Anzin-Saint-Aubin

Un article de Wikipèdia, l'enciclopèdia liura.
Anar a : navigacion, Recercar

Anzin-Saint-Aubin
Anzin-Saint-Aubin

Descobridor o inventaire
Data de descobèrta
Contrari
Color
Simbòl de quantitat
Simbòl d'unitat
Proprietat de
Fondador
Compren
Data de debuta
Data de fin
Precedit per
Seguit per
Coordenadas
[[Fichièr:Defautoc.png|center|280px|link=|border]]
[[Fichièr:Blason Anzin-Saint-Aubin.svg|75px|center|link=]]
Geografia fisica
France location map-Regions and departements-2016.svg
geolocalizacion
Coordenadas 50° 18′ 54″ N, 2° 44′ 43″ E
Superfícia 5,13 km²
Altituds
 · Maximala
 · Minimala
 
94 m
56 m
Geografia politica
Estat Bandièra de França França
Region
32
Nauts de França
Departament
62
Pas de Calais Armas del Departament del Pas de Calais
Arrondiment Arras
Canton Dainville
Intercom
246201032
d'Arras
Cònsol Hecq David (2008-2014)
Geografia umana
Autras informacions
Gentilici (en francés)
Còde postal 62223
Còde INSEE 62037
http://www.ville-anzin-saint-aubin.fr/

Anzin-Saint-Aubin es una comuna francesa, situada dins lo departament del Pas de Calais e la region del Nòrd-Pas de Calais.

Geografia[modificar | modificar la font]

Comunas vesinas[modificar | modificar la font]

Distanças e posicion relativa
Map pointer black.svgAnzin-Saint-Aubin
Comuna amb 399 abitants (2000)Écurie (2,6km)
Comuna amb 328 abitants (2000)Étrun (3,0km)
Comuna amb 2389 abitants (2000)Marœuil (3,1km)
Comuna amb 785 abitants (2000)Roclincourt (3,3km)
Comuna amb 42672 abitants (2000)Arras (3,5km)
Comuna amb 5432 abitants (2000)Dainville (3,8km)


Istòria[modificar | modificar la font]

Partida eissida de l'article francés

Anzin-Sant-Aubin s'es format a partir de dos luòcs d'abitat :

Sant Aubin, antany Sant Aubin al Marais, situat sul camin de Arras cap a Maroeuil, près del riu, la Scarpe. Anzin, Sul meteis camin, totun mai a l'èst, limitrophe de Arras e de Santa Catherine. Fins a la Revolucion, Sant Aubin serà mai poblat #que Anzin e la parròquia #que nasquèt als environs del XII sègle se trucarà Sant Aubin Anzin e la glèisa i aurà bastit a Sant Aubin. Lo titular de la curació viurà Sant Aubin, lo abbaye Sant Vaast en essent lo senhor d'aquela localité. Lo fief de Anzin serà un fief seigneurial, apertendrà successivament als Montmorency, a la familha de Oye, a Jacques Happiot échevin de Arras e a Pèira de Bochy, genet. Lo blason de la municipalitat es aquel de Rolandus de Montmorency.

Lo nom de Anzin (Anzinum) apparait en 866-870 en un cartulaire de Sant Vaast, aquel de Sant Aubin (Sancti Albini de Marex) pas apparait #qu'en 1154. Una glèisa existissiá ja en aquel endroit a aquela data. La populacion de Sant Aubin èra essencialament constituida de laboureurs, manœuvriers e jornalers. Los marais de Sant Aubin apertenián respectivament al abbaye Sant Vaast e lo abbaye de Mont Sant Eloi. I i aguès de la rèsta tot a la longitud de la Mièja Edat divèrses conflictes entre aqueles abbayes en relacion amb la gestion d'aquelas marais e viviers #que i avián #èsser installats pels proprietaris. Aqueles meteisses viviers aguèron saquejat l'an 1358 pels Arrageois #que patissián un periòde de disette.

Una granda part del territòri èra la proprietat del clergé, non solament los abbayes ja citadas, mas tanben la abbaye de Maroeuil, la abbaye de Etrun, los Jesuïtes, los Brigittines, los Carmes, èca. 73 % del territòri aperteniá al clergé.

Lo abbaye Sant Vaast a installat un molin a aiga a Anzin, almens a partir del Modèl:XVI sègle. Aquel molin #que los vestigis n'existisson es totjorn a l'ora d'ara environat per la pisciculture. A sustot fabricat de l'òli mas tanben de la poudre a canon e del papièr.

En 1793-1794 la municipalitat ven la municipalitat dels fraires jonches jos la impulsió de las idèas revolucionàrias. Aquela municipalitat i èra nascuda l'an 1790 amb l'eleccion del primièr conselh municipal e del cònsol, Noël Douchet, granger de 56 ans. Los bens del clergé son alavetz venduts.

Al començament del Modèl:XIX sègle, Anzin se desvolòpa en tèrmes de populacion e dels ostals se bastisson la longitud de la cauçada Brunehaut. Una polemica nasquèt entre los abitants de Sant Aubin e Anzin, aqueles darrièrs en reclamant una glèisa e lo banc de la curació. N'efièch aquela part de la municipalitat a ja la comuna e se pòbla mai rapidament que Sant Aubin. Aquela polemica durarà fins a la mitat del Modèl:XIX sègle. En 1853 la municipalitat se trucarà Anzin-Sant-Aubin, per decrèt imperial, e lo bastiment d'una glèisa e d'un presbytère i aurà emprés sus Anzin (glèisa actuala) dintratz 1845 e 1885. Aquelas decisions metrem finala a la polemica.

Anzin-Sant-Aubin i aurà totjorn una agricultura vivante mas de mai en mai d'obrièrs vendràn i viure.

Dintratz 1914 e 1918, lo vilatge serà en granda part destruit. Servirà tanben de basa posteriora als soldats de la tèsta e al artillerie, anglesa sustot. La glèisa, lo castèl del Abbayette e la sala La nòstra-Madama auràn transformat ne de espitals.

La populacion patirà a nòu los affres de la guèrra l'an 1939-1945, divèrsas personas moriràn al combat o en captivité, del temps que d'unes autres participaràn a la resisténcia o a l'ajuda als presoèrs.

A partir de 1950, la municipalitat coneguèt/conéisser una fòrta evolucion, las citadins vendràn s'i installar. Lo nombre d'agricultors amendriguèt. Es aital coma la siá populacion passarà de 1052 abitants l'an 1970 a 2553 l'an 1990 e 3000 aperaquí en 2006.

Aquel #èsser lo un de las mai importantas taxas de creissement de las municipalitats del Passatge-de-Calava, #çò qu'a per consequéncia d'i aver uèi almens las ¾ de la populacion #qu'es pas pas anzinoise de soc.

Tèxte originau de l'article francés

Anzin-Saint-Aubin s’est formée à partir de deux lieux d’habitat :

Saint Aubin, autrefois Saint Aubin au Marais, situé sur le chemin de Arras vers Maroeuil, à proximité de la rivière, la Scarpe. Anzin, sur le même chemin, mais plus à l’est, limitrophe d’Arras et de Sainte Catherine. Jusqu’à la Révolution, Saint Aubin sera plus peuplé qu’Anzin et la paroisse qui va naître aux environs du Modèl:XIIème siècle s’appellera Saint Aubin Anzin et l’église sera construite à Saint Aubin. Le titulaire de la cure habitera Saint Aubin, l’abbaye Saint Vaast étant le seigneur de cette localité. Le fief d’Anzin sera un fief seigneurial, il appartiendra successivement aux Montmorency, à la famille d’Oye, à Jacques Happiot échevin d’Arras et à Pierre de Bochy, écuyer. Le blason de la commune est celui de Rolandus de Montmorency.

Le nom d’Anzin (Anzinum) apparait en 866-870 dans un cartulaire de Saint Vaast, celui de Saint Aubin (Sancti Albini de Marex) n’apparait qu’en 1154. Une église existait déjà en cet endroit à cette date. La population de Saint Aubin était essentiellement constituée de laboureurs, manœuvriers et journaliers. Les marais de Saint Aubin appartenaient respectivement à l’abbaye Saint Vaast et l’abbaye de Mont Saint Eloi. Il y eût du reste tout au long du Moyen Âge divers conflits entre ces abbayes concernant la gestion de ces marais et viviers qui y avaient été installés par les propriétaires. Ces mêmes viviers furent pillés en 1358 par les Arrageois qui subissaient une période de disette.

Une grande partie du territoire était la propriété du clergé, non seulement les abbayes déjà citées, mais aussi l’abbaye de Maroeuil, l’abbaye d’Etrun, les Jésuites, les Brigittines, les Carmes, etc. 73 % du territoire appartenait au clergé.

L’abbaye Saint Vaast a installé un moulin à eau à Anzin, au moins à partir du Modèl:XVIème siècle. Ce moulin dont les vestiges existent toujours est actuellement entouré par la pisciculture. Il a surtout fabriqué de l’huile mais aussi de la poudre à canon et du papier.

En 1793-1794 la commune devient la commune des frères unis sous l’impulsion des idées révolutionnaires. Cette commune était née en 1790 avec l’élection du premier conseil municipal et du maire, Noël Douchet, fermier de 56 ans. Les biens du clergé sont alors vendus.

Au début du Modèl:XIXème siècle, Anzin se développe en termes de population et des maisons se bâtissent le long de la chaussée Brunehaut. Une polémique va naître entre les abitants de Saint Aubin et Anzin, ces derniers réclamant une église et le siège de la cure. En effet cette partie de la commune a déjà la mairie et elle se peuple plus rapidement que Saint Aubin. Cette polémique durera jusqu’à la moitié du Modèl:XIXème siècle. En 1853 la commune s’appellera Anzin-Saint-Aubin, par décret impérial, et la construction d’une église et d'un presbytère sera entreprise sur Anzin (église actuelle) entre 1845 et 1885. Ces décisions mettrons fin à la polémique.

Anzin-Saint-Aubin aura toujours une agriculture vivante mais de plus en plus d’ouvriers viendront y habiter.

Entre 1914 et 1918, le village sera en grande partie détruit. Il servira aussi de base arrière aux soldats du front et à l’artillerie, anglaise notamment. L’église, le château de l’Abbayette et la salle Notre-Dame seront transformés en hôpitaux.

La population subira à nouveau les affres de la guerre en 1939-1945, plusieurs personnes mourront au combat ou en captivité, tandis que d’autres participeront à la résistance ou à l’aide aux prisonniers.

À partir de 1950, la commune va connaître une forte évolution, les citadins viendront s’y installer. Le nombre d’agriculteurs va diminuer. C’est ainsi que sa population passera de 1052 abitants en 1970 à 2553 en 1990 et 3000 environ en 2006.

Ce fut l’un des plus importants taux de croissance des communes du Pas-de-Calais, ce qui a pour conséquence d’avoir aujourd’hui au moins les ¾ de la population qui n’est pas anzinoise de souche.


Administracion[modificar | modificar la font]

Lista deus cònsols successius
Periòde Identitat Etiqueta Qualitat
2008 2014 Hecq David    
març de 2001 2008      
Totas las donadas son pas encara conegudas.

Demografia[modificar | modificar la font]


 v · d · m 
Evolucion demografica
Populacion comunala actuala (2013): , totala:
Picto infobox character.png
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
355 307 377 370 409 422 456 520 538
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
523 562 613 606 620 595 568 578 640
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
595 574 575 720 678 689 669 800 846
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2008
960
1 052
1 278
1 726
2 543
2 470
2 655
2 692
2 788
2009 2010
2 742
2 843
2 697
2 797
Fonts
Base Cassini de l'EHESS - Nombre retengut a partir de 1962 : Populacion sens comptes dobles - Sit de l'INSEE
Evolucion de la populacion 1962-2008


Luòcs e monuments[modificar | modificar la font]

Personalitats ligadas amb la comuna[modificar | modificar la font]

Véser tanben[modificar | modificar la font]

Ligams extèrnes[modificar | modificar la font]

Nòtas[modificar | modificar la font]