Vrigne-aux-Bois

Un article de Wikipèdia, l'enciclopèdia liura.
Anar a : navigacion, Recercar

Vrigne-aux-Bois
Vrigne-aux-Bois

Descobridor o inventaire
Data de descobèrta
Contrari
Color
Simbòl de quantitat
Simbòl d'unitat
Proprietat de
Fondador
Compren
Data de debuta
Data de fin
Precedit per
Seguit per
Coordenadas
[[Fichièr:Vrigne.JPG|center|280px|link=|border]]
[[Fichièr:Defautoc.png|75px|center|link=]]
Geografia fisica
France location map-Regions and departements-2016.svg
geolocalizacion
Coordenadas 49° 44′ 18″ N, 4° 51′ 24″ E
Superfícia 8,04 km²
Altituds
 · Maximala
 · Minimala
 
248 m
152 m
Geografia politica
Estat Bandièra de França França
Region
44
Grand Èst
Departament
8
Ardenas Armas deu Departament de las Ardenas
Arrondiment Sedan
Canton Sedan-Ouest
Intercom
240800953
du Pays Sedanais
Cònsol Patrick Dutertre (2008-2014)
Geografia umana
Autras informacions
Còde postal 08330
Còde INSEE 08491

Vrigne-aux-Bois es una comuna francesa del departament de las Ardenas e de la region de Champanha e Ardena.


Geografia[modificar | modificar la font]

Partida eissida de l'article francés

La municipalitat de Vrigne-a los-Bòsques se situa a unitat|14|km}} de Sedan, los sieus abitants al nombre de 3.699 (en 1999) se trucan Vrignois. La siá altitud avoisine l'unitat|160|m {{}} e la siá superficie 804 a.

Tèxte originau de l'article francés

La commune de Vrigne-aux-Bois se situe à 14 km de Sedan, ses abitants au nombre de 3.699 (en 1999) s'appellent des Vrignois. Son altitude avoisine les 160 m et sa superficie 804 ha.

Partida eissida de l'article francés

La municipalitat de Vrigne-a los-Bòsques se situa a unitat|14|km}} de Sedan, los sieus abitants al nombre de 3.699 (en 1999) se trucan Vrignois. La siá altitud avoisine l'unitat|160|m {{}} e la siá superficie 804 a.

Tèxte originau de l'article francés

La commune de Vrigne-aux-Bois se situe à 14 km de Sedan, ses abitants au nombre de 3.699 (en 1999) s'appellent des Vrignois. Son altitude avoisine les 160 m et sa superficie 804 ha.

Comunas vesinas[modificar | modificar la font]

Distanças e posicion relativa
Map pointer black.svgVrigne-aux-Bois
Comuna amb 218 abitants (2000)Vrigne-Meuse (4,1km)
Comuna amb 342 abitants (2000)Gernelle (4,4km)
Comuna amb 2408 abitants (2000)Donchery (4,9km)
Comuna amb 1037 abitants (2000)Saint-Menges (5,1km)
Comuna amb 909 abitants (2000)Glaire (5,1km)
Comuna amb 1133 abitants (2000)Lumes (5,3km)
Comuna amb 2476 abitants (2000)Floing (5,6km)


Istòria[modificar | modificar la font]

Partida eissida de l'article francés

En los ans 1250, Vrigne-a los-Bòsques èra una parròquia e en las ans 1630 comptava 160 fuòcs[1].

La vila a conegut un rapid desvolopament al començament Modèl:Ligam sègleModèl:Verificacion sègle mercés a l'indústria (I aviá pas mai que 700 abitants en 1800).

dins la Granda-Carrièra, se tròba una forja #qu'a #èsser establida sus un esquèma tradicional, testificada en un autre luòc dempuèi la Modèl:Ligam sègleModèl:Verificacion sègle. La fabrica métallurgique, bastida per Jean-Nicolas Gendarme en 1822 - 1823, innova totun sus divèrses ponches, e testifica d'experiéncias portadas per aquel grand mèstre dels forges amb l'ajuda de los sieus gendres en los Ardennes dempuèi lo periòde imperial. Tres bastissas an alinhat jos un grand étang, aicí fraccionat per porgir a cadun dels talhièrs una fòrça especifica : benlèu una aplicacion de las investigacions portadas en lo domeni del hydraulique pels professors de l'escòla de la Enginy de Mézières a la fin de la Modèl:Ligam sègleModèl:Verificacion sègle.

La forja e la fonderie-laminoir an #èsser reagrupades en sol còrs, que # fuòcs e maquinas an #èsser repartits racionalment : l'element essencial i èra çò forn a puddler en foncionant al coke al luòc del carbon de bòsc tradicional. I a ailà una adaptacion parciala dels metòdes desvolopats en Angleterre dempuèi 1709 e expérimentées al Creusot en 1782 -1787. Aicí, malgrat aiçò, l'anautit foguet fonciona encara al carbon de bòsc, emmagazinat en doas grandas lòtjas a carbon, provesidas de las siás pignons talha-fuòc intermediari.

Una aquartera, bastida en 1825, protegís de divèrses lotjaments obrièrs individuales provesits d'una comoditat corrècta. Qualques talhièrs annèxes an repartit als alentours. A la diferéncia de la majoritat de las bastissas de forja #que son prèp de l'arquitectura rurala, las tres principalas bastissas an de façadas ordonnancées, testimònis dels gostes ostentatoires de Jean Nicolas Gendarme #que se tròba a Vendresse.

Un castèl, situat al extremitat de la carrièra principala, a #èsser bastit al començament de la Sègle Modèl:S mini-Modèl:Verificacion sègle. Sègle per Jean Nicolas Gendarme, lo proprietari de la forja.

Tèxte originau de l'article francés

Dans les années 1250, Vrigne-aux-Bois était une paroisse et dans les années 1630 comptait 160 feux[2].

La ville a connu un rapide développement au début Modèl:Ligam sègleModèl:Verificacion sègle grâce à l'industrie (Il n'y avait que 700 abitants en 1800).

Dans la Grande-Rue, on trouve une forge qui a été établie sur un schéma traditionnel, attestée ailleurs dès le Modèl:Ligam sègleModèl:Verificacion sègle. L'usine métallurgique, construite pour Jean-Nicolas Gendarme en 1822 - 1823, innove cependant sur plusieurs points, et témoigne des expériences menées par ce grand maître des forges avec l'aide de ses gendres dans les Ardennes depuis la période impériale. Trois bâtiments sont alignés sous un grand étang, ici fractionné pour fournir à chacun des ateliers une force spécifique : peut-être une application des recherches menées dans le domaine de l'hydraulique par les professeurs de l'école du Génie de Mézières à la fin du Modèl:Ligam sègleModèl:Verificacion sègle.

La forge et la fonderie-laminoir ont été regroupées en seul corps, dans lequel feux et machines ont été répartis rationnellement : l'élément essentiel y était le four à puddler fonctionnant au coke au lieu du charbon de bois traditionnel. Il y a là une adaptation partielle des méthodes développées en Angleterre dès 1709 et expérimentées au Creusot en 1782 -1787. Ici, cependant, le haut fourneau fonctionne encore au charbon de bois, stocké dans deux grands halles à charbon, pourvues de leurs pignons coupe-feu intermédiaires.

Une caserne, construite en 1825, abrite plusieurs logements ouvriers individuels pourvus d'un confort correct. Des ateliers annexes sont répartis aux alentours. À la différence de la plupart des bâtiments de forge qui sont proche de l'architecture rurale, les trois principaux bâtiments ont des façades ordonnancées, témoins des goûts ostentatoires de Jean Nicolas Gendarme que l'on retrouve à Vendresse.

Un château, situé à l'extrémité de la rue principale, a été construit au début du Sègle Modèl:S mini-Modèl:Verificacion sègle. siècle pour Jean Nicolas Gendarme, le propriétaire de la forge.

Partida eissida de l'article francés

En los ans 1250, Vrigne-a los-Bòsques èra una parròquia e en las ans 1630 comptava 160 fuòcs[3].

La vila a conegut un rapid desvolopament al començament Modèl:Ligam sègleModèl:Verificacion sègle mercés a l'indústria (I aviá pas mai que 700 abitants en 1800).

dins la Granda-Carrièra, se tròba una forja #qu'a #èsser establida sus un esquèma tradicional, testificada en un autre luòc dempuèi la Modèl:Ligam sègleModèl:Verificacion sègle. La fabrica métallurgique, bastida per Jean-Nicolas Gendarme en 1822 - 1823, innova totun sus divèrses ponches, e testifica d'experiéncias portadas per aquel grand mèstre dels forges amb l'ajuda de los sieus gendres en los Ardennes dempuèi lo periòde imperial. Tres bastissas an alinhat jos un grand étang, aicí fraccionat per porgir a cadun dels talhièrs una fòrça especifica : benlèu una aplicacion de las investigacions portadas en lo domeni del hydraulique pels professors de l'escòla de la Enginy de Mézières a la fin de la Modèl:Ligam sègleModèl:Verificacion sègle.

La forja e la fonderie-laminoir an #èsser reagrupades en sol còrs, que # fuòcs e maquinas an #èsser repartits racionalment : l'element essencial i èra çò forn a puddler en foncionant al coke al luòc del carbon de bòsc tradicional. I a ailà una adaptacion parciala dels metòdes desvolopats en Angleterre dempuèi 1709 e expérimentées al Creusot en 1782 -1787. Aicí, malgrat aiçò, l'anautit foguet fonciona encara al carbon de bòsc, emmagazinat en doas grandas lòtjas a carbon, provesidas de las siás pignons talha-fuòc intermediari.

Una aquartera, bastida en 1825, protegís de divèrses lotjaments obrièrs individuales provesits d'una comoditat corrècta. Qualques talhièrs annèxes an repartit als alentours. A la diferéncia de la majoritat de las bastissas de forja #que son prèp de l'arquitectura rurala, las tres principalas bastissas an de façadas ordonnancées, testimònis dels gostes ostentatoires de Jean Nicolas Gendarme #que se tròba a Vendresse.

Un castèl, situat al extremitat de la carrièra principala, a #èsser bastit al començament de la Sègle Modèl:S mini-Modèl:Verificacion sègle. Sègle per Jean Nicolas Gendarme, lo proprietari de la forja.

Tèxte originau de l'article francés

Dans les années 1250, Vrigne-aux-Bois était une paroisse et dans les années 1630 comptait 160 feux[4].

La ville a connu un rapide développement au début Modèl:Ligam sègleModèl:Verificacion sègle grâce à l'industrie (Il n'y avait que 700 abitants en 1800).

Dans la Grande-Rue, on trouve une forge qui a été établie sur un schéma traditionnel, attestée ailleurs dès le Modèl:Ligam sègleModèl:Verificacion sègle. L'usine métallurgique, construite pour Jean-Nicolas Gendarme en 1822 - 1823, innove cependant sur plusieurs points, et témoigne des expériences menées par ce grand maître des forges avec l'aide de ses gendres dans les Ardennes depuis la période impériale. Trois bâtiments sont alignés sous un grand étang, ici fractionné pour fournir à chacun des ateliers une force spécifique : peut-être une application des recherches menées dans le domaine de l'hydraulique par les professeurs de l'école du Génie de Mézières à la fin du Modèl:Ligam sègleModèl:Verificacion sègle.

La forge et la fonderie-laminoir ont été regroupées en seul corps, dans lequel feux et machines ont été répartis rationnellement : l'élément essentiel y était le four à puddler fonctionnant au coke au lieu du charbon de bois traditionnel. Il y a là une adaptation partielle des méthodes développées en Angleterre dès 1709 et expérimentées au Creusot en 1782 -1787. Ici, cependant, le haut fourneau fonctionne encore au charbon de bois, stocké dans deux grands halles à charbon, pourvues de leurs pignons coupe-feu intermédiaires.

Une caserne, construite en 1825, abrite plusieurs logements ouvriers individuels pourvus d'un confort correct. Des ateliers annexes sont répartis aux alentours. À la différence de la plupart des bâtiments de forge qui sont proche de l'architecture rurale, les trois principaux bâtiments ont des façades ordonnancées, témoins des goûts ostentatoires de Jean Nicolas Gendarme que l'on retrouve à Vendresse.

Un château, situé à l'extrémité de la rue principale, a été construit au début du Sègle Modèl:S mini-Modèl:Verificacion sègle. siècle pour Jean Nicolas Gendarme, le propriétaire de la forge.

Administracion[modificar | modificar la font]

Lista deus cònsols successius
Periòde Identitat Etiqueta Qualitat
2008 2014 Patrick Dutertre    
març de 2001 2008      
Totas las donadas son pas encara conegudas.

Demografia[modificar | modificar la font]


 v · d · m 
Evolucion demografica
Populacion comunala actuala (2013): , totala:
Picto infobox character.png
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
661 872 719 884 1 115 1 428 1 477 1 477 1 542
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
- - 2 205 2 216 2 386 2 568 2 742 2 882 2 889
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
3 075 3 398 3 571 3 230 3 490 3 363 3 219 2 660 2 989
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2008
3 397
3 691
3 763
3 897
3 771
3 668
3 506
3 499
3 497
2009 2010
3 461
3 536
3 433
3 505
Fonts
Base Cassini de l'EHESS - Nombre retengut a partir de 1962 : Populacion sens comptes dobles - Sit de l'INSEE
Evolucion de la populacion 1962-2008


Luòcs e monuments[modificar | modificar la font]

Personalitats ligadas amb la comuna[modificar | modificar la font]

Véser tanben[modificar | modificar la font]

Ligams extèrnes[modificar | modificar la font]

Nòtas[modificar | modificar la font]

  1. Dom Albert Noël, Nòta istorica sul costat de Monthermé,Modèl:Pàg.46 e 113, Res Universis, Chaulnes, 1991
  2. Dom Albert Noël, Notice historique sur le canton de Monthermé,p. 46 et 113, Res Universis, Chaulnes, 1991
  3. Dom Albert Noël, Nòta istorica sul costat de Monthermé,Modèl:Pàg.46 e 113, Res Universis, Chaulnes, 1991
  4. Dom Albert Noël, Notice historique sur le canton de Monthermé,p. 46 et 113, Res Universis, Chaulnes, 1991