Urmatt

Un article de Wikipèdia, l'enciclopèdia liura.
Anar a : navigacion, Recercar

Urmatt
Urmatt

Descobridor o inventaire
Data de descobèrta
Contrari
Color
Simbòl de quantitat
Simbòl d'unitat
Proprietat de
Fondador
Compren
Data de debuta
Data de fin
Precedit per
Seguit per
Coordenadas
[[Fichièr:Urmatt 027.JPG|center|280px|link=|border]]
Lo ostau de vila comuna de Urmatt
[[Fichièr:Escutcheon to draw-oc.svg|75px|center|link=]]
Geografia fisica
France location map-Regions and departements-2016.svg
geolocalizacion
Coordenadas 48° 31′ 40″ N, 7° 19′ 32″ E
Superfícia 13,83 km²
Altituds
 · Maximala
 · Minimala
 
900 m
224 m
Geografia politica
Region istorica Alsàcia
Estat Bandièra de França França
Region
44
Grand Èst
Departament
67
Bas Ren Armas deu Departament del Bas Ren
Arrondiment Molsheim
Canton Molsheim
Cònsol Vincent Metzger (2008-2014)
Geografia umana
Autras informacions
Gentilici (en francés)
Còde postal 67280
Còde INSEE 67500

Urmatt en alemannisch (Urmatt en francés) es una comuna francesa del departament del Bas Ren e de la region d'Alsàcia.


Geografia[modificar | modificar la font]

Partida eissida de l'article francés

Urmatt Se tròba en la maca vallée de la Bruche, près de bòsques e de la rota départementale en connectant Estrasburg a Schirmeck.

Fichièr:Urmatt-Bòsc.jpg
Reg Del bòsc de scierie.
Ostal de las associacions
Tèxte originau de l'article francés

Urmatt se trouve dans la jolie vallée de la Bruche, à proximité de forêts et de la route départementale reliant Strasbourg à Schirmeck.

Arrosage du bois de scierie.
Maison des associations

Istòria[modificar | modificar la font]

Partida eissida de l'article francés

Se coneis pas manièra cèrta l'origina del vilatge mas es totun establida [ref. necessària] #qu'en 250 abans J.-C, una populacion clairsemée de Cèltas poblava lo bas de la vallée de la Bruche.

Lo camin la longitud #que se #implantar mai tard Urmatt ne seriá un ancian camin celte en datant de l'epòca ont una tribu d'origina germanique #venir poblar los marges del Rhin cap a 70 abans J.-C, en refusant los Cèltas cap a l'interior de las tèrras. Los menhirs erigides sul Langenberg consoliden aquela tèsi.

Los Germains, demorats après la victòria del cap de guèrra romain Julius sul germain Arioviste en la plana de Alsace, refusavan de mai en mai las Cèltas cap a las montanhas. La vallée de la Bruche demorava totun jos l' influéncia celte del temps qu'en la plana del Rhin l'influéncia germanique se fasiá de mai en mai sentir. Per la soumission de tota la Gaule, la Alsace #passar egalament jol domeni romaine, mas los Romains pas #obligar pas los abitants a cambiar las siás costums e #daissar al temps lo suenh de far las causas.

Al cors del Modèl:IIe sègle après J.-C, lo Alsace es a nòu ocupada, mas per Alamans en afranquint lo Rhin.

Sant Florent, vengut per évangéliser la region, i aguèt una granda influéncia sus ela vèrs 660. Lo mètge Guri, ancian cònsol de la municipalitat, a daissat un manuscrit que # escriu : « sembla #que Urmatt i aja nomenat per las primièras fes en l'istòria l'an 810, al temps de Charlemagne ». L'istorian alsacien Grandidier remonta pel nom Urmatt a la font latine urus. Aiçò èra segon lududes la endroit ideala per caçar las aurochs en tranchées sus un sòl marécageux. D'après Schoepflin, un autre istorian, UR-MAT vendriá de UR=vièlh, e MAT=prés, es-a dire "vièlh prés".

Urmatt Fasiá partida del capítol (assemblada aguda per chanoines o religiós) de Haslach, e d'aquel fach deviá de jorns de corvée, la dîme, èca. La parròquia #venir independenta l'an 1802 solament.

Semblariá #qu'al tot començament de l'installacion del vilatge sul luòc de Urmatt, una capèla i aja #èsser bastida a la endroit ont se tròba la rota davant l'ancian cementèri. Lo potz del pòble i aviá #èsser a la localizacion del parking davant lo cementèri, #èsser comblé al sègle XIX en lo moment del traçat de la conducha d'aiga potabla. Cap de pròva, ponduda a despart la memòria collectiva, pòt pas èsser aportada a l'existéncia d'aquela capèla e d'aquel potz. En 1444, la glèisa de Lutzelhouse a incendiat. Aquela de Urmatt a probablament patit lo meteis astre, mas n'es pas fa estat. De contunh #venir la guèrra de Trenta Ans, una guèrra terribla per la vallée de la Bruche. Desapareissián aital de divèrses pòbles de la vallée, #que "Walterspach" situat sul ban de Urmatt, en lo bòsc, al pè del Katzenberg.

Pendent la Revolucion, fòrça mouvementée dins lo pòble #que ne comptava 290 abitants, dos clans de familha s'afrontavan violemment, lo primièr èra aquel de la familha Ignace Schuller, revolucionària, e lo segond clan aquel de las familhas Schneider, Siat, Valentin, Stern, anti-revolucionàrias e de defensors de la Glèisa.

Jol Segond Empèri, las joves gents en avent "tirat" lo dolent numèro partissián al servici militar per set longa ans. Divèrses d'aqueles joves #morir al servici de l'Emperaire guerroyant en de nombrosas contrées. En lo moment de la guèrra de Crimée, set jove gents procedentas de la localité son mòrts al combat pendent lo sol an 1855.

Lo 18 d'agost de 1914, Urmatt a bombardat de 291 obus dempuèi lo fòrt de Mutzig.

En 1999, en lo moment del recensement, Urmatt comptava aperaquí 1 350 abitants. Uèi, la populacion a aimat a 1 425 personas segon lo darrièr recensement de 2008.

Tèxte originau de l'article francés

On ne connaît pas de façon certaine l'origine du village mais il est cependant établi [ref. necessària] qu'en 250 avant J.-C, une population clairsemée de Celtes peuplait le bas de la vallée de la Bruche.

Le chemin le long duquel s'implanta plus tard Urmatt serait un ancien chemin celte datant de l'époque où une tribu d'origine germanique vint peupler les rives du Rhin vers 70 avant J.-C, repoussant les Celtes vers l'intérieur des terres. Les menhirs érigés sur le Langenberg consolident cette thèse.

Les Germains, restés après la victoire du chef de guerre romain Julius sur le germain Arioviste dans la plaine d'Alsace, repoussaient de plus en plus les Celtes vers les montagnes. La vallée de la Bruche demeurait néanmoins sous l'influence celte alors que dans la plaine du Rhin l'influence germanique se faisait de plus en plus ressentir. Par la soumission de toute la Gaule, l'Alsace passa également sous la domination romaine, mais les Romains n'obligèrent pas les habitants à changer leurs habitudes et laissèrent au temps le soin de faire les choses.

Au cours du Modèl:IIe siècle après J.-C, l'Alsace est à nouveau envahie, mais par des Alamans franchissant le Rhin.

Saint Florent, venu pour évangéliser la région, eut une grande influence sur elle vers 660. Le docteur Guri, ancien maire de la commune, nous a laissé un manuscrit dans lequel il écrit : « il semble qu'Urmatt soit nommé pour la première fois dans l'histoire en 810, au temps de Charlemagne ». L'historien alsacien Grandidier remonte pour le nom Urmatt à la source latine urus. C'était selon lui l'endroit idéal pour chasser les aurochs dans des tranchées sur un sol marécageux. D'après Schoepflin, un autre historien, UR-MAT viendrait de UR=vieux, et MAT=prés, c'est-à-dire "vieux prés".

Urmatt faisait partie du chapitre (assemblée tenue par des chanoines ou religieux) de Haslach, et de ce fait devait des jours de corvée, la dîme, etc. La paroisse devint indépendante en 1802 seulement.

Il semblerait qu'au tout début de l'installation du village sur le site d'Urmatt, une chapelle ait été construite à l'endroit où se trouve la route devant l'ancien cimetière. Le puits du village avait été à l'emplacement du parking devant le cimetière, il fut comblé au sègle XIX lors du tracé de la conduite d'eau potable. Aucune preuve, mise à part la mémoire collective, ne peut être apportée à l'existence de cette chapelle et de ce puits. En 1444, l'église de Lutzelhouse est incendiée. Celle d'Urmatt a probablement subi le même sort, mais il n'en est pas fait état. Puis vint la guerre de Trente Ans, une guerre terrible pour la vallée de la Bruche. Ainsi disparaissaient plusieurs villages de la vallée, dont "Walterspach" situé sur le ban d'Urmatt, dans la forêt, au pied du Katzenberg.

Pendant la Révolution, très mouvementée dans le village qui comptait 290 habitants, deux clans de famille s'affrontaient violemment, le premier était celui de la famille Ignace Schuller, révolutionnaire, et le deuxième clan celui des familles Schneider, Siat, Valentin, Stern, anti-révolutionnaires et défenseurs de l'Église.

Sous le Second Empire, les jeunes gens ayant "tiré" le mauvais numéro partaient au service militaire pour sept longues années. Plusieurs de ces jeunes moururent au service de l'Empereur guerroyant dans de nombreuses contrées. Lors de la guerre de Crimée, sept jeunes gens originaires de la localité sont morts au combat durant la seule année 1855.

Le 18 août 1914, Urmatt est bombardé de 291 obus depuis le fort de Mutzig.

En 1999, lors du recensement, Urmatt comptait environ 1 350 habitants. Aujourd'hui, la population est estimée à 1 425 personnes selon le dernier recensement de 2008.

Administracion[modificar | modificar la font]

Lista deus cònsols successius
Periòde Identitat Etiqueta Qualitat
2008 2014 Vincent Metzger    
març de 2001 2008      
Totas las donadas son pas encara conegudas.

Demografia[modificar | modificar la font]


 v · d · m 
Evolucion demografica
Populacion comunala actuala (2013): , totala:
Picto infobox character.png
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
319 402 399 440 530 580 619 693 703
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
633 700 733 689 664 681 636 685 722
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
825 854 894 828 924 991 1 009 963 942
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2008
980
1 042
1 092
1 121
1 243
1 357
1 427
1 437
1 489
2009 2010
1 445
1 463
1 448
1 466
Fonts
Base Cassini de l'EHESS - Nombre retengut a partir de 1962 : Populacion sens comptes dobles - Sit de l'INSEE
Evolucion de la populacion 1962-2008


|1975= 1 092 |1982= 1 121 |1990= 1 243 |1999= 1 357 |2005= |2006= |2007= |2008= 1 425 |2009= |cassini= |senscomptesdobles=1962}}

Luòcs e monuments[modificar | modificar la font]

Personalitats ligadas amb la comuna[modificar | modificar la font]

Véser tanben[modificar | modificar la font]

Ligams extèrnes[modificar | modificar la font]

Nòtas[modificar | modificar la font]



Suls autres projèctes Wikimèdia :