Tigny-Noyelle

Un article de Wikipèdia, l'enciclopèdia liura.
Anar a : navigacion, Recercar

Tigny-Noyelle
Tigny-Noyelle

Descobridor o inventaire
Data de descobèrta
Contrari
Color
Simbòl de quantitat
Simbòl d'unitat
Proprietat de
Fondador
Compren
Data de debuta
Data de fin
Precedit per
Seguit per
Coordenadas
[[Fichièr:Defautoc.png|center|280px|link=|border]]
[[Fichièr:Defautoc.png|75px|center|link=]]
Geografia fisica
France location map-Regions and departements-2016.svg
geolocalizacion
Coordenadas 50° 21′ 13″ N, 1° 42′ 24″ E
Superfícia 6,76 km²
Altituds
 · Maximala
 · Minimala
 
49 m
2 m
Geografia politica
Estat Bandièra de França França
Region
32
Nòrd-Pas de Calais Blason Nord-Pas-De-Calais.svg
Departament
62
Pas de Calais Armas del Departament del Pas de Calais
Arrondiment Montreuil
Canton Berck
Intercom
246200117
Opale Sud
Cònsol Etienne Debruyne (2008-2014)
Geografia umana
Autras informacions
Còde postal 62180
Còde INSEE 62815

Tigny-Noyelle es una comuna francesa, situada dins lo departament del Pas de Calais e la region del Nòrd-Pas de Calais.

Geografia[modificar | modificar la font]

Comunas vesinas[modificar | modificar la font]

Distanças e posicion relativa
Map pointer black.svgTigny-Noyelle
Comuna amb 264 abitants (2000)Nampont (3,1km)
Comuna amb 282 abitants (2000)Lépine (3,3km)
Comuna amb 386 abitants (2000)Waben (4,5km)
Comuna amb 835 abitants (2000)Vron (5,4km)
Comuna amb 196 abitants (2000)Roussent (5,5km)


Istòria[modificar | modificar la font]

Partida eissida de l'article francés
  • En 1311 - Tigni (Confession de Maintenay)
  • l'an 1650 - Tingny (Jansson)
  • l'an 1112 - Nigellis e Nigella
  • en 1237 - Noella e Noyelle

Foulques, chevalier, sire de Nempont e Enguerran, chevalier sire de Beaurain, possedissián cadun un molin a Tigny : Foulques #donar #lo sieu als religioses de Santa-Josse. Al bòsc l'an 1142, e los fils de Enguerran de Beaurain #seguir aquel exemple l'an 1158.

Lo comte de Ponthieu, los senhors de Nempont e de de Tucs, messires Enguerran de Lianne, Gaultier de Waben e Gilbert de Aurenc #aumentar en los corses de la Sègle Modèl:S mini-Modèl:Verificacion sègle, lo domeni que lo abbaye de Sant-Josse-a lo-Bòsc o Dommartin aviá a Tigny. Los marais de Aurenc, #que lududes apertenián, longeaient la cauçada en portant de Noyelle al molin de Tigny.

Al mes de març 1205, lo comte de Ponthieu #venir a Dommartin per regular la bannée del molin de Tigny, i aguèt convengut que los abitants de Waben, de Verton, de Tigny, de Sant-Vaast e de Sant-Quentin en Marquenterre i farián moldre los sieus grands jos pena de multa.

Los dreches de mouture se partejaràn egalament entre lo comte e los fraires ; aqueles escuelheràn lo meunier.

Los bastiments ocasionats pel sojorn del comte a còstes comuns, mas las despensas ocasionadas pel sojorn del comte o del abbé a Tigny demoraràn personals.

Cap molin poirà pas èsser establit contra lo gré de fraires dempuèi Maintenay fins a la mar, e dempuèi Tigny fins a Sant-Josse-sus-Mar.

La comtesse de Ponthieu e la siá filha Marida, las chevaliers Hugues de Fontaine, Hugues Boteris, Gaultier de Hallencourt, Dreux de Ponches e Simon de Donqueur, las abbés de Valloires e de Sants-Texans de Amians, #presenciar aquela convencion. (G.C. De Domartin)

Los molins de Tigny èran grevés de cèrtas redevances cap als senhors de Nempont, de Tucs e de Beaurain, e ne pagava al Rei dos-#cent-anguilles per la retenuda del riu.

Lo domeni dels fraires compreniá en 1252 aperaquí 375 periodics de tèrras labourables, 90 periodics de bòsques e 10 periodics de pradas.

Un religiós de Dommartin residissiá a Tigny e i exercissiá las foncions de curé. La cronica de la abbaye apren que lo predecessor del paire Milon de Andreult, nomenat l'an 1682, s'i èra vist forçat de demorar pendent qualque temps amagat en lo torn de la glèisa per sostreure's a las persecucions de las siás paroissiens.

Lo paire Maigret nomenat curé de Tigny en 1758, #trobar la glèisa entièrament délabrée, i ploviá de totas parts e la comuna ponduda n'estada de reparar la nef en s'essent refusée a o far, la avesque de Amians #dever l'enebir. Aquela mesura de rigor #decidir los abitants a executar los trabalhs necessaris.

Caseriu : Noyelle

Çò Molin de Noyelle aperteniá a Guillaume de Montreuil-Maintenay #que lo #donar als fraires de Dommartin l'an 1158.

Los sieus vassaux devián i far moldre los sieus grands e lududes-quitament se #comprometre a porgir lo bòsc necessari per la mantenença de las bastissas. Guillaume de Nempont i aviá un forn banal a Noyelle en 1311 (Confession de Maintenay).

Tèxte originau de l'article francés
  • en 1311 - Tigni (Aveu de Maintenay)
  • en 1650 - Tingny (Jansson)
  • en 1112 - Nigellis et Nigella
  • en 1237 - Noella et Noyelle

Foulques, chevalier, sire de Nempont et Enguerran, chevalier sire de Beaurain, possédaient chacun un moulin à Tigny : Foulques donna le sien aux religieux de Saint-Josse. Au bois en 1142, et le fils d'Enguerran de Beaurain suivit cet exemple en 1158.

Le comte de Ponthieu, les seigneurs de Nempont et de Collines, messires Enguerran de Lianne, Gaultier de Waben et Gilbert de Aurenc augmentèrent dans les cours du Sègle Modèl:S mini-Modèl:Verificacion sègle, le domaine que l'abbaye de Saint-Josse-au-Bois ou Dommartin avait à Tigny. Les marais d'Aurenc, qui lui appartenaient, longeaient la chaussée menant de Noyelle au moulin de Tigny.

Au mois de mars 1205, le comte de Ponthieu vint à Dommartin pour régler la bannée du moulin de Tigny, il fut convenu que les habitants de Waben, de Verton, de Tigny, de Saint-Vaast et de Saint-Quentin en Marquenterre y feraient moudre leur grains sous peine d'amende.

Les droits de mouture se partageront également entre le comte et les moines ; ceux-ci choisiront le meunier.

Les constructions occasionnées par le séjour du comte à frais communs, mais les dépenses occasionnées par le séjour du comte ou de l'abbé à Tigny demeureront personnelles.

Aucun moulin ne pourra être établi contre le gré de moines depuis Maintenay jusqu'à la mer, et depuis Tigny jusqu'à Saint-Josse-sur-Mer.

La comtesse de Ponthieu et sa fille Marie, les chevaliers Hugues de Fontaine, Hugues Boteris, Gaultier de Hallencourt, Dreux de Ponches et Simon de Donqueur, les abbés de Valloires et de Saint-Jean d'Amiens, assistèrent à cette convention. (G.C. de Domartin)

Les moulins de Tigny étaient grevés de certaines redevances envers les seigneurs de Nempont, de Collines et de Beaurain, et en payait au Roi deux-cent-anguilles pour la retenue de la rivière.

Le domaine des moines comprenait en 1252 environ 375 journaux de terres labourables, 90 journaux de bois et 10 journaux de prairies.

Un religieux de Dommartin résidait à Tigny et y exerçait les fonctions de curé. La chronique de l'abbaye nous apprend que le prédécesseur du père Milon d'Andreult, nommé en 1682, s'était vu forcé de demeurer pendant quelque temps caché dans la tour de l'église pour se soustraire aux persécutions de ses paroissiens.

Le père Maigret nommé curé de Tigny en 1758, trouva l'église complètement délabrée, il y pleuvait de toutes parts et la commune mise en demeure de réparer la nef s'étant refusée à le faire, l'évêque d'Amiens dut l'interdire. Cette mesure de rigueur décida les habitants à exécuter les travaux nécessaires.

Hameau : Noyelle

Le moulin de Noyelle appartenait à Guillaume de Montreuil-Maintenay qui le donna aux moines de Dommartin en 1158.

Ses vassaux devaient y faire moudre leurs grains et lui-même s'engagea à fournir le bois nécessaire pour l'entretien des bâtiments. Guillaume de Nempont avait un four banal à Noyelle en 1311 (Aveu de Maintenay).


Administracion[modificar | modificar la font]

Lista deus cònsols successius
Periòde Identitat Etiqueta Qualitat
2008 2014 Etienne Debruyne    
març de 2001 2008      
Totas las donadas son pas encara conegudas.

Demografia[modificar | modificar la font]


 v · d · m 
Evolucion demografica
Populacion comunala actuala (2013): , totala:
Picto infobox character.png
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
263 294 351 375 402 401 398 430 410
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
371 364 370 345 341 327 318 305 305
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
310 300 289 284 268 276 257 224 221
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2008
205
190
165
185
198
196
166
161
157
2009 2010
153
157
154
158
Fonts
Base Cassini de l'EHESS - Nombre retengut a partir de 1962 : Populacion sens comptes dobles - Sit de l'INSEE
Evolucion de la populacion 1962-2008


Luòcs e monuments[modificar | modificar la font]

Personalitats ligadas amb la comuna[modificar | modificar la font]

Vejatz tanben[modificar | modificar la font]

Véser tanben[modificar | modificar la font]

Ligams extèrnes[modificar | modificar la font]

Nòtas[modificar | modificar la font]