Tigné

Un article de Wikipèdia, l'enciclopèdia liura.
Anar a : navigacion, Recercar

Tigné
Tigné

Descobridor o inventaire
Data de descobèrta
Contrari
Color
Simbòl de quantitat
Simbòl d'unitat
Proprietat de
Fondador
Compren
Data de debuta
Data de fin
Precedit per
Seguit per
Coordenadas
[[Fichièr:Defautoc.png|center|280px|link=|border]]
[[Fichièr:Defautoc.png|75px|center|link=]]
Geografia fisica
France location map-Regions and departements-2016.svg
geolocalizacion
Coordenadas 47° 12′ 05″ N, 0° 25′ 38″ O
Superfícia 16,78 km²
Altituds
 · Maximala
 · Mejana
 · Minimala
 
98 m
59 m
37 m
Geografia politica
Estat Bandièra de França França
Region
52
Païses de Léger Blason région fr Pays-de-la-Loire.svg
Departament
49
Maine e Léger Armas deu Departament de Maine e Léger
Arrondiment Saumur
Canton Vihiers
Intercom
244900981
Vihiersois Haut Layon
Cònsol Benoît Onillon (2008-2014)
Geografia umana
Autras informacions
Gentilici Tignéen, Tignéenne (en francés)
Còde postal 49540
Còde INSEE 49348

Tigné es una comuna francesa, situada dins lo departament de Maine e Léger e la region dels Païses de Léger .

Geografia[modificar | modificar la font]

Partida eissida de l'article francés

Comuna angevine del sud Layon situada en las Mauges, al limit del Saumurois, aquel territòri rural de l'oèst de la França se tròba a qualques quilomètres al nòrd-es de Vihiers[1]. Lo sieu territòri es essencialament rural.
País de bocage, lo Vihiersois se situa en un triangle entre Angieus, Cholet e Saumur.

Las municipalitats los mai prèps son La Fosse-de-Tigné (2 km), Aubigné-sus-Layon (3 km), Tancoigné (3 km), Martigné-Briand (4 km), Sant-Georges-sus-Layon (5 km), Trémont (5 km), Cernusson (5 km), Brigné (6 km), Montilliers (6 km) e Faveraye-Mâchelles (7 km)[2].

A qualques quilomètres al nòrd e a l'èst del Vihiersois se tròba la vallée del Layon, #que marca la transition entre las Mauges e lo Saumurois[3]. Lo sud de l'Anjau compòrta a l'èst dels terrens secondaires e terciaris (Saumurois) e a l'oèst dels terrens primaris (Mauges). En aqueles darrièrs, se tròba un país de bocage sus terrens de schistes e de granites[4].

Tigné Se situa sus l' unitat paysagère del Correder del Layon[5].

L'altitud de la municipalitat vària de 37 a unitat|98|mètres {{}}[6], Per una altitud mièja d'unitat|59|mètres {{}}. Lo sieu territòri s'estend sus una superficie de près d'unitat|17|km|2 {{}} (1 678 ectaras)[7]. Forma un vast scenari inclinat leugièrament a l'Èst[8].

La municipalitat a vorejat al Nòrd pel Layon, a l'Èst pel ruisseau del Livier e a l'Oèst pels coteaux #que dominan lo ruisseau del Étang[1].

Lo sieu climat a temperat, de tipe océanique. Lo climat angevin es particularament doç, de per la siá situacion entre las influéncias océaniques e continentalas. Generalament los ivèrns son pluvieux, los congelats escasses e los estius ensoleillés[9].

Tèxte originau de l'article francés

Commune angevine du sud Layon située dans les Mauges, à la limite du Saumurois, ce territoire rural de l’ouest de la France se trouve à quelques kilomètres au nord-est de Vihiers[1]. Son territoire est essentiellement rural.
Pays de bocage, le Vihiersois se situe dans un triangle entre Angers, Cholet et Saumur.

Les communes les plus proches sont La Fosse-de-Tigné (2 km), Aubigné-sur-Layon (3 km), Tancoigné (3 km), Martigné-Briand (4 km), Saint-Georges-sur-Layon (5 km), Trémont (5 km), Cernusson (5 km), Brigné (6 km), Montilliers (6 km) et Faveraye-Mâchelles (7 km)[2].

A quelques kilomètres au nord et à l'est du Vihiersois se trouve la vallée du Layon, qui marque la transition entre les Mauges et le Saumurois[3]. Le sud de l'Anjou comporte à l'est des terrains secondaires et tertiaires (Saumurois) et à l'ouest des terrains primaires (Mauges). Dans ces derniers, on trouve un pays de bocage sur des terrains de schistes et de granites[4].

Tigné se situe sur l'unité paysagère du Couloir du Layon[10].

L'altitude de la commune varie de 37 à 98 mètres[6], pour une altitude moyenne de 59 mètres. Son territoire s'étend sur une superficie de près de 17 km2 (1 678 hectares)[7]. Il forme un vaste plateau incliné légèrement à l'Est[8].

La commune est bordée au Nòrd par le Layon, à l'Est par le ruisseau du Livier et à l'Ouest par les coteaux qui dominent le ruisseau de l’Étang[1].

Son climat est tempéré, de type océanique. Le climat angevin est particulièrement doux, de par sa situation entre les influences océaniques et continentales. Généralement les hivers sont pluvieux, les gelés rares et les étés ensoleillés[9].

Comunas vesinas[modificar | modificar la font]

Distanças e posicion relativa
Map pointer black.svgTigné
Comuna amb 286 abitants (2000)Tancoigné (3,2km)
Comuna amb 387 abitants (2000)Trémont (4,9km)
Comuna amb 277 abitants (2000)Cernusson (5,0km)
Comuna amb 360 abitants (2000)Brigné (5,8km)


Istòria[modificar | modificar la font]

Partida eissida de l'article francés

Sembla qu'aquel territòri #èsser fòrça d'ora viscut. S'i es trobat de pigassas de pèira e de las condecores d'aur celtiques[11].

Lo castèl féodal se situava a la cœur de divèrses grands passatges, entre Anjau e Peitau. Aquel centre de chatellerie levava del castèl de Saumur[11].

A la vespra de la Revolucion francesa, una part del Vihiersois dépendait de la sénéchaussée d'Angieus (La Sala-de-Vihiers, Vihiers, Coron) e una autra de la sénéchaussée de Saumur (Tigné, Cernusson, Las Cerqueux, Sant-Paul-de detlo-Bòsc, La Plana)[12].

A la réorganisation administrativa #que seguida la Revolucion, Tigné i aguèt ligat l'an 1790 al costat de Martigné e al district de Vihiers, de contunh en 1800 al costat de Vihiers e al arrondiment de Saumur[13].

Cossí en la rèsta de la region, a la fin de la Sègle Modèl:S mini-Modèl:Verificacion sègle se #desenrotllar la guèrra de Vendée, #que #marcar de la siá estampada la region.
Lo mécontentement se desvolòpa a l'entorn de la question religiosa. En decembre 1791 esclata una émeute. La municipalitat a ocupat per las tropas republicanas en febrièr e març 1792.
En març 793, #cent vint joves gents de Tigné presa las insurgés en las landes de Sant-Lézin. N'en octòbre la garda nacionala de Ambillou artura lo cònsol, de contunh los officiers municipales. Se ensuit un periòde de terror ont lo castèl de Tigné a incendiat, aital coma aquel del Grand-Riou e divèrsas d'autras bastissas, per la colomna del general Boucret. L'an seguent, n'en abril 1794, la colomna del general Grignon passa a Tigné, fusillant de divèrses òmes e incendiant lo bourg[8].

Pendent la segonda mitat de la Sègle Modèl:S mini-Modèl:Verificacion sègle es la Revolucion industriala. A Tigné, tres forns a chaux son n'activitat, e utilizan lo calcaire present sul territòri de la comuna[8].
Es a aquela epòca #que Ernest François Dainville, concepteur de divèrsas bastissas néoromans, es a l'origina de la glèisa paroissiale de Tigné[14], bastida de 1860 a 1863.

Tèxte originau de l'article francés

Il semble que ce territoire fut très tôt habité. On y a retrouvé des haches de pierre et des médailles d'or celtiques[11].

Le château féodal se situait au cœur de plusieurs grands passages, entre Anjou et Poitou. Ce centre de chatellerie relevait du château de Saumur[11].

À la veille de la Révolution française, une partie du Vihiersois dépendait de la sénéchaussée d'Angers (La Salle-de-Vihiers, Vihiers, Coron) et une autre de la sénéchaussée de Saumur (Tigné, Cernusson, Les Cerqueux, Saint-Paul-du-Bois, La Plaine)[15].

À la réorganisation administrative qui suivie la Révolution, Tigné fut rattaché en 1790 au canton de Martigné et au district de Vihiers, puis en 1800 au canton de Vihiers et à l'arrondissement de Saumur[13].

Comme dans le reste de la région, à la fin du Sègle Modèl:S mini-Modèl:Verificacion sègle se déroula la guerre de Vendée, qui marqua de son empreinte la région.
Le mécontentement se développe autour de la question religieuse. En décembre 1791 éclate une émeute. La commune est occupée par les troupes républicaines en février et mars 1792.
En mars 793, cent vingt jeunes gens de Tigné rejointe les insurgés dans les landes de Saint-Lézin. En octobre la garde nationale d'Ambillou arrête le maire, puis les officiers municipaux. S'ensuit une période de terreur où le château de Tigné est incendié, ainsi que celui du Grand-Riou et plusieurs autres bâtiments, par la colonne du général Boucret. L'année suivante, en avril 1794, la colonne du général Grignon passe à Tigné, fusillant plusieurs hommes et incendiant le bourg[8].

Durant la seconde moitié du Sègle Modèl:S mini-Modèl:Verificacion sègle c'est la Révolution industrielle. À Tigné, trois fours à chaux sont en activité, et utilisent le calcaire présent sur le territoire de la commune[8].
C'est à cette époque qu'Ernest François Dainville, concepteur de plusieurs édifices néoromans, est à l'origine de l'église paroissiale de Tigné[16], construite de 1860 à 1863.

Administracion[modificar | modificar la font]

Lista deus cònsols successius
Periòde Identitat Etiqueta Qualitat
2008 2014 Benoît Onillon    
març de 2001 2008      
Totas las donadas son pas encara conegudas.

Demografia[modificar | modificar la font]


 v · d · m 
Evolucion demografica
Populacion comunala actuala (2013): , totala:
Picto infobox character.png
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
1 100 897 1 000 1 094 1 136 1 120 1 073 1 119 1 162
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
1 146 1 167 1 166 1 157 1 125 1 109 1 037 1 044 937
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
932 934 933 856 810 872 889 886 874
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2008
878
952
825
767
718
713
754
759
770
2009 2010
776
803
765
795
Fonts
Base Cassini de l'EHESS - Nombre retengut a partir de 1962 : Populacion sens comptes dobles - Sit de l'INSEE
Evolucion de la populacion 1962-2008


Luòcs e monuments[modificar | modificar la font]

Personalitats ligadas amb la comuna[modificar | modificar la font]

Véser tanben[modificar | modificar la font]

Ligams extèrnes[modificar | modificar la font]

Nòtas[modificar | modificar la font]

  1. 1,0, 1,1, 1,2 et 1,3 IGN e BRGM, Géoportail Tigné (49), consultat lo 11 de julhet de 2011 Error de citacion : Balise <ref> non valide ; le nom « geoportail » est défini plusieurs fois avec des contenus différents
  2. 2,0 et 2,1 Las distàncias anonciadas son distàncias orthodromiques (a panatòri d'ausèl).
    Leon1906, Distàncias orthodromiques a partir de Tigné (49), consultat lo 4 de julhet de 2012 Error de citacion : Balise <ref> non valide ; le nom « distances » est défini plusieurs fois avec des contenus différents
  3. 3,0 et 3,1 Departament de Maine e Loire - DIREN País de la Loire - DDE Maine e Loire, Atlàs dels païsatges de Maine-e-Loire, Lo Polygraphe, 2003, Modèl:Pàg.146 Error de citacion : Balise <ref> non valide ; le nom « atlas146 » est défini plusieurs fois avec des contenus différents
  4. 4,0 et 4,1 Louis Poirier, Pròva sus la morphologie de l'Anjau meridionala (Mauges e Saumurois), Anals de Geografia, 1935, Modèl:T.44 n 251 Modèl:Pàg.474 Error de citacion : Balise <ref> non valide ; le nom « lpoirier » est défini plusieurs fois avec des contenus différents
  5. Atlàs dels païsatges de Maine-e-Loire, Modèl:Op. cit. - Donadas consultables sus las_jonh%C3%A9s_paysag%C3%A8res_de_Maine-e-Loire WikiAnjou.
  6. 6,0 et 6,1 IGN, Repertòri Géographique de las Municipalitats (RCG 2010), consultat lo 2 de febrièr de 2012 - Donadas consultables sus detlas_municipalitats_de_Maine-e-Loire WikiAnjou. Error de citacion : Balise <ref> non valide ; le nom « ign » est défini plusieurs fois avec des contenus différents
  7. 7,0 et 7,1 Dels pòbles de Cassini a las municipalitats d'uèi (Modèl:Op. cit.), Consultat lo 26 de genièr de 2011 Error de citacion : Balise <ref> non valide ; le nom « surface » est défini plusieurs fois avec des contenus différents
  8. 8,0, 8,1, 8,2, 8,3, 8,4 et 8,5 Célestin Pòrt, Diccionari istoric géographique e biographique de Maine-e-Loire, 1874-1878, Edicion revisada de 1996 per André Sarazin e Pascal Tellier, Modèl:T.4 Modèl:Pàg.520 e seguents Error de citacion : Balise <ref> non valide ; le nom « cport1996 » est défini plusieurs fois avec des contenus différents
  9. 9,0 et 9,1 Comitat meteorologic départemental, Climat de Maine-e-Loire, consultat lo 24 de mai de 2011 Error de citacion : Balise <ref> non valide ; le nom « cmd » est défini plusieurs fois avec des contenus différents
  10. Atlas des paysages de Maine-et-Loire, Modèl:Op. cit. - Données consultables sur WikiAnjou.
  11. 11,0, 11,1, 11,2 et 11,3 Error de citacion : Balisa <ref> incorrècta ; pas de tèxte per las referéncias nomenadas cport1878.
  12. Mapa del Saumurois jos l'Ancian regim sustot realizada a partir de la labor de Maïté Lafourcade, La Frontièra de las originas als nòstres jorns, Premsas Univesitàries de Bordeaux, 1998
  13. 13,0 et 13,1 Error de citacion : Balisa <ref> incorrècta ; pas de tèxte per las referéncias nomenadas cassini.
  14. Ministèri de la Cultura, Basa Mérimée, Ficha signalétique de la glèisa de Tigné
  15. Carte du Saumurois sous l'Ancien régime notamment réalisée à partir de l'ouvrage de Maïté Lafourcade, La Frontière des origines à nos jours, Presses Universitaires de Bordeaux, 1998
  16. Ministère de la Culture, Base Mérimée, Fiche signalétique de l'église de Tigné