Le Plessis-Macé

Un article de Wikipèdia, l'enciclopèdia liura.
Anar a : navigacion, Recercar

Le Plessis-Macé
Le Plessis-Macé

Descobridor o inventaire
Data de descobèrta
Contrari
Color
Simbòl de quantitat
Simbòl d'unitat
Proprietat de
Fondador
Compren
Data de debuta
Data de fin
Precedit per
Seguit per
Coordenadas
[[Fichièr:Castle Plessis Mace 2007 02.jpg|center|280px|link=|border]]
Castell del Plessis-Macé
[[Fichièr:Defautoc.png|75px|center|link=]]
Geografia fisica
France location map-Regions and departements-2016.svg
geolocalizacion
Coordenadas 47° 32′ 35″ N, 0° 40′ 19″ O
Superfícia 7,99 km²
Altituds
 · Maximala
 · Mejana
 · Minimala
 
96 m
98 m
21 m
Geografia politica
Estat Bandièra de França França
Region
52
Païses de Léger Blason région fr Pays-de-la-Loire.svg
Departament
49
Maine e Léger Armas deu Departament de Maine e Léger
Arrondiment Angers
Canton Angers-Nord
Intercom
244900015
Angers Loire Métropole
Cònsol Jean-Pierre Hébé (2008-2014)
Geografia umana
Autras informacions
Gentilici Plessis-Macéen, Plessis-Macéenne (en francés)
Còde postal 49770
Còde INSEE 49242

Le Plessis-Macé es una comuna francesa, situada dins lo departament de Maine e Léger e la region dels Païses de Léger .

Geografia[modificar | modificar la font]

Partida eissida de l'article francés

Lo Plessis-Macé a situat a unitat|13|km}} al Nòrd-Oèst d'Angieus sus un ponch en culminant dintre La Membrolle-sus-Longuenée a unitat|2|km {{}} e La Meignanne a unitat|3|km {{}}. La municipalitat a traversat per la rota départementale 105 #que pòrta dins lo castèl #que pòrta lo sieu nom, proprietat del conselh general, e luòc priviliegiat del Festival d'Anjau.
Lo Plessis-Macé a partejat en dos per l'ex-rota nacionala 162 (venguda la expedís départementale 775 l'an 2006), grand ais de comunicacion dintre Roazhon, Laval, Can e Angieus e #que i aurà portat a doas fes doas vias per prene l'A11.
En 1999, lo Plessis-Macé a vist la realizacion d'un passatge sosterranh viari #que permet en tota seguretat de traversar aquel ais e de prene lo Parc d'Activitats d'Angieus-La Membrolle, desvolopat en comun amb La Membrolle sus Longuenée.

Tèxte originau de l'article francés

Le Plessis-Macé est situé à 13 km au Nord-Ouest d'Angers sur un point culminant entre La Membrolle-sur-Longuenée à 2 km et La Meignanne à 3 km. La commune est traversée par la route départementale 105 qui mène au château qui porte son nom, propriété du conseil général, et site privilégié du Festival d'Anjou.
Le Plessis-Macé est partagé en deux par l'ex-route nationale 162 (devenue la route départementale 775 en 2006), grand axe de communication entre Rennes, Laval, Caen et Angers et qui sera porté à deux fois deux voies pour rejoindre l'A11.
En 1999, le Plessis-Macé a vu la réalisation d'un passage souterrain routier qui permet en toute sécurité de traverser cet axe et de rejoindre le Parc d’Activités d’Angers-La Membrolle, développé en commun avec La Membrolle sur Longuenée.

Comunas vesinas[modificar | modificar la font]

Distanças e posicion relativa
Map pointer black.svgLe Plessis-Macé
Comuna amb 2085 abitants (2000)La Meignanne (2,8km)
Comuna amb 612 abitants (2000)Pruillé (3,8km)
Comuna amb 2074 abitants (2000)Feneu (6,7km)
Comuna amb 12538 abitants (2000)Avrillé (7,6km)


Istòria[modificar | modificar la font]

Partida eissida de l'article francés
  • Çò Plessis-Macé (antany Trucat Plessix-Macé) es lo luòc de signatura del darrièr dels tres documents en jonhent la Bretanha e la França en 1532
    (Veire lo Édit del Plessis-Macé sobratz Wikisource).
  • Antany, La vila èra una pleta environada de barralhas naturalas o artificialas, telefonada plesse. Macé Ven del latin Mattheus (Matthieu).
  • Lo Plessis aperteniá a Matthieu 1er del Plessis, fondator del prieuré, primièra cellula religiosa a l'origina de la parròquia. La familha del Plessix existís encara jol nom "Jochaud del Plessix del Haye de la Verdiere".
  • Lo Plessis-Macé, situat sus la part extrèma del Massís armoricain, i aguèt emergit plan abans la Vallée de la Mayenne. La Bòsc de Longuenée cobrissiá lo sieu territòri. Lo bourg se #desvolopar en la una dels vasts clares.
  • Lo fèrre a #èsser espetat als VIIen e Modèl:VIIIe sègles e a permeses lo desvolopament d'una importanta activitat de chaudronnerie e de armurerie dins lo pòble, lo comèrci en essent facilitat pels embarquements a la Roussière, pòrt del Plessis fins al Sègle XVIII.
  • Las invasions bretonnes de contunh normandes obligavan las riverains de la Loire a trobar refugi en la Bòsc de Longuenée : lo senhor del Plessis #venir lo cap aital d'un immens territòri. Lo desvolopament dels pòbles environnants mercés al comèrci e a l'agricultura - parallèlament al défrichement del bòsc - #far progressivament desaparéisser/desaparéisser lo papièr militar del Plessis.
  • Fins en 1789, se parlava de Vila del Plessis-Macé (aglomeracion fortificada, juxtaposée dins lo Castèl féodal d'un senhor poderós) ; Macé 1er (1040-1090) en avent donat la siá vila e abandonat los sieus dreches als fraires bénédictins, la vila del Plessis-Macé #venir un fief eclesiastic, someses a l'autoritat exclusiva de la abbé de abbaye Sant-Serge d'Angieus : lo senhor èra mèstre dins lo sieu castèl e lo abbé dins la siá vila.
  • Al Sègle XIV, lo castèl i aguèt pres e gaireben démoli pels Angleses aital coma la vila e la glèisa, #lo que aguèron abandonat pendent gaireben un sègle.
  • Louis II de Beaumont, sénéchal del Peitau e amic de Louis XI, #restaurar lo castèl (1437-1475), lo prieuré, la glèisa e la parròquia. La vila del Plessis demorarà fins als nòstres jorns aquel #qu'en #far Louis de Beaumont.
  • En 1789, totas las tradicions e los dreches aguèron aniquilat. La vila #venir un tot pichon bourg #que lo castèl ne demòra la glòria.
Tèxte originau de l'article francés
  • Le Plessis-Macé (autrefois appelé Plessix-Macé) est le lieu de signature du dernier des trois documents unissant la Bretagne et la France en 1532
    (voir l'Édit du Plessis-Macé sur Wikisource).
  • Autrefois, la ville était un enclos entouré de haies naturelles ou artificielles, appelée plesse. Macé vient du latin Mattheus (Matthieu).
  • Le Plessis appartenait à Matthieu 1er du Plessis, fondateur du prieuré, première cellule religieuse à l'origine de la paroisse. La famille du Plessix existe encore sous le nom "Jochaud du Plessix du Haye de la Verdiere".
  • Le Plessis-Macé, situé sur la partie extrême du Massif armoricain, fut émergé bien avant la Vallée de la Mayenne. La Forêt de Longuenée couvrait son territoire. Le bourg se développa dans l'une des vastes clairières.
  • Le fer a été exploité aux VIIen et Modèl:VIIIe siècles et a permis le développement d'une importante activité de chaudronnerie et d'armurerie dans le village, le commerce étant facilité par les embarquements à la Roussière, port du Plessis jusqu'au Sègle XVIII.
  • Les invasions bretonnes puis normandes obligeaient les riverains de la Loire à trouver refuge dans la Forêt de Longuenée : le seigneur du Plessis devint ainsi le chef d'un immense territoire. Le développement des villages environnants grâce au commerce et à l'agriculture - parallèlement au défrichement de la forêt - firent progressivement disparaître le rôle militaire du Plessis.
  • Jusqu'en 1789, on parlait de Ville du Plessis-Macé (agglomération fortifiée, juxtaposée au Château féodal d'un seigneur puissant) ; Macé 1er (1040-1090) ayant donné sa ville et abandonné ses droits aux moines bénédictins, la ville du Plessis-Macé devint un fief ecclésiastique, soumis à l'autorité exclusive de l'abbé de abbaye Saint-Serge d'Angers : le seigneur était maître dans son château et l'abbé dans sa ville.
  • Au Sègle XIV, le château fut pris et presque démoli par les Anglais ainsi que la ville et l'église, lesquels furent abandonnés pendant presque un siècle.
  • Louis II de Beaumont, sénéchal du Poitou et ami de Louis XI, restaura le château (1437-1475), le prieuré, l'église et la paroisse. La ville du Plessis restera jusqu'à nos jours ce qu'en fit Louis de Beaumont.
  • En 1789, toutes les traditions et les droits furent anéantis. La ville devint un tout petit bourg dont le château reste la gloire.

Administracion[modificar | modificar la font]

Lista deus cònsols successius
Periòde Identitat Etiqueta Qualitat
2008 2014 Jean-Pierre Hébé    
març de 2001 2008      
Totas las donadas son pas encara conegudas.

Demografia[modificar | modificar la font]


 v · d · m 
Evolucion demografica
Populacion comunala actuala (2013): , totala:
Picto infobox character.png
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
261 338 514 416 416 431 463 454
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
431 416 403 399 433 375 370 361 338
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
329 308 301 276 255 255 260 268 294
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2008
282
323
488
743
770
950
1 176
1 208
1 256
2009 2010
1 260
1 270
1 259
1 282
Fonts
Base Cassini de l'EHESS - Nombre retengut a partir de 1962 : Populacion sens comptes dobles - Sit de l'INSEE
Evolucion de la populacion 1962-2008


Luòcs e monuments[modificar | modificar la font]

Personalitats ligadas amb la comuna[modificar | modificar la font]

Véser tanben[modificar | modificar la font]

Ligams extèrnes[modificar | modificar la font]

Nòtas[modificar | modificar la font]