Geneuille

Un article de Wikipèdia, l'enciclopèdia liura.
Anar a : navigacion, Recercar

Geneuille
Geneuille

Descobridor o inventaire
Data de descobèrta
Contrari
Color
Simbòl de quantitat
Simbòl d'unitat
Proprietat de
Fondador
Compren
Data de debuta
Data de fin
Precedit per
Seguit per
Coordenadas
[[Fichièr:Defautoc.png|center|280px|link=|border]]
[[Fichièr:Defautoc.png|75px|center|link=]]
Geografia fisica
France location map-Regions and departements-2016.svg
geolocalizacion
Coordenadas 47° 19′ 28″ N, 5° 58′ 17″ E
Superfícia 6,45 km²
Altituds
 · Maximala
 · Minimala
 
278 m
210 m
Geografia politica
Estat Bandièra de França França
Region
27
Borgonha Franca Comtat
Departament
25
Dobs Armas del Departament de Dobs
Arrondiment Besançon
Canton Marchaux
Intercom
242504413
Val de Dame Blanche
Cònsol Jean-Claude Petit-Jean (2008-2014)
Geografia umana
Autras informacions
Gentilici (en francés)
Còde postal 25870
Còde INSEE 25265

Geneuille es una comuna francesa, situada dins lo departament de Dobs e la region de la Franca Comtat.

Geografia[modificar | modificar la font]

Partida eissida de l'article francés

Al Nòrd Oèst de Besançon, la municipalitat de Geneuille se'n situa sul marge esquèrre de la Ognon, sus una superficie de 645 ectaras #que 1/3 n'es boisé.

Tèxte originau de l'article francés

Au Nòrd Ouest de Besançon, la commune de Geneuille se situe sur la rive gauche de l'Ognon, sur une superficie de 645 hectares dont 1/3 est boisé.

Comunas vesinas[modificar | modificar la font]

Distanças e posicion relativa
Map pointer black.svgGeneuille
Comuna amb 279 abitants (2000)Bussières (1,5km)
Comuna amb 104 abitants (2000)Chevroz (2,2km)
Comuna amb 1082 abitants (2000)Auxon-Dessus (2,2km)
Comuna amb 532 abitants (2000)Boulot (2,8km)
Comuna amb 1428 abitants (2000)Devecey (3,4km)
Comuna amb 654 abitants (2000)Étuz (3,8km)


Istòria[modificar | modificar la font]

Partida eissida de l'article francés

En 967 se tròba traça d'aquel vilatge jol nom latin de GENULLIACUM sus un acte reial en assegurant lo ben de la siá glèisa al Capítol Sant Jean, de contunh un pauc mai tard cap a 1275 jol nom GENUILLE e fin finala a Modèl:La s- jos GENEULLES. En una memòria sus la lenga celtique publicat l'an 1768 per Jean Baptiste BULLET, aquel evoca aicí en lo nom de la municipalitat un terren bas e aquatique, adaigat, humide.

La guèrra de 1870 daisse qualques traces del passatge dels Alemands en connexion amb la batalha del pont sul Ognon a Cussey perdut pels Franceses lo 22 d'octòbre de 1870. Sul territòri ocupat de Geneuille lo envahisseur patís alavetz los bombardements dels canons situats a Châtillon-lo-Pòrti. Una desena de soldats d'un regiment badois i pèrdon la vida.

Son inhumés sus luòc sus un terren communal près de la papeterie.

La pleta a environat d'una estacada e d'una crotz en bòsc.

Aquel gèst sembla èsser d'apreciats militars alemands #qu'abandonaràn lo vilatge sens représailles.

Una estatua de la Vèrge a erigit qualques ans mai tard a la sortida del pòble en connexion amb aquel évènement.

Primièra Guèrra mondiala

Lo monument als mòrtes pòrta la lista de 31 noms de mainats de la municipalitat mòrta per la França.

Segonda Guèrra mondiala

Aquel segond conflicte rajoute encara 8 noms sus las placas del monument als mòrtes.

Desliurança lo 9 de setembre de 1944 lo matin per las fòrças americanas.

Dos jorns abans aquel eveniment, Geneuille i aviá amagat e sonhat sens succès un resistent grèvament arribat a en lo moment d'un accrochage amb un convoi alemand en los bòsques de Moncley.

La populacion s'i èra mobilizada per transporter e sonhar aquel ferit pendent las doas jornadas en precedint l'arribada dels Americanes, mas malgrat los suenhs aquel jove òme defalleix la vespra de la desliurança.

Pendent de longs ans la siá identitat #èsser desconeguda. Aquel es pas qu l'an 1993 que fòrça oficialament lo Fiscal de la Republica reconeis Jean Bassard cossí Resistenta mòrt per la França. Procedent de la region lionesa lo sieu cavòt es totjorn fleurie al cementèri de Geneuille o pausa.

Un soldat american i aguèt aucit en bordure del Ognon pas luènh del pont de Bussières per tirs en venent de l'autre costat del riu. Una stèle a la memòria d'Albert Tamburin, del deslligament de la 3rd VOS Infantery Division a inaugurat (17 d'agost 2004) en lo moment d'un viatge remembrar a França dels elements d'aquela armada. Se tròba a costat del monument als mòrtes a l'intrada del cementèri del pòble.

Tèxte originau de l'article francés

En 967 on trouve trace de ce village sous le nom latin de GENULLIACUM sur un acte royal assurant le bien de son église au Chapitre Saint Jean, puis un peu plus tard vers 1275 sous le nom GENUILLE et enfin au Sègle Modèl:S mini-Modèl:Verificacion sègle sous GENEULLES. Dans un mémoire sur la langue celtique publié en 1768 par Jean Baptiste BULLET, celui ci évoque dans le nom de la commune un terrain bas et aquatique, arrosé, humide.

La guerre de 1870 laisse quelques traces du passage des Allemands en liaison avec la bataille du pont sur l'Ognon à Cussey perdu par les Français le 22 octobre 1870. Sur le territoire occupé de Geneuille l'envahisseur subit alors les bombardements des canons situés à Châtillon-le-Duc. Une dizaine de soldats d'un régiment badois y perdent la vie.

Ils sont inhumés sur place sur un terrain communal à proximité de la papeterie.

L'enclos est entouré d'une palissade et d'une croix en bois.

Ce geste semble être apprécié des militaires allemands qui quitteront le village sans représailles.

Une statue de la Vierge est érigée quelques années plus tard à la sortie du village en liaison avec cet évènement.

Première Guerre mondiale

Le monument aux morts porte la liste de 31 noms d'enfants de la commune morts pour la France.

Seconde Guerre mondiale

Ce deuxième conflit rajoute encore 8 noms sur les plaques du monument aux morts.

Libération le 9 septembre 1944 au matin par les forces américaines.

Deux jours avant cet événement, Geneuille avait caché et soigné sans succès un résistant grièvement atteint lors d'un accrochage avec un convoi allemand dans les bois de Moncley.

La population s'était mobilisé pour transporter et soigner ce blessé pendant les deux journées précédant l'arrivée des Américains, mais malgré les soins ce jeune homme décède la veille de la libération.

Pendant de longues années son identité fut inconnue. Ce n'est qu en 1993 que très officiellement le Procureur de la République reconnaît Jean Bassard comme Résistant mort pour la France. Originaire de la région lyonnaise sa tombe est toujours fleurie au cimetière de Geneuille ou il repose.

Un soldat américain fut tué en bordure de l'Ognon non loin du pont de Bussières par des tirs venant de l'autre côté de la rivière. Une stèle à la mémoire d'Albert Tamburin, du détachement de la 3rd US Infantery Division est inaugurée (17 août 2004) lors d'un voyage souvenir en France des éléments de cette armée. Elle se trouve à côté du monument aux morts à l'entrée du cimetière du village.

Administracion[modificar | modificar la font]

Lista deus cònsols successius
Periòde Identitat Etiqueta Qualitat
2008 2014 Jean-Claude Petit-Jean    
març de 2001 2008      
Totas las donadas son pas encara conegudas.

Demografia[modificar | modificar la font]


 v · d · m 
Evolucion demografica
Populacion comunala actuala (2013): , totala:
Picto infobox character.png
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
354 348 357 299 323 400 437 446 460
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
426 423 516 447 456 477 564 584 489
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
559 542 540 447 434 445 440 408 416
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2008
405
401
526
655
768
890
1 225
1 274
1 295
2009 2010
1 317
1 332
1 339
1 354
Fonts
Base Cassini de l'EHESS - Nombre retengut a partir de 1962 : Populacion sens comptes dobles - Sit de l'INSEE
Evolucion de la populacion 1962-2008


Luòcs e monuments[modificar | modificar la font]

Personalitats ligadas amb la comuna[modificar | modificar la font]

Véser tanben[modificar | modificar la font]

Ligams extèrnes[modificar | modificar la font]

Nòtas[modificar | modificar la font]