Foisches

Un article de Wikipèdia, l'enciclopèdia liura.
Anar a : navigacion, Recercar

Foisches
Foisches

Descobridor o inventaire
Data de descobèrta
Contrari
Color
Simbòl de quantitat
Simbòl d'unitat
Proprietat de
Fondador
Compren
Data de debuta
Data de fin
Precedit per
Seguit per
Coordenadas
[[Fichièr:Château-ferme de Foisches 6.JPG|center|280px|link=|border]]
Castell-barra de Foisches
[[Fichièr:Defautoc.png|75px|center|link=]]
Geografia fisica
France location map-Regions and departements-2016.svg
geolocalizacion
Coordenadas 50° 07′ 39″ N, 4° 46′ 48″ E
Superfícia 4,65 km²
Geografia politica
Estat Bandièra de França França
Region
44
Grand Èst
Departament
8
Ardenas Armas deu Departament de las Ardenas
Arrondiment Charleville-Mézières
Canton Givet
Intercom
240800821
Ardennes - Rives de Meuse
Cònsol Octave Saxe (2008-2014)
Geografia umana
Autras informacions
Gentilici (en francés)
Còde postal 08600
Còde INSEE 08175

Foisches es una comuna francesa del departament de las Ardenas e de la region de Champanha e Ardena.


Geografia[modificar | modificar la font]

Comunas vesinas[modificar | modificar la font]

Distanças e posicion relativa
Map pointer black.svgFoisches
Comuna amb 722 abitants (2000)Rancennes (2,9km)
Comuna amb 912 abitants (2000)Aubrives (3,2km)
Comuna amb 6777 abitants (2000)Givet (3,3km)
Comuna amb 764 abitants (2000)Chooz (3,5km)
Comuna amb 207 abitants (2000)Hierges (3,8km)


Istòria[modificar | modificar la font]

Partida eissida de l'article francés

Lo vilatge de Foisches a longtemps sofèrt de la siá proximitat amb Givet e lo Fort de Charlemont, ponches névralgiques sus la Meuse.

A #èsser sustot saccagé entre 1554 e 1558, continuament als combats entre las tropas reialas francesas e las armadas de Charles-Quint. Un acte de Charles de Berlaymont, en 1558, indica que lo vilatge es en ruïnes [1]. A la sortida dels combats, lo capitani de Hierges fa bastir un ostal fòrt en la municipalitat, mesa près de la glèisa Santa-Martin.

En 1640, l'atac de Charlemont (agut pels Espanhòls) per las tropas del maréchal de la Meilleraye provòca a nòu de las destruccions. L'ostal fòrt a mes n'estat en los ans #que seguisson e la capèla contigua restaurada l'an 1671.

A transformat en granja après la Revolucion e trucada granja de las Templiers. Aquel es pas pas una quelconque referéncia a l'Òrdre dels Templiers, mas un nom de familha[1].

Una carrièra del pòble a @dénommer carrièra dels Boucards, los boucs de Foisches en avent #èsser longtemps renommés per las siás qualitats de reproducteurs.


Tèxte originau de l'article francés

Le village de Foisches a longtemps souffert de sa proximité avec Givet et le Fort de Charlemont, points névralgiques sur la Meuse.

Il a été notamment saccagé entre 1554 et 1558, suite aux combats entre les troupes royales françaises et les armées de Charles-Quint. Un acte de Charles de Berlaymont, en 1558, indique que le village est en ruines [1]. À l'issue des combats, le capitaine de Hierges fait construire une maison forte dans la commune, placée à proximité de l'église Saint-Martin.

En 1640, l'attaque de Charlemont (tenu par les Espagnols) par les troupes du maréchal de la Meilleraye provoque à nouveau des destructions. La maison forte est remise en état dans les années qui suivent et la chapelle attenante restaurée en 1671.

Elle est transformée en ferme après la Révolution et appelée ferme des Templiers. Ce n'est pas une quelconque référence à l'Ordre des Templiers, mais un nom de famille[1].

Une rue du village est dénommée rue des Boucards, les boucs de Foisches ayant été longtemps renommés pour leurs qualités de reproducteurs.


Partida eissida de l'article francés

Lo vilatge de Foisches a longtemps sofèrt de la siá proximitat amb Givet e lo Fort de Charlemont, ponches névralgiques sus la Meuse.

A #èsser sustot saccagé entre 1554 e 1558, continuament als combats entre las tropas reialas francesas e las armadas de Charles-Quint. Un acte de Charles de Berlaymont, en 1558, indica que lo vilatge es en ruïnes [1]. A la sortida dels combats, lo capitani de Hierges fa bastir un ostal fòrt en la municipalitat, mesa près de la glèisa Santa-Martin.

En 1640, l'atac de Charlemont (agut pels Espanhòls) per las tropas del maréchal de la Meilleraye provòca a nòu de las destruccions. L'ostal fòrt a mes n'estat en los ans #que seguisson e la capèla contigua restaurada l'an 1671.

A transformat en granja après la Revolucion e trucada granja de las Templiers. Aquel es pas pas una quelconque referéncia a l'Òrdre dels Templiers, mas un nom de familha[1].

Una carrièra del pòble a @dénommer carrièra dels Boucards, los boucs de Foisches en avent #èsser longtemps renommés per las siás qualitats de reproducteurs.


Tèxte originau de l'article francés

Le village de Foisches a longtemps souffert de sa proximité avec Givet et le Fort de Charlemont, points névralgiques sur la Meuse.

Il a été notamment saccagé entre 1554 et 1558, suite aux combats entre les troupes royales françaises et les armées de Charles-Quint. Un acte de Charles de Berlaymont, en 1558, indique que le village est en ruines [1]. À l'issue des combats, le capitaine de Hierges fait construire une maison forte dans la commune, placée à proximité de l'église Saint-Martin.

En 1640, l'attaque de Charlemont (tenu par les Espagnols) par les troupes du maréchal de la Meilleraye provoque à nouveau des destructions. La maison forte est remise en état dans les années qui suivent et la chapelle attenante restaurée en 1671.

Elle est transformée en ferme après la Révolution et appelée ferme des Templiers. Ce n'est pas une quelconque référence à l'Ordre des Templiers, mais un nom de famille[1].

Une rue du village est dénommée rue des Boucards, les boucs de Foisches ayant été longtemps renommés pour leurs qualités de reproducteurs.

Administracion[modificar | modificar la font]

Lista deus cònsols successius
Periòde Identitat Etiqueta Qualitat
2008 2014 Octave Saxe    
març de 2001 2008      
Totas las donadas son pas encara conegudas.

Demografia[modificar | modificar la font]


 v · d · m 
Evolucion demografica
Populacion comunala actuala (2013): , totala:
Picto infobox character.png
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
130 102 134 140 161 183 192 206 236
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
- - 231 228 218 216 219 204 202
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
211 207 204 194 198 177 157 148 204
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2008
214
212
196
190
215
193
209
233
233
2009 2010
233
241
235
243
Fonts
Base Cassini de l'EHESS - Nombre retengut a partir de 1962 : Populacion sens comptes dobles - Sit de l'INSEE
Evolucion de la populacion 1962-2008


Luòcs e monuments[modificar | modificar la font]

Personalitats ligadas amb la comuna[modificar | modificar la font]

Véser tanben[modificar | modificar la font]

Ligams extèrnes[modificar | modificar la font]

Nòtas[modificar | modificar la font]

  1. 1,0, 1,1, 1,2, 1,3, 1,4, 1,5, 1,6 et 1,7 Philippe Seydoux, Gentilhommières e d'ostals fòrts en Champagne, Edicions de la Morande, tome 1, 1997, pàg.184 Error de citacion : Balise <ref> non valide ; le nom « gentilhommieres » est défini plusieurs fois avec des contenus différents Error de citacion : Balise <ref> non valide ; le nom « gentilhommieres » est défini plusieurs fois avec des contenus différents Error de citacion : Balise <ref> non valide ; le nom « gentilhommieres » est défini plusieurs fois avec des contenus différents