Dame-Marie (Orne)

Un article de Wikipèdia, l'enciclopèdia liura.
Salta a la navegació Salta a la cerca

Dame-Marie
Dame-Marie

Descobridor o inventaire
Data de descobèrta
Contrari
Color
Simbòl de quantitat
Simbòl d'unitat
Proprietat de
Fondador
Compren
Data de debuta
Data de fin
Precedit per
Seguit per
Coordenadas
[[Fichièr:Dame Marie.JPG|center|280px|link=|border]]
[[Fichièr:Defautoc.png|75px|center|link=]]
Geografia fisica
Occitania Map2.svg
geolocalizacion
Coordenadas 48° 21′ 21″ N, 0° 36′ 58″ E
Superfícia 13,27 km²
Altituds
 · Maximala
 · Minimala
 
216 m
121 m
Geografia politica
Estat Bandièra de França França
Region
28
Normandia
Departament
61
Orne Armas del Departament d'Orne
Arrondiment Mortagne-au-Perche
Canton Bellême
Intercom
246100770
du Pays Bellêmois
Cònsol Pierre Ménager (2008-2014)
Geografia umana
Autras informacions
Gentilici Dominomariens (en francés)
Còde postal 61130
Còde INSEE 61142

Dame-Marie es una comuna francesa, situada dins lo departament d'Orne e la region de la Bassa Normandia.

Geografia[modificar | modificar la font]

Partida eissida de l'article francés

Madama-Marida se tròba a la cœur del parc natural regional del Portamantèl, a doas oras de París. Dempuèi lo vòt del 24 de novembre de 2008, lo conselh municipal de Madama-Marida a votat l'integracion de la municipalitat en lo Parc natural regional del Portamantèl.

Lo sieu territòri s'estend al nòrd fins al luòc-ditz la Guinière, a l'èst fins als luòcs-diches la Liardière e la Voreja, al sud la Nautor Tertre e las Graciers e a l'oèst lo Boulay, lo Clos Rohard e la Renardière.

La municipalitat a traversat per la D 955 #que va de Bellême a Nogent-lo-Rotrou e es desservie per la D 295.

Fichièr:Aficha de MADAMA MARIDA.jpg
Aficha de Madama-Marida sus la D 295
Tèxte originau de l'article francés

Dame-Marie se trouve au cœur du parc naturel régional du Perche, à deux heures de Paris. Depuis le vote du 24 novembre 2008, le conseil municipal de Dame-Marie a voté l'intégration de la commune dans le Parc naturel régional du Perche.

Son territoire s'étend au nord jusqu'au lieu-dit la Guinière, à l'est jusqu'aux lieux-dits la Liardière et la Borde, au sud le Haut Tertre et les Graciers et à l'ouest le Boulay, le Clos Rohard et la Renardière.

La commune est traversée par la D 955 qui va de Bellême à Nogent-le-Rotrou et est desservie par la D 295.

Panneau de Dame-Marie sur la D 295


Istòria[modificar | modificar la font]

Partida eissida de l'article francés
Istòria del prieuré de Madama-Marida

En 1023, Albert de la Ferté Vidame emboish un prieuré sul domeni eretat de la siá maire Godehilde. En memòria de Godehilde, #que se trucava Madama Marida, lo sieu nom i aguèt donat al prieuré. Albert confia la siá fondacion a la abbaye de Jumièges. Qualques dificultats financièras l'obligan a aliéner la siá tèrra a la abbaye de Sant Maximim de Orléans. Lo bastiment pas #poder èsser acabada #qu'en 1026. Malgrat la riquesa del domeni en comprenent étangs e dels bòsques lo prieuré rèsta paura fins al Sègle XV. La fin de la guèrra de #Cent Ans marca lo començament d'una notícia ère : transformacion de l'abitatge del prieur, bastiment de la granja e de lo sieu porche, de la bergerie, de las écuries, de la grange e fin finala del molin. Aquel ensems coerent constituissi uèi la cœur del bourg.

Los fraires #abandonar lo prieuré entre 1701 e 1789. Venduts cossí bens nacionales en 1792, lo prieuré e las siás dependéncias son alavetz aqueridas en comunitat pel baron Jean-Baptiste Patu de Sant Vincent, magistrat a París, per lo sieu fraire e pel bailli de Bellême.

En 1867, la municipalitat facha l'aquesiment del prieuré, las autras bastissas an crompat per proprietaris locales. La glèisa #èsser remaniée a la fin del Modèl:XIXe s pel bastiment d'un campanal de contunh, pel ajout d'una sacristie. L'abitatge prieural #servir de presbytère de 1873 a 1925 e #èsser partiellement destruit per un incendi en 1944. La municipalitat en #far mai tard la siá sala de las fèstas.

Tèxte originau de l'article francés
Histoire du prieuré de Dame-Marie

En 1023, Albert de la Ferté Vidame fonde un prieuré sur le domaine hérité de sa mère Godehilde. En mémoire de Godehilde, que l'on appelait Dame Marie, son nom fut donné au prieuré. Albert confie sa fondation à l'abbaye de Jumièges. Des difficultés financières l'obligent à aliéner sa terre à l'abbaye de Saint Maximim d'Orléans. La construction ne put être achevée qu'en 1026. Malgré la richesse du domaine comprenant des étangs et des forêts le prieuré reste pauvre jusqu'au Sègle XV. La fin de la guerre de Cent Ans marque le début d'une nouvelle ère : transformation du logis du prieur, construction de la ferme et de son porche, de la bergerie, des écuries, de la grange et enfin du moulin. Cet ensemble cohérent constitue aujourd'hui le cœur du bourg.

Les moines quittèrent le prieuré entre 1701 et 1789. Vendus comme biens nationaux en 1792, le prieuré et ses dépendances sont alors acquis en communauté par le baron Jean-Baptiste Patu de Saint Vincent, magistrat à Paris, par son frère et par le bailli de Bellême.

En 1867, la commune fait l'acquisition du prieuré, les autres bâtiments sont achetés par des propriétaires locaux. La glèisa fut remaniée à la fin du Modèl:XIXe s par la construction d'un clocher puis, par l'ajout d'une sacristie. Le logis prieural servit de presbytère de 1873 à 1925 et fut partiellement détruit par un incendie en 1944. La commune en fit plus tard sa salle des fêtes.


Administracion[modificar | modificar la font]

Lista deus cònsols successius
Periòde Identitat Etiqueta Qualitat
2008 2014 Pierre Ménager    
març de 2001 2008      
Totas las donadas son pas encara conegudas.

Demografia[modificar | modificar la font]


 v · d · m 
Evolucion demografica
Populacion comunala actuala (2013): , totala:
Picto infobox character.png

1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
431 424 468 756 702 724 722 704

1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
703 670 674 621 643 587 517 506 487

1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
461 418 408 299 322 309 294 292 284

1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2008
289
253
186
181
156
177
172
171
170
2009 2010
170
173
172
174
Fonts
Base Cassini de l'EHESS - Nombre retengut a partir de 1962 : Populacion sens comptes dobles - Sit de l'INSEE
Evolucion de la populacion 1962-2008


Luòcs e monuments[modificar | modificar la font]

Personalitats ligadas amb la comuna[modificar | modificar la font]

Véser tanben[modificar | modificar la font]

Ligams extèrnes[modificar | modificar la font]

Nòtas[modificar | modificar la font]