Soucelles

Un article de Wikipèdia, l'enciclopèdia liura.
Salta a la navegació Salta a la cerca

Soucelles
Soucelles

Descobridor o inventaire
Data de descobèrta
Contrari
Color
Simbòl de quantitat
Simbòl d'unitat
Proprietat de
Fondador
Compren
Data de debuta
Data de fin
Precedit per
Seguit per
Coordenadas
[[Fichièr:Soucelles - Chapelle de la Roche-Foulques 2.jpg|center|280px|link=|border]]
Capèla de la Ròca-Foulques
[[Fichièr:Blason ville fr Soucelles (Maine-et-Loire).svg|75px|center|link=]]
Geografia fisica
Occitania Map2.svg
geolocalizacion
Coordenadas 47° 34′ 11″ N, 0° 25′ 02″ O
Superfícia 19,2 km²
Altituds
 · Maximala
 · Mejana
 · Minimala
 
60 m
50 m
12 m
Geografia politica
Estat Bandièra de França França
Region
52
Païses de Léger Blason région fr Pays-de-la-Loire.svg
Departament
49
Maine e Léger Armas deu Departament de Maine e Léger
Arrondiment Angers
Canton Tiercé
Intercom
244900015
Angers Loire Métropole
Cònsol Daniel Clément (2008-2014)
Geografia umana
Autras informacions
Gentilici Soucellois, Soucelloise (en francés)
Còde postal 49140
Còde INSEE 49337
Site de la commune de Soucelles

Soucelles es una comuna francesa, situada dins lo departament de Maine e Léger e la region dels Païses de Léger .

Geografia[modificar | modificar la font]

Partida eissida de l'article francés

A setze quilomètres al nòrd d'Angieus Soucelles es fòrça agréablement situat. La siá campanha es la una de las mai typique de la region. Lo Loir, al sud, forma lo sieu limit natural. Los bòsques, las pradas per las siás reliefs, las siás colors lududes donan un atractiu suplementari.

Tèxte originau de l'article francés

À seize kilomètres au nord d’Angers Soucelles est très agréablement situé. Sa campagne est l’une des plus typique de la région. Le Loir, au sud, forme sa limite naturelle. Les bois, les prairies par leurs reliefs, leurs couleurs lui donnent un attrait supplémentaire.

Comunas vesinas[modificar | modificar la font]

Distanças e posicion relativa
Map pointer black.svgSoucelles
Comuna amb 2738 abitants (2000)Villevêque (0,9km)
Comuna amb 1594 abitants (2000)Corzé (2,3km)
Comuna amb 4070 abitants (2000)Tiercé (6,3km)
Comuna amb 2565 abitants (2000)Briollay (6,8km)
Comuna amb 829 abitants (2000)Marcé (7,0km)
Comuna amb 810 abitants (2000)Sarrigné (7,9km)


Istòria[modificar | modificar la font]

Partida eissida de l'article francés

Fòrça d'ora l'òme a #èsser atrach per aquel doç païsatge doncas que l'istòria anciana de Soucelles se confond amb la preséncia d'una tribu gauloise « las Andigaves » #que viviá en la region un sègle abans JC.

En direccion de Briollay se travèrsa un pichon vilatge pittoresque « La Ròca Foulques » ont se tròba una superbe capèla surplombant lo Loir : « la capèla Ste Crotz » del Sègle XII. Una autra labor mai recenta (1871) mas pas mens pittoresque merita lo détour : lo lavoir. A situat a l'intrada del bourg, sul recorregut dels camins de randonnée, en direccion del luòc natural dicha « l'espaci del loir » #que voreja lo Loir e ont los promeneurs voregen en bona intelligéncia los pescadors venguts taquiner lo gardon e lo ablette mas tanben los sandres e brochets prolifiques en los méandres del Loir.

Lo dolmen de la pèira Césée e lo menhir dicha lo dit de César confirman d'una preséncia umana suls bòrds del Loir a l'epòca del neolític.

Soucelles Es doncas viscuda dempuèi longtemps quand una tribu celte, las Andegaves en venent de regions danubienne o rhénane, arriba pel Loir.

Dels landes, dels marécages e d'immenses bòsques cobrissián aquel espaci ont vivián òmes paucs poderoses #que #adoptar la lenga, la religion e las costums de los sieus envahisseurs, los Andegaves.

Pendent las invasions romaines, los abitants accèptan facilament la nòva civilizacion impausada per las armas. Dels défrichements importants #començar a modificar l'aspècte de la campanha.

Après lo attribution del comtat entièr d'Anjau en 900 a Foulques E lo Roux, l'Anjau s'installa en la féodalité.

Dos fiefs s'èran constituits a la Ròca-Foulques e a Soucelles.

A partir del Sègle XII una familha de chevalerie #que s'i èra distinguit al cors de las guèrras bretonnes, #recebre a títol de recompensa la tèrra de Soucelles. Aquela familha de senhor a portat lo nom de Soucelles pendent mai de cinc sègles.

Pendent las guèrras de religion, dos fraires, Anceau e Marc de Soucelles, an combatut per la doctrina calviniste. Una repression rude i aguèt portat contra la reforma, e lo castèl de Soucelles apertenent als senhors protestants i aguèt incendiat. En 1563, Charles IX concedirà una restitution de #dire, a títol de dédommagement, per la reconstitution del castèl.

La familha de Soucelles en avent acumulat fòrça deutes li a calgut vendre los sieus bens en daissant luòc a la familha de Boylesve a la fin del Sègle XVII.

Las tèrras de Soucelles trobavan una nòva importància amb las fiefs de Noirieux e de la Ròca-Foulques aportats per la familha de Boylesve.

Mas aquela familha a egalament de mai en mai de dificultats per regular los sieus deutes e li cal se separar de la châtellenie.

Un acte es passat lo 11 de junh de 1772 #que fa de Jean-Baptiste Parament lo nòu proprietari de las tèrras.

En 1776, Jean-Baptiste Parament se compromet en la reconstruction del castèl queigut dins dolent estat. La nòva bastissa, d'una granda sobriété, es d'estil Louis XIV, bastit d'après un plànol rectangulaire.

Après la Revolucion Jean-Baptiste-Joseph Parament ven conselhièr general (president del conselh de 1811 a 1813) e cònsol de Soucelles (1808-1830).

Pendent la segonda guèrra mondiala, la prada del « Grand Riu » a servit a operacions aerianas particularas telefonadas « pick-up » o ramassages. S'agissiá de preparar lo transpòrt clandestin cap al Angleterre d'agent d'informacion o de personalitats talas #que François Mitterrand.

Tèxte originau de l'article francés

Très tôt l’homme a été attiré par ce doux paysage puisque l’histoire ancienne de Soucelles se confond avec la présence d’une tribu gauloise « les Andigaves » qui vivait dans la région un siècle avant JC.

En direction de Briollay l’on traverse un petit village pittoresque « La Roche Foulques » où se trouve une superbe chapelle surplombant le Loir : « la chapelle Ste Croix » du Sègle XII. Un autre ouvrage plus récent (1871) mais non moins pittoresque mérite le détour : le lavoir. Il est situé à l’entrée du bourg, sur le parcours des chemins de randonnée, en direction du site naturel dit « l’espace du loir » qui borde le Loir et où les promeneurs côtoient en bonne intelligence les pêcheurs venus taquiner le gardon et l’ablette mais aussi les sandres et brochets prolifiques dans les méandres du Loir.

Le dolmen de la pierre Césée et le menhir dit le doigt de César confirment d’une présence humaine sur les bords du Loir à l’époque du néolithique.

Soucelles est donc habitée depuis fort longtemps lorsqu’une tribu celte, les Andegaves venant des régions danubienne ou rhénane, arrive par le Loir.

Des landes, des marécages et d’immenses forêts couvraient cet espace où vivaient des hommes peu puissants qui adoptèrent la langue, la religion et les coutumes de leurs envahisseurs, les Andegaves.

Durant les invasions romaines, les habitants acceptent facilement la nouvelle civilisation imposée par les armes. Des défrichements importants commencèrent à modifier l’aspect de la campagne.

Après l’attribution du comté entier d’Anjou en 900 à Foulques I le Roux, l’Anjou s’installe dans la féodalité.

Deux fiefs s’étaient constitués à la Roche-Foulques et à Soucelles.

À partir du Sègle XII une famille de chevalerie qui s’était distinguée au cours des guerres bretonnes, reçut à titre de récompense la terre de Soucelles. Cette famille de seigneur a porté le nom de Soucelles pendant plus de cinq siècles.

Durant les guerres de religion, deux frères, Anceau et Marc de Soucelles, ont combattu pour la doctrine calviniste. Une répression rude fut menée contre la réforme, et le château de Soucelles appartenant aux seigneurs protestants fut incendié. En 1563, Charles IX accordera une restitution de dîmes, à titre de dédommagement, pour la reconstitution du château.

La famille de Soucelles ayant accumulé beaucoup de dettes a dû vendre ses biens en laissant place à la famille de Boylesve à la fin du Sègle XVII.

Les terres de Soucelles retrouvaient une nouvelle importance avec les fiefs de Noirieux et de la Roche-Foulques apportés par la famille de Boylesve.

Mais cette famille a également de plus en plus de difficultés pour régler ses dettes et doit se séparer de la châtellenie.

Un acte est passé le 11 juin 1772 qui fait de Jean-Baptiste Ménage le nouveau propriétaire des terres.

En 1776, Jean-Baptiste Ménage s’engage dans la reconstruction du château tombé en mauvais état. Le nouvel édifice, d’une grande sobriété, est de style Louis XIV, bâti d’après un plan rectangulaire.

Après la Révolution Jean-Baptiste-Joseph Ménage devient conseiller général (président du conseil de 1811 à 1813) et maire de Soucelles (1808-1830).

Durant la seconde guerre mondiale, la prairie de la « Grande Rivière » a servi pour des opérations aériennes particulières appelées « pick-up » ou ramassages. Il s’agissait de préparer le transport clandestin vers l’Angleterre d’agent de renseignement ou de personnalités tel que François Mitterrand.

Administracion[modificar | modificar la font]

Lista deus cònsols successius
Periòde Identitat Etiqueta Qualitat
2008 2014 Daniel Clément    
març de 2001 2008      
Totas las donadas son pas encara conegudas.

Demografia[modificar | modificar la font]


 v · d · m 
Evolucion demografica
Populacion comunala actuala (2013): , totala:
Picto infobox character.png

1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
447 592 678 841 852 852 911 939 956

1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
941 920 901 857 849 880 884 845 796

1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
738 730 717 673 633 605 609 662 667

1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2008
647
672
906
1 348
1 742
1 858
2 458
2 496
2 588
2009 2010
2 636
2 636
2 620
2 666
{{{2 014}}}
{{{2 014tot}}}
Fonts
Base Cassini de l'EHESS - Nombre retengut a partir de 1962 : Populacion sens comptes dobles - Sit de l'INSEE
Evolucion de la populacion 1962-2008


Luòcs e monuments[modificar | modificar la font]

Personalitats ligadas amb la comuna[modificar | modificar la font]

Véser tanben[modificar | modificar la font]

Ligams extèrnes[modificar | modificar la font]

Nòtas[modificar | modificar la font]