Ausits

Un article de Wikipèdia, l'enciclopèdia liura.
Anar a : navigacion, Recercar

Ausits
Auzits

Descobridor o inventaire
Data de descobèrta
Contrari
Color
Simbòl de quantitat
Simbòl d'unitat
Proprietat de
Fondador
Compren
Data de debuta
Data de fin
Precedit per
Seguit per
Coordenadas
[[Fichièr:Defautoc.png|center|280px|link=|border]]
[[Fichièr:Defautoc.png|75px|center|link=]]
Geografia fisica
Occitania map (1).png
geolocalizacion
Coordenadas 44° 30′ 28″ N, 2° 19′ 42″ E
Superfícia 24,34 km²
Altituds
 · Maximala
 · Minimala
 
644 m
248 m
Geografia politica
Region istorica Roergue Armas de Roergue
Guiana Armas de Guiana
Estat Bandièra de França França
Region
76
Occitània (region administrativa)
Departament
12
Avairon Armas deu Departament d'Avairon
Arrondiment Rodés
Canton Rinhac
Intercom
241200625
du Pays Rignacois
Cònsol Jean-Louis Frances (2008-2014)
Geografia umana
Populacion
Populacion totala
(2013)
859 ab.
Evolucion de la populacion

878 ab.
Densitat 35,29 ab./km²
Autras informacions
Gentilici Auzitains (en francés)
Còde postal 12390
Còde INSEE 12016
Modèl:Officiel

Ausits[1][2][3] (Auzits en francés) es una comuna roergassa situada dins lo departament d'Avairon e la region de Miègjorn-Pirenèus.

Geografia[modificar | modificar la font]

Partida eissida de l'article francés

Ausits Es dicha lo pichon vilatge #que puja.

Situada a parièra distància de Rodez e de Figeac (35km), Ausits es una municipalitat rurala mes a la reünion d'un tuc. La siá glèisa domina la vallée. Ausits Es una fòrça vasta comuna disposicion del Scenari de Hymes a Rulhe la Nautor. Fòrça vasta, aquela municipalitat es vallonnée, verda. De nombroses punts d'enguarda son a veire, sustot, al mai elevat de la municipalitat cap al luòc-dich Hautesserre. La municipalitat dispausa d'un panorama a 360°.

Tèxte originau de l'article francés

Ausits est dit le petit village qui monte.

Située à égale distance de Rodez et de Figeac (35km), Ausits est une commune rurale posée au sommet d'une colline. Son église domine la vallée. Ausits est une très vaste commune allant du Plateau d'Hymes à Rulhe le Haut. Très étendue, cette commune est vallonnée, verte. De nombreux points de vue sont à voir, notamment, au plus haut de la commune vers le lieu-dit Hautesserre. La commune dispose d'un panorama à 360°.


Istòria[modificar | modificar la font]

Partida eissida de l'article francés

Ausits Es un pichon vilatge del Aveyron ric n'istòria. A travèrs de las epòcas, aquel pòble a conegut de prigondas mutations. Lo pòble a retalhat en tres caserius : Lo Castèl, La Planque e L'Espital. Bon nombre de visitants venon cada an sus las traces d'un passat istoric mouvementé.

A l'epòca de las chevaliers, senhors, Ausits #que se situava sus la rota de Santiago de Compostel·la (camin actiu de Concas cap al Villefranchois) èra una estapa importanta per totes aqueles pelegrins en quête de spiritualité. N'efièch, pas luènh del pòble actual, una pichona capèla, nomenada Capèla de l'Espital, aculhiá las personas malautas, cansadas, o mourantes. Jos la responsabilitat de las Chevaliers de la Òrdre de Sants-Texans de Jerusalem, la capèla contigua a aquel hospice es de los nòstres jorns encara dins fòrça bon estat, doncas que la municipalité a investit en la réfection del tet.

A aquela meteissa epòca, un senhor regnava en lo masatge del Castèl. Plan abans que la glèisa actuala i aja bastit, un chateau força dominava aquela vallée verdoyante. Aquel castèl compreniá dos torns, de las contreforts e remparts imponents, un pont levis, dels douves, una encripta...

En 1358, los Angleses an ocupat aquel pichon extrèm de Aveyron e s'i son installats pendent una trentena d'ans. S'atribuissi encara de los nòstres jorns, de nombrosas expressions localas, noms de pòbles, fèstas a aquel envahisseur vengut del nòrd. En 1398, après lo retrach dels Angleses, lo castèl fòrt de Ausits a daissat a l'abandon ; los sieus abitants désireux de pas ponch conéisser/conéisser una familha seigneuriale a nòu, #decidir collégialement de bastir sus las ruïnes d'aquel castèl la nòva glèisa del pòble. Juchée Sus aquel piton rocós, surplombant la vallée, seguda dessús poderoses contreforts, los abitants an transformat lo donjon en ranquejar, an démoli per récupérer la pèira lo segond torn e an bastit la nef centrala d'aquela glèisa.

De los nòstres jorns, aquela glèisa cristianada glèisa St Maurici de Ausits es una bastissa coriosa de per la siá arquitectura. Una encripta, orientada a l'èst, a classificat als Monuments Istorics. En datant de la Sègle Modèl:S mini-Modèl:Verificacion sègle, aquel luòc protegissiá l'anciana capèla del castèl. Longtemps délaissé per los sieus abitants, aqueles luòcs son uèi liures d'accèsses per visitas. Adornada De pinturas murales en datant de la Sègle Modèl:S mini-Modèl:Verificacion sègle, aquela encripta es lo un de las joyaux de la Aveyron de la Mièja Edat.

Al dedins d'aquela glèisa, la decoració, la luminosité, e lo rétable jouxtant la sacristie fan d'aquela glèisa un luòc ont lo respècte l'empòrta. Lo rétable, compausat de bòsc, descrich de per las siás esculturas la épopée de St Maurici. Al centre, un quadre met ne scèna Jacques de Mauleon de Labastide, chevalier de l'òrdre de Sants-Texans de Jerusalem.

Amagats desgraciadament en 2001, de multiples tresaurs son pas mai presents en aquel luòc sagrat. Sustot, una Vèrge al mainat, en datant de la Sègle Modèl:S mini-Modèl:Verificacion sègle, en bòsc polychromé e daurat a l'aur fin a #èsser volat per pilleurs.

Pendent las XIXen e XXen de sègles, aquela municipalitat coneissiá un essor tot particular mercés a l'indústria del carbon. De nombrosas familhas vivián d'aquel trabalh #qu'a #èsser estrossejat per las clausuras successivas d'entrepresas en la conca Decazevillois. Los vestigis d'aquel airal industrial son encara visibles sus la rota de Rulhe.

Lo passat sagnant, las leis economicas an cambiat, al cors dels sègles, aquel pòble. Eretièrs d'un passat fòrt, los abitants son uèi encara marcats per aquel eiretatge. Comprene e conéisser/conéisser l'istòria locala d'aquel pòble es sens cap de dobte lo melhor mejan de prene consciéncia del bastiment, de l'arquitectura, e de las mentalités entre Concas e Belcastel.

Tèxte originau de l'article francés

Ausits est un petit village de l'Aveyron riche en histoire. À travers les époques, ce village a connu de profondes mutations. Le village est découpé en trois hameaux : Le Château, La Planque et L'Hôpital. Bon nombre de visiteurs viennent chaque année sur les traces d'un passé historique mouvementé.

À l'époque des chevaliers, seigneurs, Ausits qui se situait sur la route de Saint-Jacques-de-Compostelle (chemin allant de Conques vers le Villefranchois) était une étape importante pour tous ces pèlerins en quête de spiritualité. En effet, non loin du village actuel, une petite chapelle, nommée Chapelle de l'Hôpital, accueillait les personnes malades, fatiguées, ou mourantes. Sous la responsabilité des Chevaliers de l'Ordre de Saint-Jean de Jérusalem, la chapelle attenante à cet hospice est de nos jours encore en très bon état, puisque la municipalité a investi dans la réfection du toit.

À cette même époque, un seigneur régnait dans le hameau du Château. Bien avant que l'église actuelle soit construite, un chateau fort dominait cette vallée verdoyante. Ce château comprenait deux tours, des contreforts et remparts imposants, un pont levis, des douves, une crypte...

En 1358, les Anglais ont envahi ce petit bout d'Aveyron et s'y sont installés pendant une trentaine d'années. On attribue encore de nos jours, de nombreuses expressions locales, noms de villages, fêtes à cet envahisseur venu du nord. En 1398, après le retrait des Anglais, le château fort d'Ausits est laissé à l'abandon ; ses habitants désireux de ne point connaître une famille seigneuriale à nouveau, décidèrent collégialement de construire sur les ruines de ce château la nouvelle église du village. Juchée sur ce piton rocheux, surplombant la vallée, assise sur de puissants contreforts, les habitants ont transformé le donjon en clocher, ont démoli pour récupérer la pierre la seconde tour et ont bâti la nef centrale de cette église.

De nos jours, cette église baptisée église St Maurice d'Ausits est un édifice curieux de par son architecture. Une crypte, orientée à l'est, est classée aux Monuments Historique. Datant du Sègle Modèl:S mini-Modèl:Verificacion sègle, ce lieu abritait l'ancienne chapelle du château. Longtemps délaissé par ses habitants, ces lieux sont aujourd'hui libres d'accès pour des visites. Ornée de peintures murales datant du Sègle Modèl:S mini-Modèl:Verificacion sègle, cette crypte est l'un des joyaux de l'Aveyron du Moyen Âge.

À l'intérieur de cette église, la décoration, la luminosité, et le rétable jouxtant la sacristie font de cette église un lieu où le respect l'emporte. Le rétable, composé de bois, décrit de par ses sculptures l'épopée de St Maurice. Au centre, un tableau met en scène Jacques de Mauleon de Labastide, chevalier de l'ordre de Saint-Jean de Jérusalem.

Dérobés malheureusement en 2001, de multiples trésors ne sont plus présents dans ce lieu sacré. Notamment, une Vierge à l'enfant, datant du Sègle Modèl:S mini-Modèl:Verificacion sègle, en bois polychromé et doré à l'or fin a été volé par des pilleurs.

Durant les XIXen et XXen siècles, cette commune connaissait un essor tout particulier grâce à l'industrie du charbon. De nombreuses familles vivaient de ce travail qui a été ravagé par les fermetures successives d'entreprises dans le bassin Decazevillois. Les vestiges de cette aire industrielle sont encore visibles sur la route de Rulhe.

Le passé sanglant, les lois économiques ont changé, au cours des siècles, ce village. Héritiers d'un passé fort, les habitants sont aujourd'hui encore marqués par cet héritage. Comprendre et connaître l'histoire locale de ce village est sans nul doute le meilleur moyen de prendre conscience de la construction, de l'architecture, et des mentalités entre Conques et Belcastel.


Administracion[modificar | modificar la font]

Lista deus cònsols successius
Periòde Identitat Etiqueta Qualitat
2008 2014 Jean-Louis Frances    
març de 2001 2008      
Totas las donadas son pas encara conegudas.

Demografia[modificar | modificar la font]


 v · d · m 
Evolucion demografica
Populacion comunala actuala (2013): 859, totala: 878
Picto infobox character.png
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
455 426 1 655 1 999 1 346 1 236 1 370 1 424 1 407
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
1 471 1 591 1 754 1 832 2 085 1 943 2 083 1 890 1 950
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
1 968 1 980 1 771 1 771 1 680 1 616 1 547 1 359 1 377
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2008
1 373
1 128
1 011
932
803
812
902
890
878
909
2009 2010
866
894
862
890
Fonts
Base Cassini de l'EHESS - Nombre retengut a partir de 1962 : Populacion sens comptes dobles - Sit de l'INSEE
Evolucion de la populacion 1962-2008


Luòcs e monuments[modificar | modificar la font]

Personalitats ligadas amb la comuna[modificar | modificar la font]

Véser tanben[modificar | modificar la font]

Ligams extèrnes[modificar | modificar la font]

Nòtas[modificar | modificar la font]

  1. Rignac, Christian-Pierre Bedel, al canton, 1991
  2. Patrici Pojada, Repertòri toponimic de las comunas de la region Miègjorn-Pirenèus, Nouvelles Éditions Loubatières, 2009, ISBN 978-2-86266-573-3
  3. Sit Toponimia occitana