Déservillers

Un article de Wikipèdia, l'enciclopèdia liura.
Anar a : navigacion, Recercar

Déservillers
Déservillers

Descobridor o inventaire
Data de descobèrta
Contrari
Color
Simbòl de quantitat
Simbòl d'unitat
Proprietat de
Fondador
Compren
Data de debuta
Data de fin
Precedit per
Seguit per
Coordenadas
[[Fichièr:Déservillers église.JPG|center|280px|link=|border]]
Vue générale de l'église de Déservillers
[[Fichièr:Defautoc.png|75px|center|link=]]
Geografia fisica
France location map-Regions and departements-2016.svg
geolocalizacion
Coordenadas 47° 00′ 13″ N, 6° 04′ 20″ E
Superfícia 13,88 km²
Altituds
 · Maximala
 · Minimala
 
870 m
560 m
Geografia politica
Estat Bandièra de França França
Region
27
Borgonha Franca Comtat
Departament
25
Dobs Armas del Departament de Dobs
Arrondiment Besançon
Canton Amancey
Intercom
242500379
du Canton d'Amancey
Cònsol Nathalie Van de Woestyne (2008-2014)
Geografia umana
Autras informacions
Gentilici (en francés)
Còde postal 25330
Còde INSEE 25199

Déservillers es una comuna francesa, situada dins lo departament de Dobs e la region de la Franca Comtat.

Geografia[modificar | modificar la font]

Partida eissida de l'article francés

Déservillers A situat a una altitud compresa entre 611 mètres e 866 mètres, sul rebord del segond scenari del #Jurar, a l'èst de Besançon, en lo Doubs. Cap a l'Oèst, la vista es impressionnante e ressòrt lo ponhat bisontin situat a unitat|30|km {{}}. A l'Èst, per polit temps, la siloeta del Mont Blanc penchena una longa sèria de crêtes anticlinales alongadas en fus. Lo finage del vilatge es a caval divèrs terroirs complémentaires : lo vilatge sul pli-manque ont emergent las fonts, lo terroir de scenari calcaire (trucat scenari de Amancey) #que porg los céréales (blat e òrdi uèi, mas tanben avoine en lo passat), plateaux shuts karstiques amb avens, gouffres, gargamèlas a l'èst del pòble en ofrint los pâturages communaux (trucats los Crêtes), aital coma dels prés humides (Prés nòus, Prés de la Vièlha fòla, la Enquaderna)sus qualques ruscas marneuses d'edat secondaire, mai humides e fòrça espetats tanben en aquela region de ramaderia. La municipalitat compti, evidentament, dels bòsques mixtes de feuillus e résineux, de proprietats privadas e communales.

Aquela complémentarité es aquela de totes los pòbles del pli-manque #que cor de l'anautita vallée de la Loga fins a Salins-los-Bains (accident trucat ponhat salinois pels géologues). Explica en partida l'orientacion cap a activitats de ramaderia dempuèi la Mièja Edat, la possibilitat d'alimentar de gròssas comunitats e la mesa en marcha d'una cultura fromagère précoce, las "vachelins" #que vendràn mai tard las meules de gruyère, designadas dempuèi un sègle coma del « fromage de Comtat ».

Déservillers Se enorgueillit de possedir la mai anciana cooperativa fruitière coneguda dins lo mond. La siá creacion a testificat per chartes de comèrci possedit per la granda familha de Chalon, #que possedissiá un castèl a Montmahoux. Crompava del fromage pel exporter en las regions ont s'i èra agut de besonh de produchs pas périssables pels viatges al long cors, en particular los navigadors espanhòls e portugueses dempuèi la fin de la Sègle Modèl:S mini-Modèl:Verificacion sègle. Mas lo comèrci es tanben testificat amb l'Itàlia a la Mièja Edat.

1273 es la data de fondacion d'aquela fruitière[1].

La geografia karstique del jos-sòl de Déservillers es plan coneguda. Antany, Los paysans se servissián d'aqueles gouffres (aquel dels Biefs Boussets, per exemple) per i depausar los cadavres de los sieus vièlhs cavals, #çò qu'explica la contaminacion #que i aguèt eradicat mercés a aquelas missions de spéléologie e l'installacion d'una station de épuration en los ans 1990, en tractant tanben las aigas de la fromagerie. Los cinc gouffres son las duberturas sul onzième ret sosterranha de França, lo Verneau sosterranh, #que la résurgence se'n tròba a Nans-jos-Santa-Anne, a 8 quilomètres d'ailà. Mai de 33 quilomètres de galariás an #èsser explorées e cartographiées (situacion l'an 2001). Del 5 al 9 de genièr de 2008, sièis spéléologues an #èsser coincés per la pujada de las aigas a causa d'un redoux entre los Biefs Boussets e Nans-jos-Santa-Anne. Continuament a la dangerosité de la traversada (e dels còstes elevats dels sauvetages), una autorizacion es necessària per efectuar la traversada.

Lo climat del pòble es pas pas especific a la municipalitat, mas es continentala coma en tota la region : d'estius fòrça cauds (la jornada solament), ivèrns freds, fòrça freds sustot abans lo periòde de la reescalfament climatica #qu'a començat en la region al mièg dels ans 1990 e ont lo mercuri davalava facilament a mens 20 °C. En los ans 1960 e 1970, cèrts ivèrns èran òc freds que las fonts congelavan e las paysans lor caliá far fondre de la nèu per abreuver las bèstias a la étable. Aqueles problèmas son d'ara endavant resolguts pel adduction de las aigas dempuèi l'Anautita-Loga.

Tèxte originau de l'article francés

Déservillers est situé à une altitude comprise entre 611 mètres et 866 mètres, sur le rebord du deuxième plateau du Jura, à l'est de Besançon, dans le Doubs. Vers l'Ouest, la vue est impressionnante et dépasse le faisceau bisontin situé à 30 km. À l'Est, par beau temps, la silhouette du Mont Blanc coiffe une longue série de crêtes anticlinales allongées en fuseau. Le finage du village est à cheval plusieurs terroirs complémentaires : le village sur le pli-faille où émergent les sources, le terroir de plateau calcaire (appelé plateau d'Amancey) qui fournit les céréales (blé et orge aujourd'hui, mais aussi avoine dans le passé), plateaux secs karstiques avec des avens, gouffres, gorges à l'est du village offrant les pâturages communaux (appelés les Crêtes), ainsi que des prés humides (Prés neufs, Prés de la Vieille folle, la Broche)sur quelques couches marneuses d'âge secondaire, plus humides et très exploités aussi dans cette région d'élevage. La commune compte, évidemment, des forêts mixtes de feuillus et résineux, propriétés privées et communales.

Cette complémentarité est celle de tous les villages du pli-faille qui court de la haute vallée de la Loue jusqu'à Salins-les-Bains (accident appelé faisceau salinois par les géologues). Elle explique en partie l'orientation vers des activités d'élevage depuis le Moyen Âge, la possibilité de nourrir de grosses communautés et la mise en place d'une culture fromagère précoce, les "vachelins" qui deviendront plus tard les meules de gruyère, désignées depuis un siècle comme du « fromage de Comté ».

Déservillers s'enorgueillit de posséder la plus ancienne coopérative fruitière connue au monde. Sa création est attestée par des chartes de commerce possédées par la grande famille de Chalon, qui possédait un château à Montmahoux. Elle achetait du fromage pour l'exporter dans les régions où l'on avait besoin de produits non périssables pour les voyages au long cours, en particulier les navigateurs espagnols et portugais dès la fin du Sègle Modèl:S mini-Modèl:Verificacion sègle. Mais le commerce est aussi attesté avec l'Italie au Moyen Âge.

1273 est la date de fondation de cette fruitière[2].

La géographie karstique du sous-sol de Déservillers est bien connue. Jadis, les paysans se servaient de ces gouffres (celui des Biefs Boussets, par exemple) pour y déposer les cadavres de leurs vieux chevaux, ce qui explique la pollution qui fut éradiquée grâce à ces missions de spéléologie et l'installation d'une station d'épuration dans les années 1990, traitant aussi les eaux de la fromagerie. Les cinq gouffres sont les ouvertures sur le onzième réseau souterrain de France, le Verneau souterrain, dont la résurgence se trouve à Nans-sous-Sainte-Anne, à 8 kilomètres de là. Plus de 33 kilomètres de galeries ont été explorées et cartographiées (situation en 2001). Du 5 au 9 janvier 2008, six spéléologues ont été coincés par la montée des eaux due à un redoux entre les Biefs Boussets et Nans-sous-Sainte-Anne. Suite à la dangerosité de la traversée (et des frais élevés des sauvetages), une autorisation est nécessaire pour effectuer la traversée.

Le climat du village n'est pas spécifique à la commune, mais il est continental comme dans toute la région : étés très chauds (la journée seulement), hivers froids, très froids notamment avant la période du réchauffement climatique qui a commencé dans la région au milieu des années 1990 et où le mercure descendait facilement à moins 20 °C. Dans les années 1960 et 1970, certains hivers étaient si froids que les sources gelaient et les paysans devaient faire fondre de la neige pour abreuver les bêtes à l'étable. Ces problèmes sont désormais résolus par l'adduction des eaux depuis la Haute-Loue.

Comunas vesinas[modificar | modificar la font]

Distanças e posicion relativa
Map pointer black.svgDéservillers
Comuna amb 325 abitants (2000)Éternoz (3,2km)
Comuna amb 337 abitants (2000)Bolandoz (3,6km)
Comuna amb 74 abitants (2000)Montmahoux (3,7km)
Comuna amb 628 abitants (2000)Amancey (3,9km)
Comuna amb 115 abitants (2000)Gevresin (4,5km)
Comuna amb 235 abitants (2000)Fertans (5,5km)
Comuna amb 134 abitants (2000)Flagey (5,5km)
Comuna amb 154 abitants (2000)Malans (5,9km)


Istòria[modificar | modificar la font]

Partida eissida de l'article francés

Lo scenari de Amancey a #èsser poblat al edat del bronze e dels registres a Modèl:La s- testifiquen d'una preséncia a Déservillers (bracelets de bronze, arracades). Lo arqueologia facha mencion d'una villa romaine a l'actuala localizacion de la granja del Bòsc, entre Bolandoz e Déservillers.

Après 1850, Déservillers dintre en un periòde faste. Lo 28 de genièr de 1871, una division de l'armada de Bourbaki fa halte dins lo pòble. La comunitat patís dos incendis, lo un o 14 de decembre 1853 (#que arruïna tot lo nòrd del pòble amb 52 larèrs), l'autre lo 30 d'octòbre de 1905 #que se localiza al Sud e destruit 11 ostals, #que qualques unas ne son magnifiquement pintadas, amb scènas ruralisantes en evocant un semeur a lo-dessus #que se'n podiá legir : « #Erosa #çò que, d'aluenhadas questions, conrea tranquil·lament lo camp que lo sieu paire ludut a daissat ». Lo pòble pèrd 27 òmes (majoritairement joves) al cors de la Primièra Guèrra mondiala, #çò qu'es considerabla. La populacion queiguda dels dos tèrces e lo artisanat desapareis lentament (lo darrièr cordonnier e lo darrièr ferrièr arturan las siás activitats en los ans 1980).

Tèxte originau de l'article francés

Le plateau d'Amancey a été peuplé à l'âge du bronze et des fouilles au Sègle Modèl:S mini-Modèl:Verificacion sègle attestent d'une présence à Déservillers (bracelets de bronze, boucles d'oreille). L'archéologie fait mention d'une villa romaine à l'actuel emplacement de la ferme de la Forêt, entre Bolandoz et Déservillers.

Après 1850, Déservillers entre dans une période faste. Le 28 janvier 1871, une division de l'armée de Bourbaki fait halte dans le village. La communauté subit deux incendies, l'un le 14 décembre 1853 (qui ruine tout le nord du village avec 52 foyers), l'autre le 30 octobre 1905 qui se localise au Sud et détruit 11 maisons, dont certaines sont magnifiquement peintes, avec des scènes ruralisantes évoquant un semeur au-dessus duquel on pouvait lire : « Heureux celui qui, éloigné des affaires, cultive tranquillement le champ que son père lui a laissé ». Le village perd 27 hommes (majoritairement jeunes) au cours de la Première Guerre mondiale, ce qui est considérable. La population chute des deux tiers et l'artisanat disparaît lentement (le dernier cordonnier et le dernier forgeron arrêtent leurs activités dans les années 1980).

Administracion[modificar | modificar la font]

Lista deus cònsols successius
Periòde Identitat Etiqueta Qualitat
2008 2014 Nathalie Van de Woestyne    
març de 2001 2008      
Totas las donadas son pas encara conegudas.

Demografia[modificar | modificar la font]


 v · d · m 
Evolucion demografica
Populacion comunala actuala (2013): , totala:
Picto infobox character.png
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
605 539 619 704 700 720 743 774 821
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
802 707 704 577 601 581 532 556 531
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
530 507 449 425 432 389 405 398 370
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2008
338
309
264
263
288
264
283
293
301
2009 2010
312
317
322
326
Fonts
Base Cassini de l'EHESS - Nombre retengut a partir de 1962 : Populacion sens comptes dobles - Sit de l'INSEE
Evolucion de la populacion 1962-2008


Luòcs e monuments[modificar | modificar la font]

Personalitats ligadas amb la comuna[modificar | modificar la font]

Véser tanben[modificar | modificar la font]

Ligams extèrnes[modificar | modificar la font]

Nòtas[modificar | modificar la font]

  1. http://deservillers.chez-alice.fr/Comte1.htm modèl {{Ligam web}} : paramètre « titre » mancant
  2. « Déservillers, ses habitants, son histoire - Si le comté n'était conté »