Flize

Un article de Wikipèdia, l'enciclopèdia liura.
Anar a : navigacion, Recercar
Còde QRpedia d'estampar per un accès dirècte a aquèth article
Flag of France.svg Vilatge de França Flag of France.svg
Donadas
d · m
Flize
Flize
'
'
Descobridor o inventaire
Data de descobèrta
Contrari
Color
Simbòl de quantitat
Simbòl d'unitat
Proprietat de
Fondador
Compren
Data de debuta
Data de fin
Precedit per
Seguit per
Coordenadas
Blason Gabriel de la Vallée.svg
Mairie de Flize.JPG
La comuna de Flize
Geografia fisica
France location map-Regions and departements-2015.svg
geolocalizacion
Coordenadas 49° 41′ 58″ N 4° 46′ 27″ E / 49.6994, 4.7742 / 49.6994; 4.7742


Superfícia | 2,07 km²
Altituds
 · Maximala
 · Mejana
 · Minimala |
 
m
150 m
m
Geografia politica


Region istorica
Estat Flag of France.svg França
Region
21
Champanha-Ardena Blason région fr Champagne-Ardenne.svg
Departament
8
Ardenas Armas deu Departament de las Ardenas
Arrondiment
Charleville-Mézières
Canton
Flize
Intercom
240800870
du Pays des Sources au Val de Bar
Cònsol

René Georgelet (2008-2014)

Geografia umana
Populacion
Populacion totala
(2012)
 ab.
Evolucion de la populacion

ab.


Autras informacions
Gentilici (en francés)
Còde postal 08160
Còde INSEE 08173


Identificants
ULAN


DOI
RKDimages
Rijksmonument
KGS
Historic Places identifier
ID d'artista de MusicBrainz
ID album de MusicBrainz
ID d'òbra de MusicBrainz


Legislator
Identificant BHL
Identificant ITIS
Identificant IUCN
Identificant NCBI
Identificant TPDB
Identificant GBIF
Identificant WoRMS
Numèro EE
Indicatiu
Còde AITA
Còde OACI
Còde mnemonic
Identificant JPL Small-Body Database
Còde de l'observatòri Minor Planet Center
Identificant Structurae
Identificant Emporis
Numèro CAS
numèro EINECS
SMILES
InChI
InChIKey
Còde ATC
Numèro E
Identificant UNII
Numèro RTECS
Identificant ChemSpider
Identificant PubChem (CID)
Numèro ZVG
Identificant ChEBI
Numèro ONU
Còde Kemler
Identificant Drangbank
Mencion de dangièr SGH
Identificant Wine AppDB
Identificant d'un satellit NSSDC
SCN
Commons-logo.svg Wikimedia Commons prepausa de documents multimèdia liures sus Flize.

Flize es una comuna francesa del departament de las Ardenas e de la region de Champanha e Ardena.


Geografia[modificar | modificar la font]

La municipalitat de Flize a situat al sud-oèst de Charleville-Mézières.

La commune de Flize est située au sud-ouest de Charleville-Mézières.

La municipalitat de Flize a situat al sud-oèst de Charleville-Mézières.

La commune de Flize est située au sud-ouest de Charleville-Mézières.

Comunas vesinas[modificar | modificar la font]

Distanças e posicion relativa
Map pointer black.svgFlize
Comuna amb 2195 abitants (2000)Nouvion-sur-Meuse (1,3km)
Comuna amb 280 abitants (2000)Boutancourt (1,8km)
Comuna amb 262 abitants (2000)Étrépigny (2,2km)
Comuna amb 577 abitants (2000)Chalandry-Elaire (2,4km)
Comuna amb 1154 abitants (2000)Dom-le-Mesnil (2,4km)
Comuna amb 889 abitants (2000)Les Ayvelles (3,0km)
Comuna amb 79 abitants (2000)Élan (4,0km)


Istòria[modificar | modificar la font]

En 1023, la municipalitat de Flize apareis per las primièras fes, jol nom de Falisia en un diplôme de Henri II, l'emperaire romain germanique, en confirmant los bens del abbaye de Mouzon.

Aquel nom es encara mencionat l'an 1321, en lo tractat intervengut entre lo prieur de Donchery e lo comte de Rethel.

Pel continuament, lo vilatge i aguèt fòrça a sofrir pendent la guèrra de #Cent ans.

En 1521, a estrossejat per las tropas del pòrti de Nassau e de Sickingen, abans #qu'elas pas assiègent Mézières.

En 1599, pendent los guèrras de religion, es victima dels combats entre lo sire de Yvernaumont e lo Antoine de Sant-Paul. Aquel darrièr déloge lo precedent de Flize.

En 1642, Flize es de nòu saquejat pels calvinistes alemands, après la batalha de la Marfée, 1641, saquejat pels calvinistes alemands #que comandava Lambois[1].


Flize Aperten pas a la França #qu'après lo tractat de Brusselles, 17 de novembre 1769, conclús per Louis XV e Ostal-Thérèse. Al continuament d'aquel tractat, an englobat en lo territòri francés maints unes autres pòbles sul marge drech de la Meuse, dins país d'Empèri dempuèi lo tractat de Meerssen l'an 870, e #que pagavan pas ponch d'impòstes en vertu d'aquel axiome : de Imperio valor abest.

Los pòbles a ocupat per las tropas russas l'an 1814. Legissèm en un registre conservat dins la Comuna : "Del 25 d'abril de 1814, arribada del Sr. Frédéric De Grollmann, capitani de la 27e division russa, regiment de Tarnopolsky, en qualitat d'en comandant del luòc de la vila de Flize, e en vertu d'òrdre signat Barclay de Tolly, acompanhat del prince de Maguron, jos-tinent de la dicha regiment, e tres mossardets. Del 16 de junh de 1814, sortida dels susdits e de sièis soldats russes ... Dempuèi lo 3 de setembre de 1815 fins mai 1817, una plaça prussien, d'una desena d'òmes, #ocupar Flize."

En 1870, Flize a incendiat e saquejat per qualqu'uns retardes-guardas alemandas la vespra meteissa del jorn ont se liura la batalha de Sedan. Las pèrdas experimentadas ressòrton 94 000 francs. E aquel es pas pas tot perque, tant en réquisitions #qu'en quote-part per contribucion de guèrra, la municipalitat #aver a donar 125 398 francs. Los Fliziens implorèrent la clémence (?) Del vencedor en adresant a lo sieu representant, a Rethel, un messatge ont fòrça humblement expausan la siá lamentabla situacion.

En 1023, la commune de Flize apparaît pour la première fois, sous le nom de Falisia dans un diplôme de Henri II, l'empereur romain germanique, confirmant les biens de l'abbaye de Mouzon.

Ce nom est encore mentionné en 1321, dans le traité intervenu entre le prieur de Donchery et le comte de Rethel.

Par la suite, le village eut beaucoup à souffrir pendant la guerre de Cent ans.

En 1521, il est ravagé par les troupes du duc de Nassau et de Sickingen, avant qu'elles n'assiègent Mézières.

En 1599, pendant les guerres de religion, elle est victime des combats entre le sire d'Yvernaumont et le Antoine de Saint-Paul. Ce dernier déloge le précédent de Flize.

En 1642, Flize est de nouveau pillé par les calvinistes allemands, après la bataille de la Marfée, 1641, pillé par les calvinistes allemands que commandait Lambois[2].


Flize n'appartient à la France qu'après le traité de Bruxelles, 17 novembre 1769, conclu par Louis XV et Marie-Thérèse. À la suite de ce traité, sont englobés dans le territoire français maints autres villages sur la rive droite de la Meuse, en pays d'Empire depuis le traité de Meerssen en 870, et qui ne payaient point d'impôts en vertu de cet axiome : de Imperio valor abest.

Le villages est occupé par les troupes russes en 1814. Nous lisons dans un registre conservé à la Mairie : "Du 25 avril 1814, arrivée de M. Frédéric de Grollmann, capitaine de la 27e division russe, régiment de Tarnopolsky, en qualité de commandant de la place de la ville de Flize, et en vertu d'ordre signé Barclay de Tolly, accompagné du prince de Maguron, sous-lieutenant du dit régiment, et trois domestiques. Du 16 juin 1814, départ des susdits et de six soldats russes ... Depuis le 3 septembre 1815 jusqu'en mai 1817, un poste prussien, d'une dizaine d'hommes, occupa Flize."

En 1870, Flize est incendié et pillé par quelques arrières-gardes allemandes la veille même du jour où se livre la bataille de Sedan. Les pertes éprouvées dépassent 94 000 francs. Et ce n'est pas tout car, tant en réquisitions qu'en quote-part pour contribution de guerre, la commune eut à donner 125 398 francs. Les Fliziens implorèrent la clémence (?) du vainqueur en adresant à son représentant, à Rethel, un message où très humblement ils exposent leur lamentable situation.

En 1023, la municipalitat de Flize apareis per las primièras fes, jol nom de Falisia en un diplôme de Henri II, l'emperaire romain germanique, en confirmant los bens del abbaye de Mouzon.

Aquel nom es encara mencionat l'an 1321, en lo tractat intervengut entre lo prieur de Donchery e lo comte de Rethel.

Pel continuament, lo vilatge i aguèt fòrça a sofrir pendent la guèrra de #Cent ans.

En 1521, a estrossejat per las tropas del pòrti de Nassau e de Sickingen, abans #qu'elas pas assiègent Mézières.

En 1599, pendent los guèrras de religion, es victima dels combats entre lo sire de Yvernaumont e lo Antoine de Sant-Paul. Aquel darrièr déloge lo precedent de Flize.

En 1642, Flize es de nòu saquejat pels calvinistes alemands, après la batalha de la Marfée, 1641, saquejat pels calvinistes alemands #que comandava Lambois[3].


Flize Aperten pas a la França #qu'après lo tractat de Brusselles, 17 de novembre 1769, conclús per Louis XV e Ostal-Thérèse. Al continuament d'aquel tractat, an englobat en lo territòri francés maints unes autres pòbles sul marge drech de la Meuse, dins país d'Empèri dempuèi lo tractat de Meerssen l'an 870, e #que pagavan pas ponch d'impòstes en vertu d'aquel axiome : de Imperio valor abest.

Los pòbles a ocupat per las tropas russas l'an 1814. Legissèm en un registre conservat dins la Comuna : "Del 25 d'abril de 1814, arribada del Sr. Frédéric De Grollmann, capitani de la 27e division russa, regiment de Tarnopolsky, en qualitat d'en comandant del luòc de la vila de Flize, e en vertu d'òrdre signat Barclay de Tolly, acompanhat del prince de Maguron, jos-tinent de la dicha regiment, e tres mossardets. Del 16 de junh de 1814, sortida dels susdits e de sièis soldats russes ... Dempuèi lo 3 de setembre de 1815 fins mai 1817, una plaça prussien, d'una desena d'òmes, #ocupar Flize."

En 1870, Flize a incendiat e saquejat per qualqu'uns retardes-guardas alemandas la vespra meteissa del jorn ont se liura la batalha de Sedan. Las pèrdas experimentadas ressòrton 94 000 francs. E aquel es pas pas tot perque, tant en réquisitions #qu'en quote-part per contribucion de guèrra, la municipalitat #aver a donar 125 398 francs. Los Fliziens implorèrent la clémence (?) Del vencedor en adresant a lo sieu representant, a Rethel, un messatge ont fòrça humblement expausan la siá lamentabla situacion.

En 1023, la commune de Flize apparaît pour la première fois, sous le nom de Falisia dans un diplôme de Henri II, l'empereur romain germanique, confirmant les biens de l'abbaye de Mouzon.

Ce nom est encore mentionné en 1321, dans le traité intervenu entre le prieur de Donchery et le comte de Rethel.

Par la suite, le village eut beaucoup à souffrir pendant la guerre de Cent ans.

En 1521, il est ravagé par les troupes du duc de Nassau et de Sickingen, avant qu'elles n'assiègent Mézières.

En 1599, pendant les guerres de religion, elle est victime des combats entre le sire d'Yvernaumont et le Antoine de Saint-Paul. Ce dernier déloge le précédent de Flize.

En 1642, Flize est de nouveau pillé par les calvinistes allemands, après la bataille de la Marfée, 1641, pillé par les calvinistes allemands que commandait Lambois[4].


Flize n'appartient à la France qu'après le traité de Bruxelles, 17 novembre 1769, conclu par Louis XV et Marie-Thérèse. À la suite de ce traité, sont englobés dans le territoire français maints autres villages sur la rive droite de la Meuse, en pays d'Empire depuis le traité de Meerssen en 870, et qui ne payaient point d'impôts en vertu de cet axiome : de Imperio valor abest.

Le villages est occupé par les troupes russes en 1814. Nous lisons dans un registre conservé à la Mairie : "Du 25 avril 1814, arrivée de M. Frédéric de Grollmann, capitaine de la 27e division russe, régiment de Tarnopolsky, en qualité de commandant de la place de la ville de Flize, et en vertu d'ordre signé Barclay de Tolly, accompagné du prince de Maguron, sous-lieutenant du dit régiment, et trois domestiques. Du 16 juin 1814, départ des susdits et de six soldats russes ... Depuis le 3 septembre 1815 jusqu'en mai 1817, un poste prussien, d'une dizaine d'hommes, occupa Flize."

En 1870, Flize est incendié et pillé par quelques arrières-gardes allemandes la veille même du jour où se livre la bataille de Sedan. Les pertes éprouvées dépassent 94 000 francs. Et ce n'est pas tout car, tant en réquisitions qu'en quote-part pour contribution de guerre, la commune eut à donner 125 398 francs. Les Fliziens implorèrent la clémence (?) du vainqueur en adresant à son représentant, à Rethel, un message où très humblement ils exposent leur lamentable situation.

Administracion[modificar | modificar la font]

Lista deus cònsols successius
Periòde Identitat Etiqueta Qualitat
2008 2014 René Georgelet    
març de 2001 2008      
Totas las donadas son pas encara conegudas.

Demografia[modificar | modificar la font]


 Donadas
d · m
 
Evolucion demografica
Populacion comunala actuala (2012): , totala:
Picto infobox character.png
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
80 90 122 115 136 248 253 255 194
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
- - 380 378 496 518 532 540 654
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
666 743 1 042 995 1 117 1 140 1 134 939 1 090
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2008
1 200
1 228
1 004
1 015
1 239
1 277
1 180
1 167
1 156
2009 2010
1 152
1 183
1 158
1 188

Fonts
Picto infobox character.png
Base Cassini de l'EHESS - Nombre retengut a partir de 1962 : Populacion sens comptes dobles - Sit de l'INSEE
Evolucion de la populacion 1962-2008


Luòcs e monuments[modificar | modificar la font]

Personalitats ligadas amb la comuna[modificar | modificar la font]

Véser tanben[modificar | modificar la font]

Ligams extèrnes[modificar | modificar la font]

Nòtas[modificar | modificar la font]

  1. Albert Meyrac, Geografia illustrada de las Ardennes, 1900
  2. Albert Meyrac, Géographie illustrée des Ardennes, 1900
  3. Albert Meyrac, Geografia illustrada de las Ardennes, 1900
  4. Albert Meyrac, Géographie illustrée des Ardennes, 1900