Carrouges

Un article de Wikipèdia, l'enciclopèdia liura.
Anar a : navigacion, Recercar

Carrouges
Carrouges

Descobridor o inventaire
Data de descobèrta
Contrari
Color
Simbòl de quantitat
Simbòl d'unitat
Proprietat de
Fondador
Compren
Data de debuta
Data de fin
Precedit per
Seguit per
Coordenadas
[[Fichièr:Defautoc.png|center|280px|link=|border]]
[[Fichièr:Defautoc.png|75px|center|link=]]
Geografia fisica
France location map-Regions and departements-2016.svg
geolocalizacion
Coordenadas 48° 34′ 06″ N, 0° 08′ 40″ O
Superfícia 8,58 km²
Altituds
 · Maximala
 · Minimala
 
361 m
240 m
Geografia politica
Estat Bandièra de França França
Region
28
Normandia
Departament
61
Orne Armas del Departament d'Orne
Arrondiment Alençon
Canton Carrouges (capluòc)
Intercom
246100655
du Bocage Carrougien
Cònsol Eugène-Loïc Ermessent (2008-2014)
Geografia umana
Autras informacions
Còde postal 61320
Còde INSEE 61074
www.carrouges.fr

Carrouges es una comuna francesa, situada dins lo departament d'Orne e la region de la Bassa Normandia.

Geografia[modificar | modificar la font]

Partida eissida de l'article francés

País de bocage, en la campanha de Alençon. La municipalitat se situa en lo parc natural regional Normandie-Maine.

Tèxte originau de l'article francés

Pays de bocage, dans la campagne d'Alençon. La commune se situe dans le parc naturel régional Normandie-Maine.


Comunas vesinas[modificar | modificar la font]

Distanças e posicion relativa
Map pointer black.svgCarrouges
Comuna amb 99 abitants (2000)Chahains (2,3km)
Comuna amb 176 abitants (2000)Rouperroux (4,9km)


Istòria[modificar | modificar la font]

Partida eissida de l'article francés
  • Al Mièja Edat, la parròquia de Carrouges fa partida del doyenné de Asnebec.
  • En 1490, jol Rei Charles VIII, Jean de Blosset, senhor de Carrouges e grand maréchal de Normandie, emboish sus las siás tèrras, près de lo sieu castèl, una collégiale (dédiée a La nòstra-Madama de la Bona Comoditat) compausada de sièis chanoines prébendés « al nomentament del senhor #qu'èra tanben lo collateur dels beneficis ». Aqueles prébendes an aimat l'an 1698 a 200 libres, n'o Memòria de la Généralité de Alençon establit pel intendant lo Sr. De Pommereuil.

Es egalament agut de besonh l'an 1698 #qu'una juridiction trucat « graèr d'impòst » (n'informi amb la gabelle pagada sus la sal) a situat a Carrouges.

  • Al Sègle XVIII, en la descripcion de la généralité de Alençon (subdivision : Eleccion de Falaise) a anotat : « los forges de Carrouges, de Rânes, del Camp-de-la-Pèira e de Cossé ocupan una bona part dels abitants de las parròquias vesinas ».
  • Al moment de la Revolucion francesa de 1789, la municipalitat se truca « Carrouges-la-Montanha ».
  • Al mes de en agost 1944, ocupada per las fòrças alemandas, la vila a liurat per las tropas de la 3e division blindée americana, continuament al coratge del cònsol de Sant Martin dels Lanas, lo Sr. Geslain #Que, s'èsser après de liberats soldats alemands #que la avián arturada, #indicar las posicions dels Alemands als Americanes.
Tèxte originau de l'article francés
  • Au Moyen Âge, la paroisse de Carrouges fait partie du doyenné d'Asnebec.
  • En 1490, sous le Roi Charles VIII, Jean de Blosset, seigneur de Carrouges et grand maréchal de Normandie, fonde sur ses terres, auprès de son château, une collégiale (dédiée à Notre-Dame du Bon Confort) composée de six chanoines prébendés « à la nomination du seigneur qui était aussi le collateur des bénéfices ». Ces prébendes sont estimées en 1698 à 200 livres, dans le Mémoire de la Généralité d'Alençon établi par l'intendant M. de Pommereuil.

Il est également précisé en 1698 qu'une juridiction appelée « grenier d'impôt » (en rapport avec la gabelle payée sur le sel) est située à Carrouges.

  • Au Sègle XVIII, dans la description de la généralité d'Alençon (subdivision : Élection de Falaise) il est noté : « les forges de Carrouges, de Rânes, du Champ-de-la-Pierre et de Cossé occupent une bonne partie des abitants des paroisses voisines ».
  • Au moment de la Révolution française de 1789, la commune s'appelle « Carrouges-la-Montagne ».
  • Au mois d'août 1944, occupée par les forces allemandes, la ville est délivrée par les troupes de la 3e division blindée américaine, suite au courage du maire de Saint Martin des Landes, M. Geslain qui, après s'être libéré des soldats allemands qui l'avaient arrêté, indiqua les positions des Allemands aux Américains.


Administracion[modificar | modificar la font]

Lista deus cònsols successius
Periòde Identitat Etiqueta Qualitat
2008 2014 Eugène-Loïc Ermessent    
març de 2001 2008      
Totas las donadas son pas encara conegudas.

Demografia[modificar | modificar la font]


 v · d · m 
Evolucion demografica
Populacion comunala actuala (2013): , totala:
Picto infobox character.png
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
2 050 1 960 1 962 2 151 2 250 2 145 2 144 2 062
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
1 972 1 832 950 940 958 939 981 916 888
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
865 829 789 705 710 734 701 708 706
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2008
727
695
753
787
760
743
734
733
733
2009 2010
734
746
734
749
Fonts
Base Cassini de l'EHESS - Nombre retengut a partir de 1962 : Populacion sens comptes dobles - Sit de l'INSEE
Evolucion de la populacion 1962-2008


Luòcs e monuments[modificar | modificar la font]

Personalitats ligadas amb la comuna[modificar | modificar la font]

Véser tanben[modificar | modificar la font]

Ligams extèrnes[modificar | modificar la font]

Nòtas[modificar | modificar la font]