Cransac

Un article de Wikipèdia, l'enciclopèdia liura.
Anar a : navigacion, Recercar


Cransac
Cransac

Descobridor o inventaire
Data de descobèrta
Contrari
Color
Simbòl de quantitat
Simbòl d'unitat
Proprietat de
Fondador
Compren
Data de debuta
Data de fin
Precedit per
Seguit per
Coordenadas
[[Fichièr:2006 Cransac YF 3592.jpg|center|280px|link=|border]]
L'establiment thermal
[[Fichièr:Defautoc.png|75px|center|link=]]
Geografia fisica
Occitania map (1).png
geolocalizacion
Coordenadas 44° 31′ 33″ N, 2° 17′ 07″ E
Superfícia 6,91 km²
Altituds
 · Maximala
 · Mejana
 · Minimala
 
470 m
277 m
274 m
Geografia politica
Region istorica Roergue Armas de Roergue
Guiana Armas de Guiana
Estat Bandièra de França França
Region
76
 Occitània
Departament
12
Avairon Armas deu Departament d'Avairon
Arrondiment Vilafranca de Roergue
Canton Aubinh
Intercom
241200724
Comunautat de comunas del Bacin de La Sala Aubinh
Cònsol Jean Paul Linol (2008-2014)
Geografia umana
Populacion
Populacion totala
(2013)
1 578 ab.
Evolucion de la populacion

1 646 ab.
Densitat 228,36 ab./km²
Autras informacions
Gentilici Cransacois (en francés)
Còde postal 12110
Còde INSEE 12083

Cransac[1][2][3] (Cransac en francés) es una comuna roergassa situada dins lo departament d'Avairon e la region de Miègjorn-Pirenèus.

Geografia[modificar | modificar la font]

Partida eissida de l'article francés
Lo ruisseau del Enne

Cransac a situat en lo Conca istorica de Decazeville-Aubin, en lo Nòrd Aveyron. Aquela region rica en houille es vengut a partir d'ans 1830 un de las concas houillers las mai importantas del Sud de la França. La conca de Decazeville, e mai se en avent fòrça perdut d'abitants dempuèi 60 ans, garda la siá unitat istorica e géographique, e es vengut l'an 1998 una comunitat de comunas : aquela de la conca Decazeville-Aubin, ont de nombroses projèctes en metent en comun las cinc ancianas vilas de la conca (Decazeville, Aubin, Viviatz, Signatz, e Cransac) an #èsser meses en œuvre.

Sahumadas en s'escapant de la "Montanha #que crema

Cransac a situat en l'estrecha vallée de la Enne, ruisseau afluent del Riou mòrt, recobert sus la majoritat de lo sieu recorregut, e près de Aubin. Aquelas doas vilas son tan prèpas que la bastida rèsta contunha entre aquelas doas vilas. #Encobrir a pas pas totjorn #èsser lo cas, e fins al mièg del XIX° sègle, Cransac, tot cossí Aubin èran de pichons pòbles. L'arribada de la mina, fòrça llaminera en man de œuvre, a #èsser per fòrça en lo peuplement fòrça rapid de Cransac e en la densification de l'espaci bastit. L'abitat a Cransac se presenta doncas, coma en de nombrosas vilas obrièras, jos la forma d'un pòbli-carrièra : dels immeubles bastits de manièra contunha la longitud d'una carrièra (la carrièra Anatole-França), près del luòc de trabalh ; darrièr de los sieus immeubles es tradicionalament situat un pichon jardin potager. Mas la déprise démographique continuament a la clausura de las minas l'an 1963 a transformat aquelas carrièras bouillonnantes de vida en un espaci en via de desertització. Cal pas doncas pas que lo visitant s'estona que l'abitat fòrça dense contrast amb lo pauc de personas crosadas dins las carrièras.

La vida del vilatge a virat a l'entorn del luòc central : lo luòc Jean Jaurès, que # a sus el luòc un mercat setmanièr, aital coma de nombrosas unas autras animacions. La glèisa situada sus aquel meteis luòc es relativament recenta. A la fin del XIX° sègle, l'anciana glèisa de Cransac, tròp pichona per aculhir los minèrs a #èsser démolie e remplaçada per una bastissa mai granda. En matèria d'espacis verdes, Cransac ofèrta als sieus abitants e visitants dos parcs agréables : lo parc thermal, ancian luòc del potz n°1, reconverti en parc en los ans 1970 ; e la conca de Passelaygues, anciana mina a cèl dobèrt uèi emplida d'aiga.

La vila de Cransac possedís n'indigne una autra riquesa : los sieus recorses thermales. N'efièch, la combustió de las pyrites de fèrre al dedins de la "Montanha #que crema" crèa una sortida de vapors #que los efièches ne son bénéfiques dins lo cas de dolors ostéo-articulaires e de rhumatismes. De mai, la minéralisation de las aigas de pluèjas infiltrées dins la montanha crèa de fonts caudas minéralisées : las fonts Fraysse, Sant-Augustin, e Geneviève, mas sola la darrièra a espetat a fins medicas. Aquelas fonts, #qu'an #èsser perdudas en los ans 1860, flueixen en d'ancianas galariás minaires.

Tèxte originau de l'article francés
Le ruisseau de l'Enne

Cransac est situé dans le Bassin historique de Decazeville-Aubin, dans le Nord Aveyron. Cette région riche en houille est devenue à partir des années 1830 un des bassins houillers les plus importants du Sud de la France. Le bassin de Decazeville, bien qu'ayant beaucoup perdu d'habitants depuis 60 ans, garde son unité historique et géographique, et est devenu en 1998 une communauté de communes : celle du bassin Decazeville-Aubin, où de nombreux projets mettant en commun les cinq anciennes villes du bassin (Decazeville, Aubin, Viviez, Firmi, et Cransac) ont été mis en œuvre.

Fumées s'échappant de la "Montagne qui brûle

Cransac est situé dans l'étroite vallée de l'Enne, ruisseau affluent du Riou mort, recouvert sur la majorité de son parcours, et à proximité d'Aubin. Ces deux villes sont tellement proches que le bâti reste continu entre ces deux villes. Cela n'a pas toujours été le cas, et jusqu'au milieu du XIX° siècle, Cransac, tout comme Aubin étaient de petits villages. L'arrivée de la mine, très gourmande en main d’œuvre, a été pour beaucoup dans le peuplement très rapide de Cransac et dans la densification de l'espace bâti. L'habitat à Cransac se présente donc, comme dans de nombreuses villes ouvrières, sous la forme d'un village-rue : des immeubles bâtis de façon continue le long d'une rue (la rue Anatole-France), à proximité du lieu de travail ; derrière ses immeubles est traditionnellement situé un petit jardin potager. Mais la déprise démographique suite à la fermeture des mines en 1963 a transformé ces rues bouillonnantes de vie en un espace en voie de désertification. Il ne faut donc pas que le visiteur s'étonne que l'habitat très dense contraste avec le peu de personnes croisées dans les rues.

La vie du village est tournée autour de la place centrale : la place Jean Jaurès, sur laquelle a lieu un marché hebdomadaire, ainsi que de nombreuses autres animations. La glèisa située sur cette même place est relativement récente. À la fin du XIX° siècle, l'ancienne église de Cransac, trop petite pour accueillir les mineurs a été démolie et remplacée par un édifice plus grand. En matière d'espaces verts, Cransac offre à ses habitants et visiteurs deux parcs agréables : le parc thermal, ancien site du puits n°1, reconverti en parc dans les années 1970 ; et le bassin de Passelaygues, ancienne mine à ciel ouvert aujourd'hui remplie d'eau.

La ville de Cransac possède en outre une autre richesse : ses ressources thermales. En effet, la combustion des pyrites de fer à l'intérieur de la "Montagne qui brûle" crée une sortie de vapeurs dont les effets sont bénéfiques en cas de douleurs ostéo-articulaires et de rhumatismes. De plus, la minéralisation des eaux de pluies infiltrées dans la montagne crée des sources chaudes minéralisées : les sources Fraysse, Saint-Augustin, et Geneviève, mais seule la dernière est exploitée à des fins médicales. Ces sources, qui ont été perdues dans les années 1860, coulent dans d'anciennes galeries minières.


Istòria[modificar | modificar la font]

Partida eissida de l'article francés
Fichièr:Font cransac.jpg
la font St-Augustin
Tèxte originau de l'article francés
la source St-Augustin


Administracion[modificar | modificar la font]

Lista deus cònsols successius
Periòde Identitat Etiqueta Qualitat
2008 2014 Jean Paul Linol    
març de 2001 2008      
Totas las donadas son pas encara conegudas.

Demografia[modificar | modificar la font]


 v · d · m 
Evolucion demografica
Populacion comunala actuala (2013): 1578, totala: 1646
Picto infobox character.png
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
473 450 607 489 590 565 563 579 801
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
942 1 967 3 540 3 655 4 468 4 504 4 773 5 653 5 955
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
6 715 6 953 6 654 6 441 6 307 5 087 4 502 4 821 4 765
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2008
4 132
3 244
2 870
2 520
2 180
1 821
1 728
1 698
1 681
1 738
2009 2010
1 665
1 717
1 645
1 697
EasyTimeline 1.90


Timeline generation failed: 8 errors found
Line 72: bar:1891 from:0 till: 5653

- Plotdata attribute 'till' invalid.

 Date '5653' not within range as specified by command Period.



Line 73: bar:1896 from:0 till: 5955

- Plotdata attribute 'till' invalid.

 Date '5955' not within range as specified by command Period.



Line 74: bar:1901 from:0 till: 6715

- Plotdata attribute 'till' invalid.

 Date '6715' not within range as specified by command Period.



Line 75: bar:1906 from:0 till: 6953

- Plotdata attribute 'till' invalid.

 Date '6953' not within range as specified by command Period.



Line 76: bar:1911 from:0 till: 6654

- Plotdata attribute 'till' invalid.

 Date '6654' not within range as specified by command Period.



Line 77: bar:1921 from:0 till: 6441

- Plotdata attribute 'till' invalid.

 Date '6441' not within range as specified by command Period.



Line 78: bar:1926 from:0 till: 6307

- Plotdata attribute 'till' invalid.

 Date '6307' not within range as specified by command Period.



Line 79: bar:1931 from:0 till: 5087

- Plotdata attribute 'till' invalid.

 Date '5087' not within range as specified by command Period.



Fonts
Base Cassini de l'EHESS - Nombre retengut a partir de 1962 : Populacion sens comptes dobles - Sit de l'INSEE
Evolucion de la populacion 1962-2008


Luòcs e monuments[modificar | modificar la font]

Personalitats ligadas amb la comuna[modificar | modificar la font]

Véser tanben[modificar | modificar la font]

Ligams extèrnes[modificar | modificar la font]

Nòtas[modificar | modificar la font]

  1. Aubin, Christian-Pierre Bedel, al canton, 1998
  2. Patrici Pojada, Repertòri toponimic de las comunas de la region Miègjorn-Pirenèus, Nouvelles Éditions Loubatières, 2009, ISBN 978-2-86266-573-3
  3. Sit Toponimia occitana