Embry

Un article de Wikipèdia, l'enciclopèdia liura.
Anar a : navigacion, Recercar

Embry
Embry

Descobridor o inventaire
Data de descobèrta
Contrari
Color
Simbòl de quantitat
Simbòl d'unitat
Proprietat de
Fondador
Compren
Data de debuta
Data de fin
Precedit per
Seguit per
Coordenadas
[[Fichièr:Defautoc.png|center|280px|link=|border]]
[[Fichièr:Blason Embry.svg|75px|center|link=]]
Geografia fisica
France location map-Regions and departements-2016.svg
geolocalizacion
Coordenadas 50° 29′ 37″ N, 1° 58′ 05″ E
Superfícia 11,69 km²
Altituds
 · Maximala
 · Minimala
 
177 m
55 m
Geografia politica
Estat Bandièra de França França
Region
32
Nòrd-Pas de Calais
Departament
62
Pas de Calais
Arrondiment Montreuil
Canton Fruges
Intercom
246200919
[[]]
Cònsol Francis Verhamme ([[]]-[[]])
Geografia umana
Autras informacions
Gentilici (en francés)
Còde postal 62990
Còde INSEE 62293

Embry es una comuna francesa, situada dins lo departament del Pas de Calais e la region del Nòrd-Pas de Calais.

Geografia[modificar | modificar la font]

Comunas vesinas[modificar | modificar la font]

Distanças e posicion relativa
Map pointer black.svgEmbry
Comuna amb 120 abitants (2000)Rimboval (2,1km)
Comuna amb 240 abitants (2000)Lebiez (2,9km)
Comuna amb 117 abitants (2000)Royon (2,9km)
Comuna amb 164 abitants (2000)Torcy (4,1km)
Comuna amb 251 abitants (2000)Humbert (4,6km)
Comuna amb 174 abitants (2000)Hesmond (4,7km)
Comuna amb 62 abitants (2000)Quilen (5,0km)
Comuna amb 523 abitants (2000)Créquy (5,4km)
Comuna amb 144 abitants (2000)Maninghem (5,8km)
Comuna amb 193 abitants (2000)Offin (5,9km)


Istòria[modificar | modificar la font]

Partida eissida de l'article francés

Dempuèi existissiá longtemps a Embry un castèl-fòrt a la sortida del vilatge en direccion del sud-oèst. Los posseïdors èran los membres de la familha de Renty (veire Renty) e #çò que s'i #installar a grandas frescs #èsser Oudart 1er, chevalier de Renty. Baudouin De Renty, paire d'Andrieu e de Oudart, a residit dins aquel castèl fred e auster, humide e ombrívol, pendent los estralls #qu'an parlat cèrtas guèrras abans e al començament de la Guèrra de #Cent Ans. Mas #çò qu'en #venir lo chatelain #èsser los sieus fils Oudart. I #viure amb la siá esposa Catherine de Azincourt e i aguèron descendència.

Lo vilatge de Embry i aviá basat la longitud del riu, pichon afluent de la Créquoise e l'es demorada de los nòstres jorns. La cultura de jonc suls marges permetiá de cobrir los ostals e las flors endémiques de la region, coma cèrtas orchidées sauvatjas o lys d'Artés #que se vesián pas qu'en aquel costat.

Lo castèl se compausava d'un torn donjon refortilhada per arcs-boutants a la basa e de las créneaux en cap. A costat, una muralla barrava un bas-tribunal ont dos pichons baraquements servissián a protegir los écuries e los comuns. Lo tot èra cerné d'aiga correnta en una amplària fossé. Aquela aiga vendiá d'una font #que jaillissait per astre exactament en lo fossé. A la lisière del bòsc de Créquy, aquel castèl a en principi #èsser una motte féodale ont se erigia un donjon de bòsc. De contunh al XIIe sègle a #èsser bastit un nòu donjon practicament cairat. Al XIIIe sègle, se lududes #apondre de cuiques de pèira en puntas de diamant. Lo donjon i aguèt refortilhat e se #dobrir un pauc mai las fenèstras de la nautor. Los armoiries de la vila an preses aquela de Renty mas pòrtan lo chevron de la branca cadette. Es d'aquela branca que la majoritat de las Renty de davalan uèi.

De los nòstres jorns, l'ancian castèl a desaparegut, destruit per las guèrras, lo temps e las decisions politicas del XVIIe sègle. El ne rèsta pas #qu'un monticule perdut en los bòsques ont d'ondas traces de pèiras e lo fossé testifiquen encara de la siá preséncia pel passat. Per contra, se se parla de castèl a Embry, s'indicarà un solar del XIXe sègle bastit en brique e tot prèp de la glèisa.

La glèisa de Embry es indéniablement d'epòca medievala, tot almens per una granda part. A #èsser de contunh rénovée a la Renaissance per Eustache II de Renty, descendent de Oudart e #que demorava en Embry. I aviá ofrit una campana, privilègi seigneurial concedit pel rei a un fisèl chevalier, qu'aquel darrièr se empresse d'ofrir al campanal de lo sieu pòble per se concedir los bontés del país e una part de la dîme. Una sòrta de pichona défiscalisation de l'epòca. Los senhors pagavan a l'epòca fins a mai de 50% d'impòstes sus las siás desparièras intradas e devián n'indigne dependre del ost, servici militar a vida al benefici del rei a cada fes qu'aquel darrièr lo reclamariá.

Lo pòble es plàcid de los nòstres jorns e fa bon i viure mercés a totas aquelas fonts #qu'an fach la riquesa de l'Artés e mantenon un climat doç.

Una chocolaterie pas luènh, a Beussent, fa la fierté del costat.

Tèxte originau de l'article francés

Depuis longtemps existait à Embry un château-fort à la sortie du village en direction du sud-ouest. Les détenteurs étaient les membres de la famille de Renty (voir Renty) et celui qui s'y installa à grands frais fut Oudart 1er, chevalier de Renty. Baudouin de Renty, père d'Andrieu et de Oudart, a résidé dans ce château froid et austère, humide et sombre, durant les ravages qu'ont causé certaines guerres avant et au début de la Guerre de Cent Ans. Mais celui qui en devint le chatelain fut son fils Oudart. Il y vécut avec son épouse Catherine d'Azincourt et y eurent descendance.

Le village d'Embry était basé le long de la rivière, petit affluent de la Créquoise et l'est resté de nos jours. La culture de jonc sur les rives permettait de couvrir les maisons et les fleurs endémiques de la région, comme certaines orchidées sauvages ou lys d'Artois qui ne se voyaient que dans ce canton.

Le château se composait d'une tour donjon renforcée par des arcs-boutants à la base et des créneaux en chef. À côté, une muraille fermait une basse-cour où deux petits baraquements servaient à abriter les écuries et les communs. Le tout était cerné d'eau courante dans un large fossé. Cette eau venait d'une source qui jaillissait par chance exactement dans le fossé. A la lisière du bois de Créquy, ce château a d'abord été une motte féodale où s'érigeait un donjon de bois. Puis au XIIe siècle a été construit un nouveau donjon pratiquement carré. Au XIIIe siècle, on lui ajouta des angles de pierre en pointes de diamant. Le donjon fut renforcé et l'on ouvrit un peu plus les fenêtres du haut. Les armoiries de la ville ont pris celle de Renty mais portent le chevron de la branche cadette. C'est de cette branche que la plupart des Renty d'aujourd'hui descendent.

De nos jours, l'ancien château a disparu, détruit par les guerres, le temps et les décisions politiques du XVIIe siècle. Il n'en reste qu'un monticule perdu dans les bois où de vagues traces de pierres et le fossé témoignent encore de sa présence par le passé. Par contre, si l'on parle de château à Embry, on vous indiquera un manoir du XIXe siècle construit en brique et tout proche de l'église.

La glèisa d'Embry est indéniablement d'époque médiévale, tout au moins pour une grande partie. Elle a été ensuite rénovée à la Renaissance par Eustache II de Renty, descendant de Oudart et qui vivait à Embry. Il avait offert une cloche, privilège seigneurial accordé par le roi à un fidèle chevalier, que ce dernier s'empresse d'offrir au clocher de son village pour s'accorder les bontés du pays et une part de la dîme. Une sorte de petite défiscalisation de l'époque. Les seigneurs payaient à l'époque jusqu'à plus de 50% d'impôts sur leurs différents revenus et devaient en outre dépendre de l'ost, service militaire à vie au bénéfice du roi à chaque fois que ce dernier le réclamerait.

Le village est paisible de nos jours et il fait bon y vivre grâce à toutes ces sources qui ont fait la richesse de l'Artois et maintiennent un climat doux.

Une chocolaterie non loin, à Beussent, fait la fierté du canton.


Administracion[modificar | modificar la font]

Lista deus cònsols successius
Periòde Identitat Etiqueta Qualitat
2008 2014 Francis Verhamme    
març de 2001 2008      
Totas las donadas son pas encara conegudas.

Demografia[modificar | modificar la font]


 v · d · m 
Evolucion demografica
Populacion comunala actuala (2013): , totala:
Picto infobox character.png
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
681 666 725 744 761 785 738 719 654
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
644 630 667 669 659 555 568 601 608
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
591 531 481 423 379 355 394 368 360
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2008
349
316
288
251
226
203
224
227
230
2009 2010
235
240
243
248
Fonts
Base Cassini de l'EHESS - Nombre retengut a partir de 1962 : Populacion sens comptes dobles - Sit de l'INSEE
Evolucion de la populacion 1962-2008


Luòcs e monuments[modificar | modificar la font]

Personalitats[modificar | modificar la font]

Vejatz tanben[modificar | modificar la font]

Personalitats ligadas amb la comuna[modificar | modificar la font]

Véser tanben[modificar | modificar la font]

Ligams extèrnes[modificar | modificar la font]

Nòtas[modificar | modificar la font]