Recolas-Previnquièiras

Un article de Wikipèdia, l'enciclopèdia liura.
Anar a : navigacion, Recercar
Flag of Occitania (with star).svg Vila d'Occitània Blason Languedoc.svg

Recolas e Previnquièiras
Recoules-Prévinquières

Descobridor o inventaire
Data de descobèrta
Contrari
Color
Simbòl de quantitat
Simbòl d'unitat
Proprietat de
Fondador
Compren
Data de debuta
Data de fin
Precedit per
Seguit per
Coordenadas
Château de Recoules 1.JPG
Lo castèl de Recolas.
Blason ville fr Recoules-Previnquieres 12.svg
Geografia fisica
Occitania map (1).png
geolocalizacion
Coordenadas 44° 20′ 30″ N, 2° 58′ 11″ E
Superfícia 25,2 km²
Altituds
 · Maximala
 · Mejana
 · Minimala
 
1 040 m
640 m
609 m
Geografia politica
País Roergue Armas de Roergue
Guiana Armas de Guiana
Estat Bandièra de França França
Region
76
Occitània (region administrativa)
Departament
12
Avairon Armas deu Departament d'Avairon
Arrondiment
121
Milhau
Canton
1240
Severac del Castèl
Intercom
241200666
de Séverac le Château
Cònsol Pierre Vermande
(2008-2014)
Geografia umana
Populacion
Populacion totala
(2013)
516 ab.
Evolucion de la populacion

528 ab.
Densitat 20,48 ab./km²
Autras informacions
Gentilici Recouquiérois (en francés)
Còde postal 12150
Còde INSEE 12196

Recolas e Previnquièiras[1][2][3] (oficialament en francés Recoules-Prévinquières) es una comuna roergassa situada dins lo departament d'Avairon e la region de Miègjorn-Pirenèus.

Demografia[modificar | modificar la font]

Chifras de l'INSEE<ref>http://www.recensement.insee.fr/RP99/rp99/c_affiche.affiche?nivgeo=12196


 v · d · m 
Evolucion demografica
Populacion comunala actuala (2013): 516, totala: 528
Picto infobox character.png
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
823 1 002 1 036 1 051 1 112 1 042 1 137 1 105 1 120
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
1 066 1 076 1 089 1 061 1 248 1 067 1 025 952 886
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
865 932 870 854 730 703 699 746 663
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2008
582
510
503
418
444
428
460
467
465
477
2009 2010
466
478
471
486
Fonts
Base Cassini de l'EHESS - Nombre retengut a partir de 1962 : Populacion sens comptes dobles - Sit de l'INSEE
Evolucion de la populacion 1962-2008


Geografia[modificar | modificar la font]

Partida eissida de l'article francés

Lo vilatge de Recoules-Prévinquières a situat sus la rota nacionala 88 dintre Rodez e Sévérac-lo-Castèl, al encreuament de las rotas de Vézins-de-Lévézou, en condusint als lacs del Lévézou, e de Buzeins, direccion de Sant-Geniez-de Olt e del Aubrac.

La municipalitat es un autentic nin de verdure sus l' anautita vallée de la Aveyron e del Olip. L'altitud mièja es de 625m al bourg, lo ponch mai elevat culmini a 1017m sul scenari del Lévézou. D'aquel endroit l'agach abraça tota la vallée, amb los nombroses pòbles e caseriux #que s'i blottissent, de Sévérac fins als environs de Laissac.

Tèxte originau de l'article francés

Le village de Recolas e Previnquièiras est situé sur la route nationale 88 entre Rodez et Sévérac-le-Château, au carrefour des routes de Vézins-de-Lévézou, conduisant aux lacs du Lévézou, et de Buzeins, direction de Saint-Geniez-d'Olt et de l'Aubrac.

La commune est un véritable nid de verdure sur la haute vallée de l'Aveyron et de l'Olip. L'altitude moyenne est de 625m au bourg, le point le plus élevé culmine à 1017m sur le plateau du Lévézou. De cet endroit le regard embrasse toute la vallée, avec les nombreux villages et hameaux qui s'y blottissent, de Sévérac jusqu'aux environs de Laissac.


Istòria[modificar | modificar la font]

Partida eissida de l'article francés

La preséncia de nombrós dolmens als environs de Recoules (St Amans de Varès, Rouquiès, Buzeins, Buzareingues, Cornuéjuols) pròva que la region i aviá viscut per comunitats pastoralas cap a 1500 abans J.C.

Los romains se #establir en la region : se tròba nombre de teguloe (tuiles) e de vestigis d'abitacions. Dels registres archéologiques an #èsser d'entrepresas dessús nombroses luòcs : Scenari de Courry, la Fageolle près del Vialaret al Méjanel, Pic de Buzeins (poteries divèrs, estèlas de amphores, monedas, statuettes).

Lo vilatge de Recoules' Dempuèi 1216, dels documents pròvan la venguda de las De Garceval a Recoules, per continuament de ujne alliance amb los senhors de Prévinquières. Pendent près de cinc sègles, lo castèl e las siás dependéncias an #èsser la possession ininterrompue d'aquela familha. Lo luòc del Couderc èra al Mejan Age la cœur del pòble. En 1344, Aymeric de Garceval passa un acòrdi amb los abitants en çò que tanh a aquel Couderc : los enebís de amuntegar-i de bòsques e fumier, aital coma de n'e/de n'extraire la pèira. En los actes ancians figura sovent lo nom dels Bompards, rics bourgeois de Recoules, notaires de paire en fils, #que l'ostal, autentica pichon solar, amb torn e colombier n'existís encara a Recoules, pas luènh del vièlh porche. En 1558, la peste #far la siá aparicion al Cayrol, dependéncia dirècta de Recoules. Per se preservar de la contagion, d'un comun acòrdi, lo senhor e los abitants de Recoules decidisson de far abatre lo Pont del Cayrol per empedir lo passatge dels abitants d'aquel caseriu. En 1794, los abitants de Recoules amassa sul luòc public, #cremar totes los actes féodaux.

Lo pòble de Prévinquières' Aperteniá a la familha d'aquel nom. Bernard de Prévinquières partir en crosada e #morir dins Tèrra Santa, en 1095. Lo bourg i aviá emmurallat e de fossés. Lo enceinte i aviá perforat de divèrsas pòrtas : Paimbelle, pòrta de Tourres, portail en condusint a la Font Bordelèze, pòrta Del Forn. Prévinquières I aviá alavetz doas glèisas : la capèla Ste Ostal e la glèisa St Jean.

Lo pòble de Méjanel Los ostals del pòble se acuiten a l'entorn del castèl bastit al cors de la Sègle Modèl:S mini-Modèl:Verificacion sègle. Bastit en pèira de calcaire del país, es flanqué al miègjorn de dos torns redonds e al cuic nòrd-es d'una pichona tourelle en cu de lampe. La façada a adornat de caireforques a meneaux e la pòrta d'en primièr environada de moulures. Las minas de carbon del Méjanel emplegavan antany una vintena d'obrièrs.

Tèxte originau de l'article francés

La présence de nombreux dolmens aux environs de Recoules (St Amans de Varès, Rouquiès, Buzeins, Buzareingues, Cornuéjuols) prouve que la région était habitée par des communautés pastorales vers 1500 avant J.C.

Les romains s’établirent dans la région : on retrouve nombre de teguloe (tuiles) et vestiges d’habitations. Des fouilles archéologiques ont été entreprises sur de nombreux sites : Plateau de Courry, la Fageolle près du Vialaret au Méjanel, Pic de Buzeins (poteries divers, fragments d’amphores, monnaies, statuettes).

Le village de Recoules' Dès 1216, des documents prouvent la venue des De Garceval à Recoules, par suite d’ujne alliance avec les seigneurs de Prévinquières. Pendant près de cinq siècles, le château et ses dépendances ont été la possession ininterrompue de cette famille. La place du Couderc était au Moyen Age le cœur du village. En 1344, Aymeric de Garceval passe un accord avec les habitants au sujet de ce Couderc : il leur interdit d’y entasser bois et fumier, ainsi que d’en extraire la pierre. Dans les actes anciens figure souvent le nom des Bompards, riches bourgeois de Recoules, notaires de père en fils, dont la maison, véritable petit manoir, avec tour et colombier existe encore à Recoules, non loin du vieux porche. En 1558, la peste fit son apparition au Cayrol, dépendance directe de Recoules. Pour se préserver de la contagion, d’un commun accord, le seigneur et les habitants de Recoules décident de faire abattre le Pont du Cayrol pour empêcher le passage des habitants de ce hameau. En 1794, les habitants de Recoules réunis sur la place publique, brûlèrent tous les actes féodaux.

Le village de Prévinquières' Il appartenait à la famille de ce nom. Bernard de Prévinquières partir en croisade et mourut en Terre Sainte, en 1095. Le bourg était entouré de murailles et de fossés. L’enceinte était percée de plusieurs portes : Paimbelle, porte de Tourres, portail conduisant à la Font Bordelèze, porte Del Four. Prévinquières avait alors deux églises : la chapelle Ste Marie et l’église St Jean.

Le village de Méjanel Les maisons du village se pressent autour du château bâti au cours du Sègle Modèl:S mini-Modèl:Verificacion sègle. Construit en pierre de calcaire du pays, il est flanqué au midi de deux tours rondes et à l’angle nord-est d’une petite tourelle en cul de lampe. La façade est ornée de croisées à meneaux et la porte d’entrée entourée de moulures. Les mines de charbon du Méjanel employaient autrefois une vingtaine d’ouvriers.


Administracion[modificar | modificar la font]

Lista deus cònsols successius
Periòde Identitat Etiqueta Qualitat
2008 2014 Pierre Vermande    
març de 2001 2008      
Totas las donadas son pas encara conegudas.

Demografia[modificar | modificar la font]


 v · d · m 
Evolucion demografica
Populacion comunala actuala (2013): 516, totala: 528
Picto infobox character.png


1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2008




Cercar
Cercar
460
464
465
477
2009 2010
466
478
471
486
Fonts
Base Cassini de l'EHESS (recercar) - Nombre retengut a partir de 1962 : Populacion sens comptes dobles - Sit de l'INSEE
Evolucion de la populacion 1962-2008


Luòcs e monuments[modificar | modificar la font]

Personalitats ligadas amb la comuna[modificar | modificar la font]

Véser tanben[modificar | modificar la font]

Ligams extèrnes[modificar | modificar la font]

Nòtas[modificar | modificar la font]

  1. Sévérac, Christian-Pierre Bedel, al canton, 1996
  2. Patrici Pojada, Repertòri toponimic de las comunas de la region Miègjorn-Pirenèus, Nouvelles Éditions Loubatières, 2009, ISBN 978-2-86266-573-3
  3. Sit Toponimia occitana