Tonquédec

Un article de Wikipèdia, l'enciclopèdia liura.
Anar a : navigacion, Recercar

Tonkedeg
Tonquédec

Descobridor o inventaire
Data de descobèrta
Contrari
Color
Simbòl de quantitat
Simbòl d'unitat
Proprietat de
Fondador
Compren
Data de debuta
Data de fin
Precedit per
Seguit per
Coordenadas
[[Fichièr:Chateau de Tonquedec.jpg|center|280px|link=|border]]
[[Fichièr:Defautoc.png|75px|center|link=]]
Geografia fisica
Occitania Map3.svg
geolocalizacion
Coordenadas 48° 40′ 12″ N, 3° 23′ 38″ O
Localizacion sus la mapa de Bretanha
Superfícia 18,01 km²
Altituds
 · Maximala
 · Mejana
 · Minimala
 
106 m
90 m
10 m
Geografia politica
Region istorica Bretanha Armas de Bretanha
Estat Bandièra de França França
Region
53
Bretanha Logo Bretagne.png
Departament
22
Còstas d'Arvòr Armas deu Departament de las Còstas d'Arvòr
Arrondiment Lannion
Canton Plouaret
Intercom
242200665
du Centre Trégor
Cònsol Jean-Yves Prigent (2008-2014)
Geografia umana
Autras informacions
Gentilici Tonquédois, Tonquédoise (en francés)
Còde postal 22140
Còde INSEE 22340

Tonkedeg en breton ( Tonquédec en francés) es una comuna bretona, situada dins lo departament de las Còstas d'Arvòr e la region de Bretanha.

Geografia[modificar | modificar la font]

Partida eissida de l'article francés

Tonquédec Es una municipalitat de 1096 abitants (en 2010), a una superficie de 1801 a e a situat a una altitud d'unitat|90|m {{}}.

Tonquédec Se tròba en lo Centre del Trégor (Argoat, lo país dels bòsques), region situada a l'oèst del departament de las Còstas de Armor (22), a aperaquí 10 km al sud-es de Lannion (veire mapa).

Tonquédec Fa partida del costat de Plouaret e del arrondissement de Lannion.

Tonquedec Es jumelée amb la municipalitat de Corofin, dins lo comtat de Clare, a Irlanda.

Tèxte originau de l'article francés

Tonquédec est une commune de 1096 habitants (en 2010), a une superficie de 1801 ha et est située à une altitude de 90 m.

Tonquédec se trouve dans le Centre du Trégor (Argoat, le pays des bois), région située à l’ouest du département des Côtes d’Armor (22), à environ 10 km au sud-est de Lannion (voir carte).

Tonquédec fait partie du canton de Plouaret et de l’arrondissement de Lannion.

Tonquedec est jumelée avec la commune de Corofin, dans le comté de Clare, en Irlande.


Istòria[modificar | modificar la font]

Partida eissida de l'article francés

L'istòria del bourg de Tonquédec es íntimament ligada a aquela de la familha de Coëtmen, del castèl de Tonquédec.

Lo nom de Tonquédec a ja la siá forma actuala en un compte de 1330 aperaquí, ont la glèisa d'aquel luòc a citat entre los beneficis del Diocèse de Tréguier. Aiçò èra una parròquia dempuèi 1426. Aquela parròquia #elegir la siá primièra municipalité lo 10 de febrièr de 1790.

Lo vilatge a testificat amb los graphies seguents : Tonkadoc (en 1231), Tonguedoc (en 1235), Tonkedoc (en 1239), Trunkedus (en 1242, #qu'es una cacographie), Tonquedec (en 1253, en 1267, en 1330), Tonquedeuc (en 1395). Se lèva plan aicí l'evolucion del suffixe en localizant vièlh breton -og (gallois -og; issu de *ako-, #qu'a donat -acum en gallo-roman), vengut -euc (-eug), de contunh -ec (-eg) en breton modèrn.

Tonquédec Tira probablament lo sieu nom del castèl. Pierre-Yves Lambert[1] I vei lo breton tonket, destinat (basa celtique *tonk-, tirar un astre, prédestiner) e lo suffixe -eg (confondut amb -og, suffixe en localizant), d'ont *Tonketeg, #que se'n tròba l'equivalent exacte en vièlh irlandais Tu(n)cthech, tradusit pel latin Fortunatus. S'agiriá doncas, coma es sovent lo cas en toponymie, d'un nom de persona presa absoludament.

La toponymie i revèla la preséncia d'installacions religiosas o templières : Lo Mouster, monastèri; L'espital; Stang-an-Clan, étang del malaut; lo Minihy....

Tonquédec Es un démembrement de l'anciana parròquia primitive de Pluzunet. Lo bourg de Tonquédec a pas pas #èsser establit en foncion del castèl, mas, sembla, en relacion amb un autre luòc fortificat situat pas luènh del vilatge de la Vièlha-Motte (Ar Goz-Vouden) e del luòc-dich An Coz-Castel (lo vièlh castèl).

La principala bastissa d'aquela municipalitat a #èsser classificat monument istoric dempuèi 1862 : s'agís de las ruïnes del castèl (vèrs 1447, e a Modèl:La s-), #qu'a donat lo sieu nom a la familha de Quengo de Tonquédec, #lo que #crompar la vicomté de Tonquédec en 1636.

La majoritat de las évènements istoricas en avent debanat en aquela municipalitat s'informan dins lo castèl de Tonquédec.

  • Dintre lo 24 de genièr e lo 8 de junh de 1394, lo pòrti Jean IV se #apoderar del castèl de Tonquédec e lo #far rasar, après la victòria d'Oliver de Clisson, #que Roland III de Coëtmen, vicomte de Tonquédec, i li aviá aliat a el.
  • Lo 17 d'agost de 1447, la glèisa de Tonquédec i aguèt erigit en collégiale per una bulle fuminée a la comanda de Roland V de Coëtmen, vicomte de Tonquédec
  • Cap a març 1588, Charles Gouyon de la Moussaye, senhor de Tonquédec, #començar de manténer una garnison per servir lo rei pendent totas las guèrras de la Liga.
  • Qualques jorns abans lo 19 de setembre de 1590, la garnison de Tonquédec #dintrar victorieuse d'una amassada amb las Ligueurs, comandats pel capitani de Ploeuc del Breignou #que #morir de las siás feridas dins lo castèl de Tonquédec. Aquela granison #prene part a divèrsas d'autras questions pendent la guèrra, #que #durar fins març 1598.
  • Lo 27 de febrièr de 1614, Jacques de la Moussaye, baron de Marcé fraire del vicomte de Tonquédec, d'establís dins lo castèl amb qualques òmes n'armes.
  • En la nuèch del 17 al 18 d'abril de 1614, una dotzena de gentilshommes del país de Lannion, amassats e comandats per Jonathan de Kergariou de Kerhaël, #dintrar dins lo castèl pel tet e lo #reprene sens còp férir.
  • Lo 16 de decembre de 1636, Amaury III de Gouyon, marques de la Moussaye, #vendre la vicomté de Tonquédec a Renascut del Quengo, comte del Rochay.
  • En 1665, lo paire Julien Maunoir, convidat per Vincent de Meur, superior del séminaire de las Missions estrangièras, #venir predicar una mission a Tonquédec e i guérit una filha « #que se cresiá obsessionada e #que probablament pas estoit que fòla ».
  • En febrièr 1944, unes maquis d'una dotzena d'òmes se #formar dins un ostal abandonat, près del molin de Kerguignou.
  • Lo 23 de mai de 1944, aqueles maquis i aguèt atacat pels Alemands. Tres de los sieus membres aguèron aucit. Lo pòble de Kerguignou #èsser totalament incendiat.
Tèxte originau de l'article francés

L'histoire du bourg de Tonquédec est intimement liée à celle de la famille de Coëtmen, du château de Tonquédec.

Le nom de Tonquédec a déjà sa forme actuelle dans un compte de 1330 environ, où l'église de ce lieu est citée parmi les bénéfices du Diocèse de Tréguier. C'était une paroisse dès 1426. Cette paroisse élut sa première municipalité le 10 février 1790.

Le village est attesté avec les graphies suivantes : Tonkadoc (en 1231), Tonguedoc (en 1235), Tonkedoc (en 1239), Trunkedus (en 1242, qui est une cacographie), Tonquedec (en 1253, en 1267, en 1330), Tonquedeuc (en 1395). On relève bien ici l'évolution du suffixe localisant vieux breton -og (gallois -og; issu de *ako-, qui a donné -acum en gallo-roman), devenu -euc (-eug), puis -ec (-eg) en breton moderne.

Tonquédec tire probablement son nom du château. Pierre-Yves Lambert[2] y voit le breton tonket, destiné (base celtique *tonk-, jeter un sort, prédestiner) et le suffixe -eg (confondu avec -og, suffixe localisant), d'où *Tonketeg, dont on trouve l'équivalent exact en vieil irlandais Toi(n)cthech, traduit par le latin Fortunatus. Il s'agirait donc, comme c'est souvent le cas en toponymie, d'un nom de personne pris absolument.

La toponymie y révèle la présence d'installations religieuses ou templières : Le Mouster, monastère; L'hôpital; Stang-an-Clan, étang du malade; le Minihy....

Tonquédec est un démembrement de l'ancienne paroisse primitive de Pluzunet. Le bourg de Tonquédec n'a pas été établi en fonction du château, mais, semble-t-il, en relation avec un autre lieu fortifié situé non loin du village de La Vieille-Motte (Ar Goz-Vouden) et du lieu-dit An Coz-Castel (le vieux château).

Le principal édifice de cette commune a été classé monument historique dès 1862 : il s'agit des ruines du château (vers 1447, et au Sègle Modèl:S mini-Modèl:Verificacion sègle), qui a donné son nom à la famille de Quengo de Tonquédec, laquelle acheta la vicomté de Tonquédec en 1636.

La plupart des évènements historiques ayant eu lieu dans cette commune se rapportent au château de Tonquédec.

  • Entre le 24 janvier et le 8 juin 1394, le duc Jean IV s'empara du château de Tonquédec et le fit raser, après la victoire d'Oliver de Clisson, auquel Roland III de Coëtmen, vicomte de Tonquédec, était allié.
  • Le 17 août 1447, l'église de Tonquédec fut érigée en collégiale par une bulle fuminée à la requête de Roland V de Coëtmen, vicomte de Tonquédec
  • Vers mars 1588, Charles Gouyon de la Moussaye, seigneur de Tonquédec, commença d'entretenir une garnison pour servir le roi pendant toutes les guerres de la Ligue.
  • Quelques jours avant le 19 septembre 1590, la garnison de Tonquédec rentra victorieuse d'une rencontre avec les Ligueurs, commandés par le capitaine de Ploeuc du Breignou qui mourut de ses blessures au château de Tonquédec. Cette granison prit part à plusieurs autres affaires pendant la guerre, qui dura jusqu'en mars 1598.
  • Le 27 février 1614, Jacques de la Moussaye, baron de Marcé frère du vicomte de Tonquédec, d'établit au château avec quelques hommes en armes.
  • Dans la nuit du 17 au 18 avril 1614, une douzaine de gentilshommes du pays de Lannion, réunis et commandés par Jonathan de Kergariou de Kerhaël, entrèrent dans le château par le toit et le reprirent sans coup férir.
  • Le 16 décembre 1636, Amaury III de Gouyon, marquis de la Moussaye, vendit la vicomté de Tonquédec à René du Quengo, comte du Rochay.
  • En 1665, le père Julien Maunoir, invité par Vincent de Meur, supérieur du séminaire des Missions étrangères, vint prêcher une mission à Tonquédec et y guérit une fille « qu'on croyait obsédée et qui probablement n'estoit que folle ».
  • En février 1944, un maquis d'une douzaine d'hommes se forma dans une maison abandonnée, près du moulin de Kerguignou.
  • Le 23 mai 1944, ce maquis fut attaqué par les Allemands. Trois de ses membres furent tués. Le village de Kerguignou fut entièrement incendié.


Administracion[modificar | modificar la font]

Lista deus cònsols successius
Periòde Identitat Etiqueta Qualitat
2008 2014 Jean-Yves Prigent    
març de 2001 2008      
Totas las donadas son pas encara conegudas.

Demografia[modificar | modificar la font]


 v · d · m 
Evolucion demografica
Populacion comunala actuala (2013): , totala:
Picto infobox character.png
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
1 778 1 555 1 594 1 846 1 954 2 044 2 022 2 095 2 102
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
2 058 2 051 1 547 1 531 1 890 1 878 1 840 1 791 1 846
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
1 816 1 679 1 610 1 465 1 457 1 402 1 270 1 150 1 109
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2008
1 112
958
865
1 045
1 061
1 063
1 072
1 072
1 064
2009 2010
1 049
1 088
1 073
1 102
Fonts
Base Cassini de l'EHESS - Nombre retengut a partir de 1962 : Populacion sens comptes dobles - Sit de l'INSEE
Evolucion de la populacion 1962-2008


Luòcs e monuments[modificar | modificar la font]

Personalitats ligadas amb la comuna[modificar | modificar la font]

Véser tanben[modificar | modificar la font]

Ligams extèrnes[modificar | modificar la font]

Nòtas[modificar | modificar la font]

  1. Diccionari de la lenga gauloise, edicions errance 1994.
  2. Dictionnaire de la langue gauloise, éditions errance 1994.