Lumbres

Un article de Wikipèdia, l'enciclopèdia liura.
Salta a la navegació Salta a la cerca

Lumbres
Lumbres

Descobridor o inventaire
Data de descobèrta
Contrari
Color
Simbòl de quantitat
Simbòl d'unitat
Proprietat de
Fondador
Compren
Data de debuta
Data de fin
Precedit per
Seguit per
Coordenadas
Defautoc.png
Blason Lumbres.svg
Geografia fisica
Occitania Map2.svg
geolocalizacion
Coordenadas 50° 42′ 21″ N, 2° 07′ 18″ E
Superfícia 9,9 km²
Altituds
 · Maximala
 · Minimala
 
133 m
35 m
Geografia politica
Estat Bandièra de França França
Region
32
Nauts de França
Departament
62
Pas de Calais Armas del Departament del Pas de Calais
Arrondiment Saint-Omer
Canton Lumbres
Intercom
246201016
du Pays de Lumbres
Cònsol Joëlle Delrue (2008-2014)
Geografia umana
Autras informacions
Gentilici (en francés)
Còde postal 62380
Còde INSEE 62534
villedelumbres.fr

Lumbres es una comuna francesa, situada dins lo departament del Pas de Calais e la region del Nòrd-Pas de Calais.

Geografia[modificar | modificar la font]

Comunas vesinas[modificar | modificar la font]

Distanças e posicion relativa
Map pointer black.svgLumbres
Comuna amb 826 abitants (2000)Elnes (2,0km)
Comuna amb 631 abitants (2000)Setques (2,4km)
Comuna amb 579 abitants (2000)Quelmes (2,8km)


Istòria[modificar | modificar la font]

Partida eissida de l'article francés

La vallée a conegut una aucupacion préhistorique, #que sus la « montanha de Lumbres », almens al neolític[1]. Lo Modèl:Dr Pontier e lo chanoine Coll (abbaye de Wisques) n'an #èsser entre los primièrs a estudiar scientifiquement los vestigis préhistoriques locales (Arcas, Lumbres, Elnes e Wavrans...).

A Modèl:La s-, Lumbres, antany bourg agricòla, ven una pichona vila indústrialle. S'es principalament desvolopada a l'entorn d'una cimentera e d'una papeterie, situada sus la localizacion d'un ancià molin a aiga, en una vallée #que #èsser la una de las mai industrieuses de la region e de França al nautor Mièja Edat.

La municipalitat a #èsser marcada per las guèrras. En lo moment de la Primièra Guèrra mondiala, es una de las municipalitats #qu'an #èsser retenudas pel prefècte del Passatge-de-Calava, lo ministèri de la guèrra e las autoritats aliadas per reagrupar refugiats de la region nòrd de Sant-Omer amb la fin dels deslotjar cap al sud.
En 1918, lo prefècte del Passatge-de-Calava per preparar lo évacuation de las populacions del sud de Arras e de Béthune a demandat als aliats angleses d'i levar #cent tendas per aculhir los refugiats abans de poder los transferir cap a Roan [2]. Segon l'archiu départementales, lo centre de Lumbres a vist passar 15 000 refugiats l'an 1918. Los Angleses #que lor caliá l'abandonar lo centre de Ebblinghem continuament a las pilonnages alemands i an installat un espital per ferits civils, contagieux e tuberculeux, de femnas ne rusca, amb lo concors del prefècte e de l'armada francesa, jos la direccion de la Sra. Liouville, Infermièra màger [2].
Los Americanes an participat per 2/3 al prètz de jornada dels malauts. Aquel espital a tanben recebut pacients en podent pas èsser tractats en un autre luòc, la majoritat dels espitals del departament en foncionant pas mai a causa de la guèrra. Se necessari lo prefècte èra escarrabilhat a far de meteis a Desvres, en especializant aquel nòu centre pels ancians e infirmes. Qualques desenas de milièrs de refugiats an aital #èsser reagrupats, e transportès en tren, ravitaillés amb bevendas caudas, conservas e de pan en las estacions de Boulogne, Pont-de-Brique e per la comuna de Hesdigneul [2]. Lo prefècte prevesiá de réutiliser aqueles meteisses centres per la réception dels refugiats a lo sieu retorn [2].

vignette|Voga Del Camin de fèrre de Anvin a Calava, carrièra Santa-Pierre Las fabricas s'an engrandit a Modèl:La s- mercés a una desserte per doas vias ferrées, aquela a via normala Boulogne - Sant-Omer (que # circula sus el uèi lo camin de fèrre touristique de la vallée de la Aa), e la linha de camin de fèrre secondaire a via métrique de Anvin a Calava, espetada a partir de 1919 per la Companhiá generala de vias ferrées d'interès local. Aquelas an sovent remplaçat de ancians molins a aiga.
Per aquela rason, e a causa de la proximitat de la Coupole de Helfaut, Lumbres e la vallée an #èsser de blancs militars en lo moment dels dos guèrras mondialas.

Tèxte originau de l'article francés

La vallée a connu une occupation préhistorique, dont sur la « montagne de Lumbres », au moins au néolithique[3]. Le Modèl:Dr Pontier et le chanoine Collet (abbaye de Wisques) ont été parmi les premiers à étudier scientifiquement les vestiges préhistoriques locaux (Arques, Lumbres, Elnes et Wavrans...).

Au Sègle Modèl:S mini-Modèl:Verificacion sègle, Lumbres, autrefois bourg agricole, devient une petite ville industrielle. Elle s'est principalement développée autour d'une cimenterie et d'une papeterie, située sur l'emplacement d'un ancien moulin à eau, dans une vallée qui fut l'une des plus industrieuses de la région et de France au haut Moyen Âge.

La commune a été marquée par les guerres. Lors de la Première Guerre mondiale, c'est une des communes qui ont été retenues par le préfet du Pas-de-Calais, le ministère de la guerre et les autorités alliées pour regrouper des réfugiés de la région nord de Saint-Omer afin de les évacuer vers le sud.
En 1918, le préfet du Pas-de-Calais pour préparer l'évacuation des populations du sud d'Arras et de Béthune a demandé aux alliés anglais d'y dresser cent tentes pour accueillir les réfugiés avant de pouvoir les transférer vers Rouen [2]. Selon les archives départementales, le centre de Lumbres a vu passer 15 000 réfugiés en 1918. Les Anglais qui avaient du quitter le centre d'Ebblinghem suite aux pilonnages allemands y ont installé un hôpital pour blessés civils, contagieux et tuberculeux, femmes en couche, avec le concours du préfet et de l'armée française, sous la direction de Mme Liouville, infirmière major [2].
Les Américains ont participé pour 2/3 dans le prix de journée des malades. Cet hôpital a aussi reçu des patients ne pouvant être traités ailleurs, la plupart des hôpitaux du département ne fonctionnant plus à cause de la guerre. Si nécessaire le préfet était prêt à faire de même à Desvres, en spécialisant ce nouveau centre pour les vieillards et infirmes. Des dizaines de milliers de réfugiés ont ainsi été regroupés, et transportés en train, ravitaillés avec boissons chaudes, conserves et pain dans les gares de Boulogne, Pont-de-Brique et par la mairie d'Hesdigneul [2]. Le préfet prévoyait de réutiliser ces mêmes centres pour la réception des réfugiés à leur retour [2].

Rame du Chemin de fer d'Anvin à Calais, rue Saint-Pierre

Les usines se sont agrandies au Sègle Modèl:S mini-Modèl:Verificacion sègle grâce à une desserte par deux voies ferrées, celle à voie normale Boulogne - Saint-Omer (sur laquelle circule aujourd'hui le chemin de fer touristique de la vallée de l'Aa), et la ligne de chemin de fer secondaire à voie métrique d'Anvin à Calais, exploitée à partir de 1919 par la Compagnie générale de voies ferrées d'intérêt local. Celles-ci ont souvent remplacé d'anciens moulins à eau.
Pour cette raison, et à cause de la proximité de la Coupole d'Helfaut, Lumbres et la vallée ont été des cibles militaires lors des deux guerres mondiales.


Administracion[modificar | modificar la font]

Lista deus cònsols successius
Periòde Identitat Etiqueta Qualitat
2008 2014 Joëlle Delrue    
març de 2001 2008      
Totas las donadas son pas encara conegudas.

Demografia[modificar | modificar la font]


 v · d · m 
Evolucion demografica
Populacion comunala actuala (2013): , totala:
Picto infobox character.png

1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
484 510 533 685 802 863 908 928 941

1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
918 921 928 967 1 036 1 139 1 374 1 349 1 382

1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
1 428 1 568 1 833 2 031 2 223 2 395 2 552 2 646 2 686

1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2008
3 207
3 599
3 803
4 107
3 944
3 873
3 763
3 744
3 720
2009 2010
3 741
3 869
3 763
3 880
{{{2 014}}}
{{{2 014tot}}}
Fonts
Base Cassini de l'EHESS - Nombre retengut a partir de 1962 : Populacion sens comptes dobles - Sit de l'INSEE
Evolucion de la populacion 1962-2008


Luòcs e monuments[modificar | modificar la font]

Personalitats ligadas amb la comuna[modificar | modificar la font]

Vejatz tanben[modificar | modificar la font]

Véser tanben[modificar | modificar la font]

Ligams extèrnes[modificar | modificar la font]

Nòtas[modificar | modificar la font]

  1. Ref CNRS/Inist
  2. 2,0 2,1 2,2 2,3 2,4 2,5 2,6 et 2,7 Informe del archiviste (départemental) (Archiu départementales, communales e espitalàrias). Arras, P 721 e seguentas sus 1157 (consultat 2009 12 30) Error de citacion : Etiqueta <ref> no vàlida; el nom «arch62_1894» està definit diverses vegades amb contingut diferent.
  3. Ref CNRS/Inist