Étrépigny

Un article de Wikipèdia, l'enciclopèdia liura.
Anar a : navigacion, Recercar
Flag of France.svg Vilatge de França Flag of France.svg

Étrépigny
Étrépigny

Descobridor o inventaire
Data de descobèrta
Contrari
Color
Simbòl de quantitat
Simbòl d'unitat
Proprietat de
Fondador
Compren
Data de debuta
Data de fin
Precedit per
Seguit per
Coordenadas
[[Fichièr:Étrépigny, église et château20050515.jpg|center|280px|link=|border]]
La glèisa e lo castèl
[[Fichièr:Defautoc.png|x50px|center|link=]]
Geografia fisica
France location map-Regions and departements-2015.svg
geolocalizacion
Coordenadas 49° 41′ 07″ N 4° 45′ 17″ E / 49.6853, 4.7547 / 49.6853; 4.7547
Superfícia 4,23 km²
Geografia politica
Estat Flag of France.svgFrança
Region
21
Champanha-Ardena Blason région fr Champagne-Ardenne.svg
Departament
8
Ardenas Armas deu Departament de las Ardenas
Arrondiment Charleville-Mézières
Canton Flize
Intercom
240800870
du Pays des Sources au Val de Bar
Cònsol Jean-Marc Migeot (2008-2014)
Geografia umana
Autras informacions
Gentilici (en francés)
Còde postal 08160
Còde INSEE 08158

Étrépigny es una comuna francesa del departament de las Ardenas e de la region de Champanha e Ardena.


Geografia[modificar | modificar la font]

Lo vilatge a situat a 10 km al sud-es de Charleville-Mézières.

Le village est situé à 10 km au sud-est de Charleville-Mézières.

Lo vilatge a situat a 10 km al sud-es de Charleville-Mézières.

Le village est situé à 10 km au sud-est de Charleville-Mézières.

Comunas vesinas[modificar | modificar la font]

Distanças e posicion relativa
Map pointer black.svgÉtrépigny
Comuna amb 280 abitants (2000)Boutancourt (1,1km)
Comuna amb 231 abitants (2000)Balaives-et-Butz (2,1km)
Comuna amb 1167 abitants (2000)Flize (2,2km)
Comuna amb 79 abitants (2000)Élan (2,3km)
Comuna amb 577 abitants (2000)Chalandry-Elaire (2,8km)
Comuna amb 2195 abitants (2000)Nouvion-sur-Meuse (3,3km)
Comuna amb 380 abitants (2000)Saint-Marceau (3,6km)
Comuna amb 1154 abitants (2000)Dom-le-Mesnil (3,9km)


Istòria[modificar | modificar la font]

Apertenent antany dins lo comtat de Rethel, se'n tròba la primièra mencion en 1252. Compta uèi un pauc mai de 200 abitants e s'estend sus 423 ectaras. Altitud mièja : 196 mètres.

Situat en un repli dels crêtes pré-ardennaises, la siá carrièra principala alinha d'ostals caractéristiques en pèira de Dom esperlongadas per una albereda de marronniers vénérables en abocant çò castèl e lo glèisa, anautits simbòls de l'istòria pauc banala de la localité.

De 1689 a 1729 n'efièch, la glèisa #aver per curé Jean Meslier #que i aguèt a se plànher del châtelain, lo en acusant en chaire de vertat de mautractar las paysans. Pas content de far sonar systématiquement de l'engana de caça jos las verrières de la glèisa pendent los mestièrs, Messire Anthoine de Touilly, Chevalier, Senhor de Cléry, Sant-Martin-sus-Barra e Pouilly, #obténer facilament lo supòrt de l'avesque de Rems, Modèl:Mgr de Mailly, per réprimander lo pichon curé #que s'o #aver per dicha… fins a la siá mòrt ont, jos forma d'un manuscrit de mai de mila paginas daissava a las siás paroissiens un testament philosophique, autentica pompa a retardement #qu'esclatarà pas #qu'a la Revolucion francesa.

Se la minuscule glèisa del Sègle XII es totjorn #çò que viu aqueles eveniments, lo castèl per contra pas mòstra mai que qualques vestigis d'aquel #que #èsser jol Ancian Regim. La bastiguèsse actual, desgraciadament en ruïnes, ela tanben, i aguèt erigit en 1825 per un autre personatge illustra : Louis Lefèvre-Gineau, physicien e deputat, a #que se deu d'aver, en 1799, definit la tròp del kilogramme.

Appartenant autrefois au comté de Rethel, on en trouve la première mention en 1252. Il compte aujourd'hui un peu plus de 200 habitants et s'étend sur 423 hectares. Altitude moyenne : 196 mètres.

Situé dans un repli des crêtes pré-ardennaises, sa rue principale aligne des maisons caractéristiques en pierre de Dom prolongées par une allée de marronniers vénérables débouchant sur le château et l'église, hauts symboles de l'histoire peu banale de la localité.

De 1689 à 1729 en effet, l'église eut pour curé Jean Meslier qui eut à se plaindre du châtelain, l'accusant en chaire de vérité de maltraiter les paysans. Non content de faire sonner systématiquement de la trompe de chasse sous les verrières de l'église pendant les offices, Messire Anthoine de Touilly, Chevalier, Seigneur de Cléry, Saint-Martin-sur-Barre et Pouilly, obtint aisément l'appui de l'évêque de Reims, Modèl:Mgr de Mailly, pour réprimander le petit curé qui se le tint pour dit… jusqu'à sa mort où, sous forme d'un manuscrit de plus de mille pages il laissait à ses paroissiens un testament philosophique, véritable bombe à retardement qui n'éclatera qu'à la Révolution française.

Si la minuscule église du Sègle XII est toujours celle qui vit ces événements, le château en revanche ne montre plus que quelques vestiges de ce qu'il fut sous l'Ancien Régime. La bâtisse actuelle, malheureusement en ruines, elle aussi, fut érigée en 1825 par un autre personnage illustre : Louis Lefèvre-Gineau, physicien et député, à qui l'on doit d'avoir, en 1799, défini la masse du kilogramme.

Apertenent antany dins lo comtat de Rethel, se'n tròba la primièra mencion en 1252. Compta uèi un pauc mai de 200 abitants e s'estend sus 423 ectaras. Altitud mièja : 196 mètres.

Situat en un repli dels crêtes pré-ardennaises, la siá carrièra principala alinha d'ostals caractéristiques en pèira de Dom esperlongadas per una albereda de marronniers vénérables en abocant çò castèl e lo glèisa, anautits simbòls de l'istòria pauc banala de la localité.

De 1689 a 1729 n'efièch, la glèisa #aver per curé Jean Meslier #que i aguèt a se plànher del châtelain, lo en acusant en chaire de vertat de mautractar las paysans. Pas content de far sonar systématiquement de l'engana de caça jos las verrières de la glèisa pendent los mestièrs, Messire Anthoine de Touilly, Chevalier, Senhor de Cléry, Sant-Martin-sus-Barra e Pouilly, #obténer facilament lo supòrt de l'avesque de Rems, Modèl:Mgr de Mailly, per réprimander lo pichon curé #que s'o #aver per dicha… fins a la siá mòrt ont, jos forma d'un manuscrit de mai de mila paginas daissava a las siás paroissiens un testament philosophique, autentica pompa a retardement #qu'esclatarà pas #qu'a la Revolucion francesa.

Se la minuscule glèisa del Sègle XII es totjorn #çò que viu aqueles eveniments, lo castèl per contra pas mòstra mai que qualques vestigis d'aquel #que #èsser jol Ancian Regim. La bastiguèsse actual, desgraciadament en ruïnes, ela tanben, i aguèt erigit en 1825 per un autre personatge illustra : Louis Lefèvre-Gineau, physicien e deputat, a #que se deu d'aver, en 1799, definit la tròp del kilogramme.

Appartenant autrefois au comté de Rethel, on en trouve la première mention en 1252. Il compte aujourd'hui un peu plus de 200 habitants et s'étend sur 423 hectares. Altitude moyenne : 196 mètres.

Situé dans un repli des crêtes pré-ardennaises, sa rue principale aligne des maisons caractéristiques en pierre de Dom prolongées par une allée de marronniers vénérables débouchant sur le château et l'église, hauts symboles de l'histoire peu banale de la localité.

De 1689 à 1729 en effet, l'église eut pour curé Jean Meslier qui eut à se plaindre du châtelain, l'accusant en chaire de vérité de maltraiter les paysans. Non content de faire sonner systématiquement de la trompe de chasse sous les verrières de l'église pendant les offices, Messire Anthoine de Touilly, Chevalier, Seigneur de Cléry, Saint-Martin-sur-Barre et Pouilly, obtint aisément l'appui de l'évêque de Reims, Modèl:Mgr de Mailly, pour réprimander le petit curé qui se le tint pour dit… jusqu'à sa mort où, sous forme d'un manuscrit de plus de mille pages il laissait à ses paroissiens un testament philosophique, véritable bombe à retardement qui n'éclatera qu'à la Révolution française.

Si la minuscule église du Sègle XII est toujours celle qui vit ces événements, le château en revanche ne montre plus que quelques vestiges de ce qu'il fut sous l'Ancien Régime. La bâtisse actuelle, malheureusement en ruines, elle aussi, fut érigée en 1825 par un autre personnage illustre : Louis Lefèvre-Gineau, physicien et député, à qui l'on doit d'avoir, en 1799, défini la masse du kilogramme.

Administracion[modificar | modificar la font]

Lista deus cònsols successius
Periòde Identitat Etiqueta Qualitat
2008 2014 Jean-Marc Migeot    
març de 2001 2008      
Totas las donadas son pas encara conegudas.

Demografia[modificar | modificar la font]


 Donadas
d · m
 
Evolucion demografica
Populacion comunala actuala (2012): , totala:
Picto infobox character.png
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
165 174 177 228 238 264 273 285 279
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
- - 281 259 257 257 260 248 228
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
209 234 230 187 186 189 169 158 165
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2008
183
161
154
231
217
217
263
262
258
2009 2010
259
269
260
270

Fonts
Base Cassini de l'EHESS - Nombre retengut a partir de 1962 : Populacion sens comptes dobles - Sit de l'INSEE
Evolucion de la populacion 1962-2008


Luòcs e monuments[modificar | modificar la font]

Personalitats ligadas amb la comuna[modificar | modificar la font]

Véser tanben[modificar | modificar la font]

Ligams extèrnes[modificar | modificar la font]

Nòtas[modificar | modificar la font]