Massencoma

Un article de Wikipèdia, l'enciclopèdia liura.
Salta a la navegació Salta a la cerca


Flag of Occitania (with star).svg Vilatge d'Occitània Blason Languedoc.svg

Massencoma
Mansencôme

Descobridor o inventaire
Data de descobèrta
Contrari
Color
Simbòl de quantitat
Simbòl d'unitat
Proprietat de
Fondador
Compren
Data de debuta
Data de fin
Precedit per
Seguit per
Coordenadas
Chateau du Busca.JPG
Defautoc.png
Geografia fisica
Occitania map (1).png
geolocalizacion
Coordenadas 43° 52′ 20″ N, 0° 20′ 26″ E
Superfícia 4,05 km²
Altituds
 · Maximala
 · Mejana
 · Minimala
 
201 m
170 m
112 m
Geografia politica
País Gasconha Armas de Gasconha
Estat Bandièra de França França
Region
76
Occitània
Departament
32
Gers Armas deu Departament de Gers
Arrondiment
322
Condòm
Canton
3206
Condòm
Intercom
243200417
Comunautat de comunas de la Tenarèsa
Cònsol Etienne Barrère
()
Geografia umana
Populacion
Populacion totala
(2013)
53 ab.
Evolucion de la populacion

ab.
Densitat 13,09 ab./km²
Autras informacions
Còde postal 32310
Còde INSEE 32230

Massencoma[1][2],[3],[4] (Mansencôme en francés) qu'ei ua comuna francesa, situada dens lo departament de Gers Armas deu Departament de Gers e la region d'Occitània.

Geografia[modificar | modificar la font]


Istòria[modificar | modificar la font]


Administracion[modificar | modificar la font]

Lista deus cònsols successius
Periòde Identitat Etiqueta Qualitat
març de 2001   Etienne Barrère    
Totas las donadas son pas encara conegudas.

La comuna es dens la Comunautat de comunas de la Tenarèsa desempuish lo 1 de genièr de 2009.

Demografia[modificar | modificar la font]


 v · d · m 
Evolucion demografica
Populacion comunala actuala (2013): 53, totala:
Picto infobox character.png

1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
157 133 132 170 175 250 272 252

1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
256 195 196 180 208 220 205 197 183

1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
153 149 150 124 130 130 118 132 124

1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2008
110
93
88
71
69
73
68
68
67
67
2009 2010
68
68
66
66
Fonts
Base Cassini de l'EHESS - Nombre retengut a partir de 1962 : Populacion sens comptes dobles - Sit de l'INSEE
Evolucion de la populacion 1962-2008


Luòcs e monuments[modificar | modificar la font]

Au centre deu village s'élève un « castèth gascon » deu Sègle XIII. Témoignage, avec les castèth de Lagardère et deu Tauzia, construits sur le même plan, des guerres de religion. Massencoma est le mieux conservé.

Castèth deu Busca-Maniban[modificar | modificar la font]

À l'extérieur deu village, sur ua colline voisine, se trouve le castèth de Busca. Avec sa façade en majesté, largement ouverte sur un jardin à la francesa, Busca-Maniban, noble demeure d'une illustre famille de magistrats, a des airs de petit Versailles.

Le castèth a sûrement inspiré le désir de grandeur de Thomas de Maniban lorsqu'il fit bâtir la demeure actuelle. Un portail d'entrée, coiffé d'un chapeau de gendarme, fait pénétrer dens la cour d'honneur. Il porte la date de 1649, le début des travaux qui se poursuivirent jusqu'à la fin deu règne de Louis XIV. De part et d'autre de la cour, les ailes bizarrement crénelées tranchent avec la porte d'entrée, travée dorique surmontée d'un fronton cintré.

Logé sous ua voûte en arc de cloître, le vestibule occupe toute la moitié nord deu corps deu logis sur toute sa hauteur et toute sa profondeur, largement éclairé par les fenêtres deu palier côté jardin. Il comporte un escalier monumental, avec des pilastres de style ionique et ua rampe en fer forgé.

Au rez-de-chaussée se trouvent les cuisines, la salle de garde et ua cheminée monumentale.

Au premier étage, sous la galerie, ua porte conduit à « la salle à l'italienne », sous ua voûte aussi majestueuse que celle deu vestibule.

Personalitats ligadas amb la comuna[modificar | modificar la font]

Maniban[modificar | modificar la font]

Les Maniban sont ua famille de bourgeois qui gravit l'échelle sociale en occupant des charges. Ce fut le cas de Jean, maître des requêtes ou notaire royal, puis de Thomas, son fils, avocat général deu Tolosa. Le petit-fils de celui-ci fut président deu parlement deu Languedoc. Le Marquisat leur fut donné en 1681 Les armes de la famille, gravées sur le fronton de leur castèth côté jardin, portent le double attribut de magistrat et marquis.

Vejatz tanben[modificar | modificar la font]

Ligams extèrnes[modificar | modificar la font]

Nòtas e referéncias[modificar | modificar la font]

  1. Luòcs, basa de donadas de toponimia occitana Comission Toponimica Occitana de l'Institut d'Estudis Occitans, IEO.
  2. Patrici Pojada, Repertòri toponimic de las comunas de la region Miègjorn-Pirenèus, Nouvelles Éditions Loubatières, 2009, ISBN 978-2-86266-573-3
  3. Sit Toponimia occitana
  4. Top'Òc Diccionari toponimic occitan del Congrès permanent de la lenga occitana.