Prunas

Un article de Wikipèdia, l'enciclopèdia liura.
Anar a : navigacion, Recercar

Prunas
Pruines

Descobridor o inventaire
Data de descobèrta
Contrari
Color
Simbòl de quantitat
Simbòl d'unitat
Proprietat de
Fondador
Compren
Data de debuta
Data de fin
Precedit per
Seguit per
Coordenadas
Defautoc.png
Defautoc.png
Geografia fisica
Occitania map (1).png
geolocalizacion
Coordenadas 44° 31′ 53″ N, 2° 30′ 14″ E
Superfícia 18,88 km²
Altituds
 · Maximala
 · Mejana
 · Minimala
 
703 m
440 m
264 m
Geografia politica
Region istorica Roergue Armas de Roergue
Guiana Armas de Guiana
Estat Bandièra de França França
Region
76
Occitània (region administrativa)
Departament
12
Avairon Armas deu Departament d'Avairon
Arrondiment Rodés
Canton Marcilhac
Intercom
241200641
Causse et Vallon de Marcillac
Cònsol Christian Pouget (2008-2014)
Geografia umana
Populacion
Populacion totala
(2013)
308 ab.
Evolucion de la populacion

314 ab.
Densitat 16,31 ab./km²
Autras informacions
Gentilici prunòl
Còde postal 12320
Còde INSEE 12193

Prunas[1][2][3] (Pruines en francés) es una comuna situada dins lo departament d'Avairon e la region de Miègjorn-Pirenèus.

Nòtas[modificar | modificar la font]

  1. Marcillac, Christian-Pierre Bedel, al canton, 2001
  2. Patrici Pojada, Repertòri toponimic de las comunas de la region Miègjorn-Pirenèus, Nouvelles Éditions Loubatières, 2009, ISBN 978-2-86266-573-3
  3. Sit Toponimia occitana

Roergue Armas de Roergue.

Geografia[modificar | modificar la font]

Partida eissida de l'article francés

Entre Kaymar (707 m) e Dourdou, la municipalitat de Prunas s'estend sus unitat|25|km|2}} e las traces précoces de vida i son nombrosas : dolmen, fanum, forn tuilier, via anciana, luòcs sidérurgiques, vestigis de minas gallo-romaine sus las nautors, sarcophages mérovingiens en la vallée…

Tèxte originau de l'article francés

Entre Kaymar (707 m) et Dourdou, la commune de Prunas s’étend sur 25 km2 et les traces précoces de vie y sont nombreuses : dolmen, fanum, four tuilier, voie antique, sites sidérurgiques, vestiges de mines gallo-romaine sur les hauteurs, sarcophages mérovingiens dans la vallée…


Istòria[modificar | modificar la font]

Partida eissida de l'article francés

Çò de mès d'ancian escrit en relacion amb la localité de Prunas es una pèça del cartullaire de Concas que # Hector de Auzits dona per el a la abbé de Concas Odobric (1031-1065) al meteis temps que la glèisa de Signe « lo manse de Prunas » (mansum de Prunosa).

A Modèl:La s-, una familha seigneuriale pren lo nom de « Pruhines » e s'i installa per dos sègles, mas après los episòdis malaisits de la guèrra de religion #que condusís a l'execucion de 60 sacerdòts, la distincion de Prunas a aquerit l'an 1631 per la familha de Bancalis. A l'origina simpla notaires de Muret lo Castèl lo ascension dels Bancalis es fulgurante : la baronnie de Prunas dona accès dins los estats del Rouergue e en 1654 una alliance amb Marguerite de Coustin de Bourzolles, #que la maire n'es nascut de Orléans de Rère (familha desparièra de l'Ostal princière de Orléans), conforte la siá posicion en la noblesa de la region.

Mai tard, un dels fils, Jean Antoine Louis de Bancalis de Prunas (nascut l'an 1765) sobrenomenat « lo Chevalier de Pruynes », activiste acarnissat contra la Revolucion e l'Empèri es entre los ultra-royalistes los mai meses en examen del Aveyron pendent los #Cent-Jorns.

A Modèl:La s-, lo pòrti Decazes obten la concession de las minas de fèrre del Kaymar, la populacion arribada a 1235 abitants, es un dels mai gròsses bourgs de la region. La ramaderia, la produccion de lach e de fruchas son los sieus ponches fòrts, #que perdurent fins als nòstres jorns.

De tota la siá istòria lo vilatge a conservat la glèisa Santa Hilaire amb lo sieu campanal a pintatz, de nombroses sojorns de grès ròsa òc caractéristique de la region e lo sieu castèl, magnifiquement restaurat pels actuales proprietaris. En un marc Sègle Modèl:S mini-Modèl:Verificacion sègle, aquela bastiguèsse acuèlh una colleccion unica de poteries del Sud Oèst de la França #que la visita ne merita lo détour.

Tèxte originau de l'article francés

Le plus ancien écrit concernant la localité de Prunas est une pièce du cartullaire de Conques par laquelle Hector d’Auzits donne à l’abbé de Conques Odobric (1031-1065) en même temps que l’église de Firmi « le manse de Prunas » (mansum de Prunosa).

Au Sègle Modèl:S mini-Modèl:Verificacion sègle, une famille seigneuriale prend le nom de « Pruhines » et s’y installe pour deux siècles, mais après les épisodes difficiles de la guerre de religion qui conduit à l’exécution de 60 prêtres, la seigneurie de Prunas est acquise en 1631 par la famille de Bancalis. À l’origine simples notaires de Muret le Château l’ascension des Bancalis est fulgurante : la baronnie de Prunas donne accès aux états du Rouergue et en 1654 une alliance avec Marguerite de Coustin de Bourzolles, dont la mère est née d’Orléans de Rère (famille différente de la Maison princière d'Orléans), conforte leur position dans la noblesse de la région.

Plus tard, un des fils, Jean Antoine Louis de Bancalis de Prunas (né en 1765) surnommé « le Chevalier de Pruynes », activiste acharné contre la Révolution et l'Empire est parmi les ultra-royalistes les plus recherchés de l'Aveyron durant les Cent-Jours.

Au Sègle Modèl:S mini-Modèl:Verificacion sègle, le duc Decazes obtient la concession des mines de fer du Kaymar, la population atteint 1235 habitants, c’est un des plus gros bourgs de la région. L’élevage, la production de lait et de fruits sont ses points forts, qui perdurent jusqu’à nos jours.

De toute son histoire le village a conservé l’église Saint Hilaire avec son clocher à peigne, de nombreuses demeures de grès rose si caractéristique de la région et son château, magnifiquement restauré par les actuels propriétaires. Dans un cadre Sègle Modèl:S mini-Modèl:Verificacion sègle, cette bâtisse accueille une collection unique de poteries du Sud Ouest de la France dont la visite mérite le détour.


Administracion[modificar | modificar la font]

Lista deus cònsols successius
Periòde Identitat Etiqueta Qualitat
2008 2014 Christian Pouget    
març de 2001 2008      
Totas las donadas son pas encara conegudas.

Demografia[modificar | modificar la font]


 v · d · m 
Evolucion demografica
Populacion comunala actuala (2013): 308, totala: 314
Picto infobox character.png
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
1 050 988 1 066 1 106 1 121
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
1 118 1 095 1 162 1 135 1 237 1 191 1 112 982 922
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
875 828 765 611 609 601 554 535 461
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2008
449
386
349
330
257
239
266
270
273
278
2009 2010
275
280
284
291
Fonts
Base Cassini de l'EHESS - Nombre retengut a partir de 1962 : Populacion sens comptes dobles - Sit de l'INSEE
Evolucion de la populacion 1962-2008


Luòcs e monuments[modificar | modificar la font]

Personalitats ligadas amb la comuna[modificar | modificar la font]

Véser tanben[modificar | modificar la font]

Ligams extèrnes[modificar | modificar la font]

Nòtas[modificar | modificar la font]