La Ferté-sur-Chiers

Un article de Wikipèdia, l'enciclopèdia liura.
Salta a la navegació Salta a la cerca

La Ferté-sur-Chiers
La Ferté-sur-Chiers

Descobridor o inventaire
Data de descobèrta
Contrari
Color
Simbòl de quantitat
Simbòl d'unitat
Proprietat de
Fondador
Compren
Data de debuta
Data de fin
Precedit per
Seguit per
Coordenadas
[[Fichièr:Defautoc.png|center|280px|link=|border]]
[[Fichièr:Blason La Ferté-sur-Chiers.svg|75px|center|link=]]
Geografia fisica
Occitania Map2.svg
geolocalizacion
Coordenadas 49° 34′ 32″ N, 5° 14′ 34″ E
Superfícia 6,41 km²
Geografia politica
Estat Bandièra de França França
Region
44
Grand Èst
Departament
8
Ardenas Armas deu Departament de las Ardenas
Arrondiment Sedan
Canton Carignan
Intercom
240800847
des Trois Cantons
Cònsol Daniel Courtaux (2008-2014)
Geografia umana
Autras informacions
Gentilici (en francés)
Còde postal 08370
Còde INSEE 08168

La Ferté-sur-Chiers es una comuna francesa del departament de las Ardenas e de la region de Champanha e Ardena.


Geografia[modificar | modificar la font]

Partida eissida de l'article francés

La Ferté se tròba al pè del mont Sant-Walfroy. Lo vilatge a #èsser bastit sus una isla formada de la Chiers. Malgrat trabalhs recents, lo luòc estat inundable. Lo toponyme La Ferté (latin: firmitas) es pro frequent a França e designa un endroit fortificat.

Tèxte originau de l'article francés

La Ferté se trouve au pied du mont Saint-Walfroy. Le village a été construit sur une île formée par la Chiers. Malgré des travaux récents, le site demeure inondable. Le toponyme La Ferté (latin: firmitas) est assez fréquent en France et désigne un endroit fortifié.

Partida eissida de l'article francés

La Ferté se tròba al pè del mont Sant-Walfroy. Lo vilatge a #èsser bastit sus una isla formada de la Chiers. Malgrat trabalhs recents, lo luòc estat inundable. Lo toponyme La Ferté (latin: firmitas) es pro frequent a França e designa un endroit fortificat.

Tèxte originau de l'article francés

La Ferté se trouve au pied du mont Saint-Walfroy. Le village a été construit sur une île formée par la Chiers. Malgré des travaux récents, le site demeure inondable. Le toponyme La Ferté (latin: firmitas) est assez fréquent en France et désigne un endroit fortifié.

Comunas vesinas[modificar | modificar la font]

Distanças e posicion relativa
Map pointer black.svgLa Ferté-sur-Chiers
Comuna amb 790 abitants (2000)Margut (1,7km)
Comuna amb 184 abitants (2000)Villy (2,2km)
Comuna amb 82 abitants (2000)Fromy (2,5km)
Comuna amb 65 abitants (2000)Bièvres (3,1km)
Comuna amb 185 abitants (2000)Moiry (3,2km)
Comuna amb 81 abitants (2000)Lamouilly (3,2km)
Comuna amb 65 abitants (2000)Malandry (3,3km)


Istòria[modificar | modificar la font]

Partida eissida de l'article francés

E mai se de las espasas mérovingiennes ajan #èsser d'amassadas dins lo pòble, La Ferté apareis plan mai tard en l'istòria. Es en 955 #qu'es question d'un Vautier de la Ferté. La familha d'aquel nom se tròba de contunh sovent e Jean de la Ferté es abbé de Orval a Modèl:La s-. Los sieus armoiries èran de caras a dos leons léopardés de sòus, l'una envolopa l'autre, al collier de sable.

En 1340, la châtellenie de la Ferté a vendut a Jean la Aveugle, rei de Bohême e comte de Luxemborg. Dos ans mai tard, met la Ferté a la lei de Beaumont.

A Modèl:La s-, La Ferté ven cap de-luòc de prévôté e Jean lo Aveugle i installa quitament un talhièr monetari. Se coneis pas cap de moneda @frapper a la Ferté.

Existís un castèl a la Ferté e en 1535 e lo luòc a considerat « coma la primièra bona fortalesa del país de Luxemborg cap al quartièr de Yvoix »[ref. necessària].

Après lo tractat del Cateau-Cambrésis (1559) #que i aviá ordonné lo démantèlement de las fortificacions de Yvois (Carignan), las fortificacions de la Ferté an refortilhat e lo luòc defend lo passatge de la Chiers.

En 1594, lo pòrti de Bouillon s'apodera del luòc #qu'a représ pels Imperiales pauc de temps après.

Lo 3 d'agost de 1637, la vila es paissièra pel maréchal de Châtillon #que decidís del rasar.

En 1662, i a un litige entre la França e lo Espanha en lo cas de la cession de la Ferté perque la localité es pas pas exprèssament mencionada en lo tractat dels Pirenèus #que cedís la prévôté de Yvois al rei de França.

A Modèl:La s-, existís un torn amb pont-levis cargada de defendre lo passatge de la Chiers.

Pendent la Primièra Guèrra mondiala, los Alemands condicionan un aérodrome en la prada de la Ferté. En 1918, lo vilatge a deteriorat pel aviation americana.

La Ferté dona lo sieu nom al pichona labor de la linha Maginot bastit a partir de 1935 sus las municipalitats de la Ferté e de Villy. A pres pels Alemands en la nuèch del 18 al 19 de mai de 1940 e tota la siá garnison a aniquilat. Lo pòble a deteriorat al cors dels combats. Pauc abans la guèrra, s'empren lo bastiment d'un casernement de seguretat sus la rota de Bièvres mas es demorat inachevé.

A Modèl:La s- sègle, los Chayaux an installat una fabrica texila #qu'utilizava la fòrça motrice de la Chiers. La fabrica a foncionat fins en 1967.

Tèxte originau de l'article francés

Bien que des épées mérovingiennes aient été trouvées dans le village, La Ferté apparaît bien plus tard dans l'histoire. C'est en 955 qu'il est question d'un Vautier de La Ferté. La famille de ce nom se rencontre ensuite souvent et Jean de La Ferté est abbé d'Orval au Sègle Modèl:S mini-Modèl:Verificacion sègle. Ses armoiries étaient de gueules à deux lions léopardés d'argent, l'un sur l'autre, au collier de sable.

En 1340, la châtellenie de La Ferté est vendue à Jean l'Aveugle, roi de Bohême et comte de Luxembourg. Deux ans plus tard, il met la Ferté à la loi de Beaumont.

Au Sègle Modèl:S mini-Modèl:Verificacion sègle, La Ferté devient chef-lieu de prévôté et Jean l'Aveugle y installe même un atelier monétaire. On ne connaît aucune monnaie frappée à La Ferté.

Il existe un château à La Ferté et en 1535 et la place est considérée « comme la première bonne forteresse du pays de Luxembourg vers le quartier d'Yvoix »[ref. necessària].

Après le traité du Cateau-Cambrésis (1559) qui avait ordonné le démantèlement des fortifications d'Yvois (Carignan), les fortifications de La Ferté sont renforcées et la place défend le passage de la Chiers.

En 1594, le duc de Bouillon s'empare de la place qui est reprise par les Impériaux peu de temps après.

Le 3 août 1637, la ville est prise par le maréchal de Châtillon qui décide de la raser.

En 1662, il y a un litige entre la France et l'Espagne à propos de la cession de La Ferté car la localité n'est pas expressément mentionnée dans le traité des Pyrénées qui cède la prévôté d'Yvois au roi de France.

Au Sègle Modèl:S mini-Modèl:Verificacion sègle, il existe une tour avec pont-levis chargée de défendre le passage de la Chiers.

Pendant la Première Guerre mondiale, les Allemands aménagent un aérodrome dans la prairie de La Ferté. En 1918, le village est endommagé par l'aviation américaine.

La Ferté donne son nom au petit ouvrage de la ligne Maginot construit à partir de 1935 sur les communes de La Ferté et de Villy. Il est pris par les Allemands dans la nuit du 18 au 19 mai 1940 et toute sa garnison est anéantie. Le village est endommagé au cours des combats. Peu avant la guerre, on entreprend la construction d'un casernement de sûreté sur la route de Bièvres mais il est resté inachevé.

Au Sègle Modèl:S mini-Modèl:Verificacion sègle siècle, les Chayaux ont installé une usine textile qui utilisait la force motrice de la Chiers. L'usine a fonctionné jusqu'en 1967.

Partida eissida de l'article francés

E mai se de las espasas mérovingiennes ajan #èsser d'amassadas dins lo pòble, La Ferté apareis plan mai tard en l'istòria. Es en 955 #qu'es question d'un Vautier de la Ferté. La familha d'aquel nom se tròba de contunh sovent e Jean de la Ferté es abbé de Orval a Modèl:La s-. Los sieus armoiries èran de caras a dos leons léopardés de sòus, l'una envolopa l'autre, al collier de sable.

En 1340, la châtellenie de la Ferté a vendut a Jean la Aveugle, rei de Bohême e comte de Luxemborg. Dos ans mai tard, met la Ferté a la lei de Beaumont.

A Modèl:La s-, La Ferté ven cap de-luòc de prévôté e Jean lo Aveugle i installa quitament un talhièr monetari. Se coneis pas cap de moneda @frapper a la Ferté.

Existís un castèl a la Ferté e en 1535 e lo luòc a considerat « coma la primièra bona fortalesa del país de Luxemborg cap al quartièr de Yvoix »[ref. necessària].

Après lo tractat del Cateau-Cambrésis (1559) #que i aviá ordonné lo démantèlement de las fortificacions de Yvois (Carignan), las fortificacions de la Ferté an refortilhat e lo luòc defend lo passatge de la Chiers.

En 1594, lo pòrti de Bouillon s'apodera del luòc #qu'a représ pels Imperiales pauc de temps après.

Lo 3 d'agost de 1637, la vila es paissièra pel maréchal de Châtillon #que decidís del rasar.

En 1662, i a un litige entre la França e lo Espanha en lo cas de la cession de la Ferté perque la localité es pas pas exprèssament mencionada en lo tractat dels Pirenèus #que cedís la prévôté de Yvois al rei de França.

A Modèl:La s-, existís un torn amb pont-levis cargada de defendre lo passatge de la Chiers.

Pendent la Primièra Guèrra mondiala, los Alemands condicionan un aérodrome en la prada de la Ferté. En 1918, lo vilatge a deteriorat pel aviation americana.

La Ferté dona lo sieu nom al pichona labor de la linha Maginot bastit a partir de 1935 sus las municipalitats de la Ferté e de Villy. A pres pels Alemands en la nuèch del 18 al 19 de mai de 1940 e tota la siá garnison a aniquilat. Lo pòble a deteriorat al cors dels combats. Pauc abans la guèrra, s'empren lo bastiment d'un casernement de seguretat sus la rota de Bièvres mas es demorat inachevé.

A Modèl:La s- sègle, los Chayaux an installat una fabrica texila #qu'utilizava la fòrça motrice de la Chiers. La fabrica a foncionat fins en 1967.

Tèxte originau de l'article francés

Bien que des épées mérovingiennes aient été trouvées dans le village, La Ferté apparaît bien plus tard dans l'histoire. C'est en 955 qu'il est question d'un Vautier de La Ferté. La famille de ce nom se rencontre ensuite souvent et Jean de La Ferté est abbé d'Orval au Sègle Modèl:S mini-Modèl:Verificacion sègle. Ses armoiries étaient de gueules à deux lions léopardés d'argent, l'un sur l'autre, au collier de sable.

En 1340, la châtellenie de La Ferté est vendue à Jean l'Aveugle, roi de Bohême et comte de Luxembourg. Deux ans plus tard, il met la Ferté à la loi de Beaumont.

Au Sègle Modèl:S mini-Modèl:Verificacion sègle, La Ferté devient chef-lieu de prévôté et Jean l'Aveugle y installe même un atelier monétaire. On ne connaît aucune monnaie frappée à La Ferté.

Il existe un château à La Ferté et en 1535 et la place est considérée « comme la première bonne forteresse du pays de Luxembourg vers le quartier d'Yvoix »[ref. necessària].

Après le traité du Cateau-Cambrésis (1559) qui avait ordonné le démantèlement des fortifications d'Yvois (Carignan), les fortifications de La Ferté sont renforcées et la place défend le passage de la Chiers.

En 1594, le duc de Bouillon s'empare de la place qui est reprise par les Impériaux peu de temps après.

Le 3 août 1637, la ville est prise par le maréchal de Châtillon qui décide de la raser.

En 1662, il y a un litige entre la France et l'Espagne à propos de la cession de La Ferté car la localité n'est pas expressément mentionnée dans le traité des Pyrénées qui cède la prévôté d'Yvois au roi de France.

Au Sègle Modèl:S mini-Modèl:Verificacion sègle, il existe une tour avec pont-levis chargée de défendre le passage de la Chiers.

Pendant la Première Guerre mondiale, les Allemands aménagent un aérodrome dans la prairie de La Ferté. En 1918, le village est endommagé par l'aviation américaine.

La Ferté donne son nom au petit ouvrage de la ligne Maginot construit à partir de 1935 sur les communes de La Ferté et de Villy. Il est pris par les Allemands dans la nuit du 18 au 19 mai 1940 et toute sa garnison est anéantie. Le village est endommagé au cours des combats. Peu avant la guerre, on entreprend la construction d'un casernement de sûreté sur la route de Bièvres mais il est resté inachevé.

Au Sègle Modèl:S mini-Modèl:Verificacion sègle siècle, les Chayaux ont installé une usine textile qui utilisait la force motrice de la Chiers. L'usine a fonctionné jusqu'en 1967.

Administracion[modificar | modificar la font]

Lista deus cònsols successius
Periòde Identitat Etiqueta Qualitat
2008 2014 Daniel Courtaux    
març de 2001 2008      
Totas las donadas son pas encara conegudas.

Demografia[modificar | modificar la font]


 v · d · m 
Evolucion demografica
Populacion comunala actuala (2013): , totala:
Picto infobox character.png

1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
305 315 329 324 456 517 551 565 515

1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
- - 488 475 460 449 454 443 430

1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
430 427 421 320 373 346 399 293 329

1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2008
313
268
252
245
202
224
192
189
187
2009 2010
184
187
181
184
Fonts
Base Cassini de l'EHESS - Nombre retengut a partir de 1962 : Populacion sens comptes dobles - Sit de l'INSEE
Evolucion de la populacion 1962-2008


Luòcs e monuments[modificar | modificar la font]

Personalitats ligadas amb la comuna[modificar | modificar la font]

Véser tanben[modificar | modificar la font]

Ligams extèrnes[modificar | modificar la font]

Nòtas[modificar | modificar la font]