Passavant-sur-Layon

Un article de Wikipèdia, l'enciclopèdia liura.
Anar a : navigacion, Recercar

Passavant-sur-Layon
Passavant-sur-Layon

Descobridor o inventaire
Data de descobèrta
Contrari
Color
Simbòl de quantitat
Simbòl d'unitat
Proprietat de
Fondador
Compren
Data de debuta
Data de fin
Precedit per
Seguit per
Coordenadas
[[Fichièr:Defautoc.png|center|280px|link=|border]]
[[Fichièr:Defautoc.png|75px|center|link=]]
Geografia fisica
France location map-Regions and departements-2016.svg
geolocalizacion
Coordenadas 47° 06′ 27″ N, 0° 23′ 16″ O
Superfícia 4,91 km²
Altituds
 · Maximala
 · Mejana
 · Minimala
 
112 m
91 m
62 m
Geografia politica
Estat Bandièra de França França
Region
52
Païses de Léger Blason région fr Pays-de-la-Loire.svg
Departament
49
Maine e Léger Armas deu Departament de Maine e Léger
Arrondiment Saumur
Canton Vihiers
Intercom
244900981
Vihiersois Haut Layon
Cònsol Pascal Bertrand (2008-2014)
Geografia umana
Autras informacions
Gentilici Passavantais, Passavantaise (en francés)
Còde postal 49560
Còde INSEE 49236

Passavant-sur-Layon es una comuna francesa, situada dins lo departament de Maine e Léger e la region dels Païses de Léger .

Geografia[modificar | modificar la font]

Partida eissida de l'article francés

Comuna angevine del marge esquèrre del Layon, situada en las Mauges al limit del Saumurois, aquel territòri rural de l'oèst de la França se tròba a qualques quilomètres al sud-es de Vihiers, en lo Maine-e-Loire al limit dels Dos-Sèvres[1]. Lo sieu territòri es essencialament rural.
País de bocage, lo Vihiersois se situa en un triangle entre Angieus, Cholet e Saumur.

Las municipalitats los mai prèps son Nueil-sus-Layon (2 km), Cléré-sus-Layon (3 km), Los Cerqueux-jos-Passavant (6 km), Genneton (7 km), Trémont (7 km), Cersay (8 km), Tancoigné (8 km), Concourson-sus-Layon (8 km), La Fosse-de-Tigné (9 km) e Los Verchers-sus-Layon (9 km)[2].

A qualques quilomètres al nòrd e a l'èst del Vihiersois se tròba la vallée del Layon, #que marca la transition entre las Mauges e lo Saumurois[3]. Lo sud de l'Anjau compòrta a l'èst dels terrens secondaires e terciaris (Saumurois) e a l'oèst dels terrens primaris (Mauges). En aqueles darrièrs, se tròba un país de bocage sus terrens de schistes e de granites[4].

Passavant-Sus-Layon se situa sus l' unitat paysagère del Correder del Layon[5].

L'altitud de la municipalitat vària de 62 a unitat|112|mètres {{}}[6], Per una altitud mièja d'unitat|91|mètres {{}}. Lo sieu territòri s'estend sus una superficie de près d'unitat|5|km|2 {{}} (491 ectaras)[7].

Lo riu lo Layon travèrsa lo territòri de la comuna (al Sud e a l'Èst)[1].

Lo sieu climat a temperat, de tipe océanique. Lo climat angevin es particularament doç, de per la siá situacion entre las influéncias océaniques e continentalas. Generalament los ivèrns son pluvieux, los congelats escasses e los estius ensoleillés[8].

Tèxte originau de l'article francés

Commune angevine de la rive gauche du Layon, située dans les Mauges à la limite du Saumurois, ce territoire rural de l’ouest de la France se trouve à quelques kilomètres au sud-est de Vihiers, dans le Maine-et-Loire à la limite des Deux-Sèvres[1]. Son territoire est essentiellement rural.
Pays de bocage, le Vihiersois se situe dans un triangle entre Angers, Cholet et Saumur.

Les communes les plus proches sont Nueil-sur-Layon (2 km), Cléré-sur-Layon (3 km), Les Cerqueux-sous-Passavant (6 km), Genneton (7 km), Trémont (7 km), Cersay (8 km), Tancoigné (8 km), Concourson-sur-Layon (8 km), La Fosse-de-Tigné (9 km) et Les Verchers-sur-Layon (9 km)[2].

A quelques kilomètres au nord et à l'est du Vihiersois se trouve la vallée du Layon, qui marque la transition entre les Mauges et le Saumurois[3]. Le sud de l'Anjou comporte à l'est des terrains secondaires et tertiaires (Saumurois) et à l'ouest des terrains primaires (Mauges). Dans ces derniers, on trouve un pays de bocage sur des terrains de schistes et de granites[4].

Passavant-sur-Layon se situe sur l'unité paysagère du Couloir du Layon[9].

L'altitude de la commune varie de 62 à 112 mètres[6], pour une altitude moyenne de 91 mètres. Son territoire s'étend sur une superficie de près de 5 km2 (491 hectares)[7].

La rivière le Layon traverse le territoire de la commune (au Sud et à l'Est)[1].

Son climat est tempéré, de type océanique. Le climat angevin est particulièrement doux, de par sa situation entre les influences océaniques et continentales. Généralement les hivers sont pluvieux, les gelés rares et les étés ensoleillés[8].

Comunas vesinas[modificar | modificar la font]

Distanças e posicion relativa
Map pointer black.svgPassavant-sur-Layon
Comuna amb 348 abitants (2000)Genneton (6,5km)
Comuna amb 387 abitants (2000)Trémont (7,1km)
Comuna amb 974 abitants (2000)Cersay (7,4km)
Comuna amb 286 abitants (2000)Tancoigné (7,7km)


Istòria[modificar | modificar la font]

Partida eissida de l'article francés
Lo castèl

Cara al Peitau, sus la nautor Layon, lo comte d'Anjau Foulques Nerra fa bastir un castèl a Modèl:La s-. Arruïnat, Es reconstruit après 1210 amb una enceinte isolada de torns, ont s'apond a la s-|XV|e}} un abitatge a anautit torn d'escalièr. Lo castèl a estrossejat pels huguenots l'an 1574[10].

A Modèl:La s- un nòu abitatge a bastit, de contunh cap a 1930 l'amassa es réaménagé dins ostal viticole amb celliers.

Lo pòble

S'es desvolopat a l'entorn de doas labors, lo castèl bastit a Modèl:La s- e lo prieuré La nòstra Madama de la Sègle Modèl:S mini-Modèl:Verificacion sègle. Aqueles dos centres seràn a l'origina a Modèl:La s- de las doas parròquias Santas-Étienne e La nòstra-Madama. La glèisa Santa-Étienne i aurà destruit l'an 1626[10].

L'estructura actuala del vilatge rebat encara aquela bipolarisation.

La municipalitat

A la vespra de la Revolucion francesa, una part del Vihiersois dépendait de la sénéchaussée d'Angieus (La Sala-de-Vihiers, Vihiers, Coron) e una autra de la sénéchaussée de Saumur (Tigné, Cernusson, Las Cerqueux, Sant-Paul-de detlo-Bòsc, La Plana)[11].

A la réorganisation administrativa #que seguida la Revolucion, après i aver #èsser cap de-luòc de costat Passavant i aguèt ligat al costat de Nueil e al district de Vihiers, de contunh en 1800 al costat de Vihiers e al arrondiment de Saumur[12].

Cossí en la rèsta de la region, a la fin de la Sègle Modèl:S mini-Modèl:Verificacion sègle se #desenrotllar la guèrra de Vendée, #que #marcar de la siá estampada la region.

A la fin de la Modèl:Ligam sègleModèl:Verificacion sègle a bastit la linha de camin de fèrre del Pichon Anjau. Dobèrta l'an 1896 la linha Cholet-Saumur passava per Santa-Hilaire, Vihiers, Las Cerqueux, Cléré, Passavant e Nueil[13].

Tèxte originau de l'article francés
Le château

Face au Poitou, sur le haut Layon, le comte d'Anjou Foulques Nerra fait construire un château au Sègle Modèl:S mini-Modèl:Verificacion sègle. Ruiné, il est reconstruit après 1210 avec une enceinte cantonnée de tours, où s'ajoute au Sègle Modèl:S mini-Modèl:Verificacion sègle un logis à haute tour d'escalier. Le château est ravagé par les huguenots en 1574[10].

Au Sègle Modèl:S mini-Modèl:Verificacion sègle un nouveau logis est construit, puis vers 1930 l'ensemble est réaménagé en maison viticole avec celliers.

Le village

Il s'est développé autour de deux ouvrages, le château bâti au Sègle Modèl:S mini-Modèl:Verificacion sègle et le prieuré Notre Dame du Sègle Modèl:S mini-Modèl:Verificacion sègle. Ces deux centres seront à l'origine au Sègle Modèl:S mini-Modèl:Verificacion sègle des deux paroisses Saint-Étienne et Notre-Dame. La glèisa Saint-Étienne sera détruite en 1626[10].

La structure actuelle du village reflète encore cette bipolarisation.

La commune

À la veille de la Révolution française, une partie du Vihiersois dépendait de la sénéchaussée d'Angers (La Salle-de-Vihiers, Vihiers, Coron) et une autre de la sénéchaussée de Saumur (Tigné, Cernusson, Les Cerqueux, Saint-Paul-du-Bois, La Plaine)[14].

À la réorganisation administrative qui suivie la Révolution, après avoir été chef-lieu de canton Passavant fut rattaché au canton de Nueil et au district de Vihiers, puis en 1800 au canton de Vihiers et à l'arrondissement de Saumur[12].

Comme dans le reste de la région, à la fin du Sègle Modèl:S mini-Modèl:Verificacion sègle se déroula la guerre de Vendée, qui marqua de son empreinte la région.

À la fin du Modèl:Ligam sègleModèl:Verificacion sègle est construit la ligne de chemin de fer du Petit Anjou. Ouverte en 1896 la ligne Cholet-Saumur passait par Saint-Hilaire, Vihiers, Les Cerqueux, Cléré, Passavant et Nueil[15].

Administracion[modificar | modificar la font]

Lista deus cònsols successius
Periòde Identitat Etiqueta Qualitat
2008 2014 Pascal Bertrand    
març de 2001 2008      
Totas las donadas son pas encara conegudas.

Demografia[modificar | modificar la font]


 v · d · m 
Evolucion demografica
Populacion comunala actuala (2013): , totala:
Picto infobox character.png
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
340 361 334 370 391 388 375 339 345
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
308 309 303 298 303 301 286 268 266
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
250 261 295 264 256 278 273 274 251
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2008
230
232
185
155
124
135
131
131
130
2009 2010
130
134
130
134
Fonts
Base Cassini de l'EHESS - Nombre retengut a partir de 1962 : Populacion sens comptes dobles - Sit de l'INSEE
Evolucion de la populacion 1962-2008


Luòcs e monuments[modificar | modificar la font]

Personalitats ligadas amb la comuna[modificar | modificar la font]

Véser tanben[modificar | modificar la font]

Ligams extèrnes[modificar | modificar la font]

Nòtas[modificar | modificar la font]

  1. 1,0, 1,1, 1,2 et 1,3 IGN e BRGM, Géoportail Passavant-sus-Layon (49), consultat lo 11 de julhet de 2011 Error de citacion : Balise <ref> non valide ; le nom « geoportail » est défini plusieurs fois avec des contenus différents
  2. 2,0 et 2,1 Las distàncias anonciadas son distàncias orthodromiques (a panatòri d'ausèl).
    Leon1906, Distàncias orthodromiques a partir de Passavant-sus-Layon (49), consultat lo 2 de julhet de 2012 Error de citacion : Balise <ref> non valide ; le nom « distances » est défini plusieurs fois avec des contenus différents
  3. 3,0 et 3,1 Departament de Maine e Loire - DIREN País de la Loire - DDE Maine e Loire, Atlàs dels païsatges de Maine-e-Loire, Lo Polygraphe, 2003, Modèl:Pàg.146 Error de citacion : Balise <ref> non valide ; le nom « atlas146 » est défini plusieurs fois avec des contenus différents
  4. 4,0 et 4,1 Louis Poirier, Pròva sus la morphologie de l'Anjau meridionala (Mauges e Saumurois), Anals de Geografia, 1935, Modèl:T.44 n 251 Modèl:Pàg.474 Error de citacion : Balise <ref> non valide ; le nom « lpoirier » est défini plusieurs fois avec des contenus différents
  5. Atlàs dels païsatges de Maine-e-Loire, Modèl:Op. cit. - Donadas consultables sus las_jonh%C3%A9s_paysag%C3%A8res_de_Maine-e-Loire WikiAnjou.
  6. 6,0 et 6,1 IGN, Repertòri Géographique de las Municipalitats (RCG 2010), consultat lo 2 de febrièr de 2012 - Donadas consultables sus detlas_municipalitats_de_Maine-e-Loire WikiAnjou. Error de citacion : Balise <ref> non valide ; le nom « ign » est défini plusieurs fois avec des contenus différents
  7. 7,0 et 7,1 Dels pòbles de Cassini a las municipalitats d'uèi (Modèl:Op. cit.), Consultat lo 26 de genièr de 2011 Error de citacion : Balise <ref> non valide ; le nom « surface » est défini plusieurs fois avec des contenus différents
  8. 8,0 et 8,1 Comitat meteorologic départemental, Climat de Maine-e-Loire, consultat lo 24 de mai de 2011 Error de citacion : Balise <ref> non valide ; le nom « cmd » est défini plusieurs fois avec des contenus différents
  9. Atlas des paysages de Maine-et-Loire, Modèl:Op. cit. - Données consultables sur WikiAnjou.
  10. 10,0, 10,1, 10,2 et 10,3 Error de citacion : Balisa <ref> incorrècta ; pas de tèxte per las referéncias nomenadas cport1878.
  11. Mapa del Saumurois jos l'Ancian regim sustot realizada a partir de la labor de Maïté Lafourcade, La Frontièra de las originas als nòstres jorns, Premsas Univesitàries de Bordeaux, 1998
  12. 12,0 et 12,1 Error de citacion : Balisa <ref> incorrècta ; pas de tèxte per las referéncias nomenadas cassini.
  13. Michel Raclin e Michel Harouy, Vihiers al temps del Pichon Anjau, los Dossièrs del AAPA n 18, 1996
  14. Carte du Saumurois sous l'Ancien régime notamment réalisée à partir de l'ouvrage de Maïté Lafourcade, La Frontière des origines à nos jours, Presses Universitaires de Bordeaux, 1998
  15. Michel Raclin et Michel Harouy, Vihiers au temps du Petit Anjou, les Dossiers de l'AAPA n 18, 1996