Plancoët

Un article de Wikipèdia, l'enciclopèdia liura.
Salta a la navegació Salta a la cerca

Plangoed
Plancoët

Descobridor o inventaire
Data de descobèrta
Contrari
Color
Simbòl de quantitat
Simbòl d'unitat
Proprietat de
Fondador
Compren
Data de debuta
Data de fin
Precedit per
Seguit per
Coordenadas
[[Fichièr:Plancoët - Mairie.jpg|center|280px|link=|border]]
La comuna
[[Fichièr:CoA br Plangoed.svg|75px|center|link=]]
Geografia fisica
Occitania Map2.svg
geolocalizacion
Coordenadas 48° 31′ 26″ N, 2° 13′ 59″ O
Localizacion sus la mapa de Bretanha
Superfícia 11,49 km²
Altituds
 · Maximala
 · Minimala
 
87 m
5 m
Geografia politica
Region istorica Bretanha Armas de Bretanha
Estat Bandièra de França França
Region
53
Bretanha Logo Bretagne.png
Departament
22
Còstas d'Arvòr Armas deu Departament de las Còstas d'Arvòr
Arrondiment Dinan
Canton Plancoët
Intercom
242200707
de Plancoët Val d' Arguenon
Cònsol Viviane Le Dissez (2008-2014)
Geografia umana
Autras informacions
Gentilici Plancoëtin (en francés)
Còde postal 22130
Còde INSEE 22172
Site officiel de la commune de Plancoët

Plangoed en breton ( Plancoët en francés) es una comuna bretona, situada dins lo departament de las Còstas d'Arvòr e la region de Bretanha.

Geografia[modificar | modificar la font]

Partida eissida de l'article francés

La vila a situat en bordure de la Arguenon, a 10 minutas de las plajas de la Còsta de Maragda.

Tèxte originau de l'article francés

La ville est située en bordure de l'Arguenon, à 10 minutes des plages de la Côte d'Émeraude.


Istòria[modificar | modificar la font]

Partida eissida de l'article francés

Plancoët Ven del breton « plaen » (plan) e « coët » (bòsc).

Plancoët, Nascut d'un défrichement forestal, es un démembrement de l'anciana parròquia primitive de Pluduno. Nazaret, lo territòri de la municipalitat actuala de Plancoët situat a l'èst del Arguenon, es una anciana trève de Corseul, trève #que se tròba d'en un autre luòc un temps ligat a la municipalitat de Pluduno abans #que Plancoët aquerisca pas la siá autonomia municipala.

Plancoët (Plancoit) Apareis dempuèi 1179 en una charte de Geoffroy de Dinan, en favor del abbaye de Sant-Jacut, ont Geffroy confirma los donations fachas per las siás ancêtres : dintre unes autres la glèisa de Sant-Maur, situada en lo bas de la carrièra del Abbaye, sul marge drech del Arguenon, cara dins lo castèl arruïnat l'an 1388 (Anc. év. IV, 280). Aquela glèisa a mencionat entre los bens del monastèri en una bulle papal l'an 1163 e ven lo banc d'un prieuré. En 1665, lo prieuré de Sant-Maur val 300 libres e fins en 1680 "la parròquia es réprésentée per Sant-Jacut". Un autre prieuré, "La nòstra-Madama-de detlo-Pont de Plancoët" (prior beate Ostal de ponte de Plancoit) a soslinhat en un acte de 1239. Cal benlèu l'identificar amb l'anciana capèla Sant-Ostal-Madeleine.

Lo castèl, banc d'una distincion #que possedissiá antany la siá pròpria mesura, a arruïnat l'an 1388-1389. Qualques actes de 1232 e de 1246 parlan de "bourgeois" de Plancoët. Plancouet A citat coma vila e parròquia dempuèi 1428 en los actes del pòrti Jean V (n° 1793). La parròquia de Plancoët aperten, jos l'Ancian Regim, al diocèse de Sant-Brieuc. L'anciana parròquia de Plancoët dépendait de la subdélégation de Lamballe e del ressort de Jugon. La curació èra a l'alternativa l'an 1648. #Demorar a la presentacion de la abbé de Sant-Jacut fins en 1680. Plancoët Elegís la siá primièra municipalité al començament de 1790.

Per la lei del 19 de març de 1841, lo territòri de la municipalitat de Plancoët a aumentat :

d'una part de Corseul, amb los pòbles de Nazaret, los Evinais, los Molzuts, las Vilas-Martin, Grafas, la Louverie, la Bardelais, Canlac, la Guérivais, la Vila-Portada, lo Vauradeuc, la Vila-Moriscan, la Caunelaye, la Revaudais, la Granda Pouplinaye, la Glochais, la Flouriais, los Bòsques-Rolland, lo Tertre e la Louvelais ; del vilatge de l'Òrta en Pluduno ; del vilatge de la Gaterie e d'una part del bourg, précédemment en Sant-Lormel. Es en aquela part del bourg, desligada de Sant-Lormel, #qu'a bastit l'an 1885-1893, la glèisa paroissiale actuala de Plancoët.


Per ordonnance del 16 de març de 1820 la succursale (o parròquia) de Sant-Lormel a erigit e lo sieu territòri extrach sus aquel de la parròquia curiale de Plancoët. Per ordonnance del 9 de mai de 1821 a erigit la succursale de Nazaret, creada a las dépens de Corseul mas #que lo territòri n'a amassat a aquel de la municipalitat de Plancoët en 1841.

Se tròba los appellations seguents : Plancoit (en 1179, en 1213, en 1220, en 1230), Plencoit (en 1227), Plancoet, Plancoit (en 1231), Plancoit (en 1239), Plankoet (en 1389), Plancouet (en 1428, en 1480, en 1514, en 1536).

Tèxte originau de l'article francés

Plancoët vient du breton « plaen » (plat) et « coët » (bois).

Plancoët, né d'un défrichement forestier, est un démembrement de l'ancienne paroisse primitive de Pluduno. Nazareth, le territoire de la commune actuelle de Plancoët situé à l'est de l'Arguenon, est une ancienne trève de Corseul, trève qui se retrouve d'ailleurs un temps rattachée à la commune de Pluduno avant que Plancoët n'acquière son autonomie municipale.

Plancoët (Plancoit) apparaît dès 1179 dans une charte de Geoffroy de Dinan, en faveur de l'abbaye de Saint-Jacut, où Geffroy confirme les donations faites par ses ancêtres : entre autres l'église de Saint-Maur, située dans le bas de la rue de l'Abbaye, sur la rive droite de l'Arguenon, face au château ruiné en 1388 (Anc. év. IV, 280). Cette église est mentionnée parmi les biens du monastère dans une bulle papale en 1163 et devient le siège d'un prieuré. En 1665, le prieuré de Saint-Maur vaut 300 livres et jusqu'en 1680 "la paroisse est réprésentée par Saint-Jacut". Un autre prieuré, "Notre-Dame-du-Pont de Plancoët" (prior beate Marie de ponte de Plancoit) est signalé dans un acte de 1239. Peut-être faut-il l'identifier avec l'ancienne chapelle Sainte-Marie-Madeleine.

Le château, siège d'une seigneurie qui possédait jadis sa propre mesure, est ruiné en 1388-1389. Des actes de 1232 et de 1246 parlent de "bourgeois" de Plancoët. Plancouet est cité comme ville et paroisse dès 1428 dans les actes du duc Jean V (n° 1793). La paroisse de Plancoët appartient, sous l'Ancien Régime, au diocèse de Saint-Brieuc. L'ancienne paroisse de Plancoët dépendait de la subdélégation de Lamballe et du ressort de Jugon. La cure était à l'alternative en 1648. Elle resta à la présentation de l'abbé de Saint-Jacut jusqu'en 1680. Plancoët élit sa première municipalité au début de 1790.

Par la loi du 19 mars 1841, le territoire de la commune de Plancoët est augmenté :

  • d'une partie de Corseul, avec les villages de Nazareth, les Evinais, les Traits, les Villes-Martin, Grafas, la Louverie, la Bardelais, Canlac, la Guérivais, la Ville-Mené, le Vauradeuc, la Ville-Morin, la Caunelaye, la Revaudais, la Grande Pouplinaye, la Glochais, la Flouriais, les Bois-Rolland, le Tertre et la Louvelais ;
  • du village du Verger en Pluduno ;
  • du village de la Gaterie et d’une partie du bourg, précédemment en Saint-Lormel. C'est dans cette partie du bourg, détachée de Saint-Lormel, qu'est construite en 1885-1893, l'église paroissiale actuelle de Plancoët.


Par ordonnance du 16 mars 1820 la succursale (ou paroisse) de Saint-Lormel est érigée et son territoire prélevé sur celui de la paroisse curiale de Plancoët. Par ordonnance du 9 mai 1821 est érigée la succursale de Nazareth, créée aux dépens de Corseul mais dont le territoire est réuni à celui de la commune de Plancoët en 1841.

On rencontre les appellations suivantes : Plancoit (en 1179, en 1213, en 1220, en 1230), Plencoit (en 1227), Plancoet, Plancoit (en 1231), Plancoit (en 1239), Plankoet (en 1389), Plancouet (en 1428, en 1480, en 1514, en 1536).


Administracion[modificar | modificar la font]

Lista deus cònsols successius
Periòde Identitat Etiqueta Qualitat
2008 2014 Viviane Le Dissez    
març de 2001 2008      
Totas las donadas son pas encara conegudas.

Demografia[modificar | modificar la font]


 v · d · m 
Evolucion demografica
Populacion comunala actuala (2013): , totala:
Picto infobox character.png

1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
598 635 660 777 785 803 767 1 098 1 915

1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
1 925 1 910 1 900 1 956 1 889 2 126 2 242 2 215 2 147

1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
2 170 2 195 2 168 2 011 1 904 1 932 1 924 2 047 1 936

1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2008
2 134
2 304
2 375
2 489
2 507
2 589
2 934
2 962
3 089
2009 2010
3 079
3 156
3 082
3 158
{{{2 014}}}
{{{2 014tot}}}
Fonts
Base Cassini de l'EHESS - Nombre retengut a partir de 1962 : Populacion sens comptes dobles - Sit de l'INSEE
Evolucion de la populacion 1962-2008


Luòcs e monuments[modificar | modificar la font]

Personalitats ligadas amb la comuna[modificar | modificar la font]

Véser tanben[modificar | modificar la font]

Ligams extèrnes[modificar | modificar la font]

Nòtas[modificar | modificar la font]