Sebasac

Un article de Wikipèdia, l'enciclopèdia liura.
Anar a : navigacion, Recercar

Sebasac
Sébazac-Concourès

Descobridor o inventaire
Data de descobèrta
Contrari
Color
Simbòl de quantitat
Simbòl d'unitat
Proprietat de
Fondador
Compren
Data de debuta
Data de fin
Precedit per
Seguit per
Coordenadas
[[Fichièr:Mairie de Sébazac-Concourès.jpg|center|280px|link=|border]]
Comuna de Sébazac-Concourès
[[Fichièr:Defautoc.png|75px|center|link=]]
Geografia fisica
Occitania map (1).png
geolocalizacion
Coordenadas 44° 24′ 14″ N, 2° 36′ 02″ E
Superfícia 25,82 km²
Altituds
 · Maximala
 · Minimala
 
625 m
553 m
Geografia politica
Region istorica Roergue Armas de Roergue
Guiana Armas de Guiana
Estat Bandièra de França França
Region
76
Occitània (region administrativa)
Departament
12
Avairon Armas deu Departament d'Avairon
Arrondiment Rodés
Canton Rodés-Nord
Intercom
241200187
du Grand Rodez
Cònsol Florence Cayla (2008-2014)
Geografia umana
Populacion
Populacion totala
(2013)
3 132 ab.
Evolucion de la populacion

3 237 ab.
Densitat 121,3 ab./km²
Autras informacions
Gentilici Sébazacois, Sébazacoises (en francés)
Còde postal 12740
Còde INSEE 12264

Sebasac[1][2][3] (Sébazac-Concourès en francés) es una comuna roergassa situada dins lo departament d'Avairon e la region de Miègjorn-Pirenèus.

Geografia[modificar | modificar la font]

Partida eissida de l'article francés

La vila de Sébazac-Concourès se situa al nòrd-es de la Rodés, a 5 quilomètres al nòrd de Rodez. Aperten al costat de Rodez-Nòrd. Situada sus l'ais Rodez-Aurillac, es una de las municipalitats los mai anautitas del Grand-Rodez.

Una granda part de la superfícia de la municipalitat a situat sul Causse Comtal.

Tèxte originau de l'article francés

La ville de Sebasac se situe au nord-est de la Rodés, à 5 kilomètres au nord de Rodez. Elle appartient au canton de Rodez-Nord. Située sur l'axe Rodez-Aurillac, c'est une des communes les plus élevées du Grand-Rodez.

Une grande partie de la surface de la commune est situé sur le Causse Comtal.


Istòria[modificar | modificar la font]

Partida eissida de l'article francés

La preséncia umana sus la municipalitat de Sébazac-Concourès a testificat dempuèi 100 000 ans amb lo luòc excepcional del Rescoundudou a Onet la glèisa. Los registres an permeses de descobrir las rèstas d'un mainat néandertalien e de nombroses esturments. L'òme installat près d'un ponch d'aiga se @adapter a un climat mai fred que de los nòstres jorns. Las traces umanas son de contunh escassas fins al chalcolithique. Una dotzena de dolmens datats d'aquel periòde (aperaquí 5000 ans abans uèi) parsèment lo causse. Aqueles sépultures collectivas representan de cresenças desaparegudas e son, a aquel títol, dels monuments a protegir e fòrça fragils. Lo age del fèrre, i a aperaquí 800 ans, ofrís pauc de vestigis. Un oppidum ('pòble gaulois') a #èsser repéré près de Flars e dels tumuli (sépultures individuales), tertres de tèrras, an observat sus la comuna. Cossí en las epòcas precedentas, la natura ofrisca los recorses necessaris, lo calcaire e la tèrra, al bastiment d'aquelas repères religioses e paysagers. Arriba alavetz la romanizacion de la municipalitat #que se fa discrètement, Lo periòde gallo-romaine a daissat traces ténues mas importants : lo nom del vilatge "Sébazac" #que lo suffixe 'ac' ne poiriá aver de raïses latinas, de nombrosas estèlas de tegulae (tuiles) #que demòstran un abitat escampilhat. Per exemple, un abitat a #èsser trobat a Gajac o encara una bergerie près de Concourès. Lo Mejan Age es mai present en lo nòstre entorn. La nautor Mièja Age (i a 1000 a 1500 ans) a daissat dos nécropoles, la una als Igues #qu'es visitable e una autra a Gajac. Aquela dobla preséncia es rarament testificada sus una meteissa comuna e mòstra la complexitat del bastiment d'aquel espaci géographique. Los cavòts d'aquel periòde son tanben bastits en calcaire ne ligam dirècte amb l'entorn natural. Qualques tèxtes testifiquen la preséncia d'un castèl per Sébazac o Gajac mas la siá localizacion exacta rèsta un mistèri. La glèisa de Concourès es un polit exemple de la ferveur religiosa d'aquela epòca e cèrtas parts an datat de l'epòca romane. L'existéncia del vilatge de Sébazac se tròba en chartes medievales e Concourès ofèrta de nombroses vestigis de la fin del Mejan Age e de la Renaissance. La fontaine de las Igues o lo potz de Gajac son los monuments melhor conservats d'aquel periòde. Fontaine, Potz o cisterna mòstran l'importància de l'aiga, font de vida e afirmacion d'un poder, e encara una adaptacion de mai en mai elaborada de l'òme a lo sieu entorn. Aital, lo patrimòni de la municipalitat, particularament ric e variat, remembra que la preséncia de l'èsser uman en aquel espaci particular #qu'es lo Causse Comtal conta una relacion estrecha e evolutiva entre los òmes, las siás cresenças e un entorn natural.

Los ligams seguents an de besonh las informacions per qualques luòcs importants :

Fontaine del Mejan Age

detlos-igues-sebazac/ Nécropole de la Nautor Mièja Age

Dolmens

concurréncia/ Potz de Gajac

Lo luòc moustérien (òme de néanderthal) del Rescoundudou (Onet la glèisa)

Per decrèt del 29 de febrièr de 1904, çò cap de-luòc de la municipalitat de Concourès i aguèt transferit al masatge de Sébazac, e la municipalitat rebatejat Sébazac-Concourès.

Tèxte originau de l'article francés

La présence humaine sur la commune de Sebasac est attestée depuis 100 000 ans avec le site exceptionnel du Rescoundudou à Onet l'église. Les fouilles ont permis de découvrir les restes d'un enfant néandertalien et de nombreux outils. L'homme installé à proximité d'un point d'eau s'adaptait à un climat plus froid que de nos jours. Les traces humaines sont ensuite rares jusqu'au chalcolithique. Une douzaine de dolmens datés de cette période (environ 5000 ans avant aujourd’hui) parsèment le causse. Ces sépultures collectives représentent des croyances disparues et sont, à ce titre, des monuments à protéger et très fragiles. L'age du fer, il y a environ 800 ans, offre peu de vestiges. Un oppidum ('village gaulois') a été repéré près de Flars et des tumuli (sépultures individuelles), tertres de terres, sont observés sur la commune. Comme dans les époques précédentes, la nature offre les ressources nécessaires, le calcaire et la terre, à la construction de ces repères religieux et paysagers. Arrive alors la romanisation de la commune qui se fait discrètement, La période gallo-romaine a laissé des traces ténues mais importantes : le nom du village "Sébazac" dont le suffixe 'ac' pourrait avoir des racines latines, de nombreux fragments de tegulae (tuiles) qui démontrent un habitat dispersé. Par exemple, un habitat a été trouvé à Gajac ou encore une bergerie près de Concourès. Le Moyen Age est davantage présent dans notre environnement. Le haut Moyen Age (il y a 1000 à 1500 ans) nous a laissé deux nécropoles, l'une aux Igues qui est visitable et une autre à Gajac. Cette double présence est rarement attestée sur une même commune et montre la complexité de la construction de cet espace géographique. Les tombes de cette période sont aussi construites en calcaire en lien direct avec l'environnement naturel. Des textes attestent la présence d’un château pour Sébazac ou Gajac mais leur emplacement exact reste un mystère. La glèisa de Concourès est un bel exemple de la ferveur religieuse de cette époque et certaines parties sont datées de l'époque romane. L'existence du village de Sébazac se retrouve dans des chartes médiévales et Concourès offre de nombreux vestiges de la fin du Moyen Age et de la Renaissance. La fontaine des Igues ou le puits de Gajac sont les monuments les mieux conservés de cette période. Fontaine, puits ou citerne montrent l'importance de l'eau, source de vie et affirmation d’un pouvoir, et encore une adaptation de plus en plus élaborée de l'homme à son environnement. Ainsi, le patrimoine de la commune, particulièrement riche et varié, nous rappelle que la présence de l'être humain dans cet espace particulier qu’est le Causse Comtal raconte une relation étroite et évolutive entre les hommes, leurs croyances et un environnement naturel.

Les liens suivants précisent les informations pour quelques sites importants :

Fontaine du Moyen Age

Nécropole du Haut Moyen Age

Dolmens

Puits de Gajac

Le site moustérien (homme de néanderthal) du Rescoundudou (Onet l'église)

Par décret du 29 février 1904, le chef-lieu de la commune de Concourès fut transféré au hameau de Sébazac, et la commune rebaptisée Sébazac-Concourès.


Administracion[modificar | modificar la font]

Lista deus cònsols successius
Periòde Identitat Etiqueta Qualitat
2008 2014 Florence Cayla    
març de 2001 2008      
Totas las donadas son pas encara conegudas.

Demografia[modificar | modificar la font]


 v · d · m 
Evolucion demografica
Populacion comunala actuala (2013): 3132, totala: 3237
Picto infobox character.png
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
254 531 0 0 - 0
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
- 530 547 508 511 504 505 409 488
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2008
554
635
1 727
2 336
2 703
2 717
2 913
2 941
3 060
3 161
2009 2010
3 031
3 133
3 069
3 168
Fonts
Base Cassini de l'EHESS - Nombre retengut a partir de 1962 : Populacion sens comptes dobles - Sit de l'INSEE
Evolucion de la populacion 1962-2008


Luòcs e monuments[modificar | modificar la font]

Personalitats ligadas amb la comuna[modificar | modificar la font]

Véser tanben[modificar | modificar la font]

Ligams extèrnes[modificar | modificar la font]

Nòtas[modificar | modificar la font]

  1. Rodez Nord, Christian-Pierre Bedel, al canton
  2. Patrici Pojada, Repertòri toponimic de las comunas de la region Miègjorn-Pirenèus, Nouvelles Éditions Loubatières, 2009, ISBN 978-2-86266-573-3
  3. Sit Toponimia occitana