Saint-Cyr-l'École

Un article de Wikipèdia, l'enciclopèdia liura.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Saint-Cyr-l'École
Saint-Cyr-l'École

Descobridor o inventaire
Data de descobèrta
Contrari
Color
Simbòl de quantitat
Simbòl d'unitat
Proprietat de
Fondador
Compren
Data de debuta
Data de fin
Precedit per
Seguit per
Coordenadas
[[Fichièr:Saint-Cyr-l'École Mairie.JPG|center|280px|link=|border]]
[[Fichièr:Defautoc.png|75px|center|link=]]
Geografia fisica
Occitania Map3.svg
geolocalizacion
Coordenadas 48° 48′ 03″ N, 2° 03′ 48″ E
Superfícia 5,01 km²
Altituds
 · Maximala
 · Minimala
 
174 m
99 m
Geografia politica
Estat Bandièra de França França
Region
11
Illa de França Flag of Île-de-France.svg
Departament
78
Yvelines Armas deu Departament d'Yvelines
Arrondiment Versailles
Canton Saint-Cyr-l'École (Capluòc)
Intercom
247800584
Versailles Grand Parc
Cònsol Bernard Debain (2008-2014)
Geografia umana
Autras informacions
Gentilici Saint-Cyriens (en francés)
Còde postal 78210
Còde INSEE 78545

Saint-Cyr-l'École es una comuna francesa, situada dins lo departament d'Yvelines e la region d'Illa de França.

Geografia[modificar | modificar la font]

Partida eissida de l'article francés

La municipalitat de Sant-Cyr-l'Escòla, situada a quatre quilomètres aperaquí a l'oèst de Versailles e a 24 quilomètres a l'oèst-sud-oèst de París es limitrophe de las municipalitats de Versailles a l'èst, de Guyancourt al sud, de Montigny-lo-Bretonneux al sud-sud-oèst, de Bòsc-de Arcy al sud-oèst, de Fontenay-lo-Fleury a l'oèst e de Bailly al nòrd.

Lo sieu territòri s'estend en granda part en la plana de Versailles, e es délimité al nòrd pel ru de Gally, a una altitud de 115 m aperaquí, en remontant progressivament cap al sud urbanisé de contunh per un talus clarament marcat al pè de las vias ferrées fins a un scenari culminant a 170 m d'altitud aperaquí.
A vorejat a l'oèst pel autoroute A12 e a l'èst per la via ferrée dicha de Granda Cenh (barrada al tràfec) en connectant Versailles a Sant-Germain-en-Laye, e traversat en la siá part nòrd-oèst pel aqueduc del Avre.

La part nòrd de la municipalitat, fòrça pauc urbanisée, acuèlh de desparièras culturas aital coma la aérodrome de Sant-Cyr-l'Escòla, lo un de las mai ancians aérodromes civila de França. En la part sud-oèst se tròba lo Bòsc Gazé en culminant a 175 m d'altitud e traversat pel sentier de grand randonnée GR 11.

La part sud de la municipalitat, situada sul scenari a lo-dessus dels vias ferrées, se nomena lo Cabelh d'Aur e es aperaquí pauc excentrée mas permet l'accès dirècte a la banlèga sud de París per la rota nacionala 286 a caractéristiques de via rapida.

Tèxte originau de l'article francés

La commune de Saint-Cyr-l'École, située à quatre kilomètres environ à l'ouest de Versailles et à 24 kilomètres à l'ouest-sud-ouest de Paris est limitrophe des communes de Versailles à l'est, de Guyancourt au sud, de Montigny-le-Bretonneux au sud-sud-ouest, de Bois-d'Arcy au sud-ouest, de Fontenay-le-Fleury à l'ouest et de Bailly au nord.

Son territoire s'étend en grande partie dans la plaine de Versailles, et est délimité au nord par le ru de Gally, à une altitude de 115 m environ, remontant progressivement vers le sud urbanisé puis par un talus nettement marqué au pied des voies ferrées jusqu'à un plateau culminant à 170 m d'altitude environ.
Il est bordé à l'ouest par l'autoroute A12 et à l'est par la voie ferrée dite de Grande Ceinture (fermée au trafic) reliant Versailles à Saint-Germain-en-Laye, et traversé dans sa partie nord-ouest par l'aqueduc de l'Avre.

La partie nord de la commune, très peu urbanisée, accueille différentes cultures ainsi que l'aérodrome de Saint-Cyr-l'École, l'un des plus anciens aérodromes civils de France. Dans la partie sud-ouest se trouve le Bois Gazé culminant à 175 m d'altitude et traversé par le sentier de grande randonnée GR 11.

La partie sud de la commune, située sur le plateau au-dessus des voies ferrées, se nomme l'Épi d'Or et est quelque peu excentrée mais permet l'accès direct à la banlieue sud de Paris par la route nationale 286 à caractéristiques de voie rapide.


Istòria[modificar | modificar la font]

Partida eissida de l'article francés

Modèl:Loupe

Çò 11 de junh 1717, Pierre çò de Grand #visitar Sant-Cyr.

En 1686 a fondat la Ostal reial de Sant-Louis, ostal d'educacion per 250 joves filhas[1], per Madame de Maintenon. En 1808, dins las meteissas bastissas s'installa lo Escòla especiala militara. Aquela escòla, fondada en 1802 a Fontainebleau per Napoleon Eer de contunh transferida a Sant-Cyr, i rèsta fins en 1940, an ont i aguèt replegat a Aix-en-Provence. Las bastissas de Sant-Cyr son alavetz grèvament tocats pels bombardements aliats de 1944 e l'escòla es recrée en 1945, mas a Coëtquidan (Morbihan) jol nom de « Escòla especiala militara interarmes ». Aquelas bastissas reconstruits en 1964 acuèlhon uèi lo licèu militar de Sant-Cyr, sobrenomenat lo Coldo o lo Vièlh bahut, #qu'es en principi collègi de 1966 a 1984.

Jos la Revolucion francesa, la vila pren lo nom de Val Liura.

Lo 27 de març 1874, la lei prevei lo bastiment del Fort de Sant-Cyr destinat a protegir la vila de Sant-Cyr-l'Escòla d'ont la siá denominacion del temps que lo fòrt i aviá implantat sus la municipalitat de Bòsc de Arcy. A l'ora d'ara, es sus la municipalitat de Montigny-lo-Bretonneux après modificacions de limits territoriales entre la doas comuna[2].

En 1995, Sant-Cyr a recebut oficialament la Crotz de Guèrra amb palme, #que lududes i aviá #èsser décernée quaranta cinc ans mai d'ora per faches de resisténcia e per la siá actitud exemplar jos las bombardements e que la municipalité d'i aviá alavetz refusé.

Tèxte originau de l'article francés

Modèl:Loupe

Le 11 juin 1717, Pierre le Grand visita Saint-Cyr.

En 1686 est fondée la Maison royale de Saint-Louis, maison d'éducation pour 250 jeunes filles[1], par Madame de Maintenon. En 1808, dans les mêmes bâtiments s'installe l'École spéciale militaire. Cette école, fondée en 1802 à Fontainebleau par Napoléon Ier puis transférée à Saint-Cyr, y reste jusqu'en 1940, année où elle fut repliée à Aix-en-Provence. Les bâtiments de Saint-Cyr sont alors gravement touchés par les bombardements alliés de 1944 et l'école est recrée en 1945, mais à Coëtquidan (Morbihan) sous le nom d' « École spéciale militaire interarmes ». Ces bâtiments reconstruits en 1964 accueillent aujourd'hui le lycée militaire de Saint-Cyr, surnommé le Coldo ou le Vieux bahut, qui est d'abord collège de 1966 à 1984.

Sous la Révolution française, la ville prend le nom de Val Libre.

Le 27 mars 1874, la loi prévoit la construction du Fort de Saint-Cyr destiné à protéger la ville de Saint-Cyr-l'École d'où sa dénomination alors que le fort était implanté sur la commune de Bois d'Arcy. Actuellement, il est sur la commune de Montigny-le-Bretonneux après des modifications de limites territoriales entre les deux communes[3].

En 1995, Saint-Cyr a reçu officiellement la Croix de Guerre avec palme, qui lui avait été décernée quarante-cinq ans plus tôt pour faits de résistance et pour son attitude exemplaire sous les bombardements et que la municipalité d'alors avait refusé.


Administracion[modificar | modificar la font]

Lista deus cònsols successius
Periòde Identitat Etiqueta Qualitat
2008 2014 Bernard Debain    
març de 2001 2008      
Totas las donadas son pas encara conegudas.

Demografia[modificar | modificar la font]


 v · d · m 
Evolucion demografica
Populacion comunala actuala (2013): , totala:
Picto infobox character.png
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
734 660 731 712 1 079 1 013 1 718 1 758 1 713
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
2 277 1 931 2 308 2 677 2 918 2 727 3 340 3 641 4 205
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
4 253 3 794 3 924 6 190 7 339 8 277 8 694 4 458 7 368
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2008
9 309
16 001
16 537
14 996
14 829
14 566
15 778
16 710
17 590
2009 2010
17 549
18 118
17 401
17 976
{{{2 014}}}
{{{2 014tot}}}
Fonts
Base Cassini de l'EHESS - Nombre retengut a partir de 1962 : Populacion sens comptes dobles - Sit de l'INSEE
Evolucion de la populacion 1962-2008


Luòcs e monuments[modificar | modificar la font]

Personalitats ligadas amb la comuna[modificar | modificar la font]

Véser tanben[modificar | modificar la font]

Ligams extèrnes[modificar | modificar la font]

Nòtas[modificar | modificar la font]

  1. 1,0 et 1,1 Diccionari istoric dels environs de París del mètge Ermete Pierotti Error de citacion : Balise <ref> non valide ; le nom « D » est défini plusieurs fois avec des contenus différents
  2. Font : de Mapas postalas e Istòria Locala per E. Stéphan.
  3. Source : Cartes postales et Histoire Locales par E. Stéphan.