1500, Nicolas de Neuviel Sentifer est qualifié seigneur de D’heuil et de Fontenelle. Deux siècles avant, ce lieu appartenait à M. de Valence, conseiller au Parlement. En 1785, il passa à François Lory, contrôleur des guerres de la maison du Roy, régiment des gardes suisses, mort en 1817 à Fontenelle. Les derniers maîtres du château furent les familles de Junquières et celle du célèbre photographe Cartier-Bresson. Le château actuel fut reconstruit au siècle dernier.

Le recensement de 1709 compte 92 habitants, celui de 1745, 108. Curieusement, il en reste que 88 en 1801. En nombre croissant, la population de Chanteloup dépasse aujourd’hui un peu plus de 2 000 habitants. La commune s’est distinguée de l’urbanisation de l’Ile-de-France. En préservant son « poumon vert » représenté par les 70 hectares du bois de Chigny, en créant un centre de village autour de l’église, de la mairie, en conservant le plus fidèlement possible le style briard. Elle a su maintenir le caractère rural d’un village bien que faisant partie intégrante du périmètre de la ville nouvelle de Marne-la-Vallée. En 1930, Chanteloup dénombre 191 habitants. Le village est desservi par le train de Lagny à Mortcerf (marchandises seulement) et par l’autobus qui effectue le même trajet (route de Provins). Un autre train (1872-1954) traverse le village (route de la Ferme-du-Pavillon) pour transporter les betteraves de Chessy à la râperie de la Jonchère. Cette dernière sera désaffectée en 1964.

L’urbanisation nouvelle s’est faite avec sagesse et raison. La commune a connue une réelle croissance en 1960 avec la construction du lotissement « Mulot » comprenant 70 maisons. Les ZAC du Bois-de-Chigny, du Village, du Moulin-Bourcier, le lotissement de la Gondoire, le Parc d’activités du Gasset, le centre-village avec ses commerces sont des réalisations que beaucoup de communes envient. Elles sont souvent montrées en exemple. Cette urbanisation permet de dénombrer aujourd’hui une soixantaine d’entreprises, artisans et commerces employant plus de 300 salariés. Cette évolution d’activités devra se développer encore dans un très proche avenir par la création d’un parc d’activités de 30 hectares le long de la D 23 1 (route de Provins). La vie associative intense et variée permet aux nouveaux habitants de se rattacher à un village qui devient leur village et de se fondre avec les anciens habitants dans le creuset chanteloupien.


Administracion[modificar | modificar la font]

Lista deus cònsols successius
Periòde Identitat Etiqueta Qualitat
2008 2014 Marcel Oulés    
març de 2001 2008      
Totas las donadas son pas encara conegudas.
Lista deus cònsols successius
Periòde Identitat Etiqueta Qualitat
2008 2014 Lucien Maire    
març de 2001 2008      
Totas las donadas son pas encara conegudas.

Demografia[modificar | modificar la font]


 v · d · m 
Evolucion demografica
Populacion comunala actuala (2013): , totala:
Picto infobox character.png

1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
79 88 88 93 98 111 104 144 124

1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
119 147 169 186 201 182 208 203 197

1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
196 180 169 177 191 178 159 226 252

1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2008
266
384
414
463
1 222
1 780
1 860
1 862
1 948
2009 2010
2 034
2 050
2 121
2 138
Fonts
Base Cassini de l'EHESS - Nombre retengut a partir de 1962 : Populacion sens comptes dobles - Sit de l'INSEE
Evolucion de la populacion 1962-2008


Luòcs e monuments[modificar | modificar la font]

Personalitats ligadas amb la comuna[modificar | modificar la font]

Véser tanben[modificar | modificar la font]

Ligams extèrnes[modificar | modificar la font]

Nòtas[modificar | modificar la font]

  1. 1,0 1,1 1,2 et 1,3 http://www.mairie-chanteloup-en-brie.fr/istòria/frPrincipal.htm modèl {{Ligam web}} : paramètre « titre » mancant (consultat en 10 de setembre de 2012) Error de citacion : Etiqueta <ref> no vàlida; el nom «histoff» està definit diverses vegades amb contingut diferent.