Orsans

Un article de Wikipèdia, l'enciclopèdia liura.
Anar a : navigacion, Recercar

Orsans
Orsans

Descobridor o inventaire
Data de descobèrta
Contrari
Color
Simbòl de quantitat
Simbòl d'unitat
Proprietat de
Fondador
Compren
Data de debuta
Data de fin
Precedit per
Seguit per
Coordenadas
[[Fichièr:Orsans25530s02.jpg|center|280px|link=|border]]
Entrée d'Orsans, en venant de Belmont.
[[Fichièr:Defautoc.png|75px|center|link=]]
Geografia fisica
France location map-Regions and departements-2016.svg
geolocalizacion
Coordenadas 47° 14′ 54″ N, 6° 23′ 23″ E
Superfícia 8,29 km²
Altituds
 · Maximala
 · Minimala
 
630 m
500 m
Geografia politica
Estat Bandièra de França França
Region
27
Borgonha Franca Comtat
Departament
25
Dobs Armas del Departament de Dobs
Arrondiment Pontarlier
Canton Vercel-Villedieu-le-Camp
Intercom
242504181
du Pays de Pierrefontaine Vercel
Cònsol Guy Parola (2008-2014)
Geografia umana
Autras informacions
Còde postal 25530
Còde INSEE 25435

Orsans es una comuna francesa, situada dins lo departament de Dobs e la region de la Franca Comtat.

Geografia[modificar | modificar la font]

Partida eissida de l'article francés

Pichon vilatge situat al nòrd del costat de Vercel-Villedieu-lo-Camp, de part e d'autra de la RD50.

A ieu-camin entre Baume-las-Madamas e Valdahon (aperaquí 17 km), la municipalitat de Orsans a traversat pel Audeux del Sud cap al Nòrd-Oèst.

Los principals pòbles limitrophes son : Aïssey, Belmont, Bremondans, Passavant, Courtetain-e-Salans.



Tèxte originau de l'article francés

Petit village situé au nord du canton de Vercel-Villedieu-le-Camp, de part et d'autre de la RD50.

À mi-chemin entre Baume-les-Dames et Valdahon (environ 17 km), la commune d'Orsans est traversée par l'Audeux du Sud vers le Nòrd-Ouest.

Les principaux villages limitrophes sont : Aïssey, Belmont, Bremondans, Passavant, Courtetain-et-Salans.



Comunas vesinas[modificar | modificar la font]

Distanças e posicion relativa
Map pointer black.svgOrsans
Comuna amb 83 abitants (2000)Bremondans (1,9km)
Comuna amb 200 abitants (2000)Passavant (3,1km)
Comuna amb 58 abitants (2000)Belmont (3,4km)
Comuna amb 126 abitants (2000)Épenouse (3,8km)


Istòria[modificar | modificar la font]

Partida eissida de l'article francés

L'ostal de Orsans tira lo sieu nom d'una châtellenie #que i aviá situat en lo bailliage de Baume-las-Madamas[1]. Çò de mès d'ancian conegut es Hugues de Orsans ditz Huguenin lo Buson[2]. En 1308 presenciava la mesa a Texans de Oiselet de la guarda de la fortalesa de Châteauvillain de las mans de Gaucher de Commercy #que la aviá en fief de Texans de Châlon[2].

Guillaume de Orsans lo 16 d'agost 1370 se vesiá metre lo castèl de Miécourt per Jean de Viena en reconeissença de los sieus servicis en mai del fief de Pleujouse, de divèrses bens a Courtedoux e Fregiécourt aital coma dels dreches suls #dire e las intradas de Cernay[3]. Lo 11 de setembre 1378 i aviá l'onor d'èsser escuelhut cossí en servint de l'avesque de Bâle en lo moment del compromís de Vendlincourt per Jean de Viena cap a Simon de Sant-Aubin, s'e mai se en 1381 l'avesque ludut donava los talhas de Delémont[3]. Lo 11 d'octòbre 1393 es al torn de Conrad Munch, avesque de Bâle de confirmar los fiefs de Delémont, Soyères e del castèl de Schlossberg[3].

Divèrses dels senhors de Orsans an #èsser inhumés en lo abbaye de la Grace-Dieu, d'autras en la capèla de Santa Catherine a la glèisa de Vercel, d'unas autras encara dins la glèisa de Sant Jean-Baptiste de Besançon e tanben dins l'ostal de Orsans ont i i aviá un sepulcre de familha[1]. Los senhors de Orsans i aviá investit del Mestièr de maréchal del Archevêché dempuèi 1435. A aquela foncion i aviá ligat lo drech d'aver una sépulture al parvis de la catedrala de Sant Étienne a Besançon[4]. Es Jean de la Rochetaillée, archevêque de Besançon #que ne met lo títol a Renaud de Orsans. Jean e Antoine de Orsans #vendre aquel mestièr en 1547 a Nicolas Perrenot de Granvelle, cancelièr de l'Emperaire Charles-Quint[4].

Aguèron recebut quinze fes en la confrérie de las chevaliers de Sant Georges[5],[6] dempuèi Simon de Orsans en 1449 e fins a Marc-Antoine de Orsans en 1652. L'ostal de Orsans se apagarà amb lo matrimòni de Élisabeth de Orsans e de Charles de Tréchateau, marques del Chatelet. Se #establir a Besançon. Charles vengut veuse #eretar de la distincion de Orsans, #morir lo 6 d'agost 1696, lo sieu còrs #èsser inhumé en una de las siás tèrras e la siá cœur dins la glèisa de Sant Jean-Baptiste a Besançon[4]. Lo blason de la familha èra : de sòus al sautoir de caras, coronat d'aur ; afranquís un griffon d'aur en avent un dard de meteis. Los alliances èran Roulans, Voifey, Quingey, Dompré, Vaudrey, Marmier, Bougne, Achey, Chauvirey, Vellefaux, Lantenne, Leugne, Cléron, Oiselet, Cusance, la Palut, Pierre-Fontaine, Montjoie, Tuilli e Chatelet[4],[1].

Tèxte originau de l'article francés

La maison d'Orsans tire son nom d'une châtellenie qui était située dans le bailliage de Baume-les-Dames[1]. Le plus ancien connu est Hugues d'Orsans dit Huguenin le Buson[2]. En 1308 il assistait à la remise à Jean d'Oiselet de la garde de la forteresse de Châteauvillain des mains de Gaucher de Commercy qui la tenait en fief de Jean de Châlon[2].

Guillaume d'Orsans le 16 août 1370 se voyait remettre le château de Miécourt par Jean de Vienne en reconnaissance de ses services en plus du fief de Pleujouse, de divers biens à Courtedoux et Fregiécourt ainsi que des droits sur les dîmes et les revenus de Cernay[3]. le 11 septembre 1378 il avait l'honneur d'être choisi comme servant de l'évêque de Bâle lors de l'engagement de Vendlincourt par Jean de Vienne envers Simon de Saint-Aubin, si bien qu'en 1381 l'évêque lui donnait les tailles de Delémont[3]. Le 11 octobre 1393 c'est au tour de Conrad Munch, évêque de Bâle de confirmer les fiefs de Delémont, Soyères et du château de Schlossberg[3].

Plusieurs des seigneurs d'Orsans ont été inhumés dans l'abbaye de la Grace-Dieu, d'autres dans la chapelle de Sainte Catherine à l'église de Vercel, d'autres encore dans l'église de Saint Jean-Baptiste de Besançon et aussi en la maison d'Orsans où il y avait un sépulcre de famille[1]. Les seigneurs d'Orsans était investis de l'Office de maréchal de l'Archevêché depuis 1435. À cette fonction était attaché le droit d'avoir une sépulture au parvis de la cathédrale de Saint Étienne à Besançon[4]. C'est Jean de la Rochetaillée, archevêque de Besançon qui en remet le titre à Renaud d'Orsans. Jean et Antoine d'Orsans vendirent cet office en 1547 à Nicolas Perrenot de Granvelle, chancelier de l'Empereur Charles-Quint[4].

Ils furent reçus quinze fois dans la confrérie des chevaliers de Saint Georges[5],[6] depuis Simon d'Orsans en 1449 et jusqu'à Marc-Antoine d'Orsans en 1652. La maison d'Orsans s'éteindra avec le mariage d’Élisabeth d'Orsans et de Charles de Tréchateau, marquis du Chatelet. Ils s'établirent à Besançon. Charles devenu veuf hérita de la seigneurie d'Orsans, il mourut le 6 août 1696, son corps fut inhumé dans une de ses terres et son cœur dans l'église de Saint Jean-Baptiste à Besançon[4]. Le blason de la famille était : d'argent au sautoir de gueules, couronné d'or ; timbre un griffon d'or tenant un dard de même. Les alliances étaient Roulans, Voifey, Quingey, Dompré, Vaudrey, Marmier, Bougne, Achey, Chauvirey, Vellefaux, Lantenne, Leugne, Cléron, Oiselet, Cusance, la Palut, Pierre-Fontaine, Montjoie, Tuilli et Chatelet[4],[1].

Administracion[modificar | modificar la font]

Lista deus cònsols successius
Periòde Identitat Etiqueta Qualitat
2008 2014 Guy Parola    
març de 2001 2008      
Totas las donadas son pas encara conegudas.

Demografia[modificar | modificar la font]


 v · d · m 
Evolucion demografica
Populacion comunala actuala (2013): , totala:
Picto infobox character.png
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
280 215 287 317 315 336 312 325 281
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
246 277 303 279 284 289 293 288 243
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
250 221 207 177 173 169 160 164 178
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2008
141
129
112
116
102
125
151
153
160
2009 2010
161
167
161
167
Fonts
Base Cassini de l'EHESS - Nombre retengut a partir de 1962 : Populacion sens comptes dobles - Sit de l'INSEE
Evolucion de la populacion 1962-2008


Luòcs e monuments[modificar | modificar la font]

Personalitats ligadas amb la comuna[modificar | modificar la font]

Vejatz tanben[modificar | modificar la font]

Ligams extèrnes[modificar | modificar la font]

Nòtas[modificar | modificar la font]

  1. 1,0, 1,1, 1,2, 1,3, 1,4 et 1,5 Error de citacion : Balisa <ref> incorrècta ; pas de tèxte per las referéncias nomenadas MEMO1.
  2. 2,0, 2,1, 2,2 et 2,3 Istòria généalogique de las sires de Salins Error de citacion : Balise <ref> non valide ; le nom « MEMO7 » est défini plusieurs fois avec des contenus différents
  3. 3,0, 3,1, 3,2, 3,3, 3,4 et 3,5 Lo #Jurar Bernois Error de citacion : Balise <ref> non valide ; le nom « MEMO6 » est défini plusieurs fois avec des contenus différents
  4. 4,0, 4,1, 4,2, 4,3, 4,4, 4,5, 4,6 et 4,7 Istòria de las séquanois Error de citacion : Balise <ref> non valide ; le nom « MEMO5 » est défini plusieurs fois avec des contenus différents
  5. 5,0 et 5,1 Error de citacion : Balisa <ref> incorrècta ; pas de tèxte per las referéncias nomenadas MEMO2.
  6. 6,0 et 6,1 Error de citacion : Balisa <ref> incorrècta ; pas de tèxte per las referéncias nomenadas MEMO3.