Villy (Ardenas)

Un article de Wikipèdia, l'enciclopèdia liura.
Anar a : navigacion, Recercar

Villy
Villy

Descobridor o inventaire
Data de descobèrta
Contrari
Color
Simbòl de quantitat
Simbòl d'unitat
Proprietat de
Fondador
Compren
Data de debuta
Data de fin
Precedit per
Seguit per
Coordenadas
[[Fichièr:Defautoc.png|center|280px|link=|border]]
[[Fichièr:Defautoc.png|75px|center|link=]]
Geografia fisica
France location map-Regions and departements-2016.svg
geolocalizacion
Coordenadas 49° 35′ 40″ N, 5° 13′ 36″ E
Superfícia 7,78 km²
Geografia politica
Estat Bandièra de França França
Region
44
Grand Èst
Departament
8
Ardenas Armas deu Departament de las Ardenas
Arrondiment Sedan
Canton Carignan
Intercom
240800847
des Trois Cantons
Cònsol Richard Philbiche (2008-2014)
Geografia umana
Autras informacions
Gentilici (en francés)
Còde postal 08370
Còde INSEE 08485
Pagina d'ajuda sus l'omonimia Pels articles omonims, veire Villy.

Villy es una comuna francesa del departament de las Ardenas e de la region de Champanha e Ardena.


Geografia[modificar | modificar la font]

Partida eissida de l'article francés

Villy Se tròba en la vallée de la Chiers, afluent de la Meuse. Lo vilatge a #èsser bastit sus una terrassa #que lo met a l'abric de las inondacions. Los environs immediats son fòrça vallonnés.

Tèxte originau de l'article francés

Villy se trouve dans la vallée de la Chiers, affluent de la Meuse. Le village a été construit sur une terrasse qui le met à l'abri des inondations. Les environs immédiats sont très vallonnés.

Partida eissida de l'article francés

Villy Se tròba en la vallée de la Chiers, afluent de la Meuse. Lo vilatge a #èsser bastit sus una terrassa #que lo met a l'abric de las inondacions. Los environs immediats son fòrça vallonnés.

Tèxte originau de l'article francés

Villy se trouve dans la vallée de la Chiers, affluent de la Meuse. Le village a été construit sur une terrasse qui le met à l'abri des inondations. Les environs immédiats sont très vallonnés.

Comunas vesinas[modificar | modificar la font]

Distanças e posicion relativa
Map pointer black.svgVilly
Comuna amb 82 abitants (2000)Fromy (2,0km)
Comuna amb 240 abitants (2000)Linay (2,4km)
Comuna amb 790 abitants (2000)Margut (2,7km)
Comuna amb 65 abitants (2000)Malandry (2,7km)
Comuna amb 185 abitants (2000)Moiry (3,7km)
Comuna amb 1230 abitants (2000)Blagny (3,8km)


Istòria[modificar | modificar la font]

Partida eissida de l'article francés

Lo territòri de Villy èra ja demorat en l'epòca gallo-romaine e de las traces d'abitat ancian an #èsser repérées al luòc-ditz la Crotz-Morel. S'i es mes a jorn de la ceramica, de las fibules e de las monedas. En lo meteis sector, s'es trobat, cap a 1850, dels sépultures sens dobte mérovingiennes. Cap a 1955, al moment de la reconstruction de la glèisa, s'es trobat sarcophages #qu'an #èsser sulpic destruits. La glèisa, consagrada a sant Martin, poiriá èsser una fondacion del VIen sègle.

A la fin del XIIen sègle, la glèisa levava abbayes de Orval e de Sant-Hubert mas aquela darrièra #cedir los sieus dreches a Orval l'an 1181. Lo abbé de Orval i #possedir lo drech de nomenar lo curé.

Al Sègle XI, Villy se compausava de doas distincions. La part nomenada la Pigassa i aguèt donat al prieuré Sant-Gilles de Dun-sus-Meuse per Vautier de Dun e la siá esposa Azeline (1097). L'autra part de la distincion aperteniá al comte de Chiny.

En 1342, Villy i aguèt mes a la lei de Beaumont per Jean la Aveugle, comte de Luxemborg. Quaranta ans mai tard, Thierry Gehel, prévôt de Yvois (Carignan) #recebre del pòrti de Luxemborg l'autorizacion de bastir un castèl al luòc-ditz la Fortalesa. En 1443, aquel castèl #èsser assiégé e preses per las tropas de Philippe lo Bon, pòrti de Bourgogne. La fortalesa #èsser de contunh rasada.

En 1467, Marguerite de Villy, madama de Auflance, descendent de Thierry Gehel, a épousé Colard de Custine e las Custine an possedit Villy fins al XVIIIen sègle.

En 1704, Jean Martini, curé de Villy, #èsser exilé a Pontarlier perque professava dobertament lo jansénisme.

Al cors de l'ivèrn 1939-1940, lo vilatge #èsser sòlidament fortificat amb la fin de servir de ponch de supòrt al labor de la Ferté #que domina la localité. Ne Mes invalid (en mai), Villy i aguèt defendut per òmes de la 23en RIC e de la 155en RIF #que #resistir a las assauts alemands fins al 18 de mai. Lo pòble #èsser alavetz gaireben totalament destruit.

Tèxte originau de l'article francés

Le territoire de Villy était déjà habité à l'époque gallo-romaine et des traces d'habitat antique ont été repérées au lieu-dit la Croix-Morel. On y a mis au jour de la céramique, des fibules et des monnaies. Dans le même secteur, on a trouvé, vers 1850, des sépultures sans doute mérovingiennes. Vers 1955, au moment de la reconstruction de l'église, on a trouvé des sarcophages qui ont été aussitôt détruits. L'église, consacrée à saint Martin, pourrait être une fondation du VIè siècle.

À la fin du XIIè siècle, l'église relevait des abbayes d'Orval et de Saint-Hubert mais cette dernière céda ses droits à Orval en 1181. L'abbé d'Orval y posséda le droit de nommer le curé.

Au Sègle XI, Villy se composait de deux seigneuries. La partie nommée la Hache fut donnée au prieuré Saint-Gilles de Dun-sur-Meuse par Vautier de Dun et son épouse Azeline (1097). L'autre partie de la seigneurie appartenait au comte de Chiny.

En 1342, Villy fut mis à la loi de Beaumont par Jean l'Aveugle, comte de Luxembourg. Quarante ans plus tard, Thierry Gehel, prévôt d'Yvois (Carignan) reçut du duc de Luxembourg l'autorisation de bâtir un château au lieu-dit la Forteresse. En 1443, ce château fut assiégé et pris par les troupes de Philippe le Bon, duc de Bourgogne. La forteresse fut ensuite rasée.

En 1467, Marguerite de Villy, dame d'Auflance, descendante de Thierry Gehel, a épousé Colard de Custine et les Custine ont possédé Villy jusqu'au XVIIIè siècle.

En 1704, Jean Martini, curé de Villy, fut exilé à Pontarlier parce qu'il professait ouvertement le jansénisme.

Au cours de l'hiver 1939-1940, le village fut solidement fortifié afin de servir de point d'appui à l'ouvrage de la Ferté qui domine la localité. En , Villy fut défendu par des hommes du 23en RIC et du 155en RIF qui résistèrent aux assauts allemands jusqu'au 18 mai. Le village fut alors presque entièrement détruit.

Partida eissida de l'article francés

Lo territòri de Villy èra ja demorat en l'epòca gallo-romaine e de las traces d'abitat ancian an #èsser repérées al luòc-ditz la Crotz-Morel. S'i es mes a jorn de la ceramica, de las fibules e de las monedas. En lo meteis sector, s'es trobat, cap a 1850, dels sépultures sens dobte mérovingiennes. Cap a 1955, al moment de la reconstruction de la glèisa, s'es trobat sarcophages #qu'an #èsser sulpic destruits. La glèisa, consagrada a sant Martin, poiriá èsser una fondacion del VIen sègle.

A la fin del XIIen sègle, la glèisa levava abbayes de Orval e de Sant-Hubert mas aquela darrièra #cedir los sieus dreches a Orval l'an 1181. Lo abbé de Orval i #possedir lo drech de nomenar lo curé.

Al XIe sègle, Villy se compausava de doas distincions. La part nomenada la Pigassa i aguèt donat al prieuré Sant-Gilles de Dun-sus-Meuse per Vautier de Dun e la siá esposa Azeline (1097). L'autra part de la distincion aperteniá al comte de Chiny.

En 1342, Villy i aguèt mes a la lei de Beaumont per Jean la Aveugle, comte de Luxemborg. Quaranta ans mai tard, Thierry Gehel, prévôt de Yvois (Carignan) #recebre del pòrti de Luxemborg l'autorizacion de bastir un castèl al luòc-ditz la Fortalesa. En 1443, aquel castèl #èsser assiégé e preses per las tropas de Philippe lo Bon, pòrti de Bourgogne. La fortalesa #èsser de contunh rasada.

En 1467, Marguerite de Villy, madama de Auflance, descendent de Thierry Gehel, a épousé Colard de Custine e las Custine an possedit Villy fins al XVIIIen sègle.

En 1704, Jean Martini, curé de Villy, #èsser exilé a Pontarlier perque professava dobertament lo jansénisme.

Al cors de l'ivèrn 1939-1940, lo vilatge #èsser sòlidament fortificat amb la fin de servir de ponch de supòrt al labor de la Ferté #que domina la localité. Ne Mes invalid (en mai), Villy i aguèt defendut per òmes de la 23en RIC e de la 155en RIF #que #resistir a las assauts alemands fins al 18 de mai. Lo pòble #èsser alavetz gaireben totalament destruit.

Tèxte originau de l'article francés

Le territoire de Villy était déjà habité à l'époque gallo-romaine et des traces d'habitat antique ont été repérées au lieu-dit la Croix-Morel. On y a mis au jour de la céramique, des fibules et des monnaies. Dans le même secteur, on a trouvé, vers 1850, des sépultures sans doute mérovingiennes. Vers 1955, au moment de la reconstruction de l'église, on a trouvé des sarcophages qui ont été aussitôt détruits. L'église, consacrée à saint Martin, pourrait être une fondation du VIè siècle.

À la fin du XIIè siècle, l'église relevait des abbayes d'Orval et de Saint-Hubert mais cette dernière céda ses droits à Orval en 1181. L'abbé d'Orval y posséda le droit de nommer le curé.

Au XIe siècle, Villy se composait de deux seigneuries. La partie nommée la Hache fut donnée au prieuré Saint-Gilles de Dun-sur-Meuse par Vautier de Dun et son épouse Azeline (1097). L'autre partie de la seigneurie appartenait au comte de Chiny.

En 1342, Villy fut mis à la loi de Beaumont par Jean l'Aveugle, comte de Luxembourg. Quarante ans plus tard, Thierry Gehel, prévôt d'Yvois (Carignan) reçut du duc de Luxembourg l'autorisation de bâtir un château au lieu-dit la Forteresse. En 1443, ce château fut assiégé et pris par les troupes de Philippe le Bon, duc de Bourgogne. La forteresse fut ensuite rasée.

En 1467, Marguerite de Villy, dame d'Auflance, descendante de Thierry Gehel, a épousé Colard de Custine et les Custine ont possédé Villy jusqu'au XVIIIè siècle.

En 1704, Jean Martini, curé de Villy, fut exilé à Pontarlier parce qu'il professait ouvertement le jansénisme.

Au cours de l'hiver 1939-1940, le village fut solidement fortifié afin de servir de point d'appui à l'ouvrage de la Ferté qui domine la localité. En , Villy fut défendu par des hommes du 23en RIC et du 155en RIF qui résistèrent aux assauts allemands jusqu'au 18 mai. Le village fut alors presque entièrement détruit.

Administracion[modificar | modificar la font]

Lista deus cònsols successius
Periòde Identitat Etiqueta Qualitat
2008 2014 Richard Philbiche    
març de 2001 2008      
Totas las donadas son pas encara conegudas.

Demografia[modificar | modificar la font]


 v · d · m 
Evolucion demografica
Populacion comunala actuala (2013): , totala:
Picto infobox character.png
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
333 302 370 385 422 410 400 413 406
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
- - 375 366 345 330 290 305 291
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
287 277 277 235 225 222 258 82 269
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2008
270
191
172
146
151
139
180
184
183
2009 2010
183
190
183
190
Fonts
Base Cassini de l'EHESS - Nombre retengut a partir de 1962 : Populacion sens comptes dobles - Sit de l'INSEE
Evolucion de la populacion 1962-2008


Luòcs e monuments[modificar | modificar la font]

Personalitats ligadas amb la comuna[modificar | modificar la font]

Véser tanben[modificar | modificar la font]

Ligams extèrnes[modificar | modificar la font]

Nòtas[modificar | modificar la font]