Saint-Georges-d'Annebecq

Un article de Wikipèdia, l'enciclopèdia liura.
Anar a : navigacion, Recercar

Saint-Georges-d'Annebecq
Saint-Georges-d'Annebecq

Descobridor o inventaire
Data de descobèrta
Contrari
Color
Simbòl de quantitat
Simbòl d'unitat
Proprietat de
Fondador
Compren
Data de debuta
Data de fin
Precedit per
Seguit per
Coordenadas
[[Fichièr:Defautoc.png|center|280px|link=|border]]
[[Fichièr:Defautoc.png|75px|center|link=]]
Geografia fisica
France location map-Regions and departements-2016.svg
geolocalizacion
Coordenadas 48° 38′ 02″ N, 0° 15′ 50″ O
Superfícia 9,35 km²
Altituds
 · Maximala
 · Minimala
 
292 m
213 m
Geografia politica
Estat Bandièra de França França
Region
28
Normandia
Departament
61
Orne Armas del Departament d'Orne
Arrondiment Argentan
Intercom
246100564
de la Région de Rânes
Cònsol Jean-Claude Gosnet (2008-2014)
Geografia umana
Autras informacions
Còde postal 61600
Còde INSEE 61390

Saint-Georges-d'Annebecq es una comuna francesa, situada dins lo departament d'Orne e la region de la Bassa Normandia.

Geografia[modificar | modificar la font]

Partida eissida de l'article francés
Comunas confrontantas de Sant-Georges-de Annebecq[1]
Sant-Georges-de Annebecq[1]
La Chaux
Tèxte originau de l'article francés
Comunas confrontantas de Saint-Georges-d'Annebecq[2]
Le Grais Faverolles Rânes
Beauvain Saint-Georges-d'Annebecq[2] Rânes
Beauvain La Chaux La Chaux


Comunas vesinas[modificar | modificar la font]

Distanças e posicion relativa
Map pointer black.svgSaint-Georges-d'Annebecq
Comuna amb 58 abitants (2000)La Chaux (2,5km)
Comuna amb 1035 abitants (2000)Rânes (4,1km)
Comuna amb 277 abitants (2000)Beauvain (4,3km)
Comuna amb 148 abitants (2000)Faverolles (4,6km)
Comuna amb 197 abitants (2000)Le Grais (4,8km)


Istòria[modificar | modificar la font]

Partida eissida de l'article francés

Pendent dels sègles, Asnebec (o Annebec de contunh Annebecq) #èsser un castèl fòrt en fasent partida d'una linha de defensa en protegint la "frontièra" sud del duché de Normandie. Lo baron de Asnebec (sul plànol civil e militar) e lo curé-doyen de la parròquia de Asnebec (sul plànol religiós) avián autoritat sus una part de la region alentour. Lo primièr Senhor de Asnebec conegut siás Roger de Beaumont (#que lo fief principal se'n situa en lo Roumois a l'entorn de Beaumont-lo-Roger e Pont-Audemer, éminent aconselhar de Guillaume lo Conquistador) e de la siá femna Mathilde administratice del Duché après la conquista de 1066]. Fa don de las intradas de las parròquias de Asnebec, de Rasnes e de Faverolles a la abbaye de Sant-Wandrille. 1138 : Assiégé per Geoffroy V d'Anjau (en la siá conquista del duché de Normandie contra lo nòu rei de Angleterre) lo castèl-fòrt de Annebec escapa fin finala a la furor dels assaillants (mercés a una trève d'un an) a causa dels ligams ancians existent entre cèrts senhors del entourage del comte d'Anjau e Robert de Neubourg egalament Senhor de Asnebec. Los castèls de Carrouges, Écouché, Bazoches-a lo-Houlme...E los sieus defensors an pas pas aquel astre. 1224 : "Tot çò fief de "Carrouge" es en la mouvance del Senhor de Annebec". Modèl:XIIIe Sègle : 17 fiefs de Chevaliers lèvan de la baronnie de Asnebec. 1335 : En lo Pouillé (registre eclesiastic) del diocèse de Séez, se tròba "Asnebeccum" per designar la parròquia. vèrs 1380, Guillaume de Chamborant ("protegit del Comte de Alençon, conselhièr e chambellan del Rei", Charles VI) crompa los baronnies de Asnebec e de Rasne. (El trépasse -sens postérité- cap a 1404).

  • 1381 : Guillaume de Beaurepaire fa confession a Guillaume de Chamborand, baron de Asnebec, pel fief de Jogat.
  • 1404 : Guillaume II de Méheudin rachète los baronnies de Asnebec e de Rasnes.
  • 1419 : la baronnie de Asnebec a "concedit" -pel rei de Angleterre (pòrti egalament de Normandie)- al un de los sieus fisèles partidaris: Guérard Hungh #qu'es egalament l'adjunt del governador de Falaise.
  • Après 1450 e la desbranda dels Angleses, Samson de Sant-Germain dintra en possession de la siá baronnie.
  • 1566 : Asnebec es dévasté pels protestants.

Modèl:XVe Sègle : Lo domeni de Ménil-Glaise lèva de la baronnie de Annebecq. 1532 : René del Bòsc (genet) es Senhor del Mottey sus la parròquia de Annebecq. 1606 : La baronnie de Asnebec a suprimit per la siá « reünion e réincorporation… a la baronnie de Rasnes, apertenenta a Charles de Argouges, sieur de Grastot » (cartas brevets del rei Henri IV de França). 1657 : Lo doyen de Asnebec se truca Coupry (précédemment Chapelain del castèl del Polit en Jogat-de detlo-Bòsc). 1672 : Louis XIV crèa lo "Marquisat de Rannes" (#que s'estend sus las parròquias de Rasnes, de Asnebec, de Faverolles e de Montreuil) en benefici de Nicolas de Argouges, coronèl general dels Dragons. 1713 : François de Bennes es curé de St Georges de Annebecq. A la Revolucion francesa (1790...) La municipalitat a ligat al costat de Rasnes (Rânes) mas aquel costat a suprimit l'an 1802. Annebec Passa alavetz en lo costat de Briouze.. 1893 : Lo abbé Mary es curé de la parròquia. 1981 : un tresaur monetari -en comportant 972 pèças de sòus, @frapper entre lo Modèl:XIIe e lo Modèl:XIVe sègles a França e en Angleterre- a descobèrt al cors de trabalhs agricòlas; a #èsser depausat al musèu de Normandie; lo sieu inventari a #èsser publicat en una revista numismatique (la ponduda en seguretat d'aquel tresaur poiriá datar de l'epòca del rei Philippe IV lo Polit defallit l'an 1314).

Tèxte originau de l'article francés
  • Pendant des siècles, Asnebec (ou Annebec puis Annebecq) fut un château fort faisant partie d'une ligne de défense protégeant la "frontière" sud du duché de Normandie. Le baron d'Asnebec (sur le plan civil et militaire) et le curé-doyen de la paroisse d'Asnebec (sur le plan religieux) avaient autorité sur une partie de la région alentour.
  • Le premier Seigneur d'Asnebec connu est Roger de Beaumont (dont le fief principal se situe dans le Roumois autour de Beaumont-le-Roger et Pont-Audemer, éminent conseiller de Guillaume le Conquérant) et de sa femme Mathilde administratice du Duché après la conquête de 1066]. Il fait don des revenus des paroisses d'Asnebec, de Rasnes et de Faverolles à l'abbaye de Saint-Wandrille.
  • 1138 : Assiégé par Geoffroy V d'Anjou (dans sa conquête du duché de Normandie contre le nouveau roi d'Angleterre) le château-fort d'Annebec échappe finalement à la fureur des assaillants (grâce à une trève d'un an) à cause des liens anciens existant entre certains seigneurs de l'entourage du comte d'Anjou et Robert de Neubourg également Seigneur d'Asnebec. Les châteaux de Carrouges, Écouché, Bazoches-au-Houlme...et leurs défenseurs n'ont pas cette chance.
  • 1224 : "Tout le fief de "Carrouge" est dans la mouvance du Seigneur d'Annebec".
  • Sègle XIII : 17 fiefs de Chevaliers relèvent de la baronnie d'Asnebec.
  • 1335 : Dans le Pouillé (registre ecclésiastique) du diocèse de Séez, on trouve "Asnebeccum" pour désigner la paroisse.
  • vers 1380, Guillaume de Chamborant ("protégé du Comte d'Alençon, conseiller et chambellan du Roi", Charles VI) achète les baronnies d'Asnebec et de Rasne. (Il trépasse -sans postérité- vers 1404).
  • 1381 : Guillaume de Beaurepaire fait aveu à Guillaume de Chamborand, baron d'Asnebec, pour le fief de Joué.
  • 1404 : Guillaume II de Méheudin rachète les baronnies d'Asnebec et de Rasnes.
  • 1419 : la baronnie d'Asnebec est "accordée" -par le roi d'Angleterre (également duc de Normandie)- à l'un de ses fidèles partisans: Guérard Hungh qui est également l'adjoint du gouverneur de Falaise.
  • après 1450 et la défaite des Anglais, Samson de Saint-Germain rentre en possession de sa baronnie.
  • 1566 : Asnebec est dévasté par les protestants.
  • Sègle XV : Le domaine de Ménil-Glaise relève de la baronnie d'Annebecq.
  • 1532 : René du Bois (écuyer) est Seigneur du Mottey sur la paroisse d'Annebecq.
  • 1606 : La baronnie d'Asnebec est supprimée par sa « réunion et réincorporation… à la baronnie de Rasnes, appartenant à Charles d'Argouges, sieur de Grastot » (lettres patentes du roi Henri IV de France).
  • 1657 : Le doyen d'Asnebec s'appelle Coupry (précédemment Chapelain du château du Bel en Joué-du-Bois).
  • 1672 : Louis XIV crée le "Marquisat de Rannes" (qui s'étend sur les paroisses de Rasnes, d'Asnebec, de Faverolles et de Montreuil) au profit de Nicolas d'Argouges, colonel général des Dragons.
  • 1713 : François de Bennes est curé de St Georges d'Annebecq.
  • À la Révolution française (1790...) la commune est rattachée au canton de Rasnes (Rânes) mais ce canton est supprimé en 1802. Annebec passe alors dans le canton de Briouze..
  • 1893 : L'abbé Mary est curé de la paroisse.
  • 1981 : un trésor monétaire -comportant 972 pièces d'argent, frappées entre le Modèl:XIIe et le Modèl:XIVe siècles en France et en Angleterre- est découvert au cours de travaux agricoles; il a été déposé au musée de Normandie; son inventaire a été publié dans une revue numismatique (la mise en sécurité de ce trésor pourrait dater de l'époque du roi Philippe IV le Bel décédé en 1314).


=Briouze

Lista deus cònsols successius
Periòde Identitat Etiqueta Qualitat
2008 2014 Jean-Claude Gosnet    
març de 2001 2008      
Totas las donadas son pas encara conegudas.

Demografia[modificar | modificar la font]


 v · d · m 
Evolucion demografica
Populacion comunala actuala (2013): , totala:
Picto infobox character.png
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
633 606 666 692 686 732 772 690
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
630 615 605 553 515 459 431 397 411
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
412 385 359 288 286 277 260 271 264
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2008
242
228
219
203
187
177
164
158
151
2009 2010
144
151
141
149
Fonts
Base Cassini de l'EHESS - Nombre retengut a partir de 1962 : Populacion sens comptes dobles - Sit de l'INSEE
Evolucion de la populacion 1962-2008


Luòcs e monuments[modificar | modificar la font]

Personalitats ligadas amb la comuna[modificar | modificar la font]

Véser tanben[modificar | modificar la font]

Ligams extèrnes[modificar | modificar la font]

Nòtas[modificar | modificar la font]

  1. http://www.geoportail.fr/visu2d.Don?ter=metropole modèl {{Ligam web}} : paramètre « titre » mancant
  2. « Géoportail (IGN), couche « Limites Administratives » activée »