Bavans

Un article de Wikipèdia, l'enciclopèdia liura.
Anar a : navigacion, Recercar

Bavans
Bavans

Descobridor o inventaire
Data de descobèrta
Contrari
Color
Simbòl de quantitat
Simbòl d'unitat
Proprietat de
Fondador
Compren
Data de debuta
Data de fin
Precedit per
Seguit per
Coordenadas
[[Fichièr:Blason Bavans.svg|center|280px|link=|border]]
[[Fichièr:Defautoc.png|75px|center|link=]]
Geografia fisica
France location map-Regions and departements-2016.svg
geolocalizacion
Coordenadas 47° 28′ 57″ N, 6° 43′ 53″ E
Superfícia 8,83 km²
Altituds
 · Maximala
 · Minimala
 
487 m
300 m
Geografia politica
Estat Bandièra de França França
Region
27
Borgonha Franca Comtat
Departament
25
Dobs Armas del Departament de Dobs
Arrondiment Montbéliard
Canton Montbéliard-Ouest
Intercom
242503886
du Pays de Montbéliard
Cònsol Pierre Kneppert (2008-2014)
Geografia umana
Autras informacions
Còde postal 25550
Còde INSEE 25048

Bavans es una comuna francesa, situada dins lo departament de Dobs e la region de la Franca Comtat.

Geografia[modificar | modificar la font]

Partida eissida de l'article francés

Bavans Es una pichona vila de l'èst de la França, situada sus la riu Doubs. En formant la part sud oèst amb la vila vesina de Voujeaucourt de la Comunitat d'aglomeracion del país de Montbéliard, Bavans s'inscriu en una conca de vida mai ampla, una conca urbana en comptant 120 000 abitants al se d'una airal urban #qu'en Modèl:Compte formatnum:300000.

Bavans Se situa a aperaquí 9 quilomètres de Montbéliard, 30 quilomètres de Belfòrt e 70 quilomètres de Besançon.

Tèxte originau de l'article francés

Bavans est une petite ville de l'est de la France, située sur la rivière Doubs. Formant la partie sud ouest avec la ville voisine de Voujeaucourt de la Communauté d'agglomération du pays de Montbéliard, Bavans s'inscrit dans un bassin de vie plus large, un bassin urbain comptant 120 000 habitants au sein d'une aire urbaine qui en compte 300 000.

Bavans se situe à environ 9 kilomètres de Montbéliard, 30 kilomètres de Belfort et 70 kilomètres de Besançon.

Comunas vesinas[modificar | modificar la font]

Distanças e posicion relativa
Map pointer black.svgBavans
Comuna amb 432 abitants (2000)Berche (1,4km)
Comuna amb 760 abitants (2000)Étouvans (2,1km)
Comuna amb 648 abitants (2000)Dung (3,1km)
Comuna amb 1937 abitants (2000)Bart (3,3km)
Comuna amb 747 abitants (2000)Lougres (3,3km)
Comuna amb 3396 abitants (2000)Voujeaucourt (3,4km)
Comuna amb 721 abitants (2000)Sainte-Marie (4,0km)


Istòria[modificar | modificar la font]

Partida eissida de l'article francés

I a a aperaquí 2 km del centre del vilatge un abric jos ròca neolític ont s'es trobat al començament dels ans 1980 una despunta de fletxa[1]. Dos nécropoles a mobilier en datant de l'epòca de las Burgondes an tanben #èsser de descobèrtas sul territòri.

Lo vilatge a mencionat en los ans 1139 e 1140, en lo cas d'una donation signada per Thierry, Comte de Montbéliard, en benefici de la abbaye de Lieucroissant.

L'ostal de Bavans a conegut dempuèi la Modèl:Ligam sègleModèl:Verificacion sègle. Conon De Bavans, lo primièr d'aquela familha remembrada en las chartes, viviá en 1161. Un sègle a citat après lo chevalier Otton, #que, en mai del fief del castèl de Bavans, ne possedissiá un segond a Seda e a Sants-Texans d'Adam. Aviá tanben la mitat de la "comuna" de Baume-las-Madamas e la vendiá al comte palatin de Bourgogne Hugues de Chalon dins lo mes de març 1256. La siá descendència s'es perpétuée fins a la fin de la Modèl:Ligam sègleModèl:Verificacion sègle. Lo darrièr viril, Horry de Bavans, genet, châtelain de Mandeure pel archevêque de Besançon, de contunh cònsol de Montbéliard, morissiá cap a 1481. I aviá épousé Girarde, filha de Moralas de Falletans, de Salins. Lo sieu écu èra : "de azur a dos barbeaux adossats de sòus"[2].

A partir de 1540, la Reforma a introdusit e las mainmortables son affranchis al cors de la Modèl:Ligam sègleModèl:Verificacion sègle. Lo pòble patís las guèrras del periòde modèrn aital coma lo passatge de las tropas del pòrti de Guise pendent los ans 1587 e 1588. Al cors de la guèrra de trenta ans, la populacion es décimée per la famine e la peste. Los colons suisses protestants lèvan lo pòble de las siás ruïnes. Bavans Aperteniá al comtat de Montbéliard #que i aguèt ligat a la França en 1793.

La municipalitat a pas pas #èsser tocada pel industrialisation, mas los abitants i an desvolopat d'unas autras activitats.

En 1943, lo Circ Gruss-Jeannnet #que #venir lo un dels mai importants circs d'Euròpa, mercés als sieus tres fondators : Lucien Jeannet, Alexis Gruss e André Gruss.

Tèxte originau de l'article francés

Il y a à environ 2 km du centre du village un abri sous roche néolithique où l'on a retrouvé au début des années 1980 une pointe de flèche[3]. Deux nécropoles à mobilier datant de l'époque des Burgondes ont aussi été découvertes sur le territoire.

Le village est mentionné dans les années 1139 et 1140, à propos d'une donation signée par Thierry, Comte de Montbéliard, au profit de l'abbaye de Lieucroissant.

La maison de Bavans est connue depuis le Modèl:Ligam sègleModèl:Verificacion sègle. Conon de Bavans, le premier de cette famille rappelé dans les chartes, vivait en 1161. Un siècle après est cité le chevalier Otton, qui, outre le fief du château de Bavans, en possédait un second à Soie et à Saint-Jean d'Adam. Il tenait aussi la moitié de la "mairie" de Baume-les-Dames et la vendait au comte palatin de Bourgogne Hugues de Chalon dans le mois de mars 1256. Sa descendance s'est perpétuée jusqu'à la fin du Modèl:Ligam sègleModèl:Verificacion sègle. Le dernier mâle, Horry de Bavans, écuyer, châtelain de Mandeure pour l'archevêque de Besançon, puis maire de Montbéliard, mourait vers 1481. Il avait épousé Girarde, fille de Moraux de Falletans, de Salins. Son écu était : "d'azur à deux barbeaux adossés d'argent"[4].

À partir de 1540, la Réforme est introduite et les mainmortables sont affranchis au cours du Modèl:Ligam sègleModèl:Verificacion sègle. Le village subit les guerres de la période moderne ainsi que le passage des troupes du duc de Guise pendant les années 1587 et 1588. Au cours de la guerre de trente ans, la population est décimée par la famine et la peste. Les colons suisses protestants relèvent le village de ses ruines. Bavans appartenait au comté de Montbéliard qui fut rattaché à la France en 1793.

La commune n'a pas été touchée par l'industrialisation, mais les habitants y ont développé d'autres activités.

En 1943, le Cirque Gruss-Jeannnet qui devint l'un des plus importants cirques d'Europe, grâce à ses trois fondateurs : Lucien Jeannet, Alexis Gruss et André Gruss.

Administracion[modificar | modificar la font]

Lista deus cònsols successius
Periòde Identitat Etiqueta Qualitat
2008 2014 Pierre Kneppert    
març de 2001 2008      
Totas las donadas son pas encara conegudas.

Demografia[modificar | modificar la font]


 v · d · m 
Evolucion demografica
Populacion comunala actuala (2013): , totala:
Picto infobox character.png
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
484 508 610 701 746 750 761 852 837
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
800 840 870 845 1 102 1 175 1 063 1 034 1 107
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
989 1 092 1 163 977 1 061 1 081 1 029 1 050 1 203
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2008
1 914
2 594
3 754
4 148
4 144
3 917
3 620
3 573
3 573
2009 2010
3 573
3 637
3 573
3 635
Fonts
Base Cassini de l'EHESS - Nombre retengut a partir de 1962 : Populacion sens comptes dobles - Sit de l'INSEE
Evolucion de la populacion 1962-2008


Luòcs e monuments[modificar | modificar la font]

Personalitats ligadas amb la comuna[modificar | modificar la font]

Véser tanben[modificar | modificar la font]

Ligams extèrnes[modificar | modificar la font]

Nòtas[modificar | modificar la font]

  1. Cf. G. Aima, {{Article}} : paramètre « títol » mancant, Actes dels Séminaires publics de arqueologia, paramètre « annada » o « data » mancant
  2. Los pòbles arruïnats del comtat de Montbéliard
  3. Cf. G. Aime, « Abris-sous-roche de Bavans (Doubs) : structures de combustion du Paléolithique supérieur final au Chalcolithique », Actes des Séminaires publics d'archéologie, DRAC du Doubs « Du lard ou du cochon. Approches archéologiques et ethnologiques de l'histoire de l'alimentation. »,‎
  4. Les villages ruinés du comté de Montbéliard