Vivier-au-Court

Un article de Wikipèdia, l'enciclopèdia liura.
Anar a : navigacion, Recercar

Vivier au Court
Vivier au Court

Descobridor o inventaire
Data de descobèrta
Contrari
Color
Simbòl de quantitat
Simbòl d'unitat
Proprietat de
Fondador
Compren
Data de debuta
Data de fin
Precedit per
Seguit per
Coordenadas
[[Fichièr:Eglise fortifiée de Vivier-au-Court, Ardennes 2.JPG|center|280px|link=|border]]
Eglise fortificada
[[Fichièr:Defautoc.png|75px|center|link=]]
Geografia fisica
France location map-Regions and departements-2016.svg
geolocalizacion
Coordenadas 49° 44′ 08″ N, 4° 49′ 54″ E
Superfícia 9,34 km²
Altituds
 · Maximala
 · Minimala
 
200 m
50 m
Geografia politica
Estat Bandièra de França França
Region
44
Grand Èst
Departament
8
Ardenas Armas deu Departament de las Ardenas
Arrondiment Charleville-Mézières
Canton Villers-Semeuse
Intercom
240800953
du Pays Sedanais
Cònsol Jean Mehault (2008-2014)
Geografia umana
Autras informacions
Gentilici (en francés)
Còde postal 08440
Còde INSEE 08488

Vivier-au-Court es una comuna francesa del departament de las Ardenas e de la region de Champanha e Ardena.


Geografia[modificar | modificar la font]

Partida eissida de l'article francés

Situada a ieu-camin entre Charleville-Mézières e Sedan, Vivier al cuert es a mens de 8 km de la frontièra bèlga. La vila es desservie per l'A203-34. Vivier Al Cuert a situat en #çò que se truca los crêtes pré-ardennaises, succession de tucs pentues (>7%) e de vallées boisées. L'altitud a comprés entre 50 e 200 m, 50m en essent l'altitud de la glèisa e 200m, l'altitud del luòc-dich "La Vallée Chausson" Los pòbles als alentours son Vrigne-a los-Bòsques, Issancourt-e-Rumel, pels mai prèps.

Tèxte originau de l'article francés

Située à mi-chemin entre Charleville-Mézières et Sedan, Vivier au court est à moins de 8 km de la frontière belge. La ville est desservie par l'A203-34. Vivier au Court est située dans ce que l'on appelle les crêtes pré-ardennaises, succession de collines pentues (>7%) et de vallées boisées. L'altitude est comprise entre 50 et 200 m, 50m étant l'altitude de l'église et 200m, l'altitude du lieu-dit "La Vallée Chausson" Les villages aux alentours sont Vrigne-aux-Bois, Issancourt-et-Rumel, pour les plus proches.

Partida eissida de l'article francés

Situada a ieu-camin entre Charleville-Mézières e Sedan, Vivier al cuert es a mens de 8 km de la frontièra bèlga. La vila es desservie per l'A203-34. Vivier Al Cuert a situat en #çò que se truca los crêtes pré-ardennaises, succession de tucs pentues (>7%) e de vallées boisées. L'altitud a comprés entre 50 e 200 m, 50m en essent l'altitud de la glèisa e 200m, l'altitud del luòc-dich "La Vallée Chausson" Los pòbles als alentours son Vrigne-a los-Bòsques, Issancourt-e-Rumel, pels mai prèps.

Tèxte originau de l'article francés

Située à mi-chemin entre Charleville-Mézières et Sedan, Vivier au court est à moins de 8 km de la frontière belge. La ville est desservie par l'A203-34. Vivier au Court est située dans ce que l'on appelle les crêtes pré-ardennaises, succession de collines pentues (>7%) et de vallées boisées. L'altitude est comprise entre 50 et 200 m, 50m étant l'altitude de l'église et 200m, l'altitude du lieu-dit "La Vallée Chausson" Les villages aux alentours sont Vrigne-aux-Bois, Issancourt-et-Rumel, pour les plus proches.

Comunas vesinas[modificar | modificar la font]

Distanças e posicion relativa
Map pointer black.svgVivier-au-Court
Comuna amb 1133 abitants (2000)Lumes (3,4km)
Comuna amb 342 abitants (2000)Gernelle (3,8km)
Comuna amb 218 abitants (2000)Vrigne-Meuse (3,8km)


Istòria[modificar | modificar la font]

Partida eissida de l'article francés

Una legenda voldriá que César ajatz plantat una acampada a la localizacion de l'actuala masatge caseriu de Aucourt. L'origina dels caserius de Aucourt e de Vivier remontariá a la s-|XII|e}}. A aquela epòca, los caserius an situat al limit dels reialmes de França (duché de Rethel e de Nivèrns), del évêché de Suro e del duché de Luxemborg. De mai, los caserius an situat entre los luòcs fòrts de Sedan e de Mézières. Aquela situacion termierèra es lo passatge de bandas armadas, e doncas lo besonh de "fortificar" los caserius pel biais de la glèisa. La fortificació de las glèisas #èsser causa correnta en los environs e mai particularament en Thiérache. La glèisa de Vivier #aparéisser a aquela epòca (Modèl:S mini--Modèl:S mini-). Vivier Al cuert #èsser un regroupement de divèrses caserius : Vivier, Piermé, Aucourt, Tumécourt, pels principals(los noms dels ancians caserius son annotés als noms de las carrièras).

En lo moment de la Granda Guèrra e de la segonda guèrra mondiala, la vila, coma lo departament dels Ardennes, #èsser en territòri ocupat. En lo moment de la perforada alemanda l'an 1940 a Sedan, una granda part de las villageois #partir sus las rotas. Una part de dintratz eles se #refugiar en Vendée, dins la vila de Mareuil-sus-Lay, #çò que #crear lo jumelage de las doas vilas. Los Ardennes en essent dins zòna enebida, las Vivarois e Vivaroises pas #poder tornar #qu'après la desliurança del departament (en agost 44).

Tèxte originau de l'article francés

Une légende voudrait que César ait planté un campement à l'emplacement de l'actuel hameau de Aucourt. L'origine des hameaux d'Aucourt et de Vivier remonterait au Sègle Modèl:S mini-Modèl:Verificacion sègle. À cette époque, les hameaux sont situés à la limite des royaumes de France (duché de Rethel et de Nevers), de l'évêché de Liège et du duché de Luxembourg. De plus, les hameaux sont situés entre les places fortes de Sedan et de Mézières. Cette situation frontalière est le passage de bandes armées, et donc la nécessité de "fortifier" les hameaux par le biais de l'église. La fortification des églises fut chose courante dans les environs et plus particulièrement en Thiérache. La glèisa de Vivier apparut à cette époque (Modèl:S mini--Modèl:S mini-). Vivier au court fut un regroupement de plusieurs hameaux : Vivier, Piermé, Aucourt, Tumécourt, pour les principaux(les noms des anciens hameaux sont annotés aux noms des rues).

Lors de la Grande Guerre et de la seconde guerre mondiale, la ville, comme le département des Ardennes, fut en territoire occupé. Lors de la percée allemande en 1940 à Sedan, une grande partie des villageois partirent sur les routes. Une partie d'entre eux se réfugia en Vendée, en la ville de Mareuil-sur-Lay, ce qui créa le jumelage des deux villes. Les Ardennes étant en zone interdite, les Vivarois et Vivaroises ne purent revenir qu'après la libération du département (août 44).

Partida eissida de l'article francés

Una legenda voldriá que César ajatz plantat una acampada a la localizacion de l'actuala caseriu de Aucourt. L'origina dels caserius de Aucourt e de Vivier remontariá a la s-|XII|e}}. A aquela epòca, los caserius an situat al limit dels reialmes de França (duché de Rethel e de Nivèrns), del évêché de Suro e del duché de Luxemborg. De mai, los caserius an situat entre los luòcs fòrts de Sedan e de Mézières. Aquela situacion termierèra es lo passatge de bandas armadas, e doncas lo besonh de "fortificar" los caserius pel biais de la glèisa. La fortificació de las glèisas #èsser causa correnta en los environs e mai particularament en Thiérache. La glèisa de Vivier #aparéisser a aquela epòca (Modèl:S mini--Modèl:S mini-). Vivier Al cuert #èsser un regroupement de divèrses caserius : Vivier, Piermé, Aucourt, Tumécourt, pels principals(los noms dels ancians caserius son annotés als noms de las carrièras).

En lo moment de la Granda Guèrra e de la segonda guèrra mondiala, la vila, coma lo departament dels Ardennes, #èsser en territòri ocupat. En lo moment de la perforada alemanda l'an 1940 a Sedan, una granda part de las villageois #partir sus las rotas. Una part de dintratz eles se #refugiar en Vendée, dins la vila de Mareuil-sus-Lay, #çò que #crear lo jumelage de las doas vilas. Los Ardennes en essent dins zòna enebida, las Vivarois e Vivaroises pas #poder tornar #qu'après la desliurança del departament (en agost 44).

Tèxte originau de l'article francés

Une légende voudrait que César ait planté un campement à l'emplacement de l'actuel hameau de Aucourt. L'origine des hameaux d'Aucourt et de Vivier remonterait au Sègle Modèl:S mini-Modèl:Verificacion sègle. À cette époque, les hameaux sont situés à la limite des royaumes de France (duché de Rethel et de Nevers), de l'évêché de Liège et du duché de Luxembourg. De plus, les hameaux sont situés entre les places fortes de Sedan et de Mézières. Cette situation frontalière est le passage de bandes armées, et donc la nécessité de "fortifier" les hameaux par le biais de l'église. La fortification des églises fut chose courante dans les environs et plus particulièrement en Thiérache. La glèisa de Vivier apparut à cette époque (Modèl:S mini--Modèl:S mini-). Vivier au court fut un regroupement de plusieurs hameaux : Vivier, Piermé, Aucourt, Tumécourt, pour les principaux(les noms des anciens hameaux sont annotés aux noms des rues).

Lors de la Grande Guerre et de la seconde guerre mondiale, la ville, comme le département des Ardennes, fut en territoire occupé. Lors de la percée allemande en 1940 à Sedan, une grande partie des villageois partirent sur les routes. Une partie d'entre eux se réfugia en Vendée, en la ville de Mareuil-sur-Lay, ce qui créa le jumelage des deux villes. Les Ardennes étant en zone interdite, les Vivarois et Vivaroises ne purent revenir qu'après la libération du département (août 44).

Administracion[modificar | modificar la font]

Lista deus cònsols successius
Periòde Identitat Etiqueta Qualitat
2008 2014 Jean Mehault    
març de 2001 2008      
Totas las donadas son pas encara conegudas.

Demografia[modificar | modificar la font]


 v · d · m 
Evolucion demografica
Populacion comunala actuala (2013): , totala:
Picto infobox character.png
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
302 314 307 345 421 478 523 540 570
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
- - 1 003 1 205 1 516 1 750 1 968 2 024 2 199
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
2 328 2 555 2 648 2 460 2 562 2 584 2 379 1 929 2 334
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2008
2 491
3 121
3 137
3 472
3 488
3 298
3 375
3 384
3 392
2009 2010
3 359
3 504
3 321
3 465
Fonts
Base Cassini de l'EHESS - Nombre retengut a partir de 1962 : Populacion sens comptes dobles - Sit de l'INSEE
Evolucion de la populacion 1962-2008


Luòcs e monuments[modificar | modificar la font]

Personalitats ligadas amb la comuna[modificar | modificar la font]

Véser tanben[modificar | modificar la font]

Ligams extèrnes[modificar | modificar la font]

Nòtas[modificar | modificar la font]