Mortagne-au-Perche

Un article de Wikipèdia, l'enciclopèdia liura.
Anar a : navigacion, Recercar

Mortagne-au-Perche
Mortagne-au-Perche

Descobridor o inventaire
Data de descobèrta
Contrari
Color
Simbòl de quantitat
Simbòl d'unitat
Proprietat de
Fondador
Compren
Data de debuta
Data de fin
Precedit per
Seguit per
Coordenadas
[[Fichièr:Mortagne-au-Perche - Hôtel Foureau-Dutertre.JPG|center|280px|link=|border]]
Un otèl particular de Mortagne-a lo-Portamantèl.
[[Fichièr:Defautoc.png|75px|center|link=]]
Geografia fisica
France location map-Regions and departements-2016.svg
geolocalizacion
Coordenadas 48° 31′ 15″ N, 0° 32′ 54″ E
Superfícia 8,60 km²
Altituds
 · Maximala
 · Minimala
 
264 m
171 m
Geografia politica
Estat Bandièra de França França
Region
28
Normandia
Departament
61
Orne Armas del Departament d'Orne
Arrondiment Mortagne-au-Perche (sous-préfecture)
Canton Mortagne-au-Perche (capluòc)
Intercom
246100515
du Bassin de Mortagne au Perche
Cònsol Jean-Claude Lenoir (2008-2014)
Geografia umana
Autras informacions
Còde postal 61400
Còde INSEE 61293
www.mortagneauperche.fr

Mortagne-au-Perche es una comuna francesa, situada dins lo departament d'Orne e la region de la Bassa Normandia.

Geografia[modificar | modificar la font]

Partida eissida de l'article francés

Mortagne Al Portamantèl se situa al sud del departament del Adorna. Es lo banc de la jos-prefectura de la arrondissement de Mortagne-a lo-Portamantèl, en correspondent a una part del Portamantèl e del país de Ouche.

La rota nacionala 12 transita per la vila de Mortagne. Dempuèi 1965, la rota a #èsser desviada de lo sieu traçat, en environant la vila percheronne pel nòrd, entre la Jarretière e las Gaillons (#que conten de divèrsas zònas artesanalas e industrialas). Dempuèi 2004, lo traçat a #èsser duplicat.

La vila es desservie per divèrsas linhas d'autocars del ret Cap de'Adorna[1] en procedéncia de Alençon e Nogent-lo-Rotrou (linha 70) aital coma de L'Agla (linha 60).

Tèxte originau de l'article francés

Mortagne au Perche se situe au sud du département de l'Orne. Elle est le siège de la sous-préfecture de l'arrondissement de Mortagne-au-Perche, correspondant à une partie du Perche et du pays d'Ouche.

La route nationale 12 transite par la ville de Mortagne. Depuis 1965, la route a été déviée de son tracé, contournant la cité percheronne par le nord, entre la Jarretière et les Gaillons (qui contient plusieurs zones artisanales et industrielles). Depuis 2004, le tracé a été doublé.

La ville est desservie par plusieurs lignes d'autocars du réseau Cap'Orne[2] en provenance d'Alençon et Nogent-le-Rotrou (ligne 70) ainsi que de L'Aigle (ligne 60).


Istòria[modificar | modificar la font]

Partida eissida de l'article francés

Mauritania, Mortagne Sus Huisne, Mortagne sus Montanha, Mortagne al Portamantèl ...

La tradicion sembla priviliegiar l'origina Mauritania (comitis Mauritaniae, 1086), es-a dire un luòc de stationnement d'una unitat maure de l'armada romaine a l'epòca del Bas Empèri, e mai se la notitia dignitatum ne faga pas pas mencion. Del temps qu'una legenda tenaç priviliègia lo sens de Mòrt-agne, es-a dire « de mòrta-aiga » en roman[3]. En lo sieu Itinerari descriptif, o descripcion viària, géographique e pittoresque de la França e de l'Itàlia publicada en 1822, Vaysse de Villiers remembra a aquel afar #que, mesa sus una nautor àrida, Mortagne manca cruellement d'aiga e que lo transpòrt d'aiga dona luòc a una bona especulacion.

  • 12 de julhet 1593, lo fòrt de Mortagne bastit l'an 1411 per Jean E comte d Alençon i aguèt atacat per Desmoutis de la Morandière que lo vicomte de Tavannes en comandant alavetz per la Liga en Normandie i aviá nomenat tinenta del baron de Médavy [4].

Se l'opinion divergent sus aquel ponch, los dos dictam meses en exergue per Alfred Canel en 1859 en lo sieu Blason popular de Normandie reculhirà lo assentiment de totes :

  • Mortagne, vila e chateau sus Montanha
  • Mortagne sus Montanha : çò de mès de polit bourg de França.

Los colons #qu'a porgit o Portamantèl mas sustot la vila de Mortagne-a lo-Portamantèl a la Nòva-França #èsser entre las mai emprenedors.

La question dels incendiaris de Mortagne a marcat l'immediat après-guèrra.

Lo 14 de genièr de 2010, lo president de la Republica, Nicolas Sarkozy, i a presentat la siá vœux a las regions agricòlas.

Tèxte originau de l'article francés

Mauritania, Mortagne sur Huisne, Mortagne sur Montagne, Mortagne au Perche ...

La tradition semble privilégier l'origine Mauritania (comitis Mauritaniae, 1086), c'est-à-dire un lieu de stationnement d'une unité maure de l'armée romaine à l'époque du Bas Empire, bien que la notitia dignitatum n'en fasse pas mention. Alors qu'une légende tenace privilégie le sens de Morte-agne, c'est-à-dire « morte-eau » en roman[5]. Dans son Itinéraire descriptif, ou description routière, géographique et pittoresque de la France et de l'Italie publiée en 1822, Vaysse de Villiers rappelle à ce sujet que, placée sur une hauteur aride, Mortagne manque cruellement d'eau et que le transport d'eau donne lieu à une bonne spéculation.

  • 12 juillet 1593, le fort de Mortagne bâti en 1411 par Jean I comte d Alençon fut attaqué par Desmoutis de La Morandière que le vicomte de Tavannes commandant alors pour la Ligue en Normandie avait nommé lieutenant du baron de Médavy [6].

Si les avis divergent sur ce point, les deux dictons mis en exergue par Alfred Canel en 1859 dans son Blason populaire de Normandie recueillera l'assentiment de tous :

  • Mortagne, ville et chateau sur Montagne
  • Mortagne sur Montagne : le plus beau bourg de France.

Les colons qu'a fourni le Perche mais surtout la ville de Mortagne-au-Perche à la Nouvelle-France furent parmi les plus entreprenants.

L’affaire des incendiaires de Mortagne a marqué l’immédiat après-guerre.

Le 14 janvier 2010, le président de la République, Nicolas Sarkozy, y a présenté ses vœux aux régions agricoles.


Administracion[modificar | modificar la font]

Lista deus cònsols successius
Periòde Identitat Etiqueta Qualitat
2008 2014 Jean-Claude Lenoir    
març de 2001 2008      
Totas las donadas son pas encara conegudas.

Demografia[modificar | modificar la font]


 v · d · m 
Evolucion demografica
Populacion comunala actuala (2013): , totala:
Picto infobox character.png
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
6 396 5 720 5 148 5 215 5 692 5 012 4 847 4 948
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
4 888 4 887 4 830 4 836 4 682 4 643 4 541 4 435 4 277
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
3 967 3 800 3 728 3 509 3 366 3 334 3 508 3 802 3 749
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2008
3 909
4 322
4 877
4 851
4 584
4 513
4 210
4 156
4 111
2009 2010
4 108
4 422
4 093
4 381
Fonts
Base Cassini de l'EHESS - Nombre retengut a partir de 1962 : Populacion sens comptes dobles - Sit de l'INSEE
Evolucion de la populacion 1962-2008


Luòcs e monuments[modificar | modificar la font]

Personalitats ligadas amb la comuna[modificar | modificar la font]

Véser tanben[modificar | modificar la font]

Ligams extèrnes[modificar | modificar la font]

Nòtas[modificar | modificar la font]

  1. Luòc de la ret Cap de'Adorna
  2. Site du réseau Cap'Orne
  3. #Çò qu'es dénué de sens perque la paraula latina aqua a en principi evolucionat en ewe, eve ne ancià francés, de contunh aiga, per conseqüent s'i auriá « Morteve » o « Morteau ».
  4. Modèl:Labor
  5. Ce qui est dénué de sens car le mot latin aqua a d'abord évolué en ewe, eve en ancien français, puis eau, par conséquent on aurait « Morteve » ou « Morteau ».
  6. Lange, Éphémérides normandes, ou, Recueil chronologique, historique et monumental sur la Normandie, t. 2, Caen, Bonneserre, Mancel, Trébutien et Manoury, p. 26