Plouëc-du-Trieux

Un article de Wikipèdia, l'enciclopèdia liura.
Salta a la navegació Salta a la cerca

Ploueg-Pontrev
Plouëc-du-Trieux

Descobridor o inventaire
Data de descobèrta
Contrari
Color
Simbòl de quantitat
Simbòl d'unitat
Proprietat de
Fondador
Compren
Data de debuta
Data de fin
Precedit per
Seguit per
Coordenadas
[[Fichièr:Defautoc.png|center|280px|link=|border]]
[[Fichièr:Blason de la ville de Plouëc-du-Trieux (Côtes-d'Armor).svg|75px|center|link=]]
Geografia fisica
Occitania Map2.svg
geolocalizacion
Coordenadas 48° 40′ 29″ N, 3° 11′ 26″ O
Localizacion sus la mapa de Bretanha
Superfícia 18,57 km²
Altituds
 · Maximala
 · Minimala
 
104 m
7 m
Geografia politica
Region istorica Bretanha Armas de Bretanha
Estat Bandièra de França França
Region
53
Bretanha Logo Bretagne.png
Departament
22
Còstas d'Arvòr Armas deu Departament de las Còstas d'Arvòr
Arrondiment Guingamp
Canton Pontrieux
Intercom
242200590
du Trieux
Cònsol Vincent Le Meaux (2008-2014)
Geografia umana
Autras informacions
Gentilici Plouëcois, Plouëcoise (en francés)
Còde postal 22260
Còde INSEE 22212
Le site de Plouëc-du-Trieux

Ploueg-Pontrev en breton ( Plouëc-du-Trieux en francés) es una comuna bretona, situada dins lo departament de las Còstas d'Arvòr e la region de Bretanha.

Geografia[modificar | modificar la font]

Partida eissida de l'article francés

La municipalitat de Plouëc-de detlo-Trieux a situat entre dos rius #que la voregen a l'Èst (Lo Trieux) e a l'Oèst (Lo Théoulas), sus un scenari elevat en arribant ad a cèrts endroits 110 mètres d'altitud. Las plajas se tròban a una vintena de quilomètres e las primièras vilas (Paimpol, Guingamp e Lannion) dintratz 15 e 20 km aperaquí. Sant-Brieuc es atteignable l'an 0h40 (50 km), Brèst l'an 1h25 (121 km) e Roazhon l'an 1h40 (145 km).

A traversat per divèrsas vias de circulacion #que dos aisses importants : la rota départementale N°8 (Guingamp Tréguier / Lannion) e la rota départementale N°15 (Bégard Pontrieux / Paimpol). La siá Estacion n'es desservie pel TER (linha Paimpol / Guingamp) en permetent aital als viatgèrs de prene l'estacion TGV de Guingamp.

La siá activitat es puslèu agricòla e agroalimentaire, mas la populacion en residint trabalha en lo terciari sus las concas de Lannion, Guingamp quitament Sant-Brieuc. Beneficia egalament de l'activitat dégagée per la carrièra départementale de Châteaulin e de la station de enrobé, situada a l'èst de la comuna.

Tèxte originau de l'article francés

La commune de Plouëc-du-Trieux est située entre deux rivières qui la bordent à l'Est (Le Trieux) et à l'Ouest (Le Théoulas), sur un plateau élevé atteignant à certains endroits 110 mètres d'altitude. Les plages se trouvent à une vingtaine de kilomètres et les premières villes (Paimpol, Guingamp et Lannion) entre 15 et 20 km environ. Saint-Brieuc est atteignable en 0h40 (50 km), Brest en 1h25 (121 km) et Rennes en 1h40 (145 km).

Elle est traversée par plusieurs voies de circulation dont deux axes importants : la route départementale N°8 (Guingamp Tréguier / Lannion) et la route départementale N°15 (Bégard Pontrieux / Paimpol). Sa Gare est desservie par le TER (ligne Paimpol / Guingamp) permettant ainsi aux voyageurs de rejoindre la gare TGV de Guingamp.

Son activité est plutôt agricole et agroalimentaire, mais la population résidant travaille dans le tertiaire sur les bassins de Lannion, Guingamp voire Saint-Brieuc. Elle bénéficie également de l'activité dégagée par la carrière départementale de Châteaulin et de la station d'enrobé, située à l'est de la commune.


Istòria[modificar | modificar la font]

Partida eissida de l'article francés

Plouëc-De detlo-Trieux èra primitivement ocupada per una garnison romaine. Cap a l'an mil, lo territòri a conegut per la siá granda fortalesa "Castellum supèr Triticum" ja detengut pels ducs.

Cap a l'an 1000, Châteaulin-sus-Trieux es al nombre dels châtellenies proprietats de las Ducs de Bretanha. Lo castèl a quitament #èsser proprietat de la duchesse Anne #que l'ac aviá facha reparar. Es ne fa lo Vicomte de Rohan #que lo démolit après aver-i fach lo banc divèrs meses cap a 1488.

Uèi, demòra pas mai de traça d'aquel anautit-luòc de defensa, mas una carrièra #que la particularité n'es la seguenta : s'agís de la sola carrièra de França apertenent a un Conselh General, e aquel dempuèi 1976.

Lo bourg #prene per conseqüent de l'importància. Lo nom de Ploec apareis mai surement. S'i tròba la darrièra Noblesa fins vèrs 1780 ; las tèrras avián regit per la baronnie de Avaugour e lo comtat de Goëlo, e aperteniá al prince de Soubise[1].

Plouec Del Trieux es doncas una vièlha parròquia dominada per una granda fortalesa. I aviá aquel títol ja en 1266. Pel anecdote, i aviá per succursale Runan. La Polida-Glèisa (ancià prieuré curació apertenenta a la abbaye de Sant-Jacut) e lo Pichon-Plouëc èran antany de trèvas sens aver lo títol de parròquias succursales.

Plouëc-de detlo-Trieux. A esquèrra çò castèl d'aiga, vestigi de la linha de las Camins de fèrre de las Còstas-de detlo-Nòrd e a drecha l'estacion Ret breton

La municipalitat èra desservie al començament del Sègle XX per doas rets de camins de fèrre secondaires : lo Ret breton e las Camins de fèrre de las Còstas-de detlo-Nòrd. Lo luòc de l'Estacion de Plouëc a #èsser lo un dels luòcs del rodatge de la pellicula "Pichona Omicidis en Familha" difonduda sus França 2 en novembre 2006. L'Estacion #èsser repérée pels Productors mercés a lo sieu centenaire celebrat en març 2005.

La capèla Santa Jorand situada dins la Polida-Glèisa es un ancià oratoire dédié a la Trinité en datant de la fin de la Modèl:Ligam sègleModèl:Verificacion sègle e engrandit a Modèl:La s, en presentant : un chevet de 1619, un ossuaire de 1619 egalament, un campanal mur a tres cambras de campanas, una sacristie de 1730, una biga de glòria, en bòsc polychrome, de la Modèl:Ligam sègleModèl:Verificacion sègle, una fontaine, de la Modèl:Ligam sègleModèl:Verificacion sègle, lo cavòt de sant Jorand, en granit, de la Modèl:Ligam sègleModèl:Verificacion sègle tanben.

Lo perdon de Sant Jorand, #que #èsser fòrça renommé, a celebrat lo 28 de mai e lo jorn de la Trinité. Segon la legenda, l'aiga de la fontaine de Sant-Jorand guérit los animals malauts, en particular los vacas.

La capèla #èsser en partida destruida per un incendi en junh 1964. #Èsser reconstruite, mas #pèrdre alavetz de lo sieu lustre.

Pendent la Segonda Guèrra mondiala, la municipalitat #èsser, la primièra setmana de en agost 1944, lo luòc de combats entre las fòrças alemandas e la Resisténcia. Qualques combats violentes aguèron luòc sus la municipalitat a l'escasença #que divèrses joves resistentes n'aguèron aucit. Una stèle es presenta en lo bourg. Aqueles combats son commémorés totes los dos ans, la primièra dimenjada d'agost.

E Plouëc #venir Plouëc-de detlo-Trieux l'an 1962 per decrèt del 10 de mai de 1962. Es lo problèma de las correspondéncias de las Plaças e Telecomunicacion #que #portar la Prefectura a demandat als Plouëcois d'apondre aquela precision : n'efièch, i aviá en Còstas-de detlo-Nòrd, Plouëc, Plouer e Ploeuc… !

Tèxte originau de l'article francés

Plouëc-du-Trieux était primitivement occupée par une garnison romaine. Vers l’an mille, le territoire est connu pour sa grande forteresse "Castellum super Triticum" déjà détenu par les ducs.

Vers l’an 1000, Châteaulin-sur-Trieux est au nombre des châtellenies propriétés des Ducs de Bretagne. Le château a même été propriété de la duchesse Anne qui l’avait fait réparer. C’est en fait le Vicomte de Rohan qui le démolit après y avoir fait le siège plusieurs mois vers 1488.

Aujourd'hui, il ne reste plus de trace de ce haut-lieu de défense, mais une carrière dont la particularité est la suivante : il s'agit de la seule carrière de France appartenant à un Conseil Général, et ce depuis 1976.

Le bourg prit par conséquent de l’importance. Le nom de Ploec apparaît plus surement. On y retrouve la dernière Noblesse jusque vers 1780 ; les terres étaient régies par la baronnie d'Avaugour et le comté de Goëlo, et appartenait au prince de Soubise[2].

Plouec du Trieux est donc une vieille paroisse dominée par une grande forteresse. Elle avait ce titre déjà en 1266. Pour l’anecdote, elle avait pour succursale Runan. La Belle-Église (ancien prieuré cure appartenant à l'abbaye de Saint-Jacut) et le Petit-Plouëc étaient autrefois des trêves sans avoir le titre de paroisses succursales.

Plouëc-du-Trieux. À gauche le château d'eau, vestige de la ligne des Chemins de fer des Côtes-du-Nord et à droite la gare Réseau breton

La commune était desservie au début du Sègle XX par deux réseaux de chemins de fer secondaires : le Réseau breton et les Chemins de fer des Côtes-du-Nord. Le site de la Gare de Plouëc a été l'un des lieux du tournage du film "Petits Meurtres en Famille" diffusé sur France 2 en novembre 2006. La Gare fut repérée par les Producteurs grâce à son centenaire fêté en mars 2005.

La chapelle Saint Jorand située à la Belle-Église est un ancien oratoire dédié à la Trinité datant de la fin du Modèl:Ligam sègleModèl:Verificacion sègle et agrandi au Modèl:Ligam sègleModèl:Verificacion sègle, présentant :

Le pardon de Saint Jorand, qui fut très renommé, est célébré le 28 mai et le jour de la Trinité. Selon la légende, l'eau de la fontaine de Saint-Jorand guérit les animaux malades, en particulier les vaches.

La chapelle fut en partie détruite par un incendie en juin 1964. Elle fut reconstruite, mais perdit alors de son lustre.

Durant la Seconde Guerre mondiale, la commune fut, la première semaine d'août 1944, le lieu de combats entre les forces allemandes et la Résistance. Des combats violents eurent lieu sur la commune à l'occasion desquels plusieurs jeunes résistants furent tués. Une stèle est présente dans le bourg. Ces combats sont commémorés tous les deux ans, le premier week-end d'août.

Et Plouëc devint Plouëc-du-Trieux en 1962 par décret du 10 mai 1962. C’est le problème des correspondances des Postes et Télécommunication qui amena la Préfecture a demandé aux Plouëcois d’ajouter cette précision : en effet, il y avait en Côtes-du-Nord, Plouëc, Plouer et Ploeuc… !


Administracion[modificar | modificar la font]

Lista deus cònsols successius
Periòde Identitat Etiqueta Qualitat
2008 2014 Vincent Le Meaux    
març de 2001 2008      
Totas las donadas son pas encara conegudas.

Demografia[modificar | modificar la font]


 v · d · m 
Evolucion demografica
Populacion comunala actuala (2013): , totala:
Picto infobox character.png

1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
2 164 1 520 1 877 1 896 2 116 2 180 2 171 2 200 2 230

1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
2 110 2 167 2 243 2 127 2 173 2 144 2 070 1 898 1 870

1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
1 789 1 828 1 782 1 568 1 535 1 514 1 406 1 349 1 328

1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2008
1 356
1 280
1 105
1 106
1 087
1 085
1 120
1 126
1 106
2009 2010
1 104
1 129
1 102
1 127
{{{2 014}}}
{{{2 014tot}}}
Fonts
Base Cassini de l'EHESS - Nombre retengut a partir de 1962 : Populacion sens comptes dobles - Sit de l'INSEE
Evolucion de la populacion 1962-2008


Luòcs e monuments[modificar | modificar la font]

Personalitats ligadas amb la comuna[modificar | modificar la font]

Véser tanben[modificar | modificar la font]

Ligams extèrnes[modificar | modificar la font]

Nòtas[modificar | modificar la font]

  1. Font : detlo-trieux.htm Istòria de Plouëc-de detlo-Trieux sus Infobretagne.
  2. Source : Histoire de Plouëc-du-Trieux sur Infobretagne.